Biomonitoring PFAS en zones d'investigation prioritaire - Méthodologie d’interprétation des résultats individuels et collectifs et des informations et recommandations utiles

À l’attention de la Ministre wallonne de l'Environnement, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité et du Bien-être animal,

Je vous contacte car je souhaiterais recevoir copie du document suivant : la méthodologie réalisée par le Conseil Scientifique Indépendant (ci-après nommé CSI), Conseil formé à votre initiative le 22 novembre 2023 dans le cadre de l’étude de Biomonitoring humain spécifique PFAS (BMH-PFAS)1, méthodologie relative à l’interprétation des résultats individuels et collectifs issus des prélèvements sanguins réalisés auprès des populations concernées ainsi qu’aux informations et recommandations utiles qu’il conviendrait de communiquer conjointement à ces résultats.

Ce document est renseigné dans un communiqué officiel émanant de votre ministère, publié le 12 décembre 2023, dont je cite ici un extrait :

« Outre ses missions déjà définies, le CSI est chargé de proposer les informations utiles et recommandations spécifiques à communiquer aux personnes qui recevront le résultat de leurs analyses de sang effectuées dans le cadre de la mission confiée à l’ISSeP, en s’appuyant le cas échéant sur les recommandations du Conseil supérieur de la Santé. Le CSI doit donc établir une méthodologie d’interprétation des résultats individuels et collectifs pour la fin du mois de janvier et la présenter au Gouvernement afin de pouvoir communiquer des informations et des recommandations utiles aux citoyens concernés en même temps que les résultats des prises de sang.2 »

Par commodité pour vos services, je précise que ce document peut m’être envoyé sous son format numérique d’origine.

Veuillez agréer, Madame la Ministre wallonne de l'Environnement, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité et du Bien-être animal, l’expression de mes salutations distinguées,

Romain Pion
Proche parent de personnes vivant dans la zone de distribution n°1098 (nomenclature SWDE) ayant connu une contamination aux PFAS dans l’eau potable distribuée sur le réseau

1 - https://tellier.wallonie.be/home/presse-...
2 - https://tellier.wallonie.be/home/presse-...

Cabinet Tellier, Ministre Céline Tellier : Céline Tellier, Ministre de l’Environnement, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité et du Bien-être animal (Wallonie 2019 -2024)

Bonjour, 

 

Nous accusons bonne réception de votre courriel 
et vous confirmons la prise en compte de celui-ci. 
 
Nous le transmettons à la cellule compétente 
de notre Cabinet. 

 

Veuillez recevoir nos sincères salutations. 

 

 

Cabinet de la Ministre Céline Tellier 

Ministre de l’Environnement, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité et
du Bien-Etre animal 

Rue d’Harscamp, 22 - 5000 Namur
Tél : +32 (0)81 25 39 11  -  [1][Ministre Céline Tellier : Céline Tellier, Ministre de l’Environnement, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité et du Bien-être animal (Wallonie 2019 -2024) request email] 

4000 kms de haies ou 1 million d’arbres en Wallonie d’ici 2024 ? 

Faites décoller le compteur de la biodiversité sur [2]yesweplant.wallonie.be 

Economisez du papier : n’imprimez ce courriel que si c’est vraiment
nécessaire 

► Ce message électronique et chacune de ses annexes sont établis à
l'attention exclusive du destinataire et peuvent contenir des informations
confidentielles. Si vous recevez ce message par erreur, veuillez le
supprimer, ainsi que toutes ses annexes, et avertir son expéditeur. Toute
publication, reproduction, copie, distribution ou autre diffusion ou
utilisation par des tiers est interdite sans autorisation expresse.
L'expéditeur ne peut être tenu responsable d'une modification de son
message qui résulterait de la transmission par voie électronique. 

► La Ministre décline toute responsabilité en ce qui concerne les
informations fournies et les avis exprimés dans le présent message. De
même, aucune responsabilité ne sera assumée par la Ministre quant aux
dommages directs ou indirects résultant de l’usage fait des
renseignements, avis ou opinions contenus dans le présent message. Dans
tous les cas, seul le document papier, dûment signé par elle-même ou par
la personne mandatée à cette fin, engage la Ministre.  

► La Ministre décline toute responsabilité quant à la transmission d’un
virus par le présent message. 

References

Visible links
1. mailto:[Ministre Céline Tellier : Céline Tellier, Ministre de l’Environnement, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité et du Bien-être animal (Wallonie 2019 -2024) request email]
2. https://yesweplant.wallonie.be/home.html

Cabinet Tellier, Ministre Céline Tellier : Céline Tellier, Ministre de l’Environnement, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité et du Bien-être animal (Wallonie 2019 -2024)

Monsieur Pion,

Votre mail relatif à l'objet sous rubrique nous est bien parvenu et a retenu notre plus grande attention.

Nous avons bien pris note de votre demande.

Pour votre complète information, le travail est toujours en cours au niveau du Conseil Scientifique indépendant (CSI) et le Gouvernement wallon n'a pas encore pu prendre connaissance des résultats de ceux-ci.

Le document demandé n'existe donc pas encore.

En vous souhaitant bonne réception de ces informations,

Cordialement,

Cabinet de la Ministre Céline Tellier
Ministre de l’Environnement, de la Nature, de la Forêt,
de la Ruralité et du Bien-Etre animal

Rue d’Harscamp, 22 - 5000 Namur

Tél : +32 (0)81 253 972

Pour suivre l’actualité de la Ministre Céline Tellier :

Afficher les sections citées

Cher Monsieur / Chère Madame,

Je vous remercie d'avoir pris le temps de me répondre.

Néanmoins, une telle réponse ne me satisfait pas. En effet, puisque le communiqué officiel publié par votre cabinet en date du 12 décembre 2023 (cité dans ma demande initiale) précisait que le délai prévu pour remettre cette méthodologie d'interprétation des résultats et de communication des informations et recommandations utiles dans le cadre du biomonitoring humain PFAS en zones d'investigation prioritaire était fixé à la fin du mois de janvier, je souhaiterais a minima obtenir quelques explications précises et circonstanciées concernant le retard pris par le CSI dans la réalisation de ce document.

Par ailleurs, pourriez-vous indiquer un délai quant à l'obtention de ce document? Ce Conseil Scientifique Indépendant ayant été formé à l'initiative de votre ministère, je peinerais à croire que vous n'ayez aucune vue sur l'avancement de ses travaux ni aucun moyen de vous assurer que ces derniers soient réalisés avec diligence, conformément au mandat / à l'ordre de mission que leurs membres ont reçu.

D'avance, je vous remercie pour les éléments d'information que vous me communiquerez.

Veuillez agréer, Monsieur / Madame, l'expression de mes sentiments distingués.

Romain Pion

Cabinet Tellier, Ministre Céline Tellier : Céline Tellier, Ministre de l’Environnement, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité et du Bien-être animal (Wallonie 2019 -2024)

Bonjour,

Nous comprenons tout à fait votre questionnement.

Effectivement, il avait été prévu initialement de disposer de la méthodologie d’interprétation des résultats de la campagne de prise de sang pour la fin janvier. Cela étant, le Conseil scientifique indépendant travaille aux missions qui lui ont été confiées par le Gouvernement en trouvant le juste équilibre entre le besoin pour l’ensemble des acteurs d’avancer rapidement et la nécessité de travailler avec la rigueur scientifique nécessaire pour obtenir une interprétation qualitative des résultats.

Par ailleurs, en date du 15 février 2024, le Gouvernement wallon a rappelé "sa décision du 7 décembre 2023 chargeant le Conseil scientifique d’établir une méthodologie d’interprétation des résultats individuels et collectifs et charge le Conseil scientifique de la lui présenter dans les plus brefs délais."

Nous ne manquerons pas de revenir vers vous dès que le document sera disponible.

Cordialement,

Cabinet de la Ministre Céline Tellier
Ministre de l’Environnement, de la Nature, de la Forêt,
de la Ruralité et du Bien-Etre animal

Rue d’Harscamp, 22 - 5000 Namur

Tél : +32 (0)81 253 972

4000 kms de haies ET 1 million d’arbres en Wallonie : objectif atteint !
Continuez à faire évoluer le compteur de la biodiversité sur yesweplant.wallonie.be

Economisez du papier : n’imprimez ce courriel que si c’est vraiment nécessaire
► Ce message électronique et chacune de ses annexes sont établis à l'attention exclusive du destinataire et peuvent contenir des informations confidentielles. Si vous recevez ce message par erreur, veuillez le supprimer, ainsi que toutes ses annexes, et avertir son expéditeur. Toute publication, reproduction, copie, distribution ou autre diffusion ou utilisation par des tiers est interdite sans autorisation expresse. L'expéditeur ne peut être tenu responsable d'une modification de son message qui résulterait de la transmission par voie électronique.
► La Ministre décline toute responsabilité en ce qui concerne les informations fournies et les avis exprimés dans le présent message. De même, aucune responsabilité ne sera assumée par la Ministre quant aux dommages directs ou indirects résultant de l’usage fait des renseignements, avis ou opinions contenus dans le présent message. Dans tous les cas, seul le document papier, dûment signé par elle-même ou par la personne mandatée à cette fin, engage la Ministre.
► La Ministre décline toute responsabilité quant à la transmission d’un virus par le présent message.

De : Pion <[FOI #4811 email]>
Envoyé : mardi 19 mars 2024 12:54
À : Cabinet Tellier <[Ministre Céline Tellier : Céline Tellier, Ministre de l’Environnement, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité et du Bien-être animal (Wallonie 2019 -2024) request email]> Objet : RE: Demande au nom de la Liberté d'accès à l'information - Biomonitoring PFAS en zones d'investigation prioritaire - Méthodologie d’interprétation des résultats individuels et collectifs et des informations et recommandations utiles

[Vous ne recevez pas souvent de courriers de [FOI #4811 email]. Découvrez pourquoi ceci est important à https://aka.ms/LearnAboutSenderIdentific... ]

Cher Monsieur / Chère Madame,

Je vous remercie d'avoir pris le temps de me répondre.

Néanmoins, une telle réponse ne me satisfait pas. En effet, puisque le communiqué officiel publié par votre cabinet en date du 12 décembre 2023 (cité dans ma demande initiale) précisait que le délai prévu pour remettre cette méthodologie d'interprétation des résultats et de communication des informations et recommandations utiles dans le cadre du biomonitoring humain PFAS en zones d'investigation prioritaire était fixé à la fin du mois de janvier, je souhaiterais a minima obtenir quelques explications précises et circonstanciées concernant le retard pris par le CSI dans la réalisation de ce document.

Par ailleurs, pourriez-vous indiquer un délai quant à l'obtention de ce document? Ce Conseil Scientifique Indépendant ayant été formé à l'initiative de votre ministère, je peinerais à croire que vous n'ayez aucune vue sur l'avancement de ses travaux ni aucun moyen de vous assurer que ces derniers soient réalisés avec diligence, conformément au mandat / à l'ordre de mission que leurs membres ont reçu.

D'avance, je vous remercie pour les éléments d'information que vous me communiquerez.

Veuillez agréer, Monsieur / Madame, l'expression de mes sentiments distingués.

Romain Pion

Afficher les sections citées

Bonjour Monsieur / Madame,

Je vous remercie pour votre réactivité.

Puisque vous comprenez mon questionnement, vous comprendrez sans doute que ce dernier ne trouve malheureusement pas à se satisfaire de vos explications.

Sans remettre en cause l'authenticité de votre désir d'obtenir rapidement le document demandé afin que les résultats du biomonitoring puissent être communiqués sans tarder aux participants, ni même questionner le fait que le temps soit indispensable à la rigueur d'un travail scientifique permettant une interprétation qualitative des résultats - je ne peux pas manquer d'observer que vos réponses sont très évasives.

En effet, si le mandat initial du CSI prévoyait l’élaboration de ce document pour la fin janvier, c'est sans doute que l'on estimait alors ce délai comme “raisonnable”, n'est-ce pas?

Permettez-moi donc de reformuler la première des deux demandes que je vous adressais dans mon précédent mail : concrètement, quels sont donc les éléments nouveaux ou les difficultés insoupçonnées qui ont conduit le CSI à un dépassement aussi important de ce délai ? Nous sommes près de deux mois après la fin du délai prévu initialement - doublant par là le temps mis à la disposition du CSI pour élaborer cette méthodologie. L'importance de cet enjeu de santé publique n'impose-t-elle pas que des explications précises et circonstanciées nous soient données ?

Par ailleurs, je crois que je me dois de vous relayer ici la crainte, exprimée par de nombreux habitants de Chièvres, concernant le possible recours à des procédés dilatoires en vue de ne pas ternir l'image de la Ministre sortante et future candidate en cette période pré-électorale.

Personnellement, si je me refuse à une telle hypothèse, j'aimerais néanmoins que toute la transparence soit assurée concernant la conduite de ce biomonitoring - y compris lorsque ce dernier implique la participation d'organes idoines formés à votre initiative - ceci afin que ce jugement ne soit pas le fait de ma seule charité interprétative mais également la conséquence concrète de votre action.

Ce qui m'amène à vous reposer une nouvelle fois la question du nouveau délai donné au Conseil Scientifique Indépendant dans l'élaboration de ce document - quel est-il ("les plus brefs délais" étant également une formule des plus évasives)?

D'avance, je vous remercie pour vos réponses.

Je vous prie d'agréer, Madame / Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués.

Romain Pion