Dit is een HTML-versie van een bijlage bij de WOB-informatieaanvraag 'Enquête du Soir et du Vif : projets de délibérations du conseil communal, notes explicatives des points à l’ordre du jour et annexes'.

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
1 : Désistement d'un élu suppléant - Prise d'acte.
 
 
Le Conseil communal du 31 mai 2021 a accepté la démission de Monsieur Maklouf GALOUL de ses 
fonctions de Conseiller communal et d'Echevin. 
Sous réserve du recours que pourrait exercer Monsieur Maklouf GALOUL, le mandat de Conseiller 
communal ainsi libéré revient de droit au 1er élu suppléant de la liste de l'élu démissionnaire, à savoir 
la Liste 7 du Groupe DéFI et donc à Monsieur José NINANE. 
Vu le courrier, daté du 26 mai 2021, par lequel Monsieur José NINANE, 1er élu suppléant de la Liste 7 
DéFI, notifie son désistement à la fonction de Conseiller communal. 
Vu le courriel, reçu le 1er juin 2021 de Monsieur José NINANE confirmant sa volonté de se désister à 
la fonction de Conseiller communal. 
En vertu de l'article L1122-4 du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation tout candidat 
élu peut, après validation de son élection, renoncer, avant son installation, au mandat qui lui a été 
conféré. 
Ce désistement, pour être valable, doit être notifié par écrit au Conseil communal, lequel en prend acte 
dans une décision motivée. 
Cette décision est notifiée par le Directeur général à l’intéressé. 
Un recours, fondé sur l’article 16 des lois coordonnées sur le Conseil d’Etat, est ouvert contre cette 
décision. Il doit être introduit dans les huit jours de sa notification. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
2 : Désistement d'une élue suppléante - Prise d'acte.
 
 
Le Conseil communal du 31 mai 2021 a accepté la démission de Monsieur Maklouf GALOUL de ses 
fonctions de Conseiller communal et d'Echevin. 
Sous réserve du recours que pourrait exercer Monsieur Maklouf GALOUL, le mandat de Conseiller 
communal ainsi libéré revient de droit au 1er élu suppléant de la liste de l'élu démissionnaire, à savoir 
la Liste 7 du Groupe DéFI et donc à Monsieur José NINANE. 
En vertu de l'article L1122-4 du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation tout candidat 
élu peut, après validation de son élection, renoncer, avant son installation, au mandat qui lui a été 
conféré. 
En date du 26 mai 2021, Monsieur José NINANE, 1er élu suppléant de la Liste 7 DéFI notifie son 
désistement à la fonction de Conseiller communal. 
Vu le courriel, reçu le 1er juin 2021, de Monsieur José NINANE confirmant sa volonté de se désister à 
la fonction de Conseiller communal. 
Sous réserve du recours que pourrait exercer Monsieur Maklouf GALOUL et pour autant que, d'une 
part, le Conseil communal du 14 juin 2021 en prenne acte et que d'autre part, Monsieur José NINANE 
ne revienne pas sur son désistement, le mandat de Conseiller communal ainsi libéré revient donc de 
droit au 2ème élu suppléant de la Liste 7 du Groupe DéFI, à savoir Madame Caroline FALISSE. 
En date du 26 mai 2021, Madame Caroline FALISSE, 2ème élue suppléante de la Liste 7 DéFI notifie 
son désistement à la fonction de Conseiller communal. 
Vu le courriel, reçu le 1er juin 2021, de Madame Caroline FALISSE confirmant sa volonté de se 
désister à la fonction de Conseiller communal. 
Ce désistement, pour être valable, doit être notifié par écrit au Conseil communal, lequel en prend acte 
dans une décision motivée. 
Cette décision est notifiée par le Directeur général à l’intéressé. 
Un recours, fondé sur l’article 16 des lois coordonnées sur le Conseil d’Etat, est ouvert contre cette 
décision. Il doit être introduit dans les huit jours de sa notification. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
3 : Examen des conditions d'éligibilité et des incompatibilités de l'élu suppléant remplaçant le 
Conseiller communal démissionnaire.
 
 
Le Conseil communal du 31 mai 2021 a accepté la démission de Monsieur Maklouf GALOUL de ses 
fonctions de Conseiller communal et d'Echevin. 
Sous réserve du recours que pourrait exercer Monsieur Maklouf GALOUL, le mandat de Conseiller 
communal ainsi libéré revient de droit au 1er élu suppléant de la liste de l'élu démissionnaire, à savoir 
la Liste 7 du Groupe DéFI et donc à Monsieur José NINANE. 
En date du 26 mai 2021, Monsieur José NINANE, 1er élu suppléant de la Liste 7 DéFI notifie son 
désistement à la fonction de Conseiller communal. 
Vu le courriel, reçu le 1er juin 2021, de Monsieur José NINANE confirmant sa volonté de se désister à 
la fonction de Conseiller communal. 
Pour autant que le Conseil communal du 14 juin 2021 en prenne acte et que Monsieur José NINANE 
ne revienne pas sur son désistement et sous réserve du recours que pourrait exercer Monsieur Maklouf 
GALOUL, le mandat de Conseiller communal ainsi libéré revient donc de droit au 2ème élu suppléant 
de la Liste 7 du Groupe DéFI, à savoir Madame Caroline FALISSE. 
En date du 26 mai 2021, Madame Caroline FALISSE, 2ème élue suppléante de la Liste 7 DéFI notifie 
son désistement à la fonction de Conseiller communal. 
Vu le courriel, reçu le 1er juin 2021, de Madame Caroline FALISSE confirmant sa volonté de se 
désister à la fonction de Conseiller communal. 
Pour autant que le Conseil communal du 14 juin 2021 en prenne acte et que Madame Caroline 
FALISSE ne revienne pas sur son désistement et sous réserve du recours que pourrait exercer 
Monsieur Maklouf GALOUL, le mandat de Conseiller communal ainsi libéré revient donc de droit au 
3ème élu suppléant de la Liste 7 du Groupe DéFI, à savoir Monsieur François LORSIGNOL. 
Le mandat ainsi libéré revient donc de plein droit à Monsieur François LORSIGNOL, élu à la fonction 
de conseiller communal suppléant suite aux élections du 14 octobre 2018. 
En date du 1er juin 2021, un courrier lui a donc été adressé en ce sens. 
En  date  du  26  mai  2021, Monsieur  François  LORSIGNOL  accepte  le  mandat  libéré à  la fonction  de 
Conseiller communal. 
En date du 1er juin 2021, Monsieur François LORSIGNOL confirme sa volonté d'accepter le mandat 
libéré à la fonction de Conseiller communal. 
Considérant que les incompatibilités sont constatées lors de la séance qui installe l'élu et par la 
personne qui préside le Conseil. 
La  prestation  de  serment  d'un  candidat  dont  il  est  établi  qu'il  se  trouve  dans  une  situation 
d'incompatibilité lui sera refusée. 
Seuls les élus à la fonction de conseiller communal qui remplissent toujours les conditions d’éligibilité 
énoncées aux articles L4121-1 et L4142-1 du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation 
et ne se trouvent pas dans un cas d’incompatibilités énoncés aux articles L1125-1 §1er à L1125-7 du 
Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation peuvent prêter le serment suivant : 
« Je jure fidélité au Roi, obéissance à la Constitution et aux lois du peuple belge », prescrit par l’article 
L1126-1 du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
4 : Prestation de serment et installation de l'élu suppléant remplaçant le Conseiller communal 
démissionnaire.
 
 
Monsieur François LORSIGNOL, élu suppléant remplaçant Monsieur Maklouf GALOUL, Conseiller 
communal effectif, est appelé à prêter le serment suivant "Je jure fidélité au Roi, obéissance à la 
Constitution et aux lois du peuple belge
", prescrit par l’article L1126-1 du Code de la Démocratie 
Locale et de la Décentralisation, pour autant qu'il remplisse les conditions d’éligibilité énoncées aux 
articles L4121-1 et L4142-1 du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation et qu'il ne soit 
frappée d'aucune incompatibilité parmi les cas d’incompatibilités énoncés aux articles L1125-1 §1er à 
L1125-7 du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
5 : Fixation du tableau de préséance.
 
 
L’article  L1122-18  al  3,  du  Code  de  la  Démocratie  Locale  et  de  la  Décentralisation  énonce  que  le 
Règlement d’Ordre Intérieur fixe les conditions dans lesquelles est établi un tableau de préséance des 
conseillers communaux. 
En vertu de l’article 1 du Règlement d’Ordre Intérieur du Conseil communal du 16 décembre 2019, il 
est  établi  un  tableau  de  préséance  des  conseillers  communaux  dès  après  l'installation  du  Conseil 
communal. 
L’article  2 stipule,  quant  à  lui,  que  le  tableau  de  préséance  est réglé d'après  l'ordre  d'ancienneté  des 
conseillers, à dater de leur première entrée en fonction (prestation de serment) et, en cas d'ancienneté 
égale, d'après le nombre des votes obtenus lors de la dernière élection. 
Seuls  les  services  ininterrompus  en  qualité  de  conseiller  titulaire  sont  pris  en  considération  pour 
déterminer  l'ancienneté  de  service,  toute  interruption  entraînant  la  perte  définitive  de  l'ancienneté 
acquise. 
Attendu  que  les  conseillers  qui  n'étaient  pas  membres  du  Conseil  sortant  figurent  en  bas  de  tableau, 
classés d'après le nombre de votes obtenus lors de la dernière élection. 
Attendu  qu’en  cas  de  parité  de  votes  obtenus  par  deux  conseillers  d'égale  ancienneté  de  service,  la 
préséance  est  réglée  selon  le  rang  qu'ils  occupent  sur  la  liste  s'ils  ont  été  élus  sur  la  même  liste,  ou 
selon  l'âge  qu'ils  ont  au  jour  de  l'élection  s'ils  ont  été  élus  sur  des  listes  différentes,  la  priorité  étant 
alors réservée au conseiller le plus âgé ou à la conseillère la plus âgée. 
Suite  à  la  démission  de  ses  fonctions  de  conseiller  communal  de  Monsieur  Claude  PIETEQUIN, 
acceptée  par  le  Conseil  communal  du  21  octobre  2019  et  à  l'installation  de  Madame  Sophie 
VERMAUT  en  qualité  de  Conseillère  communale,  au  Conseil  communal  du  18  novembre  2019,  le 
Conseil communal du 20 janvier 2020 a fixé le nouveau tableau de préséance. 
Suite à la démission de ses fonctions de conseillère communale de Madame Dolly ROBIN, acceptée 
par le Conseil communal du 29 mars 2021 et à l'installation de Monsieur Lucio TRIOZZI en qualité de 
Conseiller communal, au Conseil communal du 26 avril 2021, le Conseil communal du 26 avril 2021 a 
fixé le nouveau tableau de préséance. 
Suite  à  la  démission  de  ses  fonctions  de  conseiller  communal  de  Monsieur  Maklouf  GALOUL, 
acceptée  par  le  Conseil  communal  du  31  mai  2021  et  à  l'installation  de  Monsieur  François 
LORSIGNOL en qualité de Conseiller communal, au Conseil communal du 14 juin 2021, il convient 
que le Conseil communal fixe le nouveau tableau de préséance. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
6 : Avenant au pacte de majorité – Adoption - Décision à prendre.
 
 
Considérant la décision du Conseil communal du 03 décembre 2018 par laquelle ce dernier adopte le 
pacte de majorité signé par les groupes politiques PS et DéFI et déposé entre les mains du Directeur 
général le 26 octobre 2018 mentionnant l’identité des personnes proposées pour participer au Collège 
communal, à savoir : 
M. Loïc D'HAEYER, Bourgmestre 
M. Maklouf GALOUL, 1er Echevin 
Mme Melina CACCIATORE, 2ème Echevine 
M. Francis LORAND, 3ème Echevin 
Mme Ornella IACONA, 4ème Echevine 
M. Mikhaël JACQUEMAIN, 5ème Echevin 
M. José NINANE, Président pressenti du Conseil de l’Action Sociale. 
Considérant la séance d'installation du Conseil communal du 03 décembre 2018. 
Considérant  la  décision  du  Conseil  communal  du  31  mai  2021  par  laquelle  ce  dernier  accepte  la 
démission de ses fonctions de Conseiller communal et d'Echevin de Monsieur Maklouf GALOUL. 
Considérant qu'il y a lieu de pourvoir à son remplacement en sa qualité d'Echevin. 
Considérant que le nouveau membre du Collège communal achèvera le mandat du membre du Collège 
communal démissionnaire. 
Considérant qu'un avenant au pacte de majorité a été déposé entre les mains du Directeur général le 02 
juin 2021. 
Considérant que ledit avenant au pacte de majorité remplit les conditions énoncées à l’article L1123-1, 
§ 2, du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation. 
Il a été procédé à l'annonce, par avis de publication daté du 02 juin 2021, que l'avenant au pacte de 
majorité était disponible au Service "Secrétariat" pour toute personne souhaitant en prendre 
connaissance. 
Il appartient donc au Conseil communal : 
 
de prendre acte de l'avenant au pacte de majorité ; 
 
de déclarer recevable l'avenant au pacte de majorité ; 
 
d'adopter l'avenant au pacte de majorité signé par les Groupes PS et DéFI, et déposé entre 
les  mains  de  Monsieur  Laurent  MANISCALCO,  Directeur  général,  le  02  juin  2021, 
stipulant : 
M. Loïc D'HAEYER, Bourgmestre 
Mme Melina CACCIATORE, 1ère Echevine 
M. Francis LORAND, 2ème Echevin 
Mme Ornella IACONA, 3ème Echevine 
Mme Nathalie CODUTI, 4ème Echevine 
M. Mikhaël JACQUEMAIN, 5ème Echevin 
M. José NINANE, Président du Conseil de l’Action Sociale 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
7 : Prestation de serment du membre du Collège communal en remplacement du membre du 
Collège communal, démissionnaire.
 
 
Dès adoption, par le Conseil communal du 14 juin 2021, de l'avenant au pacte de majorité, signé par 
les groupes politiques P.S. et DéFI, il y a lieu de vérifier les pouvoirs de Madame Nathalie CODUTI à 
la fonction d'Echevine. 
La  vérification  de  ses  pouvoirs  à  la  fonction  de  Conseillère  communale  ont  été  vérifiés  lors  de  son 
installation au Conseil communal du 03 décembre 2018. 
Seuls  les  membres  qui  ne  se  trouvent  dans  aucun  des  cas  d'incompatibilités  liées  à  la  fonction/le 
mandat en vue de l’exercice de leur fonction peuvent prêter le serment prescrit par l’article L1126-1 du 
Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation, à savoir : 
« Je jure fidélité au Roi, obéissance à la Constitution et aux lois du peuple belge »
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
8 : INFORMATION - Notification de la décision de l’Autorité de Tutelle : Décision du Collège 
communal du 31 mars 2021 - Location de modules à placer sur le site de l’école d’Orchies - 
Approbation de l’attribution.
 
 
La décision du Collège communal du 31 mars 2021 relative au marché " Location de modules à placer 
sur le site de l’école d’Orchies - Approbation de l’attribution" a été transmise à la Tutelle en date du 9 
avril 2021. 
Celle-ci  informe  le  Collège  communal,  par  son  courrier  du  10  mai 2021  que  la  décision  précitée 
n’appelle aucune mesure de tutelle et qu’elle est donc devenue pleinement exécutoire. 
Néanmoins,  la  Tutelle  nous  informe  qu’il  conviendra  de  citer,  dans  nos  futures  délibérations  de 
passation  approuvées  par  le  Collège  communal,  la  délibération  de  délégation  de  compétences  du 
Conseil  communal  du  16  décembre  2019  afin  de  justifier  l’intervention  du  Collège  communal  à  ce 
stade de la procédure. 
Conformément  à  l’article  4  du  Règlement  général  de  la  Comptabilité  communale,  cette  décision  de 
tutelle  doit  être  communiquée  par  le  Collège  communal  au  Conseil  communal  et  à  la  Directrice 
financière. 
L’Arrêté qui doit être porté au Registre des délibérations du Collège communal de Fleurus, en marge 
de l’acte concerné, se trouve au Secrétariat communal, pour consultation. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
9 : INFORMATION - Notification de la décision de l’Autorité de Tutelle : Décision du Conseil 
communal du 26 avril 2021 - Régie Communale Autonome de Fleurus - Désignation des 6 
administrateurs-conseillers communaux.
 
 
La  décision  du  Conseil  communal  du  26  avril  2021  "Régie  Communale  Autonome  de  Fleurus  - 
Désignation des 6 administrateurs-conseillers communaux - Décision à prendre."
 a été transmise à la 
Tutelle en date du 28 avril 2021. 
Celle-ci  informe  le  Collège  communal,  par  son  courrier  du  01  juin  2021  que  la  décision  précitée 
n’appelle aucune mesure de tutelle et qu’elle est donc devenue pleinement exécutoire. 
Conformément  à  l’article  4  du  Règlement  général  de  la  Comptabilité  communale,  cette  décision  de 
tutelle  doit  être  communiquée  par  le  Collège  communal  au  Conseil  communal  et  à  la  Directrice 
financière. 
La  décision  qui  doit  être  portée  au  Registre  des  délibérations  du  Collège  communal  de  Fleurus,  en 
marge de l’acte concerné, se trouve au Secrétariat communal, pour consultation. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
10 : INFORMATION - Notification de la décision de l’Autorité de Tutelle : Décision du Conseil 
communal du 26 avril 2021 - Régie Communale Autonome de Fleurus - Désignation des 4 
autres administrateurs.
 
 
La  décision  du  Conseil  communal  du  26  avril  2021  "Régie  Communale  Autonome  de  Fleurus  - 
Désignation des 4 autres administrateurs - Décision à prendre."
 a été transmise à la Tutelle en date du 
28 avril 2021. 
Celle-ci  informe  le  Collège  communal,  par  son  courrier  du  01  juin  2021  que  la  décision  précitée 
n’appelle aucune mesure de tutelle et qu’elle est donc devenue pleinement exécutoire. 
Conformément  à  l’article  4  du  Règlement  général  de  la  Comptabilité  communale,  cette  décision  de 
tutelle  doit  être  communiquée  par  le  Collège  communal  au  Conseil  communal  et  à  la  Directrice 
financière. 
La  décision  qui  doit  être  portée  au  Registre  des  délibérations  du  Collège  communal  de  Fleurus,  en 
marge de l’acte concerné, se trouve au Secrétariat communal, pour consultation. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
11 : INFORMATION - Notification de la décision de l’Autorité de Tutelle : Décision du Conseil 
communal du 26 avril 2021 - Régie Communale Autonome de Fleurus - Désignation des 2 
commissaires-conseillers communaux.
 
 
La  décision  du  Conseil  communal  du  26  avril  2021 "Régie  Communale  Autonome  de  Fleurus  - 
Désignation  des  2  commissaires-conseillers  communaux  -  Décision  à  prendre."  a  été  transmise  à  la 
Tutelle en date du 28 avril 2021. 
Celle-ci  informe  le  Collège  communal,  par  son  courrier  du  01  juin  2021  que  la  décision  précitée 
n’appelle aucune mesure de tutelle et qu’elle est donc devenue pleinement exécutoire. 
Conformément  à  l’article  4  du  Règlement  général  de  la  Comptabilité  communale,  cette  décision  de 
tutelle  doit  être  communiquée  par  le  Collège  communal  au  Conseil  communal  et  à  la  Directrice 
financière. 
La  décision  qui  doit  être  portée  au  Registre  des  délibérations  du  Collège  communal  de  Fleurus,  en 
marge de l’acte concerné, se trouve au Secrétariat communal, pour consultation. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
12 : INFORMATION - Notification de la décision de l’Autorité de Tutelle : Décision du Conseil 
communal du 26 avril 2021 - Régie Communale Autonome de Fleurus - Désignation du 
commissaire-réviseur.
 
 
La  décision  du  Conseil  communal  du  26  avril  2021  "Régie  Communale  Autonome  de  Fleurus  - 
Désignation du commissaire-réviseur - Décision à prendre."
 a été transmise à la Tutelle en date du 28 
avril 2021. 
Celle-ci  informe  le  Collège  communal,  par  son  courrier  du  31  mai  2021  que  la  décision  précitée 
n’appelle aucune mesure de tutelle et qu’elle est donc devenue pleinement exécutoire. 
Conformément  à  l’article  4  du  Règlement  général  de  la  Comptabilité  communale,  cette  décision  de 
tutelle  doit  être  communiquée  par  le  Collège  communal  au  Conseil  communal  et  à  la  Directrice 
financière. 
La  décision  qui  doit  être  portée  au  Registre  des  délibérations  du  Collège  communal  de  Fleurus,  en 
marge de l’acte concerné, se trouve au Secrétariat communal, pour consultation. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
13 : ORES Assets – Assemblée Générale Ordinaire du 17 juin 2021 – Ordre du jour – 
Approbation – Décision à prendre.
 
 
L’Intercommunale  ORES  Assets  a  été  créée  par  la  fusion  des  intercommunales  IDEG,  IEH,  IGH, 
INTEREST, INTERLUX, INTERMOSANE, SEDILEC et SIMOGEL. 
La Ville de Fleurus est affiliée à l’Intercommunale ORES Assets. 
La Ville doit, désormais, être représentée à l’Assemblée Générale de l’Intercommunale par 5 délégués, 
désignés à la proportionnelle, 3 au moins représentant la majorité du Conseil communal. 
Il  convient  donc  de  définir  clairement  le  mandat  qui  sera  confié  à  ces  5  délégués  représentant  notre 
Ville à l’Assemblée Générale Ordinaire de l’Intercommunale ORES Assets du 17 juin 2021. 
La présence de délégués est facultative. Dans le contexte exceptionnel de pandémie, il est demandé de 
ne pas être physiquement représenté
 à l’Assemblée générale d’ORES Assets du 17 juin 2021 et de 
transmettre  l’expression  des  votes  de  son  Conseil  aux  fins  de  comptabilisation dans les quorums  de 
présence et de vote de ladite Assemblée. 
Suite à la circulaire de mise en application des décrets du 29 mars 2018 modifiant le CDLD ainsi que 
la loi organique des centres publics d’action sociale du 8 juillet 1976, de nouvelles dispositions sont 
applicables aux intercommunales pour les Assemblées générales, à savoir: 
 
En l’absence de délibération du Conseil communal, les délégués disposent du droit de vote 
libre pour l’ensemble des points à l’ordre du jour ; 
 
Le  Conseil  communal  peut  délibérer  sur  les  points  de  l’ordre  du  jour  de  l’Assemblée 
générale de l’intercommunale, et pas seulement sur l’ordre du jour ; 
En  effet,  le  Conseil  communal  vote  sur  l’ensemble  des  points  de  l’ordre  du  jour.  Toutefois,  chaque 
Conseiller communal dispose du droit d’exiger un vote séparé sur un ou plusieurs points qu’il désire. 
Le Conseil communal doit, dès lors, se prononcer sur les points 1 à 5 de l'ordre du jour et pour lequel il 
dispose de la documentation requise. 
Il convient donc de soumettre au suffrage du Conseil Communal les points 1 à 5 de l’ordre du jour de 
l’Assemblée Générale Ordinaire de l’Intercommunale ORES Assets du 17 juin 2021, à savoir : 
1. 
Présentation du rapport annuel 2020 - en ce compris le rapport de rémunération ; 
2. 
Comptes annuels arrêtés au 31 décembre 2020 :  - Présentation des comptes, du rapport de 
gestion, des règles d'évaluation y afférentes ainsi que du rapport de prises de participation ; - 
Présentation du rapport du réviseur ;  - Approbation des comptes statutaires d'ORES Assets 
arrêtés au 31 décembre 2020 et de l'affectation du résultat ; 
3. 
Décharge aux administrateurs pour l'exercice de leur mandat pour l'année 2020 ; 
4. 
Décharge au réviseur pour l'exercice de son mandat pour l'année 2020 ; 
5. 
Actualisation de l'annexe 1 des statuts - Liste des associés. 
Les représentants de la Ville de Fleurus au sein de l'Assemblée Générale sont : 
 
Mme Christine COLIN, Conseillère communale, 
 
Mme Laurence HENNUY, Conseillère communale, 
 
M. François FIEVET, Conseiller communal, 
 
M. Michaël FRANCOIS, Conseiller communal, 
 
M. Claude MASSAUX, Conseiller communal. 
Toute la documentation relative à la réunion ainsi qu'une capsule vidéo de Monsieur Fernand Grifnée 
sont disponibles sur notre site internet à l’adresse suivante : https://www.oresassets.be/fr/assemblees-
generales.
 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
14 : I.G.R.E.T.E.C - Assemblée Générale Ordinaire du 24 juin 2021 - Ordre du jour - 
Approbation - Décision à prendre.
 
 
La Ville de Fleurus est affiliée à l’Intercommunale I.G.R.E.T.E.C. 
La Ville doit, désormais, être représentée à l’Assemblée Générale de l’Intercommunale par 5 délégués, 
désignés à la proportionnelle, 3 au moins représentant la majorité du Conseil communal. 
Par  leur  courriel,  reçu  à  la Ville  de  Fleurus  le  18  mai  2021,  IGRETEC  nous  informe  de  la  tenue  de 
l’Assemblée Générale Ordinaire le 24 juin 2021. 
Cette Assemblée générale se déroulera sans présence physique, conformément à la procédure fixée 
par le Conseil d’Administration. 
Suite à la circulaire de mise en application des décrets du 29 mars 2018 modifiant le CDLD ainsi que 
la loi  organique  des  centres  publics d’action  sociale du  8 juillet  1976,  de  nouvelles dispositions  sont 
applicables aux intercommunales pour les Assemblées générales, à savoir: 
 
En l’absence de délibération du Conseil communal, les délégués disposent du droit de vote 
libre pour l’ensemble des points à l’ordre du jour ; 
 
Le  Conseil  communal  peut  délibérer  sur  les  points  de  l’ordre  du  jour  de  l’Assemblée 
générale de l’intercommunale, et pas seulement sur l’ordre du jour ; 
En  effet,  le  Conseil  communal  vote  sur  l’ensemble  des  points  de  l’ordre  du  jour. Toutefois,  chaque 
Conseiller communal dispose du droit d’exiger un vote séparé sur un ou plusieurs points qu’il désire. 
Le Conseil communal doit, dès lors, se prononcer sur les points 1 à 6 de l'ordre du jour et pour lesquels 
il dispose de la documentation requise. 
Il convient donc de soumettre au suffrage du Conseil Communal les points 1 à 6 de l’ordre du jour de 
l’Assemblée Générale ordinaire de l’Intercommunale I.G.R.E.T.E.C du 24 juin 2021, à savoir : 
1. Affiliations/Administrateurs ; 
2. Comptes annuels statutaires arrêtés au 31/12/2020 - Comptes annuels consolidés arrêtés au 
31/12/2020 - Rapport de gestion du Conseil d'administration - Rapport du Collège des 
Contrôleurs aux comptes ; 
3. Approbation des comptes annuels statutaires arrêtés au 31/12/2020 ; 
4. Approbation du rapport du Conseil d'administration au sens de l'article L6421-1 du CDLD ; 
5. Décharge à donner aux membres du Conseil d'administration pour l'exercice de leur mandat au 
cours de l'exercice 2020 ; 
6. Décharge à donner aux membres du Collège des Contrôleurs aux Comptes pour l'exercice de leur 
mandat au cours de l'exercice 2020. 
Les représentants de la Ville de Fleurus au sein de l'Assemblée Générale sont : 
 
M. Maklouf GALOUL, Conseiller communal démissionnaire, 
 
M. Boris PUCCINI, Conseiller communal, 
 
M. Philippe BARBIER, Conseiller communal, 
 
M. Jean-Christophe CHAPELLE, Conseiller communal, 
 
Mme Nathalie CODUTI, Conseillère communale. 
Pour  votre  parfaite  information,  Monsieur  Jean-François  MINET,  représentant  de  l'Intercommunale 
IGRETEC, sera présent en séance du Conseil communal, pour commenter le rapport d'activités 2020 et 
répondre aux éventuelles questions des membres du Conseil communal. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
15 : I.S.P.P.C. – Assemblée Générale Ordinaire du 24 juin 2021 – Ordre du jour – Approbation 
– Décision à prendre.
 
 
La Ville de Fleurus est affiliée à l’Intercommunale I.S.P.P.C. 
La Ville doit, désormais, être représentée à l’Assemblée Générale de l’Intercommunale par 5 délégués, 
désignés à la proportionnelle, 3 au moins représentant la majorité du Conseil communal. 
Il  convient  donc  de  définir  clairement  le  mandat  qui  sera  confié  à  ces  5  délégués  représentant  notre 
Ville à l’Assemblée Générale Ordinaire de l’Intercommunale I.S.P.P.C. du 24 juin 2021. 
Suite à la circulaire de mise en application des décrets du 29 mars 2018 modifiant le CDLD ainsi que 
la loi organique des centres publics d’action sociale du 8 juillet 1976, de nouvelles dispositions sont 
applicables aux intercommunales pour les Assemblées générales, à savoir: 
 
En l’absence de délibération du Conseil communal, les délégués disposent du droit de vote 
libre pour l’ensemble des points à l’ordre du jour ; 
 
Le  Conseil  communal  peut  délibérer  sur  les  points  de  l’ordre  du  jour  de  l’Assemblée 
générale de l’intercommunale, et pas seulement sur l’ordre du jour ; 
En  effet,  le  Conseil  communal  vote  sur  l’ensemble  des  points  de  l’ordre  du  jour. Toutefois,  chaque 
Conseiller communal dispose du droit d’exiger un vote séparé sur un ou plusieurs points qu’il désire. 
Le Conseil communal doit, dès lors, se prononcer sur les points 1 à 8 de l'ordre du jour et pour lesquels 
il dispose de la documentation requise. 
Il convient donc de soumettre au suffrage du Conseil Communal les points 1 à 8 de l'ordre du jour de 
l’Assemblée Générale Ordinaire de l’Intercommunale I.S.P.P.C. du 24 juin 2021, à savoir : 
6. 
Comptes annuels clôturés au 31.12.2020 - Présentation des rapports (L 1523-13 §3/L1523-
17 §2 et L6421-1) - Approbation ; 
7. 
Affectation des résultats aux réserves - Approbation ; 
8. 
Décharge à donner aux administrateurs ; 
9. 
Décharge à donner au commissaire-réviseur ; 
10.  Démission du Vice-Président ; 
11.  Nomination du Vice-Président ; 
12.  Prise de participation CPAS de Courcelles ; 
13.  Approbation du procès-verbal. 
Le Conseil communal se doit de statuer sur les points des ordres du jour des Assemblées générales 
"Secteur hospitalier" et "Secteur non hospitalier", ces deux Assemblées générales faisant partie 
intégrante de l'Assemblée générale ordinaire. 
Le Conseil communal doit, dès lors, se prononcer sur les points 1 à 3 des ordres du jour des 
Assemblées générales "Secteur hospitalier" et "Secteur non hospitalier", et pour lesquels il dispose de 
la documentation requise. 
Il est donc proposé au Conseil communal d'APPROUVER les points 1 à 3 de l'ordre du jour de 
l'Assemblée générale "Secteur hospitalier", à savoir : 
1. Approbation des comptes annuels clôturés au 31.12.2020 - avis ; 
2. Affectation des résultats aux réserves - avis ; 
3. Approbation du Procès-verbal. 
Il est également proposé au Conseil communal d'APPROUVER les points 1 à 3 de l'ordre du jour de 
l'Assemblée générale "Secteur non hospitalier", à savoir : 
1. Approbation des comptes annuels clôturés au 31.12.2020 - avis ; 
2. Affectation des résultats aux réserves - avis ; 
3. Approbation du Procès-verbal. 
Les représentants de la Ville de Fleurus au sein de l'Assemblée Générale sont : 
 
M. Maklouf GALOUL, Conseiller communal démissionnaire, 
 
Mme Melina CACCIATORE, Echevine, 
 
Mme Querby ROTY, Conseillère communale, 

 
Mme Marie-Chantal de GRADY de HORION, Conseillère communale, 
 
M. Philippe SPRUMONT, Conseiller communal. 
Pour  votre  parfaite  information,  Madame  BIOUL,  Directrice  financière  de  l'Intercommunale  ISPPC, 
sera présente en séance du Conseil communal, pour commenter le rapport d'activités 2020 et répondre 
aux éventuelles questions des membres du Conseil communal. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
16 : CENEO - Assemblée Générale Ordinaire du 25 juin 2021 – Ordre du jour – Approbation – 
Décision à prendre.
 
 
La Ville de Fleurus est affiliée à l’Intercommunale CENEO (I.P.F.H). 
La Ville de Fleurus doit être représentée à l’Assemblée Générale de l’Intercommunale par 5 délégués, 
désignés à la proportionnelle, 3 au moins représentant la majorité du Conseil communal. 
Par  leur  courriel,  reçu  à  la  Ville  de  Fleurus  le  18  mai  2021,  CENEO  nous  informe  de  la  tenue  de 
l’Assemblée Générale Ordinaire le 25 juin 2021. 
Cette Assemblée générale se déroulera sans présence physique, conformément à la procédure fixée 
par le Conseil d’Administration. 
Suite à la circulaire de mise en application des décrets du 29 mars 2018 modifiant le CDLD ainsi que 
la loi organique des centres publics d’action sociale du 8 juillet 1976, de nouvelles dispositions sont 
applicables aux intercommunales pour les Assemblées générales, à savoir: 
 
En l’absence de délibération du Conseil communal, les délégués disposent du droit de vote 
libre pour l’ensemble des points à l’ordre du jour ; 
 
Le  Conseil  communal  peut  délibérer  sur  les  points  de  l’ordre  du  jour  de  l’Assemblée 
générale de l’intercommunale, et pas seulement sur l’ordre du jour ; 
En  effet,  le  Conseil  communal  vote  sur  l’ensemble  des  points  de  l’ordre  du  jour. Toutefois,  chaque 
Conseiller communal dispose du droit d’exiger un vote séparé sur un ou plusieurs points qu’il désire. 
Le Conseil communal doit, dès lors, se prononcer sur les points 1 à 7 de l'ordre du jour et pour lesquels 
il dispose de la documentation requise. 
Il convient donc de soumettre au suffrage du Conseil Communal les points 1 à 7 de l'ordre du jour de 
l'Assemblée Générale Ordinaire de l’Intercommunale CENEO du 25 juin 2021, à savoir : 
14.  Modifications statutaires ; 
15.  Rapport de gestion du Conseil d'administration et du Collège des contrôleurs aux comptes ; 
16.  Comptes annuels consolidés arrêtés au 31 décembre 2020 - Approbation ; 
17.  Décharge à donner aux membres du Conseil d'administration pour l'exercice de leur mandat 
au cours de l'année 2020 ; 
18.  Décharge à donner aux membres du Collège des Contrôleurs aux comptes pour l'exercice de 
leur mandat au cours de l'année 2020 ; 
19.  Rapport annuel de rémunérations du Conseil d'administration ; 
20.  Nominations statutaires. 
Les représentants de la Ville de Fleurus au sein de l'Assemblée Générale sont : 
 
M. Loïc D'HAEYER, Bourgmestre, 
 
Mme Pauline PIERART, Conseillère communale, 
 
M. Claude MASSAUX, Conseiller communal, 
 
M. Boris PUCCINI, Conseiller communal, 
 
M. Jean-Christophe CHAPELLE, Conseiller communal. 
Pour votre parfaite information, Monsieur ZDANOV, représentant de l'Intercommunale CENEO, sera 
présent en séance du Conseil communal, pour commenter le rapport d'activités 2020 et répondre aux 
éventuelles questions des membres du Conseil communal. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
17 : TIBI – Assemblée Générale Ordinaire du 30 juin 2021 – Ordre du jour – Approbation – 
Décision à prendre.
 
 
La Ville de Fleurus est affiliée à l’Intercommunale TIBI. 
La Ville doit, désormais, être représentée à l’Assemblée Générale de l’Intercommunale par 5 délégués, 
désignés à la proportionnelle, 3 au moins représentant la majorité du Conseil communal. 
En  raison  de  la  crise  sanitaire  liée  au  COVID-19,  il  est  précisé  dans  le  courrier  de  convocation  que 
cette Assemblée générale ordinaire se tiendra sans présence physique. 
Il  convient  donc  de  définir  clairement  le  mandat  qui  sera  confié  à  ces  5  délégués  représentant  notre 
Ville à l’Assemblée Générale de l’Intercommunale TIBI du 30 juin 2021. 
Suite à la circulaire de mise en application des décrets du 29 mars 2018 modifiant le CDLD ainsi que 
la loi organique des centres publics d’action sociale du 8 juillet 1976, de nouvelles dispositions sont 
applicables aux intercommunales pour les Assemblées générales, à savoir: 
 
En l’absence de délibération du Conseil communal, les délégués disposent du droit de vote 
libre pour l’ensemble des points à l’ordre du jour ; 
 
Le  Conseil  communal  peut  délibérer  sur  les  points  de  l’ordre  du  jour  de  l’Assemblée 
générale de l’intercommunale, et pas seulement sur l’ordre du jour ; 
En  effet,  le  Conseil  communal  vote  sur  l’ensemble  des  points  de  l’ordre  du  jour.  Toutefois,  chaque 
Conseiller communal dispose du droit d’exiger un vote séparé sur un ou plusieurs points qu’il désire. 
Le  Conseil  communal  doit,  dès  lors,  se  prononcer  sur  les  points  1  à  10  de  l'ordre  du  jour  et  pour 
lesquels il dispose de la documentation requise. 
Il convient donc de soumettre au suffrage du Conseil Communal les points 1 à 10 de l’ordre du jour de 
l’Assemblée Générale de l’Intercommunale TIBI du 30 juin 2021, à savoir : 
21.  Désignation du bureau ; 
22.  Remplacement de Madame Céline MEERSMAN par Monsieur Eric CHARLET en qualité 
d'administrateur - Approbation ; 
23.  Remplacement  de  Monsieur  Julien  PAQUET  par  Monsieur  François  FIEVET  en  qualité 
d'administrateur - Approbation ; 
24.  Remplacement de Madame Laurence DENYS par Madame Antonella LO RUSSO en qualité 
d'administration – Approbation ; 
25.  Rapport de gestion du Conseil d'administration - Présentation ; 
26.  Rapport du Collège des contrôleurs aux comptes - Présentation ; 
27.  Comptes  annuels  arrêtés  au  31/12/2020  :  bilan  et  comptes  de  résultats,  répartition  des 
charges  par  secteur  entre  les  communes  associées  et  détermination  du  coût  vérité  - 
Approbation ; 
28.  Rapport de rémunération selon l'article L6421-1 du CDLD - Approbation ; 
29.  Décharge individuelle à donner aux administrateurs pour l'exercice de leur mandat en 2020 - 
Approbation ; 
30.  Décharge individuelle à donner aux membres du Collège des contrôleurs aux comptes pour 
l'exercice de leur mandat en 2020 - Approbation. 
Les représentants de la Ville de Fleurus au sein de l'Assemblée Générale sont : 
 
M. Francis LORAND, Echevin, 
 
M. Mikhaël JACQUEMAIN, Echevin, 
 
Mme Christine COLIN, Conseillère communale, 
 
Mme Caroline BOUTILLIER, Conseillère communale, 
 
M. Jacques VANROSSOMME, Conseiller communal. 
Pour  votre  parfaite  information,  Monsieur  Philippe TELLER,  Directeur  général  de  l'Intercommunale 
TIBI,  accompagné  de  Monsieur  Emmanuel  BRISON,  Directeur  support  et/ou  Monsieur  Grégory 
SOUVEREYNS,  Directeur  opérationnel,  seront  présents  en  séance  du  Conseil  communal, pour 

commenter le rapport d'activités 2020 et répondre aux éventuelles questions des membres du Conseil 
communal. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
18 : S.C.R.L. Ecetia Intercommunale - Adhésion - Décision à prendre.
 
 
Ecetia est une intercommunale qui accompagne les pouvoirs publics locaux en matière 
de conception et de financement de projets immobiliers mais, également, en matière de conseil 
comptable, financier, juridique, fiscal qu'elle leur apporte, à la manière d’une fiduciaire, dans le cadre 
d’ « Ecetia Fiducia », ou encore dans le domaine du « Facility Management ». 
La société coopérative intercommunale Ecetia Intercommunale est composée de quatre secteurs, à 
savoir les secteurs « Droit commun », « Immobilier », « Management opérationnel et Conseil externe » 
et « Promotion Immobilière Publique ». 
Le capital social de chacun des secteurs d’Ecetia Intercommunale est représenté, respectivement, par : 
 
des parts « A », d’une valeur unitaire de 225,00 €, pour le secteur « Droit commun », 
 
des  parts  « I1 »,  « M »  et  « P »,  d’une  valeur  unitaire  de  25,00  €  pour, respectivement,  les 
secteurs  « Immobilier »,  « Management  opérationnel  et  Conseil  externe »  et  « Promotion 
immobilière » 
L’intercommunale propose à chaque nouveau coopérateur de souscrire à une part de chacun des 
secteurs. 
Ecetia Intercommunale a émis, au bénéfice d’Ecetia Real Estate SA, sa filiale captive à 100 %, des 
parts entièrement libérées de chacun de ses secteurs et a donné mandat à ladite filiale de céder ces parts 
à des pouvoirs publics locaux situés sur le territoire de la Région wallonne notamment les Villes et 
Communes. 
Ecetia Real Estate SA est une société anonyme de droit privé (qualifiée par le CDLD de « société à 
participations publiques locales significatives » (SPPLS) qui a pour activité exclusive la mise en place 
d’opérations de leasing immobilier au bénéfice d’opérateurs publics). 
Au vu de nature de l'intercommunale, la Ville de Fleurus porte son intérêt à y adhérer. 
Conformément à l’article 6 des statuts d’Ecetia Intercommunale, chaque pouvoir local, ainsi autorisé à 
acquérir une part de chacun des secteurs d’Ecetia Intercommunale sera réputé avoir formulé sa 
demande d’adhésion à la date à laquelle la décision de son organe habilité aura pris effet, et cette 
adhésion sera réputée avoir été agréée par le Conseil d’administration d’Ecetia Intercommunale et, de 
ce fait, ce pouvoir local sera réputé avoir acquis la qualité de coopérateur à la même date. 
Chaque cession de parts à un pouvoir local portera sur un lot de quatre parts comportant lui-même une, 
et une seule, part de chacun des secteurs d’Ecetia Intercommunale. 
Seuls  les  pouvoirs  publics  locaux  qui,  à  ce  jour,  ne  détiennent  aucune  part  de  l’intercommunale 
peuvent bénéficier de cette cession. 
Le pouvoir public local acquéreur inscrira ces parts dans sa comptabilité à leur valeur d’émission, le 
prix  de  cession  de  l’ensemble  du  lot  sera  de  75,00  €.  Ce  prix  sera  versé,  directement  par  le 
cessionnaire,  sur  le  compte  courant  d’Ecetia  Intercommunale,  conformément  à  la  convention  de 
cession entre l’acquéreur et Ecetia Real Estate. 
Les  crédits  nécessaires  n'étant  pas  prévu  au  budget  2021,  il  y  aura  lieu  de  les  prévoir  lors  de  la 
prochaine modification budgétaire. 
Le Conseil communal doit se positionner sur : 
- l'adhésion  aux  secteurs  «  Droit  commun  »,  «  Immobilier  »,  «  Management  opérationnel  et  Conseil 
externe » et « Promotion Immobilière Publique » de la société coopérative Ecetia Intercommunale, 
- la souscription au capital à raison de :  
a. 
une part « A » d’une valeur unitaire de 225,00 €, (émise gratuitement) ; 
b. 
une part « I1 » d’une valeur unitaire de 25,00 € ; 
c. 
une part « M » d’une valeur unitaire de 25,00 € ; 
d. 
une part « P » d’une valeur unitaire de 25,00 €.   
- l'approbation des termes de la convention de cession de parts proposée par Ecetia Real Estate. 
- l'inscription d'un crédit de 75,00 € lors de la prochaine modification budgétaire. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
19 : PATRIMOINE – Déclassement d'anciennes imprimantes – Décision à prendre.
 
 
Plusieurs imprimantes devenues vétustes et hors d'usage étaient stockées dans le garage de l'Hôtel de 
Ville de Fleurus. 
  
Celles-ci ont été évacuées à l'Académie mais il semble peu opportun de continuer à les stocker et les 
conserver dans le patrimoine communal puisque ce matériel est inutilisable et n'a plus aucune valeur. 
  
D'autres anciennes imprimantes sont également entreposées dans le local informatique et peuvent être 
déclassées et évacuées pour les mêmes raisons. 
  
Dès lors, le Collège communal, réuni en séance du 19 mai 2021, propose au Conseil communal de 
déclasser et d'autoriser les ouvriers du Département "Travaux" à les évacuer à la déchetterie. 
  
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
20 : PATRIMOINE - Acquisition, par la Ville de Fleurus, de 4 terrains faisant partie de la 
succession Vincent BURNY : 3 terrains cadastrés 1ère division Fleurus, section B n°21P, 22L et 
25 S et 1 terrain cadastré 3ème division Wanfercée-Baulet section A n°12A - Décision à 
prendre.
 
 
La Ville de Fleurus a été interpellée par les héritiers de la succession Vincent BURNY, dans un premier 
temps, afin de régulariser la cession de la rue Bonsecours, ce qui est actuellement en cours et dans un 
second temps, ils nous ont également fait part de l'existence de 4 autres terrains dont l'acquisition 
pourrait intéresser la Ville de Fleurus. 
Ces 4 terrains sont repris au cadastre comme "terre" et "pâture", il s'agit de 3 terrains cadastrés 1ère 
division Fleurus, section B n°21P, 22L et 25 S et 1 terrain cadastré 3ème division Wanfercée-Baulet 
section A n°12A situés à l'arrière des habitations sises rue Bonsecours. 
Ces terrains se trouvant sur une Zone d’Aménagement Communal Communautaire pour laquelle il y a 
notamment un projet de construction depuis des années, cette acquisition serait intéressante pour la 
Ville et ce, dans un but d'utilité publique. 
Maître Marie-France Meunier nous a fourni une estimation des terrains, sur base des points de 
comparaison pour des biens similaires, autour de 400.000€ les 4. 
Dès lors, il a été demandé au Collège communal, réuni en séance du 26 mai 202, de marquer son 
accord de principe sur l'acquisition des 4 terrains : 3 terrains cadastrés 1ère division Fleurus, section B 
n°21P, 22L et 25 S et 1 terrain cadastré 3ème division Wanfercée-Baulet section A n°12A et d'autoriser 
le Bourgmestre à entamer les négociations pour ce faire, avec un prix maximum de 400.000€ pour les 
4 terrains. 
De plus, Maître Meunier nous ayant gratuitement fourni les points de comparaison (alors qu'il s'agit 
d'informations payantes) et n'ayant, depuis la mise en place du listing, reçu qu'un seul dossier, le 
service Patrimoine propose de désigner Maître Marie-France Meunier pour représenter la Ville dans 
cette acquisition. 
 


 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
21 : PATRIMOINE - Modification de la décision du Conseil communal du 22 février 2021 - 
Acquisition par la Ville de Fleurus de 2 immeubles sis place Albert 1er, 28 et 29 à Fleurus - 
Décision à prendre. 
 
 
Le Conseil communal réuni en séance du 22 février 2021 a marqué son accord sur l'acquisition de 
deux immeubles sis Place Albert 1er 28 et 29 à 6220 Fleurus, cadastrés section D n°285C et n°285D, 
au prix de 110.000 € le lot. 
 
En acceptant la vente, les propriétaires avaient émis le souhait de pouvoir continuer à occuper les lieux 
jusqu'au 1er août 2021, requête acceptée par le Conseil communal à condition qu'un état des lieux 
contradictoire soit réalisé au moment de la validation du compromis (donc à l'acceptation du projet 
d'acte par le Conseil communal) et au moment de la prise en possession effective du bien par la Ville, 
prévue, à l'époque, le 1er aout 2021. 
  
Le Service Patrimoine a reçu, ce 20 mai, le projet d'acte du notaire, lequel sera proposé pour accord, au 
Conseil communal du 05 juillet prochain. Dès lors, la signature de l'acte authentique ne peut être 
envisagée avant cette date. De plus, Maitre THIELENS, Notaire des vendeurs, nous a fait part de son 
agenda chargé en raison de la période de vacances et de l'impossibilité d'envisager une signature de 
l'acte authentique avant le mois d'août. 
En conséquence, la prise en possession du bien se fera à la signature de l'acte authentique de vente 
comme c'est habituellement le cas et il n'y aura pas de prolongation de l'occupation des lieux par les 
vendeurs. 
Tenant compte de cette information, les états des lieux sollicités par le Conseil communal du 22 février 
dernier, à l'acceptation du projet et à l'entrée en possession, n'ont plus lieu d'être. 
  
 Il est donc demandé au Conseil communal d'autoriser le Service Patrimoine à proposer le projet d'acte 
pour cette vente en séance du 05 juillet prochain sans état des lieux préalable. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
22 : Marché de travaux ayant pour objet la rationalisation des écoles communales du centre de 
Wanfercée-Baulet, rue de Tamines, 27 à Wanfercée-Baulet - Approbation de la décision du 
Collège communal du 12 mai 2021 - Décision à prendre.
 
 
Le Conseil communal du 29 mars 2021 a approuvé les conditions, le montant estimé, l’avis de marché 
et la procédure de passation (procédure ouverte) de ce marché. 
Le Collège communal du 14 avril 2021 a décidé de lancer la procédure, d'envoyer l'avis de marché au 
niveau national et de fixer les date et heure limites pour faire parvenir les offres à l'administration au 
7 juin 2021 à 14h00. 
En date du 10 mai 2021, l’Auteur de projet, l’IGRETEC, boulevard Mayence, 1 à 6000 CHARLEROI, 
a demandé à la Ville de publier un avis rectificatif pour les raisons suivantes : 
 
Ajout d’une date de visite supplémentaire en date du 17 mai 2021 à 10h00 ; 
 
Activation du forum questions/réponses sur E-Notication ; 
 
Ajout et/ou modification de différents documents du marché à savoir : 
 
Ajout document 57440_Questions&Réponses WB 11.05.2021 ; 
 
Ajout du plan ECL01 ; 
 
Modification du plan ARC04, implantation des modules ; 
 
Modification du plan ARC02, emplacement arbre à abattre ; 
 
Poste 02.24.3x : modification dans le CSC de la durée de location des modules et du nombre 
d’unité ; 
 
Poste 06.23.9j : modification du poste de mesurage dans le CSC, lire PM et non PG fft ; 
 
Poste 06.26.9a : modification de l’unité, lire m² et non m³ 
 
Poste 06.21.2x : modification dans le CSC de l’unité, lire m³ et non m² ; 
 
Poste 06.21.2y : modification dans le CSC de l’unité, lire m³ et non m² ; 
 
Poste 06.23.9a : modification de l’unité, lire m² et non m³ ; 
 
Poste 06.23.9b : modification dans le CSC de l’unité, lire m² et non à la Pc ; 
 
Poste 06.26.1x : modification dans le CSC de l’unité, lire m³ et non m² ; 
 
Poste 06.26.1y : modification dans le CSC de l’unité, lire m³ et non m² ; 
Au  vu  du  délai  d’ouverture  des  offres,  le  Collège  communal  du  12  mai  2021  a  décidé  d’approuver 
l’avis rectificatif et de l’envoyer au niveau national. 
Il y a lieu de faire approuver la décision du Collège communal par le Conseil communal. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
23 : Réalisation d'une étude de concept et de faisabilité pour la création d'un Centre de Loisirs, 
sur le site de la Forêt des Loisirs à Fleurus - Approbation des conditions et du mode de 
passation - Décision à prendre.
 
 
Le site de la Forêt des loisirs est un des pôles touristiques de la Ville de Fleurus, principalement dédié 
à la détente et à l’amusement. 
Ce domaine de 65 hectares comprend une zone boisée avec des parcours balisés pour les marcheurs et 
VTT,  un  cimetière  en  forêt,  des  étangs,  des  aires  de  jeux  et  de  barbecues,  une  salle  polyvalente,  un 
pavillon d’accueil et une zone de stationnement. 
Au vu sans cesse croissant de visiteurs, la Ville souhaiterait valoriser le site de la Forêt des loisirs en 
améliorant les infrastructures existantes et en y développant d’autres activités sportives et culturelles. 
Dès lors qu’il y aurait lieu de s’adjoindre les services d’un auteur de projet qui réaliserait une étude de 
concept et de faisabilité qui aurait pour vocation : 
- d’identifier un concept innovant destiné à mettre en valeur la faune et la flore de la Forêt des loisirs, 
sa  biodiversité  et  ses  caractéristiques  propres  (présence  d’un  cimetière  en  forêt,  d’aires  de  jeux,  de 
parcours  pour  marcheurs  et  vélo)  tout  en  y  adaptant  les  activités  existantes  et  en  y  intégrant  de 
nouvelles  activités  sportives,  culturelles  et  touristiques  (parcours  cyclocross,  trail,  parcours 
didactiques,…) ; 
- de réaliser différentes esquisses d’aménagement permettant d’illustrer le concept proposé ; 
- de procéder à une analyse de faisabilité du projet technique et financière. 
Cette  étude  devra  être  réaliste  et  permettre  de  préparer  un  éventuel  dossier  de  demande  de  subsides 
auprès du FEDER. 
Le  cahier  des  charges  N°  2021-1830  relatif  au  marché  “Réalisation  d'une  étude  de  concept  et  de 
faisabilité  pour la création  d'un  centre  de  Loisirs  sur  le  site  de la  Forêt  des  Loisirs  à  Fleurus”  a  été 
établi par le Département Marchés publics en collaboration avec le Département Promotion de la Ville. 
Le montant estimé de ce marché s'élève à 41.322,31 € hors TVA ou 50.000,00 €, 21% TVA comprise, 
permettant d’attribuer le marché par procédure négociée sans publication préalable. 
Les  crédits  permettant  cette  dépense  ont  été  inscrits  au  budget  extraordinaire  en  modification 
budgétaire n°1, à l’article 561/73360:20210072.2021. 
Au vu du montant de l’estimation, il appartient au Conseil communal d’approuver les conditions et  le 
mode de passation. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
24 : Maintenance des dalles de béton 2021 - Approbation des conditions et du mode de 
passation - Décision à prendre.
 
 
Afin  de  maintenir  en  bon  état  les  voiries  communales  dont  le  revêtement  est  constitué  de  dalles  de 
béton, il s’avère nécessaire de procéder à diverses réparations. 
Les rues concernées par ce marché sont les suivantes : 
 
FLEURUS : rue Fleurjoux face aux numéros 215, 221 et 265 ; 
 
WANFERCEE-BAULET : rue Bernard Lebon face N°22, rue Coin Ledoux face N°25, bord 
de route rue Bernard Lebon ; 
 
WANGENIES :  rue  Roi  Chevalier  face  N°1,  rue  Beaurain  et  Jonet  face  N°13,  rue  des 
Martyrs face N°5 ; 
 
SAINT-AMAND :  rue  Armand  Staquet  face  N°9,  rue  Armand  Staquet  face  N°3,  rue 
Maroye/Longpré  carrefour  avec  rue  Labarre,  rue  Julien  Laurent  face  N°34,  rue  Lucien 
spilette face N°15, rue Armand Staquet face N°1, rue deux-Wez face N°11 ; 
 
WAGNELEE : rue Chassart face N°9 (arrêt de bus) ; 
 
face station de pompage SWDE. 
Le Département Marchés publics en collaboration avec le Département Bureau d'Études a donc établi 
le cahier des charges N° 2020-1763 relatif au marché “Maintenance des dalles de béton 2021”. 
Le  montant  estimé  de  ce  marché  s'élève  à  113.654,15 €  hors  TVA  ou  137.521,52 €,  21%  TVA 
comprise. 
Au  vu  du  montant  de  l’estimation,  il  est  proposé  de  passer  le  marché  par  procédure  négociée  sans 
publication préalable. 
Les  crédits  permettant  cette  dépense  sont  inscrits  au  budget  extraordinaire,  à  l’article 
42102/73160:20210019.2021. 
Etant  donné  que  le  montant  de  la  dépense  est  supérieur  à  30.000,00  €  hors  TVA  et  que  les  crédits 
permettant  celle-ci  sont  inscrits  au  budget  extraordinaire,  il  appartient  au  Conseil  communal 
d’approuver les conditions et le mode de passation de ce marché. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
25 : Travaux de rénovation de la façade de l'Hôtel de Ville de Fleurus - Approbation des 
conditions, du mode de passation et de l’avis de marché - Décision à prendre.
 
 
La Ville souhaite rénover la façade de l’Hôtel de Ville de Fleurus. 
Le but du nettoyage est d’enlever toutes les couches de salissures qui se sont incrustées sur la façade, 
sans toutefois en altérer les matériaux divers (cimentage, briques, béton, balustres et pierres bleues). Il 
n’y aura donc pas de perte de matière ni de modification de la porosité des supports. 
Le Département Bureau d'Études en collaboration avec le Département Marchés publics a donc établi 
le cahier des charges N° 2020-1774 relatif au marché “Travaux de rénovation de la façade de l'Hôtel de 
Ville de Fleurus”. 
Le  montant  estimé  de  ce  marché  s'élève  à  305.000,00 €  hors  TVA  ou  369.050,00 €,  21%  TVA 
comprise, réparti comme suit : 
*  Tranche  ferme :  Façade  avant  (Estimée  à 180.000,00 €  hors  TVA  ou  217.800,00 €,  21%  TVA 
comprise) ; 
* Tranche conditionnelle 1 : Façade latérale droite et arrière et sas (Estimée à 125.000,00 € hors TVA 
ou 151.250,00 €, 21% TVA comprise). 
Au vu du montant de l’estimation, il est proposé de passer le marché par procédure négociée directe 
avec publication préalable. 
Un avis de marché à publier au Bulletin des Adjudications a été rédigé conformément à l’article 22 de 
l’arrêté royal du 18 avril 2017 relatif à la passation des marchés publics dans les secteurs classiques. 
Les  crédits  permettant  cette  dépense  sont  inscrits  au  budget  extraordinaire,  à  l’article 
104/72451:20210014.2021. Ceux-ci étant insuffisants pour couvrir la totalité du marché (tranche ferme 
+ tranche conditionnelle), ils ont été réajustés lors de la modification budgétaire n°1 approuvée par le 
Conseil communal du 31 mai 2021 qui doit être approuvée par la Tutelle. 
Etant  donné  que  le  montant  de  la  dépense  est  supérieur  à  30.000,00  €  hors  TVA  et  que  les  crédits 
permettant  celle-ci  sont  inscrits  au  budget  extraordinaire,  il  appartient  au  Conseil  communal 
d’approuver les conditions, le mode de passation et l’avis de marché. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
26 : Marché de travaux ayant pour objet la rationalisation des écoles communales du centre de 
Wanfercée-Baulet, rue de Tamines, 27 à Wanfercée-Baulet - Approbation de la décision du 
Collège communal du 19 mai 2021 - Décision à prendre.
 
 
Le Conseil communal du 29 mars 2021 a approuvé les conditions, le montant estimé, l’avis de marché 
et la procédure de passation (procédure ouverte) de ce marché. 
Le Collège communal du 14 avril 2021 a décidé de lancer la procédure, d'envoyer l'avis de marché au 
niveau national et de fixer les date et heure limites pour faire parvenir les offres à l'administration au 
7 juin 2021 à 14h00. 
Le Collège communal du 12 mai 2021 a approuvé l’avis rectificatif n°1 du présent marché. 
En date du 14 mai 2021, la firme CBConseil, rue de la Résistance, 89 à 7131 BINCHE a transmis le 
rapport d’inventaire amiante destructif référencé CBC-R21/161 du bâtiment situé à la rue de Tamines 
n°27 à 6224 WANFERCEE-BAULET. 
En date du 18 mai 2021, l’Auteur de projet, l’IGRETEC, boulevard Mayence, 1 à 6000 CHARLEROI, 
a signalé à la Ville qu’une erreure matérielle avait été commise dans le metré aux postes 23.11.1a et 
23.14.1e. 
A cette même date, l’Auteur de projet, l’IGRETEC, boulevard Mayence, 1 à 6000 CHARLEROI,   a 
demander à la Ville de publier un avis rectificatif reprenant les éléments suivants : 
 
Le rapport d’inventaire amiante destructif référencé CBC-R21/161 du bâtiment situé à la rue 
de Tamines n°27 à 6224 WANFERCEE-BAULET ; 
 
Modification de deux postes du métré, à savoir : 
             - Poste 23.11.1a. modification dans le métré de la quantité 2,70 (kg) -> 16.526,35 (kg) ; 
             - Poste 23.14.1e. modification dans le métré de la quantité 4,50 (kg) -> 116,01 (kg). 
Au  vu  du  délai  d’ouverture  des  offres,  le  Collège  communal  du  19  mai  2021  a  décidé  d’approuver 
l’avis rectificatif et de l’envoyer au niveau national. 
Il y a lieu de faire approuver la décision du Collège communal par le Conseil communal. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
27 : Sécurisation de 6 églises, situées dans l'Entité de Fleurus - 2 lots - Approbation des 
conditions, du mode de passation et de l'avis de marché - Décision à prendre.
 
 
Le Service Incendie de la Zone de Secours Hainaut-Est a effectué une visite des 10 églises situées sur 
l’Entité de Fleurus. 
L’avis général du Service Incendie en ce qui concerne les conditions de sécurité est dans l’ensemble 
satisfaisant mais ce dernier préconise la réalisation de certains travaux de mise en conformité. 
Il est donc conseillé d’effectuer, dans une première phase, les travaux de mise en conformité les plus 
nécessaires (électricité, éclairage du clocher, protection contre la foudre, sécurité des chaufferies). 
Un cahier des charges N° 2021-1821 relatif au marché “Sécurisation de 6 églises situées dans l'Entité 
de  Fleurus  -  2  lots”  a  été  établi  par  l’auteur  de  projet,  le  Bureau  d'Architecte  MORAUX,  rue  Paul 
Pastur,  1  à  6250  PONT-DE-LOUP  auquel  sont  annexées  les  prescriptions  du  coordinateur  sécurité 
santé, JPN Projects SPRL, rue de la Glacerie, 59F à 6180 COURCELLES. Le montant global estimé 
s’élève à 775.347,68 € hors TVA ou 938.170,69 €, 21% TVA comprise, réparti comme suit : 
 
Lot  1  (Travaux  divers  de  sécurisation),  estimé  à  724.625,68 €  hors  TVA  ou  876.797,07 €, 
21% TVA comprise, réparti comme suit : 
 
Tranche ferme : Estimée à : 506.875,65 € hors TVA ou 613.319,54 €, 21% TVA comprise ; 
 
Tranche  de  marché  conditionnelle  1 :  Estimée  à  :  86.817,63 €  hors  TVA  ou  105.049,33 €, 
21% TVA comprise ; 
 
Tranche de marché conditionnelle 2 : Estimée à : 130.932,40 € hors TVA ou 158.428,20 €, 
21% TVA comprise ; 
 
Lot  2  (Dispositif  paratonnerre),  estimé  à  50.722,00 €  hors TVA  ou  61.373,62 €,  21% TVA 
comprise. 
Il est proposé de passer le marché par procédure ouverte. 
Un avis de marché à publier au Bulletin des Adjudications a été rédigé conformément à l’article 22 de 
l’arrêté royal du 18 avril 2017 relatif à la passation des marchés publics dans les secteurs classiques et 
ce document doit être approuvé avant publication. 
Les  crédits  permettant  cette  dépense  sont  inscrits  au  budget  extraordinaire,  à  l’article 
790/72360:20190048.2021. 
Au vu du montant de l’estimation, il appartient au Conseil communal d’approuver les conditions, le 
mode de passation et l’avis de marché. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
28 : Aménagement de la rue du Petit Try à Lambusart et égouttage d'un tronçon de cette voirie 
- Approbation des conditions, du mode de passation et de l'avis de marché - Décision à 
prendre.
 
 
Le  Conseil  communal  du  29 avril 2019  a  approuvé  l’inscription  des  dossiers  suivants  dans  le  plan 
d’investissement communal 2019-2021 : 
 
Réhabilitation exutoire de l’égouttage rue Spinois à W-Baulet, estimés à 200.000,00 € hors 
TVA ; 
 
Amélioration et égouttage rue Petit Try - Lambusart, estimés à 911.614,13 € hors TVA ; 
 
Amélioration et égouttage rue Bosquet à Wangenies, estimés à 1.374.019,31 € hors TVA ; 
 
Amélioration Impasse rue Centenaire à W-Baulet, estimés à 541.271,12 € hors TVA ; 
 
Amélioration rue des Dames à W-Baulet, estimés à 300.275,85 € hors TVA ; 
 
Amélioration Trieu Gossiaux à W-Baulet, estimés à 318.164,70 € hors TVA. 
La  Ville  a  reçu  du  Ministre  des  Pouvoirs  locaux,  du  Logement  et  des  Infrastructures  sportives  une 
lettre datée du 31 juillet 2019 approuvant l’inscription des rues suivantes dans le plan d’investissement 
communal  2019-2021  à  concurrence  du  montant  de l’enveloppe  qui  avait  été communiqué  à la Ville 
soit 1.197.891,53 € (subsides accordés par le SPW pour l’ensemble des travaux) : 
 
Réhabilitation exutoire de l’égouttage rue Spinois à W-Baulet, estimés à 200.000,00 € hors 
TVA (frais d’étude compris), répartis comme suit : 
◦  à charge de la SPGE : 200.000,00 € hors TVA ; 
 
Amélioration et égouttage rue Petit Try - Lambusart, estimés à 911.614,13 € hors TVA (hors 
essais et frais d’étude (8%) compris), répartis comme suit : 
◦  à charge de la Ville : 292.287,25 € hors TVA (frais d’étude compris) ; 
◦  à charge du SPW : 365.359,07 € hors TVA (frais d’étude et essais (5%)compris)  ; 
◦  à charge de la SPGE : 180.896,00 € hors TVA ; 
 
Amélioration  et  égouttage  rue  Bosquet  à  Wangenies,  estimés  à  1.374.019,31  €  hors  TVA 
(hors essais et frais d’étude (8%) compris), répartis comme suit : 
◦  à charge de la Ville : 404.526,92 € hors TVA (frais d’étude compris) ; 
◦  à charge du SPW : 637.129,91 € hors TVA (frais d’étude et essais (5%) compris) ; 
◦  à charge de la SPGE : 362.702,00 € hors TVA ; 
 
Amélioration  Impasse  rue  Centenaire  à  W-Baulet,  estimés  à  541.271,12  €  hors TVA  (hors 
essais et frais d’étude (8%) compris), répartis comme suit : 
◦  à charge de la Ville :  216.508,45€ hors TVA (frais d’étude compris) ; 
◦  à charge du SPW : 341.000,81 € hors TVA (frais d’étude et essais (5%) compris) ; 
 
Amélioration rue  des  Dames  à W-Baulet,  estimés  à  300.275,85 €  hors TVA (hors  essais  et 
frais d’étude (8%) compris), répartis comme suit : 
◦  à charge de la Ville : 120.110,34 € hors TVA (frais d’étude compris) ; 
◦  à charge du SPW : 189.173,79 € hors TVA (frais d’étude et essais (5%) compris); 
 
Amélioration Trieu Gossiaux à W-Baulet, estimés à 318.164,70 € hors TVA (hors essais et 
frais d’étude (8%) compris), répartis comme suit : 
◦  à charge de la Ville : 127.265,88 € hors TVA (frais d’étude compris) ; 
◦  à charge du SPW : 200.443,76 € hors TVA (frais d’étude et essais (5%) compris). 
Un  cahier  des  charges  N°  2021/049  relatif  au  marché  “Aménagement  de  la  rue  du  Petit  Try  et 
égouttage  d'un  tronçon  de  cette  voirie”  a  été  établi  par  l’auteur  de  projet,  l’IGRETEC,  boulevard 
Mayence, 1 à 6000 CHARLEROI dont le montant global estimé s’élève à 1.131.048,30 € hors TVA ou 
1.310.074,50 €, TVA comprise (pas de TVA sur la partie SPGE), réparti comme suit : 
◦  à charge de la Ville : 852.505,70 € hors TVA (pouvant être subsidié par le SPW dans le 
cadre du PIC) ; 

◦  à charge de la SPGE : 278.542,60 € hors TVA. 
Il est proposé de passer le marché par procédure ouverte. 
Un avis de marché à publier au Bulletin des Adjudications a été rédigé conformément à l’article 22 de 
l’arrêté royal du 18 avril 2017 relatif à la passation des marchés publics dans les secteurs classiques et 
ce document doit être approuvé avant publication. 
Les  crédits  permettant  cette  dépense  sont  inscrits  au  budget  extraordinaire,  à  l’article 
42108/73160:20210032.2021. Ceux-ci étant insuffisants, ils devront être réajustés en MB2. 
Au vu du montant de l’estimation, il appartient au Conseil communal d’approuver les conditions, le 
mode de passation et l’avis de marché. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
29 : Egouttage, amélioration et distribution d'eau de la rue du Bosquet à Wangenies - 
Approbation des conditions, du mode de passation et de l'avis de marché - Décision à prendre.
 
 
Le  Conseil  communal  du  29 avril 2019  a  approuvé  l’inscription  des  dossiers  suivants  dans  le  plan 
d’investissement communal 2019-2021 : 
 
Réhabilitation exutoire de l’égouttage rue Spinois à W-Baulet, estimés à 200.000,00 € hors 
TVA ; 
 
Amélioration et égouttage rue Petit Try - Lambusart, estimés à 911.614,13 € hors TVA ; 
 
Amélioration et égouttage rue Bosquet à Wangenies, estimés à 1.374.019,31 € hors TVA ; 
 
Amélioration Impasse rue Centenaire à W-Baulet, estimés à 541.271,12 € hors TVA ; 
 
Amélioration rue des Dames à W-Baulet, estimés à 300.275,85 € hors TVA ; 
 
Amélioration Trieu Gossiaux à W-Baulet, estimés à 318.164,70 € hors TVA. 
La  Ville  a  reçu  du  Ministre  des  Pouvoirs  locaux,  du  Logement  et  des  Infrastructures  sportives  une 
lettre datée du 31 juillet 2019 approuvant l’inscription des rues suivantes dans le plan d’investissement 
communal  2019-2021  à  concurrence  du  montant  de l’enveloppe  qui  avait  été communiqué  à la Ville 
soit 1.197.891,53 € (subsides accordés par le SPW pour l’ensemble des travaux) : 
 
Réhabilitation exutoire de l’égouttage rue Spinois à W-Baulet, estimés à 200.000,00 € hors 
TVA (frais d’étude compris), répartis comme suit : 
◦  à charge de la SPGE : 200.000,00 € hors TVA ; 
 
Amélioration et égouttage rue Petit Try - Lambusart, estimés à 911.614,13 € hors TVA (hors 
essais et frais d’étude (8%) compris), répartis comme suit : 
◦  à charge de la Ville : 292.287,25 € hors TVA (frais d’étude compris) ; 
◦  à charge du SPW : 365.359,07 € hors TVA (frais d’étude et essais (5%)compris)  ; 
◦  à charge de la SPGE : 180.896,00 € hors TVA ; 
 
Amélioration  et  égouttage  rue  Bosquet  à  Wangenies,  estimés  à  1.374.019,31  €  hors  TVA 
(hors essais et frais d’étude (8%) compris), répartis comme suit : 
◦  à charge de la Ville : 404.526,92 € hors TVA (frais d’étude compris) ; 
◦  à charge du SPW : 637.129,91 € hors TVA (frais d’étude et essais (5%) compris) ; 
◦  à charge de la SPGE : 362.702,00 € hors TVA ; 
 
Amélioration  Impasse  rue  Centenaire  à  W-Baulet,  estimés  à  541.271,12  €  hors TVA  (hors 
essais et frais d’étude (8%) compris), répartis comme suit : 
◦  à charge de la Ville :  216.508,45€ hors TVA (frais d’étude compris) ; 
◦  à charge du SPW : 341.000,81 € hors TVA (frais d’étude et essais (5%) compris) ; 
 
Amélioration rue  des  Dames  à W-Baulet,  estimés  à  300.275,85 €  hors TVA (hors  essais  et 
frais d’étude (8%) compris), répartis comme suit : 
◦  à charge de la Ville : 120.110,34 € hors TVA (frais d’étude compris) ; 
◦  à charge du SPW : 189.173,79 € hors TVA (frais d’étude et essais (5%) compris); 
 
Amélioration Trieu Gossiaux à W-Baulet, estimés à 318.164,70 € hors TVA (hors essais et 
frais d’étude (8%) compris), répartis comme suit : 
◦  à charge de la Ville : 127.265,88 € hors TVA (frais d’étude compris) ; 
◦  à charge du SPW : 200.443,76 € hors TVA (frais d’étude et essais (5%) compris). 
Un cahier des charges N° 58830 relatif au marché “Egouttage, amélioration et distribution d'eau de la 
rue du Bosquet à Wangenies” a été établi par l’auteur de projet, l’IGRETEC, boulevard Mayence, 1 à 
6000  CHARLEROI  dont  le  montant  global  estimé  s’élève  à  1.551.466,92 €  hors  TVA  ou 
1.793.258,16 €, TVA comprise (pas de TVA sur la partie SPGE), réparti comme suit : 
◦  A  charge  de la Ville :  1.151.386,88 €  hors TVA (  pouvant  être subsidiés par  le  SPW 
dans le cadre du PIC) ; 
◦  A charge de la SPGE : 400.080,04 € hors TVA. 

Il est proposé de passer le marché par procédure ouverte. 
Un avis de marché à publier au Bulletin des Adjudications a été rédigé conformément à l’article 22 de 
l’arrêté royal du 18 avril 2017 relatif à la passation des marchés publics dans les secteurs classiques et 
ce document doit être approuvé avant publication. 
Les  crédits  permettant  cette  dépense  sont  inscrits  au  budget  extraordinaire,  à  l’article 
42109/73160:20210033.2021. 
Ceux-ci étant insuffisants, ils devront être réajustés en modification budgétaire n°2. 
Au vu du montant de l’estimation, il appartient au Conseil communal d’approuver les conditions, le 
mode de passation et l’avis de marché. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
30 : TIBI - Plan déchets 2022 - Implémentation de la collecte des déchets organique en sac 
biodégradable, implémentation de la collecte du verre en bulles à verre et modification de la 
fréquence de collecte des déchets résiduels – Décision à prendre.
 
 
Considérant que la densité de population et d’habitats verticaux des noyaux urbains tels que Fleurus 
sont difficilement propices au déploiement d’une collecte séparée de déchets résiduels et organiques à 
l’aide de conteneurs à puces. 
Considérant que la collecte de déchets organiques à l’aide de sacs biodégradables est l’alternative à la 
collecte  en  conteneurs  à  puce  qui  sera  mise  en  place  par  l’Intercommunale  Tibi  pour  les  villes  et 
communes associées qui n’adopteraient pas le système de collecte en conteneurs à puce. 
Considérant  le  souhait  de  l’Intercommunale  Tibi  de  pouvoir  envisager  dès  le  1er  janvier  2022  une 
expérience  pilote  de  collecte  de  déchets  organiques  à  l’aide  de  sacs  biodégradables  à  une  échelle 
suffisante visant à anticiper sereinement la généralisation de cette collecte au plus tard le 31 décembre 
2023 sur le territoire de l’ensemble des communes partenaires non « conteneurisées ». 
Considérant dès lors la proposition de l’Intercommunale Tibi de mener, sous réserve de l’acceptation 
de son Conseil d’administration, un projet pilote sur le territoire de la Ville de Fleurus visant à assurer 
la collecte de déchets organiques à l’aide de sacs biodégradables, et ce à partir du 1er janvier 2022. 
Considérant que l’Intercommunale Tibi envisage de fixer le volume du sac biodégradable à 20 litres et 
son prix de vente à 0,30 € le sac (soit 3 € par rouleau de 10 sacs), ces modalités devant être approuvées 
par son Conseil d’administration. 
Considérant  que  la  collecte  du  verre  en  mélange  (verres  blancs  et  verres  colorés)  est  actuellement 
assurée en porte-à-porte une fois toutes les quatre semaines sur le territoire de la Ville de Fleurus. 
Considérant néanmoins que le taux de captation du verre en porte-à-porte est inférieur à celui qui est 
constaté dans les zones recourant à un système de collecte par bulles à verre. 
Considérant par ailleurs que le verre en mélange fait l’objet d’une valorisation à un prix de reprise qui 
est proche de celui du verre coloré et inférieur à celui du verre blanc. 
Considérant qu’à cet égard, il n’est financièrement pas envisageable d’effectuer une collecte séparée 
et/ou plus fréquente du verre en porte-à-porte. 
Considérant dès lors la proposition  de l’Intercommunale Tibi de mener, sous réserve de l’acceptation 
de son Conseil d’administration, un projet pilote sur le territoire de la Ville de Fleurus visant à assurer 
la collecte du verre, blanc d’une part et coloré d’autre part, en bulles à verre, aériennes et enterrées, au 
sein d’une quinzaine de sites identifiés au préalable en lieu et place de la collecte en porte-à-porte du 
verre en mélange, et ce à partir du 1er janvier 2022. 
Considérant  que  la  proposition  de  l’Intercommunale  Tibi  implique  sa  prise  en  charge  financière  de 
maximum 22 bulles à verre aériennes, ainsi que de maximum 10 bulles à verre enterrées, sur base d’un 
soutien financier de FOST Plus. 
Considérant  l’élargissement  du  nouveau  sac  bleu  au  1er  juillet  2021  permettant  de  collecter 
sélectivement l’ensemble des déchets plastiques d’emballages. 
Considérant la réduction des quantités de déchets résiduels qui est attendue grâce aux solutions de tri à 
la source implémentées par l’Intercommunale Tibi, tant au niveau des déchets d’emballages (Nouveau 
sac bleu) que des déchets organiques (sac biodégradable). 
Considérant la diminution du besoin en collecte de déchets résiduels qui en résulte pour les ménages 
qui effectuent un tri adéquat des déchets qu’ils produisent. 
Considérant que l’Intercommunale Tibi envisage d’adapter à terme les moyens de collecte des déchets 
résiduels produits par les ménages à l’évolution de leurs besoins en collecte desdits déchets. 
Considérant la volonté de la Ville de Fleurus et de l’Intercommunale Tibi de favoriser le tri à la source 
et de diminuer la quantité de déchets résiduels produits. 
Considérant par ailleurs la volonté de généraliser de manière équitable à l’ensemble du territoire de la 
Ville de Fleurus une collecte hebdomadaire unique de déchets résiduels en porte-à-porte. 

Considérant  l'expérience  pilote  de  collecte  de  déchets  résiduels  en  conteneurs  enterrés  qui  a  été 
réalisée. 
Compte tenu de la nécessité de prendre une décision quant au maintien des conteneurs enterrés testés 
et de leur mise à niveau. 
Considérant  la  proposition  de  l’Intercommunale Tibi  de  mettre,  sous  réserve  de  l’acceptation  de  son 
Conseil d’administration, à la disposition des ménages de la Ville de Fleurus, en plus de cette collecte 
hebdomadaire  unique  de  déchets  résiduels  en  porte-à-porte,  trois  conteneurs  enterrés  dédiés  à  la 
collecte des déchets résiduels, accessibles 7 jours sur 7, et ce à partir du 1er janvier 2022. 
Considérant  que  la  mise  à  disposition  ces  deux  conteneurs  enterrés  dédiés  à  la  collecte  des  déchets 
résiduels est de nature à répondre aux éventuels besoins ponctuels des ménages de la Ville de Fleurus 
le cas échéant, au-delà du service offert par une collecte hebdomadaire unique. 
Considérant, enfin, qu’il convient de définir un « plan déchets global 2022 » pour la Ville de Fleurus, 
compte tenu des éléments qui précèdent. 
Considérant qu’il y aura lieu dès lors de modifier le règlement redevance communale afin de prendre 
en considération la sensibilisation à l’utilisation des sacs bleus (PM+C) et biodégradables. 
Il est proposé au Conseil communal :  
 
d’accepter la proposition de l’Intercommunale Tibi de mener, sous réserve de l’acceptation 
de son Conseil d’administration, un projet pilote sur le territoire de la Ville de Fleurus visant 
à assurer la collecte de déchets organiques à l’aide de sacs biodégradables, et ce à partir du 
1er janvier 2022. 
 
d’accepter la proposition de l’Intercommunale Tibi de mener, sous réserve de l’acceptation 
de son Conseil d’administration, un projet pilote sur le territoire de la Ville de Fleurus visant 
à  assurer  la  collecte  du  verre,  blanc  d’une  part  et  coloré  d’autre  part,  en  bulles  à  verre, 
aériennes  et  enterrées,  au  sein  d’une  quinzaine  de  sites  identifiés  au  préalable  en  lieu  et 
place de la collecte en porte-à-porte du verre en mélange, et ce à partir du 1er janvier 2022. 
 
d’accepter la proposition de l’Intercommunale Tibi de mettre, sous réserve de l’acceptation 
de son Conseil d’administration, à la disposition des ménages du centre-ville de Fleurus 
trois conteneurs enterrés dédiés à la collecte des déchets résiduels, accessibles 7 jours sur 7 
 et de passer à une collecte hebdomadaire unique de déchets résiduels en porte-à-porte, et ce 
à partir du 1er janvier 2022. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
31 : A.S.B.L. Centre culturel "Fleurus Culture" – Contrat-programme 2020-2024 – 
Régularisation - Approbation - Décision à prendre.
 
 
Le Contrat-programme 2020-2024 du Centre culturel de Fleurus est reconnu dans les termes du Décret 
du 21 novembre 2013. 
La signature du contrat programme par tous les partenaires marque l'ultime étape de la 
contractualisation de l'engagement respectif de l'ensemble des parties (Centre Culturel, Ville de 
Fleurus, Province du Hainaut et Fédération Wallonie-Bruxelles) autour du projet d'action culturelle de 
l'association. 
Il est proposé au Conseil communal du 14 juin 2021 d’approuver la régularisation définitive du 
contrat-programme 2020-2024, établi entre la Communauté française de Belgique, la Commune de 
Fleurus, la Province de Hainaut et le Centre culturel « Fleurus Culture », pour une durée de cinq ans. Il 
prend effet au 1er janvier 2020 et se termine au 31 décembre 2024, assorti du montant d’une subvention 
de 53.314,77 € pour l’exercice 2020 à 2024, ainsi que d’une aide sous forme de masse salariale et 
services évaluée à 128.000 € et d’une prise en charge de frais énergétiques évaluée à 28.864 €. Ceci 
afin de réaliser les objectifs du Centre culturel, prévus dans le décret du 21 novembre 2013, fixant les 
conditions de reconnaissance et de subvention des centres culturels. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
32 : Soutien aux Clubs sportifs de l'entité - Subvention en numéraire directe - Approbation - 
Décision à prendre.
 
 
Sur proposition des Ministres des Sports de la Région Wallonne et de la Fédération Wallonie-
Bruxelles, une enveloppe régionale de 22 millions sera dégagée afin de pérenniser l’activité des clubs 
sportifs dans un contexte de relance. Ce soutien se déclinera en une aide directe de 40 euros par 
affilié

Suivant la Circulaire des Ministres de l’Intérieur des Pouvoirs Locaux et de la Ville et des 
Infrastructures Sportives datée du 22 avril 2021, ayant pour objet : "COVID-19-Mesure de soutien aux 
communes en faveur des clubs sportifs dans le cadre de la crise de la Covid 19", la Ville de Fleurus 
bénéficiera d’un montant de105.960 €. 
Le mécanisme de liquidation de subvention passera par la commune. 
Concrètement, le soutien aux Clubs sera octroyé par l’intermédiaire des communes, à raison de 40 
euros
 multipliés par le nombre d’affiliés qui y étaient inscrits en 2020. 
Pour pouvoir prétendre à cette aide, les clubs doivent : 
 
Être affiliés à une fédération sportive reconnue par la Fédération Wallonie-Bruxelles ; 
 
Être constitués en ASBL ou en Association de fait ; 
 
Disposer de leur siège social en Wallonie ; 
 
Organiser leurs activités sur le territoire d’une commune wallonne. 
En contrepartie de ce soutien : 
 
Les Autorités communales s’engagent à ne pas augmenter les loyers des infrastructures 
sportives ; 
 
Les Clubs bénéficiaires s’engagent à ne pas augmenter les cotisations de leurs affiliés pour 
la saison 2021-2022 ; 
 
Les autorités communales seront soumises à une obligation de publicité des aides. 
La subvention régionale en faveur de chaque commune sera engagée sur base d’un relevé du nombre 
d’affiliés aux clubs exerçant leur activité principale sur son territoire. Ce relevé sera établi par la 
direction des infrastructures sportives du SPW Mobilité et Infrastructures, en collaboration avec 
l’AISF (Association Interfédérale du Sport Francophone). Ce listing a déjà été établi (annexe 
consultable au Service Secrétariat). 
La subvention régionale sera liquidée sur base d’un dossier justificatif qui doit être transmis par les 
communes à l’administration régionale. 
Sur la base du dossier transmis complet par la Commune à la région, la subvention régionale sera 
liquidée : 
- Le 30 septembre 2021 au plus tard, pour les dossiers transmis le 30 juin 2021, 
- Le 15 novembre 2021 au plus tard, pour les dossiers transmis le 30 septembre 2021 au plus tard 
(date ultime). 
Le Collège communal du 19 mai 2021a marqué son accord de principe pour l’l’inscription  à l'ordre du 
jour du Conseil communal l'aide de 40 euros par affiliés, accordée par le SPW Wallonie Intérieur, selon 
la liste nominative des associations sportives délivrée par la direction des infrastructures sportives du 
SPW Mobilité et Infrastructures, en collaboration avec l’AISF (Association Interfédérale du Sport 
Francophone). 
Les communes disposent de la possibilité d’introduire leurs dossiers justificatifs avant l’échéance de 
septembre 2021
. Elles peuvent préfinancer les subventions aux clubs sportifs et ont l’autorisation 
d’inscrire un subside régional en recettes du budget ordinaire destiné à prendre en charge le 
subventionnement des clubs sportifs présents sur leur territoire, à concurrence d’un montant maximum 
qui leur sera communiqué par circulaire. 
Le dossier justificatif à constituer par les communes comprendra : 
 
Une déclaration de créance de la commune à l’égard de la région ; 

 
Une copie de la délibération du Conseil communal relative à l’octroi des subventions aux 
différents clubs ; 
 
Une copie des conventions de subsides passées entre la commune et ses clubs ou, à défaut, 
une attestation fournie par les clubs contenant l’engagement du club à ne pas augmenter les 
cotisations pour la saison 2021-2022, le relevé des membres éligibles (listing officiel 2020 
transmis à la fédération), justifiant le montant de la subvention communale ; 
 
Une délibération des organes communaux concernés confirmant qu’il n’y aura pas 
d’augmentation des tarifs des infrastructures sportifs au cours de la saison 2021-2022. 
  
La "distribution" des montants alloués aux clubs éligibles, selon la liste reçue, se fera après réception 
des 105.960 € qui seront inscrits aux articles budgétaires suivants : en recette à l'article 
76410/46548.2021-SUBVENTION COVID-19 - SOUTIEN EN FAVEUR DES CLUBS SPORTIFS et 
la dépense également à l'article 76410/33202.2021 - SPW- SUBVENTION COVID-19. 
Ces subventions n’étant, quant à elles, pas inscrites nominativement au budget, la décision d'octroi de 
la subvention relève de la compétence du Conseil communal. 
 Il est, dès lors, proposé au Conseil communal d'approuver l'aide de 40 euros par affiliés, accordée par 
le SPW Wallonie Intérieur, selon la liste nominative des associations sportives délivrée par la direction 
des infrastructures sportives du SPW Mobilité et Infrastructures, en collaboration avec l’AISF 
(Association Interfédérale du Sport Francophone). 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
33 : Convention de collaboration entre la Ville de Fleurus et l'A.S.B.L. "Fleurus Culture", 
dans le cadre de l’organisation d’un festival belge, lors des commémorations du 21 juillet - 
Décision à prendre.
 
 
Chaque année, la Ville de Fleurus commémore le 21 juillet par une cérémonie protocolaire et un dépôt 
de fleurs au monument aux morts de Fleurus sis à la Place Ferrer. 
Suite à la crise sanitaire, la Belgique a dû traverser une période difficile et plusieurs événements 
prévus dans le programme des affaires patriotiques se sont vus annuler. 
Etant donné qu'un budget est disponible à l'article budgétaire n°76320/12448 – Affaires patriotiques - 
Frais techniques, prévu initialement pour l'organisation d'un camp reconstitué qui n'a pu avoir lieu. 
Au vu de l'assouplissement des mesures qui laisse présager une issue à cette pandémie, il semble plus 
que jamais important de mettre la Belgique à l'honneur lors de notre fête nationale. 
C'est pourquoi, le Service "Affaires Patriotiques" a imaginé l'organisation d'un festival belge lors de 
cette journée en complément de sa cérémonie traditionnelle. 
Celui-ci serait organisé en collaboration avec l'A.S.B.L. "Fleurus Culture" et s'inscrirait également 
dans le cadre du programme 'Festiv'été'. 
Il est dès lors utile de formaliser les termes de cette collaboration dans une convention. 
Cette convention est soumise au Conseil communal, pour approbation. Elle est consultable au Service 
"Secrétariat". 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
34 : Fabrique d’église Saint-Laurent de Lambusart – Compte 2020 – Décision à prendre.
 
 
Pour rappel, en date du 21 octobre 2019, le Conseil communal avait approuvé le budget de la fabrique 
d’église  de  Saint-Laurent  à  Lambusart  pour  l’exercice  2020,  avec  une  intervention  communale 
ordinaire de 26.376,78 €. 
En date du 19 avril 2021, le Conseil de la fabrique d’église de Saint-Laurent à Lambusart a arrêté son 
compte pour l’exercice 2020, aux chiffres suivants : 
  
Budget 2020 
Compte 2020 
Recettes ordinaires totales (chapitre I) 
29.926,78 
29.420,79 
 
dont  une  intervention  communale 
26.376,78 
26.376,78 
ordinaire (art.R17) 
Recettes extraordinaires totales (chapitre II) 
0,00 
13.149,50 
 
dont  un  excédent  du  compte  annuel 
0,00 
0,00 
précédent (art.R19) 
Recettes totales 
29.926,78 
42.570,29 
Dépenses ordinaires totales (chapitre I) 
6.667,00 
6.126,23 
Dépenses ordinaires totales (chapitre II-I) 
21.237,10 
18.247,35 
Dépenses extraordinaires totales (chapitre II-II) 
2.022,68 
7.689,42 
 
dont  un  déficit  du  compte  annuel 
2.022,68 
7.689,42 
précédent (art.D51) 
Dépenses totales 
29.926,78 
32.063,00 
Résultat comptable (boni) 
0,00 
10.507,29 
Le compte 2020 approuvé le 19 avril 2021 par le Conseil de la fabrique d’église de Saint-Laurent à 
Lambusart, accompagné de ses pièces justificatives, a été transmis simultanément le 22 avril 2021, à 
l’Administration communale et à l’Organe représentatif du culte (Evêché de Tournai). 
En date du 23 avril 2021, l’Organe représentatif du culte a réceptionné le compte 2020 et en date du 12 
mai 2021, a arrêté et approuvé les crédits en recettes et en dépenses repris sur ce compte 2020, sans 
émettre de remarque. Sa décision a été réceptionnée le 12 mai 2021 par l’Administration communale. 
Après  analyse  du  compte  2020  et  vérification  des  pièces  justificatives  par  le  service  Finances,  les 
constatations suivantes sont émises : 
Recettes : 
Le  montant total des recettes  au compte  2020 (42.570,29  €) est  en augmentation  de  12.643,51 €  par 
rapport au montant total des recettes au budget 2020 (29.926,78 €). En effet, le montant des recettes 
extraordinaires (chapitre II) au compte 2020 s'élève à 13.149,50 € alors qu'aucun montant n'était prévu 
au budget 2020. Il s'agit de : 
 
l'inscription  d'un  montant  de  5.950,00  €  à  l'article  R25  «  subsides  extraordinaires  de  la 
commune » (prévu au budget 2019 mais perçu en 2020) ; 
 
l'inscription d'un montant de 7.199,50 € à l'article R28D « divers (recettes extraordinaires) ». 
Dépenses : 
Le  montant  total  des  dépenses  au  compte  2020 (32.063,00  €) est  en  augmentation  de  2.136,22 €  par 
rapport au montant total des dépenses au budget 2020 (29.926,78 €). 
On relève notamment : 
 
une diminution des dépenses du chapitre I « dépenses relatives à la célébration du culte 
arrêtées par l’Evêque » au compte 2020 (6.126,23 €), soit une baisse de consommation de 
540,77 € par rapport au montant du budget 2020 (6.667,00 €). Les causes principales : 
◦  les dépenses de l'article D05 « éclairage » se sont élevées à la somme de 906,41 € ; le 
montant prévu au budget 2020 étant de 600,00 €. 
◦  les dépenses de l'article D06A « combustible chauffage » se sont élevées à la somme de 
4.480,83 € ; le montant prévu au budget 2020 étant de 5.500,00 €. 

◦  les dépenses de l'article D11A « matériel pour entretien de l'église » se sont élevées à la 
somme de 348,06 € ; le montant prévu au budget 2020 étant de 50,00 €. 
 
une  augmentation  des  dépenses  du  chapitre  II  « dépenses  soumises  à  l’approbation  de 
l’Evêque  et  du  Conseil  communal »  au  compte  2020  (25.936,77  €),  soit  une  hausse  de 
consommation de 2.676,99 € par rapport au montant du budget 2020 (23.259,78 €). 
On constate notamment parmi les dépenses ordinaires que : 
 
les dépenses de l'article D17 « traitement brut du sacristain » se sont élevées à 1.748,44 € ; 
le montant prévu au budget 2020 étant de 2.080,00 €. 
 
les dépenses de l'article D19 « traitement brut de l'organiste » se sont élevées à 1.367,75 € ; 
le montant prévu au budget 2020 étant de 2.105,00 €. 
 
aucune dépense effectuée à l'article D27 « entretien et réparation de l'église » ; le montant 
prévu au budget 2020 étant de 500,00 €. 
L'augmentation  des  dépenses  du  chapitre  II  se  situe  au  niveau  des  dépenses  extraordinaires.  Il  y  a 
l'inscription  au  compte  2020  d'un  montant  de  7.689,42  €  à  l'article  D51«  déficit  du  compte  de 
l'exercice  précédent  »,  en  lieu  et  place  d'un  montant  de  2.022,68  €  au  budget  2020  à  l'article  D52  « 
déficit présumé de l'exercice précédent ». 
Ces constatations n’ont aucune incidence sur le résultat du compte approuvé le 19 avril 2021 par la 
délibération du Conseil de la fabrique d’église de Saint-Laurent à Lambusart. 
Rectifications du compte : 
Sur base des pièces justificatives, les montants inscrits aux articles suivants du compte 2020 seront à 
rectifier : 
Article 
Montant prévu au 
Montant 
Nouveau 
Motif 
budget 2020 
inscrit au 
montant à 
compte 2020  inscrire au 
compte 2020 
R25 « subsides extraordinaires 
0,00 
5.950,00 
0,00 Erreur 
de la commune » 
d’inscription : 
subside 
extraordinaire 
2019 (payé à la 
fabrique d'église 
le 10 décembre 
2020) basculé à 
l'article R28B. 
R28B « solde de subside 
0,00 
0,00 
5.950,00 Erreur 
extraordinaire reçu dans les 
d’inscription : 
limites du compte » 
subside 
extraordinaire 
2019 (payé à la 
fabrique d'église 
le 10 décembre 
2020) inscrit à 
l'article R25. 
Erreur 
d’inscription : 
D10 « nettoiement de l'église 
0,00 
0,00 
80,00 facture de 80,00 € 
(produits) » 
basculée à l'article 
D11A. 
Erreur 
d'inscription : 
D11A « matériel pour entretien 
50,00 
348,06 
268,06 facture de 80,00 € 
de l'église » 
inscrite à l'article 
D10. 
Erreur d'addition 
D44 « intérêts des capitaux dus 
(voir relevé 
3.850,00 
3.825,24 
3.826,05 
» 
bancaire de 
septembre 2020). 
D35B « entretien et réparation 
0,00 
18,15 
0,00 Facture HELP 

de l'extincteur » 
FIRE mais pas de 
crédit budgétaire 
→ rejet 
provisoire. 
200,00 
394,98 
197,07 Erreur de 
D50E « assurance loi » 
comptabilisation. 
D50F « assurance R.C. objective 
30,00 
57,74 
28,87 Erreur de 
» 
comptabilisation. 
0,00 
285,39 
0,00 Facture 
MENSURA mais 
D50G « médecine du travail » 
pas de crédit 
budgétaire → rejet 
provisoire. 
Ces diverses corrections auront un impact sur le montant total des dépenses et sur le résultat du compte 
approuvé  le  19  avril  2021  par  la  délibération  du  Conseil  de  la  fabrique  d’église  de  Saint-Laurent  à 
Lambusart. 
Malgré  tout,  il  faudra  rappeler  au  Conseil  de  la  fabrique  d’église  de  Saint-Laurent  à  Lambusart, 
l’interdiction, à l’avenir, d’engager et de payer une dépense, tant qu’un crédit budgétaire suffisant n’est 
pas  approuvé.  Il  y  aura  donc  lieu  pour  cela  de  prévoir,  en  temps  suffisamment  utile,  la  modification 
budgétaire nécessaire afin de la soumettre à l’approbation de l’autorité de tutelle. 
Rejets provisoires et reports au budget 2022 : 
La dépense d’un montant de 18,15 € inscrite à l’article des dépenses ordinaires D35B « entretien et 
réparation  de  l'extincteur  »,  sera  rejetée  à  titre  provisoire,  étant  donné  qu’aucun  crédit  budgétaire 
n’était prévu pour cet article. Elle pourra être réinscrite dans le budget 2022, à l’article des dépenses 
extraordinaires D62A « dépenses ordinaires relatives à un exercice antérieur » et sera dûment justifiée 
par la facture du 29/01/2020 de HELP FIRE d’un montant de 18,15 €.  
La dépense d’un montant de 285,39 € inscrite à l’article des dépenses ordinaires D50G « médecine du 
travail », sera rejetée à titre provisoire, étant donné qu’aucun crédit budgétaire n’était prévu  pour cet 
article. Elle pourra être réinscrite dans le budget 2022, à l’article des dépenses extraordinaires D62A 
« dépenses  ordinaires  relatives  à  un  exercice  antérieur »  et  sera  dûment  justifiée  par  la  facture  du 
02/03/2020 de MENSURA d’un montant de 285,39 €.  
Approbation du compte avec rectifications : 
Le  compte  2020  sera  donc  modifié  selon  les  rectifications  précitées  et  soumis  à  l’approbation  du 
Conseil communal du 14 juin 2021, avec le résultat suivant : 
  
Budget 2020 
Compte 2020 
Compte 2020 
(montants initiaux) 
(nouveaux montants) 
Recettes 
ordinaires 
29.926,78 
29.420,79 
29.420,79 
totales (chapitre I) 
 
dont 
une 
26.376,78 
26.376,78 
26.376,78 
intervention 
communale 
ordinaire 
(art.R17)
 
Recettes  extraordinaires 
0,00 
13.149,50 
13.149,50 
totales (chapitre II) 
 
dont 
un 
0,00 
0,00 
0,00 
excédent 
du 
compte 
annuel 
précédent 
(art.R19)
 
Recettes totales 
29.926,78 
42.570,29 
42.570,29 
Dépenses 
ordinaires 
6.667,00 
6.126,23 
6.126,23 
totales (chapitre I) 
Dépenses 
ordinaires 
21.237,10 
18.247,35 
17.717,84 
totales (chapitre II-I) 
Dépenses 
2.022,68 
7.689,42 
7.689,42 
extraordinaires 
totales 

(chapitre II-II) 
 
dont 
un 
2.022,68 
7.689,42 
7.689,42 
déficit 
du 
compte 
annuel 
précédent 
(art.D51)
 
Dépenses totales 
29.926,78 
32.063,00 
31.533,49 
Résultat 
comptable 
0,00 
10.507,29 
11.036,80 
(boni) 
Conformément au décret du Parlement Wallon du 13 mars 2014, publié au Moniteur belge du 04 avril 
2014 et plus particulièrement l’article L3162-1, §1er, 2° et l’article 6 de la loi du 04 mars 1870 sur le 
temporel des cultes, le compte 2020 de la fabrique est transmis avec toutes les pièces justificatives au 
Conseil communal afin qu’il puisse délibérer. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
35 : Fabrique d’église Saint-Lambert de Wangenies – Compte 2020 – Décision à prendre.
 
 
Pour rappel, en date du 21 octobre 2019, le Conseil communal avait approuvé le budget de la fabrique 
d’église  de  Saint-Lambert  à  Wangenies  pour  l’exercice  2020,  avec  une  intervention  communale 
ordinaire de 6.479,64 € et une intervention communale extraordinaire de 14.550,00 €. 
En  date du  26  octobre  2020,  le  Conseil  communal  avait approuvé  la  modification  budgétaire  n°1 de 
l’exercice  2020  introduite  par  la  fabrique  d’église  de  Saint-Lambert  à  Wangenies.  Le  montant  de 
l'intervention  communale  ordinaire  avait  été  augmenté  de  1.632,59  €,  pour  un  nouveau  montant  de 
8.112,23 €. 
En date du 20 avril 2021, le Conseil de la fabrique d’église de Saint-Lambert à Wangenies a arrêté son 
compte pour l’exercice 2020, aux chiffres suivants : 
  
Budget 2020 
Compte 2020 
Recettes ordinaires totales (chapitre I) 
16.708,32 
16.456,35 
 
dont  une  intervention  communale 
8.112,23 
8.111,93 
ordinaire (art.R17) 
Recettes extraordinaires totales (chapitre II) 
24.883,94 
32.557,92 
 
dont  un  excédent  du  compte  annuel 
8.238,66 
14.737,92 
précédent (art.R19) 
Recettes totales 
41.592,26 
49.014,27 
Dépenses ordinaires totales (chapitre I) 
2.573,00 
1.894,44 
Dépenses ordinaires totales (chapitre II-I) 
22.373,98 
18.797,94 
Dépenses extraordinaires totales (chapitre II-II) 
16.645,28 
19.961,28 
 
dont  un  déficit  du  compte  annuel 
0,00 
0,00 
précédent (art.D51) 
Dépenses totales 
41.592,26 
40.653,66 
Résultat comptable (boni) 
0,00 
8.360,61 
Le compte 2020 approuvé le 20 avril 2021 par le Conseil de la fabrique d’église de Saint-Lambert à 
Wangenies, a été transmis simultanément le 21 avril 2021, à l’Administration communale et à l’Organe 
représentatif du culte (Evêché de Tournai). 
En date du 22 avril 2021, l’Organe représentatif du culte a réceptionné le compte 2020 et le 11 mai 
2021, a arrêté et approuvé les crédits en recettes et en dépenses repris sur ce compte 2020, sous réserve 
des modifications suivantes : « D01 : une facture de 17,23 € rejetée du compte 2019 car datant de 
2020 est à insérer et à ajouter
. » . Sa décision a été réceptionnée le 11 mai 2021 par l’Administration 
communale. 
Après  analyse  du  compte  2020  et  vérification  des  pièces  justificatives  par  le  service  Finances,  les 
constatations suivantes sont émises : 
Recettes : 
Le  montant  total  des  recettes  au  compte  2020  (49.014,27  €)  est  en  augmentation  de  7.422,01  €  par 
rapport au montant total des recettes au budget 2020 (41.592,26 €). 
La  cause  principale  de  cette  augmentation  provient  de  l’inscription  d’un  montant  de  14.737,92  €  à 
l’article 19 des recettes extraordinaires du compte 2020 « boni du compte de l’exercice précédent », en 
lieu  et  place  d’un  montant  de  8.238,66  €  à  l’article  20  des  recettes  extraordinaires  du  budget  2020 
« boni présumé de l’exercice précédent ». 
Dépenses : 
Le montant total des dépenses au compte 2020 (40.653,66 €) est en diminution (938,60 €) par rapport 
au montant total des dépenses au budget 2020 (41.592,26 €). 
On relève notamment : 
 
une  diminution  des  dépenses  du  chapitre  I  « dépenses  relatives  à  la  célébration  du  culte 
arrêtées par l’Evêque » au compte 2020 (1.894,44 €), soit une baisse de consommation de 
678,56 € par rapport au montant du budget 2020 (2.573,00 €). Causes principales : 

◦  les dépenses de l'article D05 « éclairage » se sont élevées à 337,61 € ; le montant prévu 
au budget 2020 étant de 670,00 €. 
◦  les dépenses de l'article D06A « combustible chauffage » se sont élevées à 839,62 € ; le 
montant prévu au budget 2020 étant de 950,00 €. 
◦  les dépenses de l'article D15 « achat de livres liturgiques » se sont élevées à 65,00 € ; le 
montant prévu au budget 2020 étant de 150,00 €. 
 
une diminution des dépenses ordinaires du chapitre II « dépenses soumises à l’approbation 
de  l’Evêque  et  du  Conseil  communal »  au  compte  2020  (18.797,94  €),  soit  une  baisse  de 
consommation de 3.576,04 € par rapport au montant du budget 2020 (22.373,98 €). Causes 
principales : 
◦  les dépenses de l'article D17 « traitement brut du sacristain » se sont élevées à 2.298,97 
€ ; le montant prévu au budget 2020 étant de 2.727,12 €. 
◦  les  dépenses  de  l'article  D19  «  traitement  brut  de  l'organiste  »  se  sont  élevées  à 
2.318,26 € ; le montant prévu au budget 2020 étant de 3.462,60 €. 
 
une  augmentation  des  dépenses  extraordinaires  du  chapitre  II  « dépenses  soumises  à 
l’approbation  de  l’Evêque  et  du  Conseil  communal »  au  compte  2020  (19.961,28  €)  de 
3.316,00 € par rapport au montant du budget 2020 (16.645,28 €). Un montant de 3.320,00 € 
a  été  avancé  par  un  tiers  à  la  fabrique  d'église  Saint-Lambert  de  Wangenies  et  inscrit  à 
l'article  R28D  «  divers  -  recettes  extraordinaires  ».  Ce  montant  a  ensuite  été  remboursé 
(dépense  inscrite  à  l'article  D56  «  grosses  réparations,  construction  de  l'église  »).  Il  n'y  a 
donc pas de dépassement du budget car le montant de 3.320,00 € est compensé à l'article 
R28D. 
Ces constatations n’ont aucune incidence sur le résultat du compte approuvé le 20 avril 2021 par la 
délibération du Conseil de la fabrique d’église de Saint-Lambert à Wangenies. 
Rectifications du compte : 
Sur base des pièces justificatives, les montants inscrits aux articles suivants du compte 2020 seront à 
rectifier : 
Article 
Montant prévu  Montant inscrit  Nouveau montant à 
Motif 
au budget 2020  au compte 2020 
inscrire au compte 
2020 
R17 
« 
8.112,23 
8.111,93 
8.112,23 Erreur matérielle. 
supplément  de  la 
Montant versé par la 
commune 
pour 
commune : 8.112,23 €. 
les 
frais 
ordinaires 
du 
culte » 
D01 
« pain 
60,00 
25,86 
43,09 Erreur 
d’addition. 
d’autel » 
Facture de 17,23 € non 
comptabilisée 
(erronément 
comptabilisée  dans  le 
compte 2019). 
D56 « grosses 
16.595,28 
19.915,28 
16.595,28 Erreur d'inscription : 
réparations, 
remboursement à un 
construction de 
tiers d'un montant de 
l'église » 
3.320,00 € à inscrire à 
l'article D61. 
D61 « autres 
0,00 
0,00 
3.320,00 Erreur d'inscription 
dépenses 
(venant de l'article 
extraordinaires » 
D56). 
Ces diverses corrections auront un impact sur le montant total des recettes, dépenses et sur le résultat 
du compte approuvé le 20 avril 2021 par la délibération du Conseil de la fabrique d’église de Saint-
Lambert à Wangenies. 
Approbation du compte avec rectifications : 
Le  compte  2020  sera  donc  modifié  selon  les  rectifications  précitées  et  soumis  à  l’approbation  du 
Conseil  communal  du  14  juin  2021,  avec  le  résultat  suivant et  en  tenant  compte  de  la  remarque 
susmentionnée de l’Evêché : 
  
Budget 2020 
Compte 2020  
Compte 2020 

(montants initiaux) 
(nouveaux montants) 
Recettes 
ordinaires 
16.708,32 
16.456,35 
16.456,65 
totales (chapitre I) 
 
dont 
une 
8.112,23 
8.111,93 
8.112,23 
intervention 
communale 
ordinaire 
(art.R17)
 
Recettes  extraordinaires 
24.883,94 
32.557,92 
32.557,92 
totales (chapitre II) 
 
dont 
une 
14.550,00 
14.500,00 
14.500,00 
intervention 
communale 
extraordinaire 
(art.R25)
 
 
dont 
un 
8.238,66 
14.737,92 
14.737,92 
excédent 
du 
compte  annuel 
précédent 
(art.R19)
 
Recettes totales 
41.592,26 
49.014,27 
49.014,57 
Dépenses 
ordinaires 
2.573,00 
1.894,44 
1.911,67 
totales (chapitre I) 
Dépenses 
ordinaires 
22.373,98 
18.797,94 
18.797,94 
totales (chapitre II-I) 
Dépenses  extraordinaires 
16.645,28 
19.961,28 
19.961,28 
totales (chapitre II-II) 
 
dont  un  déficit 
0,00 
0,00 
0,00 
du 
compte 
annuel 
précédent 
(art.D51)
 
Dépenses totales 
41.592,26 
40.653,66 
40.670,89 
Résultat 
comptable 
0,00 
8.360,61 
8.343,68 
(boni) 
Conformément au décret du Parlement Wallon du 13 mars 2014, publié au Moniteur belge du 04 avril 
2014 et plus particulièrement l’article L3162-1, §1er, 2° et l’article 6 de la loi du 04 mars 1870 sur le 
temporel des cultes, le compte 2020 de la fabrique est transmis avec toutes les pièces justificatives au 
Conseil communal afin qu’il puisse délibérer. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
36 : Fabrique d’église Saint-Pierre de Wanfercée-Baulet – Compte 2020 – Décision à prendre.
 
 
Pour  rappel,  en  date  du  30  septembre  2019,  le  Conseil  communal  avait  approuvé  le  budget  de  la 
fabrique  d’église  de  Saint-Pierre  à  Wanfercée-Baulet  pour  l’exercice  2020,  avec  une  intervention 
communale ordinaire de 16.916,93 € et une intervention communale extraordinaire de 1.890 €. 
En date du 23 novembre 2020, le Conseil communal avait approuvé la modification budgétaire n°1 de 
l’exercice 2020 introduite par la fabrique d’église de Saint-Pierre à Wanfercée-Baulet. Le montant de 
l'intervention  communale  ordinaire  avait  été  augmenté  de  125,19  €,  pour  un  nouveau  montant  de 
17.042,12  €,  tandis  que  le  montant  de  l'intervention  communale  extraordinaire  avait  été  diminué  de 
1.845,49 €, pour un nouveau montant de 44,51 €. 
En date du 19 avril 2021, le Conseil de la fabrique d’église de Saint-Pierre à Wanfercée-Baulet a arrêté 
son compte pour l’exercice 2020, aux chiffres suivants : 
  
Budget 2020 
Compte 2020 
Recettes ordinaires totales (chapitre I) 
59.768,62 
59.711,04 
 
dont  une  intervention  communale 
17.042,12 
16.916,93 
ordinaire (art.R17) 
Recettes extraordinaires totales (chapitre II) 
23.167,27 
38.749,08 
 
dont  un  excédent  du  compte  annuel 
6.247,59 
16.384,40 
précédent (art.R19) 
 
dont un subside extraordinaire 
44,51 
5.489,51 
communal (R25) 
Recettes totales 
82.935,89 
98.460,12 
Dépenses ordinaires totales (chapitre I) 
6.060,81 
2.523,81 
Dépenses ordinaires totales (chapitre II-I) 
60.196,10 
57.573,51 
Dépenses extraordinaires totales (chapitre II-II) 
16.678,98 
20.878,98 
 
dont  un  déficit  du  compte  annuel 
0,00 
0,00 
précédent (art.D51) 
Dépenses totales 
82.935,89 
80.976,30 
Résultat comptable (boni) 
0,00 
17.483,82 
Le  compte  2020  approuvé  le  19  avril  2021  par  le  Conseil  de  la  fabrique  d’église  de  Saint-Pierre  à 
Wanfercée-Baulet, a été transmis simultanément le 22 avril 2021, à l’Administration communale et à 
l’Organe représentatif du culte (Evêché de Tournai). 
En date du 23 avril 2021, l’Organe représentatif du culte a réceptionné le compte 2020 et en date du 12 
mai 2021, a arrêté et approuvé les crédits en recettes et en dépenses repris sur ce compte 2020, sans 
remarque. Sa décision a été réceptionnée le 12 mai 2021 par l’Administration communale. 
Après  analyse  du  compte  2020  et  vérification  des  pièces  justificatives  par  le  service  Finances,  les 
constatations suivantes sont émises : 
Recettes : 
Le  montant total des recettes  au compte  2020 (98.460,12  €) est  en augmentation  de  15.524,23 €  par 
rapport au montant total des recettes au budget 2020 (82.935,89 €). 
La  cause  principale  de  cette  augmentation  provient  de  l’inscription  d’un  montant  de  16.384,40  €  à 
l’article 19 des recettes extraordinaires du compte 2020 « boni du compte de l’exercice précédent », en 
lieu  et  place  d’un  montant  de  6.247,59  €  à  l’article  20  des  recettes  extraordinaires  du  budget  2020 
« boni présumé de l’exercice précédent ». 
Par ailleurs, on relève une augmentation des recettes de l'article R25 « subsides extraordinaires de la 
commune ». Le montant au compte 2020 s'élève à 5.489,51 €  alors que le montant prévu au budget 
2020 était de 44,51 €, soit une augmentation de 5.445,00 €. Cette différence correspond au montant 
inscrit  au  budget  2019,  suite  à  la  modification  budgétaire  2019  n°2,  approuvée  par  le  Conseil 
communal  du  16  décembre  2019,  pour  des  travaux  de  réparation  d'un  portail  d'entrée.  Ces  travaux 
ayant été réalisés en 2020, le subside communal extraordinaire 2019 a été versé en 2020. 

Dépenses : 
Le  montant  total  des  dépenses  au  compte  2020  (80.976,30  €)  est  en  diminution  (1.959,59  €)  par 
rapport au montant total des dépenses au budget 2020 (82.935,89 €). 
On relève notamment : 
 
une  diminution  des  dépenses  du  chapitre  I  « dépenses  relatives  à  la  célébration  du  culte 
arrêtées par l’Evêque » au compte 2020 (2.523,81 €), soit une baisse  de consommation de 
3.537,00 € par rapport au montant du budget 2020 (6.060,81 €). En effet, les dépenses de 
l'article D06A « combustible chauffage » se sont élevées à 1.036,03 € alors que le montant 
prévu au budget 2020 était de 3.700,00 €. 
 
une diminution des dépenses ordinaires du chapitre II « dépenses soumises à l’approbation 
de  l’Evêque  et  du  Conseil  communal »  au  compte  2020  (57.573,51  €),  soit  une  baisse  de 
consommation de 2.622,59 € par rapport au montant du budget 2020 (60.196,10 €). Causes 
principales : 
◦  les dépenses de l'article D25 « charges de la nettoyeuse ALE » se sont élevées à 750,20 
€ ; le montant prévu au budget 2020 étant de 1.494,20 €. 
◦  un montant total de 796,00 € était prévu pour les article D30 « Entretien et réparation 
du presbytère », D32 « Entretien et réparation de l'orgue » et D35A « Entretien et 
réparation des appareils de chauffage », sans qu'aucune dépense ne soit effectuée au 
compte 2020. 
 
une  augmentation  des  dépenses  extraordinaires  du  chapitre  II  « dépenses  soumises  à 
l’approbation  de  l’Evêque  et  du  Conseil  communal »  au  compte  2020  (20.878,98  €)  de 
4.200,00 € par rapport au montant du budget 2020 (16.678,98 €). Les dépenses de l'article 
D61 « autres dépenses extraordinaires » se sont élevées à 11.923,33 € alors que le montant 
prévu au budget 2020 était de 7.723,33 €. Il s'agit notamment, d'une facture du 24/07/2020 
d'un montant de 5.445,00 €, relative à des travaux de réparation d'un portail d'entrée, prévus 
au budget 2019 mais effectués en 2020. 
Ces constatations n’ont aucune incidence sur le résultat du compte approuvé le 19 avril 2021 par la 
délibération du Conseil de la fabrique d’église de Saint-Pierre à Wanfercée-Baulet. 
Rectifications du compte : 
Sur base des pièces justificatives, les montants inscrits aux articles suivants du compte 2020 seront à 
rectifier : 
Article 
Montant prévu  Montant inscrit 
Nouveau montant à 
Motif 
au budget 2020  au compte 2020 
inscrire au compte 
2020 
Erreur d'inscription. 
R25 « subsides 
Subside 2019 de 
extraordinaires de 
44,51 
5.489,51 
44,51 5.445,00 € basculé 
la commune » 
vers R28B. 
R28B  «  solde  de 
0,00 
0,00 
5.445,00 Erreur  d'inscription. 
subside 
Subside 
2019 
de 
extraordiaire  reçu 
5.445,00 € venant de 
dans les limites du 
R25. 
compte » 
D61 « autres 
7.723,33 
11.923,33 
6.478,33 Erreur d'inscription. 
dépenses 
Facture de 5.445,00 
extraordinaires » 
€ (liée au subside 
2019) basculée vers 
D63A. 
D63A « dépenses 
0,00 
0,00 
5.445,00 Erreur d'inscription. 
extraordinaires 
Facture de 5.445,00 
relatives à un 
€ (liée au subside 
exercice antérieur 
2019) venant de 
» 
D61. 
Ces corrections n'auront pas d'impact sur le montant total des recettes, des dépenses ou sur le résultat 
du compte approuvé le 19 avril 2021 par la délibération du Conseil de la fabrique d’église de Saint-
Pierre à Wanfercée-Baulet. 
Conformément au décret du Parlement Wallon du 13 mars 2014, publié au Moniteur belge du 04 avril 
2014 et plus particulièrement l’article L3162-1, §1er, 2° et l’article 6 de la loi du 04 mars 1870 sur le 

temporel des cultes, le compte 2020 de la fabrique est transmis avec toutes les pièces justificatives au 
Conseil communal afin qu’il puisse délibérer. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
37 : Fabrique d’église Saint-Victor de Fleurus – Compte 2020 – Décision à prendre.
 
 
Pour rappel, en date du 21 octobre 2019, le Conseil communal avait approuvé le budget de la fabrique 
d’église de Saint-Victor à Fleurus pour l’exercice 2020, avec une intervention communale ordinaire de 
39.378,63 €. 
En  date  du  17  février  2020,  le  Conseil  communal  avait  approuvé  la  modification  budgétaire  n°1  de 
l’exercice  2020  introduite  par  la  fabrique  d’église  de  Saint-Victor  à  Fleurus,  avec  une  intervention 
communale extraordinaire de 6.200 € ; l'intervention communale ordinaire restant inchangée. 
En  date du  26  octobre  2020,  le  Conseil  communal  avait approuvé  la  modification  budgétaire  n°2 de 
l’exercice 2020. Le montant de l'intervention communale ordinaire avait été diminué de 660,47 €, pour 
un nouveau montant de 38.718,16 €. Le montant de l'intervention communale extraordinaire avait été 
diminué de 135,52 €, pour un nouveau montant de 6.064,48 €. 
En date du 23 novembre 2020, le Conseil communal avait approuvé la modification budgétaire n°3 de 
l’exercice  2020  ;  les  montants  des  interventions  communales  ordinaire  et  extraordinaire  restant 
inchangés. 
En  date  du  15  avril  2021,  le  Conseil  de  la  fabrique  d’église  de  Saint-Victor  à  Fleurus  a  arrêté  son 
compte pour l’exercice 2020, aux chiffres suivants : 
  
Budget 2020 
Compte 2020 
Recettes ordinaires totales (chapitre I) 
46.432,46 
45.168,95 
 
dont  une  intervention  communale 
38.718,16 
38.718,16 
ordinaire (art.R17) 
Recettes extraordinaires totales (chapitre II) 
9.606,41 
12.300,49 
 
dont  un  excédent  du  compte  annuel 
378,81 
3.081,05 
précédent (art.R19) 
Recettes totales 
56.038,87 
57.469,44 
Dépenses ordinaires totales (chapitre I) 
8.226,73 
7.530,55 
Dépenses ordinaires totales (chapitre II-I) 
38.584,54 
34.098,63 
Dépenses extraordinaires totales (chapitre II-II) 
9.227,60 
9.219,44 
 
dont  un  déficit  du  compte  annuel 
0,00 
0,00 
précédent (art.D51) 
Dépenses totales 
56.038,87 
50.848,62 
Résultat comptable (boni) 
0,00 
6.620,82 
Le  compte  2020  approuvé  le  15  avril  2021  par  le  Conseil  de  la  fabrique  d’église  de  Saint-Victor  à 
Fleurus, a été transmis simultanément le 22 avril 2021, à l’Administration communale et à l’Organe 
représentatif du culte (Evêché de Tournai). 
En date du 23 avril 2021, l’Organe représentatif du culte a réceptionné le compte 2020 et le 12 mai 
2021, a arrêté et approuvé les crédits en recettes et en dépenses repris sur ce compte 2020, sans 
modifier d'article mais avec la remarque suivante : « Merci de donner accès à l'avenir au Grand livre 
dans le logiciel Religiosoft ; Merci de fournir une déclaration de créance à l'avenir pour tout 
remboursement fait à un tiers
 ». Sa décision a été réceptionnée le 12 mai 2021 par l’Administration 
communale. 
Après  analyse  du  compte  2020  et  vérification  des  pièces  justificatives  par  le  service  Finances,  les 
constatations suivantes sont émises : 
Recettes : 
Le montant des recettes ordinaires au compte 2020 (45.168,95 €) est en diminution de 1.263,51 € par 
rapport au montant des recettes ordinaires au budget 2020 (46.432,46 €). 
Le montant des recettes extraordinaires au compte 2020 (12.300,49 €) est en augmentation de 2.694,08 
€ par rapport au montant des recettes ordinaires au budget 2020 (9.606,41 €). 
La  cause  principale  de  cette  augmentation  provient  de  l’inscription  d’un  montant  de  3.081,05  €  à 
l’article 19 des recettes extraordinaires du compte 2020 « boni du compte de l’exercice précédent », en 

lieu et place d’un montant de 378,81 € à l’article 20 des recettes extraordinaires du budget 2020 « boni 
présumé de l’exercice précédent ». 
Dès  lors,  le  montant  total  des  recettes  au  compte  2020  (57.469,44  €)  est  en  légère  augmentation 
(1.430,57 €) par rapport au montant total des recettes au budget 2020 (56.038,87 €). 
Dépenses : 
Le  montant  total  des  dépenses  au  compte  2020  (50.848,62  €)  est  en  diminution  de  5.190,25  €  par 
rapport au montant total des dépenses au budget 2020 (56.038,87 €). 
On relève notamment : 
 
une  diminution  des  dépenses  du  chapitre  I  « dépenses  relatives  à  la  célébration  du  culte 
arrêtées par l’Evêque » au compte 2020 (7.530,55 €), soit une baisse de consommation de 
696,18 € par rapport au montant du budget 2020 (8.226,73 €). Causes principales : 
◦  les dépenses de l'article D10 « nettoiement de l'église » se sont élevées à 172,65 € ; le 
montant prévu au budget 2020 étant de 303,00 €. 
◦  les dépenses de l'article D13 « achat de meubles et ustensiles sacrés ordinaires » se sont 
élevées à 453,47 € ; le montant prévu au budget 2020 étant de 766,00 €. 
◦  les dépenses de l'article D14 « achat de linge d'autel » se sont élevées à 218,95 € ; le 
montant prévu au budget 2020 étant de 312,00 €. 
 
une diminution des dépenses du chapitre II « dépenses soumises à l’approbation de l’Evêque 
et du Conseil communal » au compte 2020 (43.318,07 €), soit une baisse de consommation 
de 4.494,07 € par rapport au montant du budget 2020 (47.812,14 €). Causes principales : 
◦  les  dépenses  de  l'article  D27  «  entretien  et  réparation  de  l'église  »  se  sont  élevées  à 
2.237,76 € ; le montant prévu au budget 2020 étant de 3.439,08 € (certains travaux non 
réalisés). 
◦  les dépenses de l'article D35A « entretien et réparation des appareils de chauffage » se 
sont élevées à 13,99 € ; le montant prévu au budget 2020 étant de 1.591,00 € (entretien 
non réalisé). 
 
de légers dépassements aux articles D25 « charges de la nettoyeuses ALE », D30 « entretien 
réparation du presbytère » et D47 « contributions » qui n'engendrent pas d'incidence sur le 
solde du chapitre II restant positif. 
Ces constatations n’ont aucune incidence sur le résultat du compte approuvé le 15 avril 2021 par la 
délibération du Conseil de la fabrique d’église de Saint-Victor à Fleurus. 
Conformément au décret du Parlement Wallon du 13 mars 2014, publié au Moniteur belge du 04 avril 
2014 et plus particulièrement l’article L3162-1, §1er, 2° et l’article 6 de la loi du 04 mars 1870 sur le 
temporel des cultes, le compte 2020 de la fabrique est transmis avec toutes les pièces justificatives au 
Conseil communal afin qu’il puisse délibérer. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
38 : Fabrique d’église Saint-Barthélemy d'Heppignies – Compte 2020 – Décision à prendre.
 
 
Pour  rappel,  en  date  du  18  novembre  2019,  le  Conseil  communal  avait  approuvé  le  budget  de  la 
fabrique  d’église  de  Saint-Barthélemy  à  Heppignies  pour  l’exercice  2020,  avec  une  intervention 
communale ordinaire de 4.675,14 €. 
En date du 23 novembre 2020, le Conseil communal avait approuvé la modification budgétaire n°1 de 
l’exercice 2020 introduite par la fabrique d’église de Saint-Barthélemy à Heppignies. Le montant de 
l'intervention  communale  ordinaire  avait  été  augmenté  de  3.300,00  €,  pour  un  nouveau  montant  de 
7.975,14 €. 
En date du 23 avril 2021, le Conseil de la fabrique d’église de Saint-Barthélemy à Heppignies a arrêté 
son compte pour l’exercice 2020, aux chiffres suivants : 
  
Budget 2020 
Compte 2020 
Recettes ordinaires totales (chapitre I) 
11.130,64 
10.533,52 
 
dont  une  intervention  communale 
7.975,14 
7.975,20 
ordinaire (art.R17) 
Recettes extraordinaires totales (chapitre II) 
6.295,86 
4.924,22 
 
dont  un  excédent  du  compte  annuel 
3.623,77 
4.924,22 
précédent (art.R19) 
Recettes totales 
17.426,50 
15.457,74 
Dépenses ordinaires totales (chapitre I) 
797,74 
809,68 
Dépenses ordinaires totales (chapitre II-I) 
13.956,67 
13.339,38 
Dépenses extraordinaires totales (chapitre II-II) 
2.672,09 
0,00 
 
dont  un  déficit  du  compte  annuel 
0,00 
0,00 
précédent (art.D51) 
Dépenses totales 
17.426,50 
14.149,06 
Résultat comptable (boni) 
0,00 
1.308,68 
Le compte 2020 approuvé le 23 avril 2021 par le Conseil de la fabrique d’église de Saint-Barthélemy à 
Heppignies,  a  été  transmis  simultanément  le  24  avril  2021,  à  l’Administration  communale  et  à 
l’Organe représentatif du culte (Evêché de Tournai). 
En date du 27 avril 2021, l’Organe représentatif du culte a réceptionné le compte 2020 et le 17 mai 
2021, a arrêté et approuvé les crédits en recettes et en dépenses repris sur ce compte 2020, sous réserve 
des modifications suivantes : « D01 : erreur de ventilation d'achat de livres. Dès lors, il y a lieu de 
modifier les articles suivants : D01 : 12,93 € au lieu de 23,93 € ; D15 : 23,60 € au lieu de 12,60 €
 » . 
Sa décision a été réceptionnée le 17 mai 2021 par l’Administration communale. 
Après  analyse  du  compte  2020  et  vérification  des  pièces  justificatives  par  le  service  Finances,  les 
constatations suivantes sont émises : 
Recettes : 
Le  montant  total  des  recettes  au  compte  2020  (15.457,74  €)  est  en  diminution  de  1.968,76  €  par 
rapport au montant total des recettes au budget 2020 (17.426,50 €). 
La cause principale de cette diminution provient de l’inscription d’un montant de 2.672,09 € à l’article 
R28D «  divers  (recettes  extraordinaires)  »  du  budget  2020  alors  qu'aucun  montant  n'est  inscrit  au 
compte 2020. 
Dépenses : 
Le  montant  total  des  dépenses  au  compte  2020  (14.149,06  €)  est  en  diminution  (3.227,44  €)  par 
rapport au montant total des dépenses au budget 2020 (17.426,50 €). 
La cause principale de cette diminution provient de l’inscription d’un montant de 2.672,09 € à l’article 
D62A « dépenses ordinaires relatives à un exercice antérieur » du budget 2020 alors qu'aucun montant 
n'est inscrit au compte 2020. 
On relève notamment : 

 
une légère augmentation des dépenses du chapitre I « dépenses relatives à la célébration du 
culte arrêtées par l’Evêque » au compte 2020 (809,68 €), soit une hausse de consommation 
de 11,94 € par rapport au montant du budget 2020 (797,74 €). 
 
une diminution des dépenses du chapitre II « dépenses soumises à l’approbation de l’Evêque 
et du Conseil communal » au compte 2020 (13.339,38 €), soit une baisse de consommation 
de 3.289,38 € par rapport au montant du budget 2020 (16.628,76 €). La cause principale est 
l'inscription d'un montant de 2.672,09 € à l'article D62A « dépenses ordinaires relatives à un 
exercice antérieur ». 
 
un ajustement interne a été rédigé sur plusieurs articles de dépenses ordinaires du chapitre II, 
sans augmentation du total du chapitre concerné. En effet, le dépassement sur divers articles 
de dépenses ordinaires est autorisé, tant que le montant total du chapitre II du compte 2020 
ne dépasse pas le montant total budgétisé. 
Ces constatations n’ont aucune incidence sur le résultat du compte approuvé le 23 avril 2021 par la 
délibération du Conseil de la fabrique d’église de Saint-Barthélemy à Heppignies. 
Rectifications du compte : 
Sur base des pièces justificatives, les montants inscrits aux articles suivants du compte 2020 seront à 
rectifier : 
Article 
Montant prévu  Montant inscrit  Nouveau montant à 
Motif 
au budget 2020  au compte 2020 
inscrire au compte 
2020 
R17 « 
supplément de la 
Erreur matérielle. 
commune pour 
7.975,14 
7.975,20 
7.975,14 Montant versé par la 
les frais 
commune : 7.975,14 €. 
ordinaires du 
culte » 
D01 
« pain 
40,96 
23,93 
12,93 Erreur 
d'inscription. 
d’autel » 
Facture  de  11,00  € 
basculée 
vers 
D15, 
selon 
remarque 
de 
l'Evêché. 
D15 « achat de 
0,00 
12,60 
23,60 Erreur d'inscription. 
livres liturgiques 
Facture de 11,00 € 
» 
venant de D01, selon 
remarque de l'Evêché. 
D50G « 
0,00 
281,87 
0,00 Avis de paiement 
médecine du 
SILEX (avocat de 
travail » 
l'asbl MENSURA) 
mais pas de crédit 
budgétaire → rejet 
provisoire. 
Ces  corrections auront  un impact  sur  le  montant total  des  recettes,  des  dépenses  et  sur le  résultat  du 
compte  approuvé  le  23  avril  2021  par  la  délibération  du  Conseil  de  la  fabrique  d’église  de  Saint-
Barthélemy à Heppignies. 
Il  faudra  rappeler  au  Conseil  de  la  fabrique  d’église  de  Saint-Laurent  à  Lambusart,  l’interdiction,  à 
l’avenir, d’engager et de payer une dépense, tant qu’un crédit budgétaire suffisant n’est pas approuvé. 
Il  y  aura  donc  lieu  pour  cela  de  prévoir,  en  temps  suffisamment  utile,  la  modification  budgétaire 
nécessaire afin de la soumettre à l’approbation de l’autorité de tutelle. 
Rejet provisoire et report au budget 2022 : 
La dépense d’un montant de 281,87 € inscrite à l’article des dépenses ordinaires D50G « médecine du 
travail », sera rejetée à titre provisoire, étant donné qu’aucun crédit budgétaire n’était prévu pour cet 
article. Elle pourra être réinscrite dans le budget 2022, à l’article des dépenses extraordinaires D62A 
« dépenses ordinaires relatives à un exercice antérieur » et sera dûment justifiée par l'avis de paiement 
SILEX (avocat de l'asbl MENSURA) du 11/09/2020 d’un montant de 281,87 €.  
Approbation du compte avec rectifications : 
Le  compte  2020  sera  donc  modifié  selon  les  rectifications  précitées  et  soumis  à  l’approbation  du 
Conseil  communal  du  14  juin  2021,  avec  le  résultat  suivant et  en  tenant  compte  de  la  remarque 
susmentionnée de l’Evêché : 

  
Budget 2020 
Compte 2020 
Compte 2020 
(montants initiaux) 
(nouveaux montants) 
Recettes 
ordinaires 
11.130,64 
10.533,52 
 
totales (chapitre I) 
 
 
 
 
 
 
 
 
10.533,46 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
dont 
une 
7.975,14 
7.975,20 
7.975,14 
intervention 
communale 
ordinaire 
(art.R17)
 
Recettes  extraordinaires 
6.295,86 
4.924,22 
4.924,22 
totales (chapitre II) 
 
dont 
un 
3.623,77 
4.924,22 
4.924,22 
excédent 
du 
compte 
annuel 
précédent 
(art.R19)
 
Recettes totales 
17.426,50 
15.457,74 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
15.457,68 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dépenses 
ordinaires 
797,74 
809,68 
809,68 
totales (chapitre I) 
Dépenses 
ordinaires 
13.956,67 
13.339,38 
 
totales (chapitre II-I) 
 
 

 
 
 
 
 
 
13.057,51 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dépenses 
2.672,09 
0,00 
0,00 
extraordinaires 
totales 
(chapitre II-II) 
 
dont 
un 
0,00 
0,00 
0,00 
déficit 
du 
compte 
annuel 
précédent 
(art.D51)
 
Dépenses totales 
17.426,50 
14.149,06 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
13.867,19 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Résultat 
comptable 
0,00 
1.308,68 
 
(boni) 
 
 
 
 
 
 
 
 
1.590,49 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
Conformément au décret du Parlement Wallon du 13 mars 2014, publié au Moniteur belge du 04 avril 
2014 et plus particulièrement l’article L3162-1, §1er, 2° et l’article 6 de la loi du 04 mars 1870 sur le 
temporel des cultes, le compte 2020 de la fabrique est transmis avec toutes les pièces justificatives au 
Conseil communal afin qu’il puisse délibérer. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
39 : Fabrique d’église Saint-Joseph de Fleurus – Compte 2020 – Décision à prendre.
 
 
Pour  rappel,  en  date  du  18  novembre  2019,  le  Conseil  communal  avait  approuvé  le  budget  de  la 
fabrique  d’église  de  Saint-Joseph  à  Fleurus  pour  l’exercice  2020,  avec  une  intervention  communale 
ordinaire de 15.903,25 €. 
En  date  du  23  avril  2021,  le  Conseil  de  la  fabrique  d’église  de  Saint-Joseph  à  Fleurus  a  arrêté  son 
compte pour l’exercice 2020, aux chiffres suivants : 
  
Budget 2020 
Compte 2020 
Recettes ordinaires totales (chapitre I) 
16.593,26 
17.081,60 
 
dont  une  intervention  communale 
15.903,25 
15.903,24 
ordinaire (art.R17) 
Recettes extraordinaires totales (chapitre II) 
421,85 
548,44 
 
dont  un  excédent  du  compte  annuel 
421,85 
548,44 
précédent (art.R19) 
Recettes totales 
17.015,11 
17.630,04 
Dépenses ordinaires totales (chapitre I) 
1.965,55 
1.366,02 
Dépenses ordinaires totales (chapitre II-I) 
15.049,56 
14.857,78 
Dépenses extraordinaires totales (chapitre II-II) 
0,00 
0,00 
 
dont  un  déficit  du  compte  annuel 
0,00 
0,00 
précédent (art.D51) 
Dépenses totales 
17.015,11 
16.223,80 
Résultat comptable (boni) 
0,00 
1.406,24 
Le  compte  2020  approuvé  le  23  avril  2021  par  le  Conseil  de la  fabrique  d’église  de  Saint-Joseph à 
Fleurus,  a  été transmis  simultanément  le  24  avril  2021,  à  l’Administration  communale  et  à  l’Organe 
représentatif du culte (Evêché de Tournai). 
En date du 27 avril 2021, l’Organe représentatif du culte a réceptionné le compte 2020 et le 17 mai 
2021, a arrêté et approuvé les crédits en recettes et en dépenses repris sur ce compte 2020, sous réserve 
des modifications suivantes : « D01, D02, D15 : selon les pièces justificatives, le montant est 
incorrect/D05 : le paiement du 18/09 a été comptabilisé deux fois. Dès lors, il y a lieu de modifier les 
articles suivants : D01 : 32,83 € au lieu de 43,83 € ; D02 : 80,59 € au lieu de 80,50 € ; D05 : 391,32 
au lieu de 433,84 € ; D15 : 92,60 € au lieu de 81,60 €
. ». Sa décision a été réceptionnée le 17 mai 2021 
par l’Administration communale. 
Après  analyse  du  compte  2020  et  vérification  des  pièces  justificatives  par  le  service  Finances,  les 
constatations suivantes sont émises : 
Recettes : 
Le  montant  total  des  recettes  au  compte  2020  (17.630,04  €)  est  en  augmentation  de  614,93  €  par 
rapport au montant total des recettes au budget 2020 (17.015,11 €). 
La cause principale de cette augmentation provient de l’inscription d’un montant de 464,26 € à l’article 
R18C « remboursements » au compte 2020, non prévu au budget 2020. 
Dépenses : 
Le montant total des dépenses au compte 2020 (16.223,80 €) est en diminution de 791,31 € par rapport 
au montant total des dépenses au budget 2020 (17.015,11 €). 
On relève notamment : 
 
une  diminution  des  dépenses  du  chapitre  I  « dépenses  relatives  à  la  célébration  du  culte 
arrêtées par l’Evêque » au compte 2020 (1.366,02 €), soit une baisse de consommation de 
599,53 € par rapport au montant du budget 2020 (1.965,55 €). Les causes principales : 
◦  aucune  dépense  effectuée  à  l'article  D03  «  cire,  encens  et  chandelles  »  ;  le  montant 
prévu au budget 2020 étant de 99,99 €. 

◦  les dépenses de l'article D06A « combustible chauffage » se sont élevées à la somme de 
646,25 € ; le montant prévu au budget 2020 étant de 1.000,00 €. 
◦  aucune dépense à l'article D09 « blanchissage et raccommodage du linge » ; le montant 
prévu au budget 2020 étant de 59,16 €. 
 
une diminution des dépenses du chapitre II « dépenses soumises à l’approbation de l’Evêque 
et du Conseil communal » au compte 2020 (14.857,78 €), soit une baisse de consommation 
de 191,78 € par rapport au montant du budget 2020 (15.049,56 €). Les causes principales : 
◦  aucune  dépense  effectuée  à  l'article  D50F  «  assurance  R.C.  objective  »  ;  le  montant 
prévu au budget 2020 étant de 24,66 €. 
◦  aucune dépense effectuée à l'article D50N « divers (dépenses diverses) » ; le montant 
prévu au budget 2020 étant de 125,88 €. 
 
un ajustement interne a été rédigé sur plusieurs articles de dépenses ordinaires du chapitre II, 
sans augmentation du total du chapitre concerné. En effet, le dépassement sur divers articles 
de dépenses ordinaires est autorisé, tant que le montant total du chapitre II du compte 2020 
ne dépasse pas le montant total budgétisé. 
Ces constatations n’ont aucune incidence sur le résultat du compte approuvé le 23 avril 2021 par la 
délibération du Conseil de la fabrique d’église de Saint-Joseph à Fleurus. 
Rectifications du compte : 
Sur base des pièces justificatives, les montants inscrits aux articles suivants du compte 2020 seront à 
rectifier : 
Article 
Montant prévu  Montant inscrit 
Nouveau montant à 
Motif 
au budget 2020  au compte 2020 
inscrire au compte 
2020 
R17 
« 
15.903,25 
15.903,24 
15.903,25 Erreur matérielle. 
supplément  de  la 
Montant versé par la 
commune 
pour 
commune : 15.903,25 
les 
frais 
€. 
ordinaires 
du 
culte » 
D01 
« pain 
58,88 
43,83 
32,83 Erreur d'inscription. 
d’autel » 
Facture de 11,00 € 
basculée vers D15, 
selon remarque de 
l'Evêché. 
D02 « vin » 
81,46 
80,50 
80,59 Erreur d'inscription, 
selon remarque de 
l'Evêché. 
D05 « éclairage » 
479,38 
433,84 
391,32 Erreur d'inscription. 
Paiement du 18/09 
comptabilisé deux 
fois, selon remarque 
de l'Evêché. 
D15 « achat de 
70,38 
81,60 
92,60 Erreur d'inscription. 
livres liturgiques 
Facture de 11,00 € 
» 
venant de D01, selon 
remarque de l'Evêché. 
Ces  corrections auront  un impact  sur  le  montant total  des  recettes,  des  dépenses  et  sur le  résultat  du 
compte approuvé le 23 avril 2021 par la délibération du Conseil de la fabrique d’église de Saint-Joseph 
à Fleurus. 
Approbation du compte avec rectifications : 
Le  compte  2020  sera  donc  modifié  selon  les  rectifications  précitées  et  soumis  à  l’approbation  du 
Conseil  communal  du  14  juin  2021,  avec  le  résultat  suivant et  en  tenant  compte  de  la  remarque 
susmentionnée de l’Evêché : 
  
Budget 2020 
Compte 2020 
Compte 2020 
(montants initiaux) 
(nouveaux montants) 
Recettes 
ordinaires 
16.593,26 
17.081,60 
17.081,61 
totales (chapitre I) 
 
dont 
une 
15.903,25 
15.903,24 
15.903,25 

intervention 
communale 
ordinaire 
(art.R17)
 
Recettes  extraordinaires 
421,85 
548,44 
548,44 
totales (chapitre II) 
 
dont 
un 
421,85 
548,44 
548,44 
excédent 
du 
compte 
annuel 
précédent 
(art.R19)
 
Recettes totales 
17.015,11 
17.630,04 
17.630,05 
Dépenses 
ordinaires 
1.965,55 
1.366,02 
1.323,59 
totales (chapitre I) 
Dépenses 
ordinaires 
15.049,56 
14.857,78 
14.857,78 
totales (chapitre II-I) 
Dépenses 
0,00 
0,00 
0,00 
extraordinaires 
totales 
(chapitre II-II) 
 
dont 
un 
0,00 
0,00 
0,00 
déficit 
du 
compte 
annuel 
précédent 
(art.D51)
 
Dépenses totales 
17.015,11 
16.223,80 
16.181,37 
Résultat 
comptable 
0,00 
1.406,24 
1.448,68 
(boni) 
Conformément au décret du Parlement Wallon du 13 mars 2014, publié au Moniteur belge du 04 avril 
2014 et plus particulièrement l’article L3162-1, §1er, 2° et l’article 6 de la loi du 04 mars 1870 sur le 
temporel des cultes, le compte 2020 de la fabrique est transmis avec toutes les pièces justificatives au 
Conseil communal afin qu’il puisse délibérer. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
40 : C.P.A.S. de Fleurus – Compte de l’exercice 2020 – Approbation – Décision à prendre.
 
 
La  délibération  du  17  mai  2021  par  laquelle  le  Conseil  de  l’Action  Sociale  du  C.P.A.S.  de  Fleurus 
arrête le compte de l’exercice 2020, accompagnée de ses annexes, a été réceptionnée par la Ville de 
Fleurus, en date du 25 mai 2020. 
Au  moment  de  la  réception  de  l’acte  et  de  ses  pièces  justificatives,  le  Conseil  communal,  qui  est 
l’Autorité de Tutelle, dispose d’un délai de 40 jours, prorogeable de 20 jours, pour prendre sa décision. 
À défaut de décision dans le délai, l’acte est exécutoire. 
Le compte 2020 du C.P.A.S. de Fleurus présente les chiffres suivants : 
BILAN 
ACTIF 
PASSIF 
 Total à la date du 31/12/2020 
44.216.857,3 44.216.857,3


Compte de résultat 
Charges 
Produits 
Résultats 
Résultat courant 
22.792.846,62 
23.050.967,76 
+258.121,14 
Résultat d'exploitation (1) 
23.894.378,53 
25.335.466,47 
+1.441.087,94 
Résultat exceptionnel (2) 
3.588.320,81 
1.285.037,94 
-2.303.282,87 
Résultat de l'exercice (1 + 2) 
27.482.699,34 
26.620.504,41 
-862.194,93 
Tableau de synthèse 
Ordinaire 
Extraordinaire 
Droits constatés (1) 
24.909.158,81 
5.071.744,77 
Non Valeurs (2) 
2.441,03 
0,00  
Engagements (3) 
24.185.161,89 
5.070.335,58 
Imputations (4) 
23.756.459,87 
3.369.779,62 
Résultat budgétaire (1 – 2 – 3) 
721.555,89 
1.409,19 
Résultat comptable (1 – 2 – 4) 
1.150.257,91 
1.701.965,15 
En précisant qu’/que : 
 
l’intervention communale était de 2.743.220,00 € pour l’exercice 2020 ; 
 
le résultat budgétaire à l’exercice propre du budget ordinaire s’élève à -482.852,69 € ; 
 
un  prélèvement  de  l’ordinaire  pour  le  fonds  de  réserve  extraordinaire  a  été  réalisé  à 
concurrence de 550.921,73 € ; 
 
un prélèvement de l'ordinaire pour le fonds de réserve ordinaire a été réalisé à concurrence 
de 14.106,76 € ; 
 
le solde du fonds de réserve extraordinaire s’élevait à 10.369.232,29 € au 31 décembre 2020 

 
de nouveaux emprunts ont été contractés en 2020. 
Il est donc proposé au Conseil communal du 14 juin 2021 de procéder à l’approbation du compte de 
l’exercice 2020 du C.P.A.S. de Fleurus. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
41 : Décret du 29 mars 2018 modifiant le Code de la Démocratie Locale et de la 
Décentralisation – Renforcement de la gouvernance et de la transparence, dans l’exécution des 
mandats publics, au sein de structures locales et supra-locales et de leurs filiales – Rapport 
rémunération 2021 - Exercice 2020 – Décision à prendre.
 
 
Le  Conseil  communal  a  l’obligation  d’établir  un  rapport  de  rémunération  écrit  reprenant  un  relevé 
individuel  et  nominatif  des  jetons,  rémunérations  ainsi  que  des  avantages  en  nature  perçus  dans  le 
courant de l’exercice comptable précédent, par les mandataires et les personnes non élues. 
Ce  rapport  contient  les  informations, individuelles  et  nominatives  prévues  à  l’article  L6421-1.§2  du 
CDLD à savoir : 
31.  les  jetons  de  présence,  les  éventuelles  rémunérations  et  tout  autre  éventuel  avantage, 
pécuniaire ou non, directement ou indirectement accordés aux mandataires et aux personnes 
non élues ; 
32.  la liste des mandats détenus dans tous les organismes dans lesquelles l'institution détient des 
participations directes ou indirectes, ainsi que les informations relatives aux rémunérations 
liées à ces mandats ; 
33.  la liste des présences aux réunions des différentes instances de l'institution. 
Ce  rapport  doit  être  adopté  au  plus  tard  le  30  juin  en  séance  publique  du  Conseil  communal  et  être 
transmis au Gouvernement wallon, au plus tard le 1er juillet. 
Ce rapport a été préparé conjointement par la Direction générale (liste des mandataires) et le Service 
des Finances (montant des rémunérations et jetons de présence) et doit donc, être établi par le Conseil 
communal et faire l’objet d’une délibération. 
Celui-ci et ses annexes sont consultables au Secrétariat. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
42 : Office Communal du Tourisme de Fleurus - Convention de partenariat entre la Ville de 
Fleurus, la Maison du Tourisme du Pays de Charleroi et la Province de Hainaut, dans le cadre 
de la constitution d'un réseau points-noeuds - Approbation - Décision à prendre.
 
 
La Maison du Tourisme du Pays de Charleroi ne dispose pas d'un réseau à points-noeuds vélo sur son 
territoire. 
La province du Hainaut est entièrement maillée en point-noeuds vélo à l'exception des 9 communes du 
territoire de la Maison du Tourisme de Charleroi. 
Le réseau points-noeuds cadre avec les axes stratégiques propices au développement économique du 
territoire au travers du tourisme, de la santé et de la mobilité douce. 
La Maison du Tourisme propose à la Ville de Fleurus une convention de partenariat dans laquelle les 
partenaires s'engagent à s'investir conjointement à la bonne réalisation du projet réseau points-noeuds, 
et ce pour un minimum de 3 ans. 
Il est proposé au Conseil communal d'approuver la Convention de partenariat entre la Ville de Fleurus, 
la Maison du Tourisme du Pays de Charleroi et la Province de Hainaut, dans le cadre de la constitution 
d'un réseau points-noeuds vélo, sur l'entité de Fleurus. 
La Convention de partenariat est consultable au Service Secrétariat. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
43 : Centre Récréatif Aéré d’Eté 2021 - Convention à conclure entre la Ville de Fleurus et 
l'Athénée Royal Jourdan - Approbation - Décision à prendre.
 
 
La Convention entre l’ARJ et la Ville de Fleurus est proposée chaque année, dans le cadre de 
l'organisation des CRA.  
Celle-ci reprend la mise à disposition des locaux, fait mention de la date de rencontre avec 
l'Administratrice de l'ARJ, relative à l'organisation de l'occupation des bâtiments, son inventaire et le 
matériel mis à disposition. 
Il appartient au Conseil communal d'approuver la convention entre la Ville de Fleurus et l’Athénée 
Royal Jourdan, ayant pour objet la mise à disposition de locaux, ainsi que le prêt de matériel, pendant 
la période du 02 juillet 2021 au 13 août 2021 et ce, dans le cadre du Centre Récréatif Aéré d’Eté. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
44 : Gestionnaire de réseau de distribution d’électricité – Appel à candidature - Décision à 
prendre.
 
 
Un avis relatif au renouvellement de la désignation des gestionnaires de réseaux de distribution 
d’électricité et de gaz du 10 février 2021 a été publié par le Ministre de l’Energie au Moniteur belge du 
16 février 2021. 
La désignation des gestionnaires de réseaux de distribution d’électricité et de gaz arrive à échéance en 
2023 et les mandats des gestionnaires de réseau de distribution doivent dès lors être renouvelés pour 
une nouvelle période de vingt ans . 
Par conséquent la Ville doit lancer un appel public à candidatures. 
Les communes peuvent initier un tel appel à candidature de manière individuelle ou collective. 
A défaut de candidature régulière, le mandat du gestionnaire de réseau peut être renouvelé pour un 
terme de vingts ans maximum à dater du lendemain de la fin du mandat précédent. 
Les communes proposent à la CWaPE un candidat gestionnaire de réseau de distribution sur leur 
territoire dans un délai d’un an à dater de l’appel à renouvellement, à savoir au plus tard le 16 février 
2022. 
Ni le décret du 12 avril 2001 relatif à l’organisation du marché régional de l’électricité, ni l’arrêté du 
Gouvernement Wallon du 21 mars 2002 relatif aux gestionnaires de réseaux, ni l’avis de 
renouvellement susmentionné ne définissent précisément les critères qui doivent être pris en compte 
pour la sélection d’un gestionnaire de réseau de distribution. 
Ces textes visent uniquement l’obligation pour les gestionnaires de réseau de distribution de répondre 
aux conditions de désignation et disposer de la capacité technique et financière pour la gestion du 
réseau concerné, comme indiqué par la CWaPE dans son avis relatif à la procédure de renouvellement. 
 La Ville doit dès lors ouvrir à candidature la gestion de son réseau de distribution d’électricité sur la 
base de critères objectifs et non discriminatoires de nature à lui permettre d’identifier le meilleur 
candidat gestionnaire de réseau de distribution pour son territoire. 
La Ville devra disposer des offres des gestionnaires de réseau de distribution qui se portent candidat 
dans un délai lui permettant : 
-de réaliser une analyse sérieuse 
-d’interroger si besoin les candidats sur leurs offres 
-de pouvoir les comparer sur la base des critères définis préalablement dans le présent appel 
-de prendre une délibération motivée de proposition d’un candidat 
et ce, en vue de pouvoir notifier une proposition à la CWaPE au plus tard le 16 février 2022. 
Les critères objectifs et non discriminatoires suivants devront obligatoirement être détaillés dans les 
offres des candidats intéressés afin que la Ville puisse comparer ces offres : 
 
La stratégie du candidat en faveur de la transition énergétique : 
Les candidats remettront un dossier expliquant la stratégie envisagée dans le cadre de la 
transition énergétique. Ce dossier comprendra un maximum de 30 pages ; 
 
La capacité du candidat à garantir la continuité de ses missions de service public : 
Les candidats devront détailler, par tous les moyens utiles, qu’ils disposent de la taille 
suffisante par rapport à l’ambition dont ils font preuve quant à la procédure de 
renouvellement. Le rapport taille/ambition devra ainsi permettre au Conseil communal de 
déterminer si le candidat dispose des capitaux, de l’organisation, des ressources humaines 
(liste non exhaustive) suffisants pour rencontrer les exigences liées aux marchés 
communaux ainsi envisagés ; 
 
La qualité des services d’exploitation du réseau et des services de dépannage du 
candidat :
 
Les candidats devront détailler la manière avec laquelle leurs services sont organisés et ce, 
en  reprenant  les  critères  suivants  (liste  exhaustive) conformes  aux  statistiques  remises 
annuellement à la CWaPE : 

A.  Durée des indisponibilités en moyenne tension (Heure/Minute/Seconde) : 
i. 
La durée des interruptions d’accès non planifiés et ce, en 2017, 2018 et 2019 
B.  Interruptions d’accès en basse tension : 
ii. 
Nombre de pannes par 1000 EAN 
iii.  Nombre de pannes par 100 km de réseau (basse tension) et ce, pour 2017, 2018 et 
2019 
C.  Plaintes relatives à la forme d’onde de tension en basse tension : 
iv.  Nombre  total  de  plaintes  reçues  par  1000  EAN  (basse  tension)  et  ce,  en  2017, 
2018 et 2019 
D.  Offres et raccordements : 
v. 
Nombre total d’offres (basse tension) 
vi.  Pourcentage des dossiers avec dépassement de délai ayant pour cause le GRD et 
ce, pour 2017, 2018 et 2019 
vii.  Nombre total de raccordements (basse tension) 
viii.  Pourcentage des dossiers avec dépassement de délai ayant pour cause le GRD et 
ce, pour 2017, 2018 et 2019 
E. 
Coupures non programmées : 
ix.  Nombre  total  de  coupures  non  programmées  par  1000  EAN  (basse  ou  moyenne 
tension) et ce, pour 2017, 2018 et 2019 
x. 
Temps moyen d’arrivée sur site et ce, pour 2017, 2018 et 2019 
xi.  Temps d’intervention moyen et ce, pour 2017, 2018, et 2019 ; 
 
Les services proposés par le candidat aux utilisateurs du réseau de distribution : 
Les candidats devront détailler les services qu’ils proposent aux usagers de leurs réseaux et 
ce, en précisant a minima :  
 
Les bureaux d’accueil accessibles pour les usagers  
 
Les créneaux horaires d’ouverture de ceux-ci  
 
L’éventail des moyens de communication mis à disposition des utilisateurs ; 
 
Les informations financières au terme des années 2020, 2019 et 2018 : 
◦  La part des fonds propres du GRD 
◦  Les dividendes versés aux actionnaires  
◦  Les tarifs de distribution en électricité. 
Il appartient au Conseil communal d’approuver le lancement de l’appel à candidature en vue de 
sélectionner un candidat gestionnaire de réseau de distribution pour la gestion de la distribution 
d’électricité sur le territoire de Fleurus pour une durée de 20 ans en vue de le proposer à la CWaPE. 
Le Collège communal du 02 juin 2021 a arrêté l'ordre du jour du Conseil communal du 14 juin 2021. 
L'Union des Villes et Communes de Wallonie a attiré l'attention des Villes et Communes que la 
désignation des gestionnaires de distribution d'électricité et de gaz venait à échéance en 2023. 
Par conséquent, la Ville doit lancer un appel à candidatures. 
Les informations permettant à la Ville de rédiger cet appel à projet sont parvenues trop tard pour 
pouvoir inscrire ce point à l'ordre du jour du Conseil communal. 
Afin que la procédure puisse être finalisée dans les délais requis, les conditions de l'appel doivent être 
approuvées sans tarder. 
La prochaine réunion du Conseil communal se tiendra le 05 juillet 2021. 
Il revient au Conseil communal d'approuver le dossier suivant "Gestionnaire de réseau de distribution 
d'électricité - Appel à candidature - Décision à prendre". 
Il est donc demandé au Conseil comunal de déclarer l'urgence quant à l'inscription, du point en séance, 
à l'ordre du jour du Conseil communal du 14 juin 2021. 
 

 
CONSEIL COMMUNAL DU 14 JUIN 2021 
 
NOTE DE SYNTHESE EXPLICATIVE 
 
 
45 : Gestionnaire de réseau de distribution de gaz – Appel à candidature - Décision à prendre.
 
 
Un avis relatif au renouvellement de la désignation des gestionnaires de réseaux de distribution 
d’électricité et de gaz du 10 février 2021 a été publié par le Ministre de l’Energie au Moniteur belge du 
16 février 2021. 
La désignation des gestionnaires de réseaux de distribution d’électricité et de gaz arrive à échéance en 
2023 et les mandats des gestionnaires de réseau de distribution doivent dès lors être renouvelés pour 
une nouvelle période de vingt ans . 
Par conséquent la Ville doit lancer un appel public à candidatures. 
Les communes peuvent initier un tel appel à candidature de manière individuelle ou collective. 
A défaut de candidature régulière, le mandat du gestionnaire de réseau peut être renouvelé pour un 
terme de vingts ans maximum à dater du lendemain de la fin du mandat précédent. 
Les communes proposent à la CWaPE un candidat gestionnaire de réseau de distribution sur leur 
territoire dans un délai d’un an à dater de l’appel à renouvellement, à savoir au plus tard le 16 février 
2022. 
Ni le décret du 19 décembre 2002 relatif à l’organisation du marché régional du gaz, ni l’arrêté du 
Gouvernement Wallon du 16 octobre 2003 relatif aux gestionnaires de réseaux gaziers, ni l’avis de 
renouvellement susmentionné ne définissent précisément les critères qui doivent être pris en compte 
pour la sélection d’un gestionnaire de réseau de distribution. 
Ces textes visent uniquement l’obligation pour les gestionnaires de réseau de distribution de répondre 
aux conditions de désignation et disposer de la capacité technique et financière pour la gestion du 
réseau concerné, comme indiqué par la CWaPE dans son avis relatif à la procédure de renouvellement. 
La Ville doit dès lors ouvrir à candidature la gestion de son réseau de distribution de gaz sur la base de 
critères objectifs et non discriminatoires de nature à lui permettre d’identifier le meilleur candidat 
gestionnaire de réseau de distribution pour son territoire. 
La Ville devra disposer des offres des gestionnaires de réseau de distribution qui se portent candidat 
dans un délai lui permettant : 
-de réaliser une analyse sérieuse 
-d’interroger si besoin les candidats sur leurs offres 
-de pouvoir les comparer sur la base des critères définis préalablement dans le présent appel 
-de prendre une délibération motivée de proposition d’un candidat 
et ce, en vue de pouvoir notifier une proposition à la CWaPE au plus tard le 16 février 2022. 
Les critères objectifs et non discriminatoires suivants devront obligatoirement être détaillés dans les 
offres des candidats intéressés afin que la Ville puisse comparer ces offres : 
 
La stratégie du candidat en faveur de la transition énergétique : 
Les candidats remettront un dossier expliquant la stratégie envisagée dans le cadre de la 
transition énergétique. Ce dossier comprendra un maximum de 30 pages ; 
 
La capacité du candidat à garantir la continuité de ses missions de service public : 
Les candidats devront détailler, par tous les moyens utiles, qu’ils disposent de la taille 
suffisante par rapport à l’ambition dont ils font preuve quant à la procédure de 
renouvellement. Le rapport taille/ambition devra ainsi permettre au Conseil communal de 
déterminer si le candidat dispose des capitaux, de l’organisation, des ressources humaines 
(liste non exhaustive) suffisants pour rencontrer les exigences liées aux marchés 
communaux ainsi envisagés ; 
 
La qualité des services d’exploitation du réseau et des services de dépannage du 
candidat :
 
Les candidats devront détailler la manière avec laquelle leurs services sont organisés et ce, 
en  reprenant  les  critères  suivants  (liste  exhaustive) conformes  aux  statistiques  remises 
annuellement à la CWaPE : 
F. 
Fuites sur le réseau : 

xii.  Nombre  de  fuites  sur  les  canalisations  de  distribution  basse  pression  et  ce,  pour 
2019 
xiii.  Nombre  de  fuites  réparées  sur  branchement  (extérieur  et  intérieur)  par  100 
branchements et ce, pour 2019 
G.  Délai moyen d’arrivée sur site, en 2019, pour : 
xiv.  Dégât gaz  
xv.  Odeur gaz intérieure  
xvi.  Odeur gaz extérieure  
xvii. Agression conduite  
xviii. Compteur gaz (urgent)  
xix.  Explosion / incendie 
H.  Demande de raccordement et délais et ce, en 2019 : 
xx.  Pourcentage du respect du délai de demande de raccordement simple ; 
 
Les services proposés par le candidat aux utilisateurs du réseau de distribution : 
Les candidats devront détailler les services qu’ils proposent aux usagers de leurs réseaux et 
ce, en précisant a minima :  
 
Les bureaux d’accueil accessibles pour les usagers  
 
Les créneaux horaires d’ouverture de ceux-ci  
 
L’éventail des moyens de communication mis à disposition des utilisateurs ; 
 
Les informations financières au terme des années 2020, 2019 et 2018 : 
◦  La part des fonds propres du GRD 
◦  Les dividendes versés aux actionnaires  
◦  Les tarifs de distribution en gaz  ; 
 
Audition préalable au sein du Conseil communal 
Le Conseil communal se réserve le droit d’entendre les candidats ayant remis un dossier de 
candidature  et  ce,  avant  l’adoption  de  la  décision  visant  à  proposer  un  candidat.  Cette 
audition  a  pour  objectif  d’entendre  les  explications  des  candidats  quant  au  respect  des 
critères susmentionnés. Celle-ci peut se faire en séance publique du Conseil communal ou 
en commission (telle que visée par l’article L1122-34 du CDLD). 
Il appartient au Conseil communal d’approuver le lancement de l’appel à candidature en vue de 
sélectionner un candidat gestionnaire de réseau de distribution pour la gestion de la distribution de gaz 
sur le territoire de Fleurus pour une durée de 20 ans en vue de le proposer à la CWaPE. 
Le Collège communal du 2 juin 2021 a arrêté l'ordre du jour du Conseil communal du 14 juin 2021. 
L'Union des Villes et Communes de Wallonie a attiré l'attention des Villes et Communes que la 
désignation des gestionnaires de distribution d'électricité et de gaz venait à échéance en 2023. 
Par conséquent, la Ville doit lancer un appel à candidatures. 
Les informations permettant à la Ville de rédiger cet appel à projet sont parvenues trop tard pour 
pouvoir inscrire ce point à l'ordre du jour du Conseil communal. 
Afin que la procédure puisse être finalisée dans les délais requis, les conditions de l'appel doivent être 
approuvées sans tarder. 
La prochaine réunion du Conseil communal se tiendra le 5 juillet 2021. 
Il revient au Conseil communal d'approuver le dossier suivant "Gestionnaire de réseau de distribution 
de gaz - Appel à candidature - Décision à prendre". 
Il est donc demandé au Conseil communal de déclarer l'urgence quant à l'inscription, du point en 
séance, à l'ordre du jour du Conseil communal du 14 juin 2021.