Ceci est une version HTML d'une pièce jointe à la demande d'accès à l'information 'Parking PMR'.

Annexe 1 (version 04/2023) 
 
 
Procédure interne 
Suivi des dossiers après arrêté d’interdiction d’occupation 
 
 
A partir de la prise d’un arrêté d’interdiction d’occupation et sa notification aux parties concernées, 
services (notamment Service Population, Service Finances pour taxe sur immeuble inoccupé/délabré) 
et organismes habituels (notamment Police/l’agent de quartier compétent) : 
1-  S’assurer d’avoir lancé la procédure de relogement (SAUF si situation d’urgence liée directement 
à santé ou sécurité occupants, possible de ne pas la lancer) : demander aux opérateurs immobiliers 
locaux si logement disponible dans un délai 30 jours ; Si pas de logement/pas de réponse, informer 
la Société wal onne du Logement pour une demande de logement disponible, après les 30 jours, 
en rappelant la date prévue pour l’évacuation des lieux ; 
 
2-  Inscrire l’arrêté dans le Tableau « Arrêtés » ; 
 
3-  Assurer l’affichage de l’arrêté sur la façade de l’immeuble visé ; 
 
4-  Faire le suivi du délai de relogement (= échéance pour libérer les lieux) prévu dans l'arrêté.   
 
A la date d'expiration du délai de relogement: 
1-  Vérifier les domiciliations au registre national (RN) ; 
 
2-  Demander à la Police de vérifier sur place la situation en termes d’occupation (courriel à l’agent 
de quartier compétent). 
 
 
 
 
 
 
 
 
Page 1 sur 5 
 

 
 
A. Si pas d’inscription au RN, ni occupation rapportée par la Police 
 
 
1-  Vérifier  si  l’accès  à  l’habitation  visée  est  utilement  rendue  inaccessible  (ex. :  changement  des 
baril ets, sécurisation des accès/ouvertures du bâtiment) ; 
Si nécessaire (car risque de squat, p.ex.), envoyer modèle « Mise en demeure au proprio d’obturer 
les accès après arrêté » au proprio par recommandé + pli simple -> preuves obturation accès à 
recevoir ; 
 
2-  Vérifier  ensuite  ponctuel ement  toute  inscription  au  RN  (2  à  3  fois  par  an)  et  mettre  à  jour  le 
Tableau des  Arrêtés ; 
 
3-  Si nécessaire, demander à la Police de nous confirmer que le logement est bien vide sur place, 
nous rapporter la situation en termes d’occupation, nous confirmer que l’arrêté est toujours bien 
placardé sur l’immeuble, et nous confirmer que les accès du bâtiment sont toujours sécurisés ; 
 
4-  Levée de l'arrêté à envisager (si les travaux ont été réalisés et documents fournis -> visite sur place 
indispensable) ? 
Si levée OK -> avertir les services habituels (notamment Service Population, Service Finances pour 
taxe  sur  immeuble  inoccupé/délabré),  organismes  habituels  (notamment  l’agent  de  quartier 
compétent), le SPW (si arrêté sur CWHD) et le Parquet (si dossier ouvert au Parquet) ; 
 
5-  Mettre à jour le Tableau des Arrêtés. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Page 2 sur 5 
 

 
B.  Si inscription et/ou occupation rapportée par la Police 
 
 
N.B. : Avoir suivi la procédure de relogement si le délai entre la décision d’interdiction d’occupation et 
la date prévue de l’expulsion ne permet pas aux occupants de retrouver une habitation, au plus tard 
au moment de l’expulsion. 
 
  Si arrêté pris sur Code wallon de l’habitation durable (CWHD): 
 
1-  Faire dresser constat d'infraction pour occupation malgré un arrêté (art. 13ter et 200bis, §1er, 1° 
CWHD)  ->  envoyer  constat  d'infraction  au  Service  Public  de  Wal onie  (SPW)  pour  amendes 
administratives/poursuites pénales SAUF si propriétaire occupant -> mettre à jour le Tableau des 
Arrêtés ; 
 
2-  Envoyer modèles « Mise en demeure après arrêté » (modèle pour CWHD, dans lequel le proprio 
est  avisé  du  constat  d’infraction  dressé)  par  recommandé  avec  AR  +  pli  simple  aux  occupants 
inscrits + propriétaire ->  copie des courriers au SPW, au Service Population et Police -> mettre à 
jour le Tableau des Arrêtés ; 
 
3-  Après  10  jours,  vérifier  le  RN  et  demander  à  la  Police  de  vérifier  la  situation  en  termes 
d’occupation : 
 
o  Si inscription au RN/occupation confirmée par Police : lancer la procédure d’expulsion (*) 
 
a.  Rapport au Col ège pour confirmer l'expulsion future ; 
 
b.  Envoyer copie de la décision Col ège aux Services Travaux (P. CROQUET, N. RUSTIN, 
M. LENCLU et Travaux Verts), à Police (agent de quartier, Direction des Opérations 
via l’adresse électronique suivante : xx.xxxxxxxxx.xxxxxx@xxxxxx.xxxxxxx.xx) et 
à CPAS et les inviter à convenir date expulsion commune ;   
 
c.  Envoyer modèles « Avis d’expulsion » aux occupants + propriétaire avec la date 
expulsion convenue par recommandé avec AR + pli simple ;   
 
Garanties  paral èles  avec  les  personnes  expulsées  sur  base  d’un  jugement 
d’expulsion (expulsion minimum 1 mois après notification arrêté, sauf exceptions ; 
communication de la date effective d’expulsion en respectant un délai min. 5 jours 
ouvrables) ;     
 
 
 
 
 
 
 
Page 3 sur 5 
 

d.  Envoyer copie desdits Avis d’expulsion aux Services Police/Travaux Verts/CPAS + 
Service Population (C. MACKOWIAK) ; rappeler aux Services Travaux la possibilité 
de changer les baril ets, instal er panneaux de bois, placer chaînes cadenassées si 
nécessaire et si défaut du propriétaire après évacuation des derniers occupants et 
les  inviter  à  nous  faire  rapport  du  déroulement  des  opérations +  vérifier  la 
fermeture des instal ations techniques à l’issue de l’expulsion ;   
 
e.  Le jour de l’expulsion : 
 
présence de la Police + permanence téléphonique assurée au Service Logement 
pour toute difficulté que rencontreraient les Services Police/Travaux ; 
 
les Services Travaux sont habilités à pénétrer dans le bâtiment sur base de l’arrêté ; 
 
Quid  du  sort  des  biens  mobiliers  qui  se  trouveraient  dans  le  bâtiment ?  Ne 
concernent  pas  les  Services  Travaux,  sauf  si  l’arrêté  du  Bourgmestre  prévoit 
expressément que le logement doit être vidé par l’occupant au motif que certains 
meubles présentent un risque pour la salubrité, la sécurité, ou la santé publiques ; 
 
Quid  du  sort  des  biens  mobiliers  qui  se  trouveraient  sur  la  voie  publique  ou  le 
domaine public pour des raisons de sécurité ou de commodité de passage ? Renvoi 
à l’analyse du Service Juridique « Avis 2022/06 : Analyse de la problématique de 
l’enlèvement  de  mobilier  suite  à  une  expulsion » (arrêté  avant  ou  après 
1er/09/2021 ? Voir droits et obligations de la commune en conséquence pour les 
délais de conservation, etc.) ;   
 
Intervention  d’un  serrurier,  d’un  menuisier  pour  obturation  des  ouvertures,  si 
nécessaire (cadenas, instal ation de panneaux en bois, instal ation de nouveaux 
baril ets, etc.) ; En cas de changement des baril ets de l’immeuble par les Services 
Travaux, nouveaux baril ets retournés au Service Logement ; 
 
f.  après expulsion, voir rapport Police/Services Travaux sur les opérations le jour de 
l’expulsion, prévenir Service Population (C. MACKOWIAK) si confirmation que les 
lieux sont vides ; 
 
g.  Envoyer modèles « Courriers après expulsion » au propriétaire par recommandé 
pour l’aviser des mesures prises le jour de l’expulsion et des frais exposés le cas 
échéant  (mesures  d’obturation,  de  sécurisation  des  lieux)  ->  copie  au  Service 
Finances (C. PETITJEAN) pour récupération ; 
 
h.  Mettre à jour le Tableau des Arrêtés ; 
 
i.  Suivre point A. 
 
 
N.B. : Si nouvel e occupation du logement constatée dans les 2 ans à partir de la date du rapport du 1er 
constat -> nouveau constat d’infraction à faire dresser (montant de l’amende x2) 
 
 
 
 
Page 4 sur 5 
 

 
 
  Si arrêté pris sur Nouvelle loi communale (NLC): 
 
1-  Envoyer modèles « Mise en demeure après arrêté » (modèle pour NLC) par recommandé avec AR 
+ pli simple aux occupants inscrits + propriétaire ->  copie des courriers au Service Population, à 
Police et au Parquet si opportun -> mettre à jour le Tableau des Arrêtés ; 
 
2-  Après  10  jours,  vérifier  le  RN  et  demander  à  la  Police  de  vérifier  la  situation  en  termes 
d’occupation : 
 
o  Si inscription au RN/occupation confirmée par Police : lancer la procédure d’expulsion (voir 
*) 
 
 
                               
 
 
 
 
*** 
Page 5 sur 5