Ceci est une version HTML d'une pièce jointe à la demande d'accès à l'information 'Projets de délibération des points publics du conseil communal de juin 2021 + notes explicatives'.


COMMUNE D'HENSIES 
PROJET du Procès-verbal du Conseil communal 
29 novembre 2021 
 
 
Présents:   
MM. Eric THIEBAUT, Bourgmestre, 
Norma DI LEONE, 1ère Échevine, 
Eric THOMAS, Cindy BERIOT, Yvane BOUCART, Échevins, 
Fabrice FRANCOIS, 
Myriam BOUTIQUE, Caroline HORGNIES, Yüksel ELMAS, Gaétan 
BLAREAU, Carine LAROCHE, Michaël DEMOUSTIER, André ROUCOU, 
Jean-Luc PREVOT, Bernadette DEWULF, Lindsay PISCOPO, Ingrid 
LEROISSE Conseillers communaux 
 
Michaël FLASSE, Directeur général. 
 
Conformément à l’article L1122-15 du Code de la démocratie locale et 
de la décentralisation, la séance est ouverte et présidée par M. Eric 
THIEBAUT, Bourgmestre. 
M. Michaël FLASSE, assiste à la séance en tant que Secrétaire. 
 
 
 
SÉANCE PUBLIQUE 
 
1. 
Approbation du procès-verbal de la séance du 8 novembre 2021 
Vu le Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation ; 
  
DECIDE à l'unanimité : 
Article unique : D'approuver le procès-verbal de la séance du 8 novembre 2021. 
 
2. 
DIRECTION GENERALE - Ordonnance du Bourgmestre - Fermeture de l'accès au Hameau de la 
Neuville via la sortie sur l'aire de l'autoroute - Ratification 
Vu l'article 134 de la Nouvelle Loi Communale, notamment les articles 119bis, 123 et 135§2 et 5° ; 
Vu  l’article  134  de  la  même  loi  qui,  en  cas  d’urgence,  confie  au  Bourgmestre  cette  compétence 
réglementaire  de  police,  lorsque  le  moindre  retard  pourrait  occasionner  des  dangers  ou  des 
dommages pour les habitants ; 
Vu le Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation ; 
Considérant que des contrôles de police récurrents réalisés par la police française à Vicq engendrent 
des files régulières importantes entre la Belgique et la France à hauteur de la frontière située sur 
l’aire d’autoroute à Hensies ; 
Considérant que ces perturbations ont pour conséquence qu’une part importante d’automobilistes 
empruntant l’autoroute entre la Belgique et la France cherche des itinéraires de contournement ; 
Considérant que le principal itinéraire alternatif est de sortir de l’autoroute à hauteur de l’aire de 
Hensies et de rejoindre la France par le Hameau de la Neuville ; 
Considérant que les voiries du village de Hensies, et principalement du Hameau de la Neuville, ne 
sont pas adaptées pour accueillir un charroi important et continu ; 
Considérant les nuisances générées et les dangers liés à l’accroissement important du trafic dans les 
rues du Hameau ; 
Considérant que cette ordonnance doit toutefois être confirmée lors du prochain Conseil communal 

  
DECIDE à l'unanimité : 
Article 1er : De confirmer l'ordonnance suivante : 
- Fermeture de l'accès au Hameau de la Neuville via la sortie située sur l'aire d'autoroute à Hensies. 
Art. 2 : D'inscrire l'ordonnance dans le registre des publications. 
 
 
 
             Conseil communal 29 novembre 2021 
 
 



3. 
DIRECTION GENERALE - Secrétariat - IDETA - Assemblée générale du 16 décembre 2021 - ODJ 
Vu le Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation ; 
Considérant  que  IDETA nous  informe  de  la  tenue  de  son  Assemblée  générale  en  date  du 
16 décembre 2021 ; 
Considérant que cette assemblée générale devrait se tenir en présentiel ; 
Considérant toutefois l'évolution de la situation sanitaire incertaine, les associés sont invités à voter 
préalablement afin de garantir le quorum ; 
Considérant qu'un formulaire de vote à distance ainsi qu'un formulaire de mandat sont annexés à la 
présente invitation et devront être transmis au plus tard le 14 décembre 2021 ; 
L'ordre du jour est le suivant : 
1. Évaluation 2021 du Plan stratégique et du Budget 2020-2022 
2. Collaboration PerPetum - Création d'une société de projet 
3. Mise en oeuvre de Wind2Trucks - Création d'une société de projet 
4. CENEO - Secteur VII - Création de parts PE - Souscription par Ideta 
5.  DMG  2021  007  -  Désignation  de  réviseurs  pour  Ideta  et  ses  structures  apparentées  pour  les 
exercices comptables 2022 à 2024 - Attribution de marché 
6. Divers 
  
DECIDE : 
Article unique : de prendre connaissance de cet ordre du jour. 
 
4. 
DIRECTION GENERALE - Secrétariat - ORES Assets - Assemblée générale du 16 décembre 2021 - 
ODJ 
Vu le Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation ; 
Considérant  que  l'Intercommunale  ORES  Assets nous  informe  de  la  tenue  de  son  Assemblée 
générale du 16 décembre 2021 ; 
L'ordre du jour est le suivant : 
Point 1. - Approbation du Règlement d'Ordre Intérieur de l'Assemblée générale 
Point 2. - Plan stratégique - Évaluation annuelle 
Considérant  que  cet  ordre  du  jour  a  été  proposé  en  séance  du  Collège  communal  en  date  du 
17 novembre 2021 ; 
  
DECIDE à l'unanimité : 
Article unique : De prendre connaissance de cet ordre du jour. 
 
5. 
DIRECTION GENERALE - GRH - Prime de remerciement - Service Petite Enfance - Approbation 
Vu le Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation ;  
Vu l'article 122 du décret-programme du 14 juillet 2021 portant diverses mesures relatives à la lutte 
contre la crise du coronavirus, au plan de relance européen, à l'égalité des chances, aux bâtiments 
scolaires, à WBE, au droit des femmes, à l'enseignement supérieur, à la recherche scientifique, au 
secteur non-marchand, à l'éducation et aux fonds budgétaires ; 
Considérant  que  le  Conseil  d'administration  de  l'ONE,  sur  la  base  des  négociations  menées  par  le 
Gouvernement avec les partenaires sociaux a décidé d'octroyer une subvention exceptionnelle aux 
pouvoirs organisateurs des milieux d'accueil de la petite enfance pour l'année 2021 ; 
Considérant que la subvention est octroyée sous forme d'un éco-chèque de 250 EUR multiplié par le 
volume  d'emploi  occupé  par  l'employeur  exprimé  en  équivalents  temps  plein,  majoré  de  deux 
pourcents afin de soutenir la prise en charge des frais de gestion par l'employeur ; 
Considérant que le volume d'emploi est défini sur la base des données rapportées au cadastre du 
personnel des milieux d'accueil arrêté au 31 octobre 2021 ; 
Considérant que l'éco-chèque est octroyé aux membres statutaires et contractuels en activité durant 
tout ou partie de l'année civile 2021 ; 
Considérant que la valeur de l'avantage perçu par le membre du personnel doit être rapportée à la 
durée effectivement prestée durant l'année civile 2021 ; 
  
DECIDE à l'unanimité : 
Article unique : D'octroyer une prime de remerciement au personnel contractuel et statutaire des 
milieux d'accueil de la petite enfance suivant les modalités suivantes : 
- Une prime de remerciement est octroyée au membre du personnel contractuel et statutaire des 
milieux d'accueil de la petite enfance 
-  La  prime  est  octroyée  sous  forme  d'un  éco  chèque  de  250  €  pour  un  emploi  équivalent  ETP au 
prorata de la durée effectivement prestée durant l'année civile 2021. 
 

                        Conseil communal   
 


6. 
DIRECTION FINANCIERE - Règlement taxe communale sur l'enlèvement des déchets ménagers et 
assimilés - Exercice 2022 - Approbation 

Vu la Constitution, les articles 41,162 et 170 § 4 ; 
Vu le Code de la Démocratie et de la Décentralisation et notamment l’article L1122-30 ; 
Vu les articles L3321-1 à L3321-12 du Code de la Démocratie et de la Décentralisation ; 
Vu le décret du Gouvernement wallon du 22 mars 2007, modifiant celui du 27 juin 1996 relatif aux 
déchets imposant aux communes l'application du coût vérité ; 
Vu le décret du Gouvernement wallon du 23 juin 2016, modifiant l'article 21 du décret du 27 juin 1996 
susmentionné, qui prévoit que les communes devront en 2018 couvrir entre 95% et 110% du coût vérité 

Vu l'arrêté du Gouvernement wallon du 07 avril 2011 modifiant l'arrêté du Gouvernement wallon du 
05 mars 2008 relatif à la gestion des déchets issus de l'activité usuelle des ménages et à la couverture 
des coûts y afférents ; 
Vu la circulaire du Gouvernement wallon du 25 septembre 2008 relative à la mise en oeuvre de l'arrêté 
du 05 mars 2008 susmentionné ; 
Vu les recommandations émises par la circulaire du 12.07.2021 relative à l’élaboration des budgets 
des communes et des CPAS de la Région wallonne ;  
Vu l'approbation par le conseil communal du 08/11/2021 du taux de couverture du coût vérité budget 
2022, lequel se chiffre à 95% ; 
Vu la communication du dossier à la directrice financière faite en date du 10/11/2021 conformément 
à l’article L1124-40 §1,3°et 4° du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation ; 
Vu l’avis favorable rendu par la directrice financière en date du 10/11/2021 et joint en annexe ; 
Vu que la commune doit se doter des moyens nécessaires afin d’assurer l’exercice de sa mission de 
service public ; 
  
DECIDE à l'unanimité : 
Article 1 : Il est établi au profit de la Commune de HENSIES, pour l'exercice 2022, une taxe communale 
sur l’enlèvement des déchets ménagers et assimilés. 
Art. 2 : La taxe communale est due : 
• 
par toute personne isolée et solidairement par les membres de tout ménage inscrit aux 
registres de population au 1er janvier ou recensé comme second résident à cette même 
date ainsi que par toute  personne exerçant une activité libérale indépendante dans un 
immeuble ou partie d’immeuble situé sur le territoire de la Commune. 
Art. 3 : La taxe n'est pas applicable : 
• 
aux administrations publiques et établissements d'utilité publique même si les immeubles 
qu'ils occupent ne sont pas leur propriété. Cette exonération ne s'étend pas aux immeubles 
ou partie d'immeubles occupés à titre privé. 
Art. 4 : L'impôt est fixé à : 
• 
130 euros par ménage de 2 personnes ou plus. 
• 
130  euros  pour  toute  personne  exerçant  une  activité  libérale  indépendante  dans  un 
immeuble ou partie d’immeuble situé sur le territoire de la Commune. 
• 
130 euros pour chaque établissement industriel. 
• 
90 euros par ménage isolé. 
• 
90 euros pour les propriétaires de secondes résidences. 
et sera calculé sur cette base pour l'année entière, la situation au 1er janvier de l'année de l'imposition 
étant seule prise en considération. 
Au cas où le ménage serait à la même adresse que le commerce ou autres établissements cités ci-
dessus et dans le cas où le ménage serait constitué des mêmes personnes, un seul impôt serait dû, le 
plus élevé. 
Art. 5 : Sont exonérés de l'impôt : 
• 
tout contribuable qui a souscrit un contrat annuel d’enlèvement des immondices avec une 
firme  spécialisée  dans  l’enlèvement  des  déchets.  Le  redevable  doit  faire  parvenir  à 
l’Administration Communale la copie du contrat en application depuis le 1er janvier de 
l’exercice en cours et ce dans un délai de 3 mois à dater de la réception de l’avertissement 
extrait de rôle. 
• 
les militaires membres des FBA tenus d'avoir un domicile en Belgique, sans pour autant 
avoir leur résidence effective dans la Commune. 
• 
les personnes ne possédant pas de domicile fixe sur le territoire de l’entité et bénéficiant 
d’une adresse de  référence administrative auprès du Centre  Public d’Action Sociale  de 
Hensies. 
• 
les redevables incarcérés en date du 1er janvier de l’année concernée. 
Art. 6 : Sont également exonérées de l'impôt, les personnes isolées, chefs de ménage, placées dans 
 
             Conseil communal 29 novembre 2021 
 
 



un home, ayant conservé leur domicile dans la Commune mais n'y ayant plus de résidence effective. 
Une  attestation  du  home  stipulant  que  le  redevable  réside  dans  leur  établissement  depuis  le  1er 
janvier  de  l’exercice concerné doit être fournie à l’Administration Communale dans un  délai de 3 
mois  à  dater  de  la  réception  de  l’avertissement  extrait  de  rôle  pour  pouvoir  bénéficier  de 
l’exonération. 
Art. 7 : L'impôt n'est également pas applicable aux ménages qui habitent à une distance de plus de 
100 mètres du chemin où les immondices sont enlevées. 
Art. 8 : Dans le cas  de taxes ayant trait aux membres d’une communauté résidant  dans  un même 
immeuble au 1er janvier de l’exercice (maisons de repos, hôpitaux, communautés religieuses,….), la 
taxe est supportée par la personne de référence ou la personne morale représentant la communauté. 
Art. 9 : La taxe est perçue par voie de rôle. 
Art. 10 : L'administration communale fournira gratuitement un rouleau de 10 sacs poubelles de 30 
litres  à  tous  les  ménages  isolés  et  un  rouleau  de  10  sacs  poubelles  de  60  litres  à  tous  les  autres 
ménages ( la situation prise en compte sera celle du 1er janvier de l'exercice). Les délais et modalités 
de retraits seront déterminés par le collège communal. 
Art. 11 : En cas de non-paiement à l’échéance, un rappel est envoyé au contribuable. Ce rappel se 
fait  par  courrier  recommandé.  Les  frais  postaux  de  cet  envoi,  à  savoir  10  € sont  mis à  charge  du 
redevable. Dans ce cas, ceux-ci sont recouvrés par la contrainte. 
Art. 12 : Les clauses concernant l’établissement, le recouvrement et le contentieux sont celles des 
articles L3321-1 à 3321-12 du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation et de l’arrêté 
royal  du  12  avril  1999  déterminant  la  procédure  devant  le  gouverneur  ou  devant  le  Collège  des 
bourgmestre et échevins en matière de réclamation contre imposition provinciale ou communale. 
Art. 13 : Le  présent  règlement  sera  soumis  au  Gouvernement  Wallon  conformément  aux  articles 
L3131-1 et suivants du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation pour exercice de la 
tutelle spéciale d'approbation. 
Art. 14 : Le  présent  règlement  entrera  en  vigueur  après  accomplissement  des  formalités  de 
publication  faites  conformément  aux  articles  L1133-1  à  3  du  Code  de  la  Démocratie  et  de  la 
Décentralisation. 
 
7. 
DIRECTION FINANCIERE - Vérification caisse - Situation 3e trimestre 2021 - Approbation 
Vu l'article L1124-42 du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation ; 
art. L1124-42  : Le  collège  communal,  ou  celui  de  ses  membres  qu’il  désigne  à  cette  fin,  vérifie 
l’encaisse du directeur financier au moins une fois par trimestre, et établit un procès-verbal de la 
vérification, qui mentionne ses observations et celles formulées par le directeur financier; il est 
signé par le directeur financier et les membres du collège qui y ont procédé. 
Considérant  la  désignation  de  l'Echevine  des  Finances,  Madame  Di  Leone  Norma  en  qualité  de 
vérificatrice ; 
Considérant  que  cette  vérification pour le  3e  trimestre  2021 ne  fait  état  d'aucune  remarque 
particulière ; 
Considérant le PV de vérification de caisse annexé à la présente ; 
  
DECIDE à l’unanimité : 
Article unique : De prendre acte de la vérification de caisse du 3e trimestre 2021. 
 
8. 
DIRECTION FINANCIERE - Service Finances - Budget 2022 - Approbation 
Vu la Constitution, les articles 41 et 162 ; 
Vu le Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation, les articles L1122-23, L1122-26, L1122-
30, et Première partie, livre III ;  
Vu l’arrêté du Gouvernement wallon du 5 juillet 2007 portant le règlement général de la comptabilité 
communale,  en  exécution  de  l’article  L1315-1  du  Code  de  la  Démocratie  locale  et  de  la 
Décentralisation ; 
Vu le projet de budget établi ; 
Vu le rapport favorable de la Commission visée à l’article 12 du Règlement général de la Comptabilité 
communale ; 
Vu la transmission du dossier au Directeur financier en date du 28/10/2021 ; 
Vu l’avis favorable du Directeur financier annexé à la présente délibération ; 
Attendu que le Collège communal veillera au respect des formalités de publication prescrites par 
l’article L1313-1 du Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation ; 
Attendu que le Collège communal veillera également, en application de l’article L1122-23, § 2, du 
Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation, à la communication du présent budget, aux 
organisations  syndicales  représentatives ; ainsi  qu’à  l’organisation,  sur  demande  desdites 
organisations syndicales, d’une séance d’information présentant et expliquant le présent budget ; 

                        Conseil communal   
 


Attendu  que  le  rapport  annuel  sur  l’ensemble  des  synergies  existantes  et  à  développer  entre  la 
commune et le CPAS a bien été adopté conformément à l’article L1122-11 du Code de la Démocratie 
locale et de la Décentralisation ; 
Attendu  la  génération  et  l’envoi  par  l’outil  eComptes  du  tableau  des  prévisions  budgétaires 
pluriannuelles ; 
  
DECIDE à l'unanimité : 
Article 1er : 
De proposer au conseil d'arrêter, comme suit, le budget communal de l’exercice 2022 : 
1. Tableau récapitulatif 
  
Service ordinaire 
Service 
extraordinaire 
Recettes exercice proprement dit 
 8.982.236,05 
4.563.067,47 
Dépenses exercice proprement dit 
 8.933.920,53 
4.585.567,47 
Boni / Mali exercice proprement dit 
   48.315,52 
 -22.500 
Recettes exercices antérieurs 
   223.028,11 
  625.106,65 
Dépenses exercices antérieurs 
   119.333,44 
          0,00 
Prélèvements en recettes 
          0,00 
   41.500 
Prélèvements en dépenses 
          0,00 
          0,00 
Recettes globales 
  9.205.264,16 
  5.229.674,12 
Dépenses globales 
  9.053.253,97 
  4.585.567,47 
Boni / Mali global 
   152.010,19 
   644.106,65 
  
2. Tableau de synthèse (partie centrale) : 
2.1. Service ordinaire : 
Budget 
Après la 
Adaptations 
Adaptations 
Total après 
précédent 
dernière M.B. 
en + 
en - 
adaptations 
( MB 1 
approuvée) 
Prévisions 
9.391.328,64 
    0,00 
  0,00 
9.391.328,64 
des 
recettes 
globales 
Prévisions 
9.051.772,84 
      0,00 
     0,00 
 9.051.772,84 
des 
dépenses 
globales 
Résultat 
    339.555,80 
     0,00 
   0,00 
    339.555,80 
présumé 
au 31/12 
de 
l’exercice 
n-1 
  
2.2. Service extraordinaire : 
Budget 
Après la 
Adaptation
Adaptation
Total après 
précéden
dernière M.B.( 
s en + 
s en - 
adaptations 

MB 1 
approuvée)  
Prévisions 
  5.180.604,0
          0,00 
          0,00 
  5.180.604,0
des 
4 
4 
recettes 
globales 
Prévisions 
  4.552.773,6
          0,00 
          0,00 
  4.552.773,6
des 
5 
5 
dépenses 
globales 
Résultat 
   627.830,39 
          0,00 
          0,00 
  627.830,39 
présumé 
au 31/12 
de 
l’exercice 
 
             Conseil communal 29 novembre 2021 
 
 



n-1 
  
3. Montants des dotations issus du budget des entités consolidées (si budget non voté, l’indiquer) : 
  
Dotations approuvées par 
Date d’approbation du budget 
l’autorité de tutelle 
par l’autorité de tutelle 
CPAS 
1.200.000 
  
Fabriques d’église 
Hensies : 16.073,98 
  
Thulin :  15.998,54 
  
Montroeul : 11.178,91 
  
Hainin : 13.415,76 
 
  
  
 
  
  
  
Zone de police 
755.465,07 
  
Zone de secours 
224.476,46 
  
Autres (préciser
  
  
  
 
Art. 2 : De transmettre la présente délibération aux autorités de tutelle, au service des Finances 
et à la Directrice financière. 
 
9. 
DIRECTION  FINANCIERE  -  Service  Finances  -  Dépense  impérieuse  en  l'absence  de  crédits 
budgétaires - Art 1311-5 CDLD - Chauffage école de Hensies Centre - Proxifuel - Approbation 
Vu la loi du 29 juillet 1991 relative à la motivation formelle des actes administratifs ; 
Vu l'article L1311-5 du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation : 
Le  Conseil  communal  peut  toutefois  pourvoir  à  des  dépenses  réclamées  par  des  circonstances 
impérieuses et imprévues, en prenant à ce sujet une résolution motivée.
 
Dans le cas où le moindre retard occasionnerait un préjudice évident, le collège des bourgmestre et 
échevins  peut,  sous  sa  responsabilité,  pourvoir  à  la  dépense,  à  charge  d'en  donner,  sans  délai, 
connaissance au conseil communal qui délibère s'il admet ou non la dépense.
 
Les membres du collège des bourgmestre et échevins qui auraient mandaté des dépenses payées en 
exécution des alinéas 1er et 2 mais rejetées des comptes définitifs, sont personnellement tenus d'en 
verser le montant à la caisse communale.
 
Vu les températures basses de ces derniers jours ; 
Vu la nécessité de remplir une partie de la cuve de l'école de Hensies Centre pour éviter la rupture 

Considérant  qu'il  est  nécessaire  de  remplir  une  partie  de  cette cuve pour  permettre  à  l'école  de 
Hensies Centre de fonctionner correctement ; 
Considérant  que  l'engagement  de  cette dépense dépasse la  disponibilité  budgétaire à  l'article 
720/12503.2021 Combustibles pour le chauffage des bâtiments du budget ordinaire 2021 ; 
Considérant que du crédit a été prévu lors de l'établissement de la modification budgétaire n° 2 mais 
que  celui-ci  sera  uniquement  disponible  au  retour  la  modification  budgétaire  approuvée  par  la 
Tutelle ; 
  
DÉCIDE à l'unanimité : 
Article unique : D'admettre la dépense estimée d'un montant de 1.503,48 € auprès de la société 
Proxifuel pour l'achat en urgence de 2.000 litres de mazout pour l'école de Hensies Centre. 
 
10. 
DIRECTION  FINANCIERE  -  Service  Finances  -  Dépense  impérieuse  en  l'absence  de  crédits 
budgétaires - Art 1311-5 CDLD - Chauffage dans les écoles - Proxifuel - Approbation 
Vu la loi du 29 juillet 1991 relative à la motivation formelle des actes administratifs ; 
Vu l'article L1311-5 du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation : 
Le  Conseil  communal  peut  toutefois  pourvoir  à  des  dépenses  réclamées  par  des  circonstances 
impérieuses et imprévues, en prenant à ce sujet une résolution motivée.
 
Dans le cas où le moindre retard occasionnerait un préjudice évident, le collège des bourgmestre et 
échevins  peut,  sous  sa  responsabilité,  pourvoir  à  la  dépense,  à  charge  d'en  donner,  sans  délai, 
connaissance au conseil communal qui délibère s'il admet ou non la dépense.
 
Les membres du collège des bourgmestre et échevins qui auraient mandaté des dépenses payées en 
exécution des alinéas 1er et 2 mais rejetées des comptes définitifs, sont personnellement tenus d'en 
verser le montant à la caisse communale.
 
Vu les températures basses de ces derniers jours ; 
Vu  la  nécessité  de  remplir  une  partie  des  citernes  à  mazout  des  différentes  implantations 

                        Conseil communal   
 


scolaires pour éviter la rupture ; 
Considérant que les citernes des différentes écoles sont proches de la rupture ; 
Considérant qu'il est nécessaire de remplir une partie de ces citernes pour permettre aux écoles de 
fonctionner correctement ; 
Considérant  que  l'engagement  de  cette dépense dépasse la  disponibilité  budgétaire à  l'article 
720/12503.2021 Combustibles pour le chauffage des bâtiments du budget ordinaire 2021 ; 
Considérant que du crédit a été prévu lors de l'établissement de la modification budgétaire n° 2 mais 
que  celui-ci  sera  uniquement  disponible  au  retour  la  modification  budgétaire  approuvée  par  la 
Tutelle ; 
  
DÉCIDE à l'unanimité : 
Article unique : D'admettre la dépense estimée d'un montant de 7.143,84 € auprès de la société 
Proxifuel pour  l'achat  en  urgence  de  10.000  litres  de  mazout pour  les  différentes  implantations 
scolaires. 
 
11. 
SERVICE  TRAVAUX  - Appel  à  projet  -  Plan  de  relance  de  la  Wallonie  -  Extension  de  la  Maison 
communale de Hensies - Accord de principe pour le dépôt de la candidature - Approbation 
Vu l'appel à projet 'Plan de relance de la Wallonie' lancé par le SPW ; 
Considérant que cet appel à projet concerne la rénovation énergétique des bâtiments ; 
Considérant que les zones de police sont également concernées par cet appel à projet ; 
Considérant que le taux de subside s'élève à 80% ; 
Considérant que  le  projet  d'extension  de  la  Maison  communale  pourrait  rentrer  dans  cet  appel  à 
projets ; 
Considérant que les candidatures doivent être rentrées pour le 15 décembre 2021 ; 
Considérant qu'un budget de 700.000,00 € TVAC est inscrit au budget extraordinaire de 2022 à l'article 
124/73160 (projet n° 20220034) sous réserve d'approbation par le Conseil communal et l'autorité de 
Tutelle ;  
Considérant qu'il y a lieu de déposer la candidature ; 
  
DECIDE à l’unanimité : 
Article unique : De déposer sa candidature, relatif à l'appel à projet "Plan de relance de la Wallonie' 
pour le projet d'extension de la Maison communale". 
 
12. 
SERVICE TRAVAUX - Marché conclu sur simple facture acceptée - Achat de matériel de sécurité 
pour travaux de la piste cyclable - Dépense impérieuse en l'absence de crédits budgétaires - Art 
1311-5 CDLD - Approbation 
Vu la Loi du 29 juillet 1991 relative à la motivation formelle des actes administratifs ; 
Vu l'article L1311-5 du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation : 
Le  Conseil  communal  peut  toutefois  pourvoir  à  des  dépenses  réclamées  par  des  circonstances 
impérieuses et imprévues, en prenant à ce sujet une résolution motivée.
 
Dans  le  cas  où  le  moindre  retard  occasionnerait  un  préjudice  évident,  le  collège  des 
bourgmestre et échevins peut, sous sa responsabilité, pourvoir à la dépense, à charge d'en donner, 
sans délai, connaissance au conseil communal qui délibère s'il admet ou non la dépense.
 
Les membres du collège des bourgmestre et échevins qui auraient mandaté des dépenses payées en 
exécution des alinéas 1er et 2 mais rejetées des comptes définitifs, sont personnellement tenus d'en 
verser le montant à la caisse communale.
 
Vu l’article 60 du Règlement Général de la Comptabilité : 
Art. 60-  Les  factures et autres  pièces  de  dépenses  sont  transmises  au  receveur  communal  ou  à 
l'agent désigné par lui, avec tous les documents justificatifs de la régularité de la dépense qu'elles 
entraînent.
 
Le receveur communal ou l'agent désigné par lui, après avoir contrôlé ces documents, procède à 
l'imputation aux articles budgétaires ou aux comptes généraux. 
En cas de désaccord sur une facture ou une pièce de dépense, le receveur communal, les transmet au 
collège accompagné d'un rapport motivant son refus de l'imputer. 
Le collège prend acte du rapport du receveur communal, et, soit : 
- fournit les éléments manquants pour justifier de la régularité de sa décision au receveur communal 
qui les exécute dès lors conformément aux prescriptions de la loi, des décrets et des règlements. 
-  décide  que  la  dépense  doit  être  imputée et exécutée  sous  sa  responsabilité, et restitue 
immédiatement  le  dossier,  accompagné  de  sa  décision  motivée,  au  receveur  communal  pour 
exécution obligatoire sous sa responsabilité.
 
Dans ce cas, la délibération motivée du Collège communal sera jointe au mandat de paiement. 
Vu la décision du Collège communal du 18 octobre décidant d'autoriser le service travaux à passer 
 
             Conseil communal 29 novembre 2021 
 
 



commande auprès de la société TSS pour acheter le matériel nécessaire à la signalisation du chantier 

Considérant que les travaux de la piste cyclable doivent être commencés dans les meilleurs délais ; 
Considérant  que  l'achat  du  matériel  de  signalisation  dépasse le  budget  disponible,  et  le  matériel 
étant nécessaire pour le début des travaux ; 
Considérant  que  le  mode  de  passation  du  marché  fut  conclu  sur  simple  facture  acceptée 
conformément à l'article 92 de la loi du 17/06/2016 ; 
Vu l'offre de la société TSS au montant de 6.164,20€ TVAC ; 
Considérant  que  le  matériel  "VARIANTE  :  PANNEAU  G2000  F29  FILM  EG  1250/300MM  "  n'est  pas  à 
acheter ; 
Vu l'offre modifiée de la société TSS au montant de 6.107,48€ TVAC ; 
Considérant  que  cette  dépense  dépasse le  budget  ordinaire  2021 de  l’article 423/14002.2021 
fournitures pour la signalisation routière ; 
  
DECIDE à l'unanimité : 
Article 1 : De faire valoir l'article 1311-5 du CDLD en raison de l'urgence impérieuse et en l’absence 
de crédits budgétaires et l'article 60 du Règlement Général de la Comptabilité. 
Art. 2 : D’approuver,  d’inscrire  et  d’engager  la  dépense  de  6.107,48€ TVAC  à  l’article budgétaire 
423/14002.2021 fournitures pour la signalisation routière. 
Art. 3 : D'informer le service Finances de la présente décision. 
 
13. 
SERVICE TRAVAUX - Marché conclu sur simple facture acceptée - Achat de matériel de sécurité 
- Dépense impérieuse en l'absence de crédits budgétaires - Art 1311-5 CDLD - Approbation 
 
Vu la Loi du 29 juillet 1991 relative à la motivation formelle des actes administratifs ; 
Vu l'article L1311-5 du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation : 
"Le  Conseil  communal  peut  toutefois  pourvoir  à  des  dépenses  réclamées  par  des  circonstances 
impérieuses et imprévues, en prenant à ce sujet une résolution motivée.
 
Dans le cas où le moindre retard occasionnerait un préjudice évident, le collège des bourgmestre et 
échevins  peut,  sous  sa  responsabilité,  pourvoir  à  la  dépense,  à  charge  d'en  donner,  sans  délai, 
connaissance au conseil communal qui délibère s'il admet ou non la dépense.
 
Les membres du collège des bourgmestre et échevins qui auraient mandaté des dépenses payées en 
exécution des alinéas 1er et 2 mais rejetées des comptes définitifs, sont personnellement tenus d'en 
verser le montant à la caisse communale".
 
Vu l’article 60 du Règlement Général de la Comptabilité : 
Art. 60- Les factures et autres pièces de dépenses sont transmises au receveur communal ou à l'agent 
désigné  par  lui,  avec  tous  les  documents  justificatifs  de  la  régularité  de  la  dépense  qu'elles 
entraînent.
 
Le receveur communal ou l'agent désigné par lui, après avoir contrôlé ces  documents, procède à 
l'imputation aux articles budgétaires ou aux comptes généraux. 
En cas de désaccord sur une facture ou une pièce de dépense, le receveur communal, les transmet 
au collège accompagné d'un rapport motivant son refus de l'imputer. 
Le collège prend acte du rapport du receveur communal, et, soit : 
- fournit les éléments manquants pour justifier de la régularité de sa décision au receveur communal 
qui les exécute dès lors conformément aux prescriptions de la loi, des décrets et des règlements. 
-  décide  que  la  dépense  doit  être  imputée  et  exécutée  sous  sa  responsabilité,  et  restitue 
immédiatement  le  dossier,  accompagné  de  sa  décision  motivée,  au  receveur  communal  pour 
exécution obligatoire sous sa responsabilité. 
Dans ce cas, la délibération motivée du Collège communal sera jointe au mandat de paiement.
 
Vu  la  décision  du  Collège  communal  du  30  novembre  2020 décidant  d'attribuer  le  marché 
d'aménagement de sécurité à la société TSS ; 
Considérant qu'un bon de commande a été envoyé à la société TSS pour l'achat de matériels divers 
et d'interdiction de stationner ; 
Considérant que la société a fourni 2 x 10 interdictions de stationner au lieu des 2 interdictions de 
stationner demandés dans le bon de commande ; 
Considérant que la société TSS a contacté le service travaux en date du 18 octobre pour informer 
que la société avait livré 18 interdictions de stationner en trop ; 
Considérant que  les  interdictions  de  stationner  ont  été  placés  notamment  à  la  rue  Haute,  rue 
nouvelle Cité, au cimetière de Thulin, rue du Quéniau et à divers endroits sur l'entité ; 
Considérant  que  la  société  nous  a  communiqué  le  montant  à  payer  pour  les  18  interdictions  de 
stationner au montant de 1.513,71 € ; 
Considérant que le marché d'aménagement sécurité est clôturé ; 

                        Conseil communal   
 


Considérant  que  cette  dépense  dépasse le  budget  ordinaire  2021 de  l’article 423/14002.2021 
fournitures pour la signalisation routière ; 
  
DECIDE à l'unanimité : 
Article  1er : De  faire  valoir  l'article 1311-5  du  CDLD en  raison  de  l'urgence  impérieuse  et  en 
l’absence de crédits budgétaires et l’article 60 du Règlement Général de la Comptabilité. 
Art. 2 : D’approuver,  d’inscrire  et  d’engager  la  dépense  de  1.513,71€ TVAC  à  l’article budgétaire 
423/14002.2021 fournitures pour la signalisation routière. 
Art. 3 : D'informer le service Finances de la présente décision. 
 
14. 
SERVICE TRAVAUX - Entretien et réparation des installations de chauffage dans les bâtiments 
communaux de l'entité pendant 2 ans - Dépense impérieuse en l'absence de crédits budgétaires 
- Art 1311-5 CDLD - Devis remplacement, chemin de la Garde 7 - Approbation 
Vu la Loi du 29 juillet 1991 relative à la motivation formelle des actes administratifs ; 
Vu l'article L1311-5 du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation : 
Le  Conseil  communal  peut  toutefois  pourvoir  à  des  dépenses  réclamées  par  des  circonstances 
impérieuses et imprévues, en prenant à ce sujet une résolution motivée.
 
Dans  le  cas  où  le  moindre  retard  occasionnerait  un  préjudice  évident,  le  collège  des 
bourgmestre et échevins peut, sous sa responsabilité, pourvoir à la dépense, à charge d'en donner, 
sans délai, connaissance au Conseil communal qui délibère s'il admet ou non la dépense.
 
Les membres du collège des bourgmestre et échevins qui auraient mandaté des dépenses payées en 
exécution des alinéas 1er et 2 mais rejetées des comptes définitifs, sont personnellement tenus d'en 
verser le montant à la caisse communale.
 
Vu l’article 60 du Règlement Général de la Comptabilité : 
Art. 60-  Les  factures et autres  pièces  de  dépenses  sont  transmises  au  receveur  communal  ou  à 
l'agent désigné par lui, avec tous les documents justificatifs de la régularité de la dépense qu'elles 
entraînent.
 
Le receveur communal ou l'agent désigné par lui, après avoir contrôlé ces documents, procède à 
l'imputation aux articles budgétaires ou aux comptes généraux. 
En cas de désaccord sur une facture ou une pièce de dépense, le receveur communal, les transmet au 
collège accompagné d'un rapport motivant son refus de l'imputer. 
Le collège prend acte du rapport du receveur communal, et, soit : 
- fournit les éléments manquants pour justifier de la régularité de sa décision au receveur communal 
qui les exécute dès lors conformément aux prescriptions de la loi, des décrets et des règlements. 
-  décide  que  la  dépense  doit  être  imputée et exécutée  sous  sa  responsabilité, et restitue 
immédiatement  le  dossier,  accompagné  de  sa  décision  motivée,  au  receveur  communal  pour 
exécution obligatoire sous sa responsabilité.
 
Dans ce cas, la délibération motivée du Collège communal sera jointe au mandat de paiement. 
Vu la délibération du 16 décembre 2019 décidant d'attribuer le marché d'entretien et de réparation 
de chaudière à Michaël Chauffage ; 
Considérant que la chaudière, Chemin de la Garde 7 à Thulin, doit être remplacée dans les meilleurs 
délais étant donné que sa chaudière ne fonctionne plus ; 
Considérant que la chaudière est très ancienne et que celle-ci doit être remplacée ; 
Vu le devis de Michael Chauffage du 19 octobre 2021 au montant de 3.645,34€ TVAC ; 
Considérant que la dépense sera imputée sur l'article 922/12548 - Frais divers bâtiments - du budget 
ordinaire 2021 ; 
  
DECIDE à l'unanimité : 
Article 1er : D'invoquer l'article 1311-5 du CDLD en raison de l'urgence impérieuse et en l’absence 
de crédits budgétaires ainsi que l'article 60 du Règlement Général de la Comptabilité. 
Art. 2 :  D'approuver  le  devis  de  Michael  Chauffage  concernant  le  remplacement  de  la 
chaudière, Chemin de la Garde 7 à Thulin, au montant de 3.645,34 € TVAC. 
Art. 3 : D'imputer la dépense de 3.645,34 € TVAC à l'article 922/12548 - Frais divers bâtiments - du 
budget ordinaire 2021. 
Art. 4 : D'informer Michael Chauffage et le service des Finances de la présente décision. 
 
15. 
SERVICE TRAVAUX – Déclassement et donation des véhicules communaux à la Zone de secours 
Hainaut-Centre - Approbation 
Vu la délibération du Conseil communal du 13 décembre 2017 décidant d'approuver le déclassement 
de la Peugeot 206 ; 
Vu la délibération du Conseil communal du 07 octobre 2019 décidant d’approuver le déclassement de 
la Renault Twingo Expres 1.2 immatriculée ERB 853 ; 
 
             Conseil communal 29 novembre 2021 
 
 



Considérant  que 2  véhicules  (une  Mercedes  et  une  Opel)  sont  entreposés  au  dépôt  communal  de 
Thulin depuis plus de 10 ans ; 
Considérant  que  la  Zone  de  secours  Hainaut  Centre souhaiterait  disposer  de  ces  véhicules pour 
leurs manifestations, leurs entraînements, exercices, simulations ... ; 
Considérant qu’aucune offre de rachat ne nous est parvenue pour ces véhicules ; 
  
DECIDE à l'unanimité : 
Article 1er : De déclasser les véhicules invendus et les 2 véhicules des expulsions. 
Art. 2 : De faire don de ces véhicules à la Zone de secours Hainaut Centre. 
Art. 3 : D'informer la Zone Hainaut Centre de la présente décision.  
 
16. 
SERVICE INTERNE POUR LA PREVENTION ET LA PROTECTION - Marché conclu sur simple facture 
acceptée - Achat d'EPI de débroussaillage, de taille de haies et d'arbres - Dépense impérieuse 
en l'absence de crédits budgétaires - Art 1311-5 CDLD - Attribution - Approbation 
Vu la Loi du 29 juillet 1991 relative à la motivation formelle des actes administratifs ; 
Vu l'article L1311-5 du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation : 
Le  Conseil  communal  peut  toutefois  pourvoir  à  des  dépenses  réclamées  par  des  circonstances 
impérieuses et imprévues, en prenant à ce sujet une résolution motivée.
 
Dans  le  cas  où  le  moindre  retard  occasionnerait  un  préjudice  évident,  le  collège  des 
bourgmestre et échevins peut, sous sa responsabilité, pourvoir à la dépense, à charge d'en donner, 
sans délai, connaissance au Conseil communal qui délibère s'il admet ou non la dépense.
 
Les membres du collège des bourgmestre et échevins qui auraient mandaté des dépenses payées en 
exécution des alinéas 1er et 2 mais rejetées des comptes définitifs, sont personnellement tenus d'en 
verser le montant à la caisse communale.
 
Vu l’article 60 du Règlement Général de la Comptabilité : 
Art. 60-  Les  factures et autres  pièces  de  dépenses  sont  transmises  au  receveur  communal  ou  à 
l'agent désigné par lui, avec tous les documents justificatifs de la régularité de la dépense qu'elles 
entraînent.
 
Le receveur communal ou l'agent désigné par lui, après avoir contrôlé ces documents, procède à 
l'imputation aux articles budgétaires ou aux comptes généraux. 
En cas de désaccord sur une facture ou une pièce de dépense, le receveur communal, les transmet au 
collège accompagné d'un rapport motivant son refus de l'imputer. 
Le collège communal prend acte du rapport du receveur communal, et, soit : 
- fournit les éléments manquants pour justifier de la régularité de sa décision au receveur communal 
qui les exécute dès lors conformément aux prescriptions de la loi, des décrets et des règlements; 
-  décide  que  la  dépense  doit  être  imputée et exécutée  sous  sa  responsabilité, et restitue 
immédiatement  le  dossier,  accompagné  de  sa  décision  motivée,  au  receveur  communal  pour 
exécution obligatoire sous sa responsabilité.
 
Dans ce cas, la délibération motivée du Collège communal sera jointe au mandat de paiement. 
  
Vu la décision du Collège Communal décidant en date du 28/09/2021 ; 
Article 1 : D’approuver la demande de marché public de fournitures pour l'achat des différents EPI ; 
Art. 2 :  De ratifier la consultation faite auprès de : 
1.  ACAR et FILS à Saint-Symphorien 
2.  BRUNO LADEUZE à Asquillies 
3.  TRANSGARDEN à Quiévrain 
4.  LEFEBVRE à Ath 
5.  STOCK AMERICAIN à Ath 
6.  DURAN JARDIN à Dour 
Art. 3 : D'inscrire cette dépense à l'article 421/12405.2021 Frais d’habillement + bottines + EPI 
Art. 4 : De remettre à chaque travailleur contre accusé de réception une note de service rappelant 
que le port des EPI est obligatoire et de solliciter le brigadier en vue de veiller au respect de cette 
obligation.
 
Considérant qu'un marché de fournitures a été lancé le 15 octobre 2021 ; 
Vu l'offre des Ets ACAR d'un montant de 603,79.-€ TVAC ; 
Vu l'offre des Ets STOCK AMERICAIN ATH d'un montant de 1.382,43.-€ TVAC ; 
Vu l'offre des Ets DURANT d'un montant de 1.593,60.-€ TVAC ; 
Vu l'offre des Ets TRANSGARDEN d'un montant de 1.648,14.-€ TVAC ; 
Vu l'offre des Ets LEFEBVRE d'un montant de 1.772,53.-€ TVAC ; 
Considérant que les offres des Ets ACAR et des Ets STOCK AMERICAIN ATH ne correspondent pas au 
matériel demandé ; 
Considérant que l'offre des Ets DURANT à DOUR correspond totalement à la demande ; 
10 
                        Conseil communal   
 


Considérant que cette dépense dépasse le budget ordinaire 2021 de l’article 421/12405.2021 Frais 
d’habillement + bottines + EPI ; 
  
DECIDE à l'unanimité : 
Article 1er : D'invoquer l'article 1311-5 du CDLD en raison de l'urgence impérieuse et en l’absence 
de crédits budgétaires ainsi que l'article 60 du Règlement Général de la Comptabilité. 
Art. 2 : D'attribuer le marché public de fournitures aux Ets DURANT, rue de la Grande Veine 189 à 
7370 Dour, sur simple facture acceptée au montant de 1.593,60 € TVAC. 
Art. 3 : D’approuver, 
d’inscrire 
et 
d’engager 
la 
dépense 
de 
1.593,60 
 TVAC à 
l’article budgétaire 421/12405.2021 Frais d’habillement + bottines + EPI. 
Art. 4 : D'informer le Service des Finances de la présente décision. 
 
17. 
SERVICE ENSEIGNEMENT - Service Extrascolaire - Demande de renouvellement d'agrément pour 
les centres de vacances - Approbation 
Vu le Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation ; 
Vu la Loi du 29 juillet 1991 relative à la motivation formelle des actes administratifs ; 
Vu le Décret du 17 mai 1999 du Gouvernement de la Communauté française, relatif aux centres de 
vacances ;  
Vu le Décret du 30 avril 2009 modifiant le décret du 17 mai 1999 du Gouvernement de la Communauté 
française, relatif aux centres de vacances ;  
Vu l'Arrêté du 17 mars 2004 déterminant certaines modalités d'agrément et de subventionnement 
des centres de vacances ;  
Vu  l'Arrêté  du  27  mai  2009  modifiant  l'arrêté  du  17  mars  2004  déterminant  certaines  modalités 
d'agrément de subventionnement des centres de vacances   
Vu l'Arrêté du 27 mai 2009, relatif aux formations des animateurs et des coordinateurs de centres de 
vacances,  à  l'habilitation  des  organismes  de  formation,  à  l'homologation  des  brevets,  aux 
équivalences et à la commission d'avis relative à la formation ;  
Considérant que le service extrascolaire était reconnu centres de vacances jusqu'en juillet 2016 ;  
Considérant que l'administration communale a décidé de rentrer dans un système de reconnaissance 
ONE ;  
Considérant que nous sommes reconnus par l'ONE pour l'Accueil Temps Libre depuis le 01/06/2021 ;  
Considérant qu'il y a lieu de faire une demande de renouvellement d'agrément centres de vacances 
afin de professionnaliser les accueils extrascolaires ;  
Considérant qu'un nouveau projet pédagogique et règlement d'Ordre Intérieur ont été élaborés par 
la coordinatrice ATL ;  
Considérant  que  dans  les  90  jours  de  l'introduction  de  la  demande,  une  décision  est  prise  par  la 
Fédération Wallonie-Bruxelles quant au renouvellement d'agrément ;  
  
DECIDE à l’unanimité : 
Article  unique : D'approuver le  Règlement  d'Ordre  Intérieur  des  stages  du  service  extrascolaire  à 
destination des parents et de leurs enfants suivant : 
Règlement d’Ordre Intérieur (ROI) des stages du service extrascolaire à destination des parents 
et de leurs enfants
 
Composition/Personnes de contact 
• 
Échevine de l’Enseignement : Madame Boucart Yvane – 0479/75 97 06 
• 
Collaborateurs : 
Madame Wambecq Laurie – coordinatrice de l’Enseignement : 065/76 73 58 
Madame Bortoluzzi Moïra- coordinatrice ATL : 065/76 73 58 
Madame Berdysz Nathalie- assistante administrative : 065/76 73 58 ou 0478/10 25 50 
Missions 
• 
Accueil des enfants en dehors des périodes scolaires. 
• 
Permettre à chaque enfant de s’initier à la vie de groupe dans le respect de l’autre. 
• 
Développer la créativité et les sens des enfants par des activités d’éveil et des ateliers 
pratiques. 
• 
Initier chaque enfant à une grande diversité d’activités sportives, artistiques et ludiques. 
• 
Favoriser l’intégration sociale de l’enfant dans le respect des différences et dans un esprit 
de coopération. 
• 
Socialiser  l’enfant  en  lui  permettant  de  s’initier  à  la  vie  de  groupe  dans  le  respect  de 
l’autre. 
• 
Développer le respect de l’environnement (gestion des déchets, protection de la faune et 
de la flore) 
  
 
             Conseil communal 29 novembre 2021 
 
 
11 


Fonctionnement  
Article 1 : Prix et inscription 
Pour tous les enfants, qu’ils soient domiciliés ou non sur le territoire Communal de Hensies. Le prix 
est fixé à 10 euros/jour. L’administration communale se réserve le droit de changer le prix. 
Les inscriptions se font uniquement par téléphone à Madame Berdysz Nathalie au 0478/ 10 25 50. 
Vous devrez communiquer le nom et le prénom de l’enfant ainsi que la/les semaine(s) concernées. 
Les documents (fiche de santé, autorisation pour le droit à l’image, …) vous seront envoyés par mail. 
Ces documents devront être rendus complétés le premier jour de stage.  
Le paiement des inscriptions se fait uniquement par virement bancaire au compte suivant : 
BE16 0910 0038 2874  
Communication : stage d’été + nom et prénom de l’enfant 
Administration Communale de Hensies 
Place Communale 1 
7350 Hensies 
En cas de non-paiement, dans le cadre de la fréquentation d’un enfant aux stages, l’administration 
communale se réserve le droit d’en réclamer les frais par le biais d’une invitation à payer. 
Nous attirons votre attention sur le fait que l’inscription n’est valide uniquement que lorsque le 
paiement  a  été  effectué  dans  les  délais  impartis,  c’est-à-dire  à  date  butoir  qui  vous  sera 
transmise sur le programme.
 
En cas de désistement lors du stage, un remboursement sera effectué uniquement sur présentation 
d’un certificat médical. Ce remboursement sera restitué au prorata du nombre de jours de présence 
de votre/vos enfant(s). 
Article 2 : Horaire des stages et garderie 
• 
Le  stage  commence  à  9h  et  se  termine  à  16h.  Il  est  demandé  à  tous  de  respecter  ces 
horaires. Les enfants pourront profiter de 3 moments de temps libre (matin, midi et après-
midi). 
• 
Si un enfant doit être repris plus tôt, il faut le signaler aux animateurs le matin même. 
• 
Une garderie est assurée pour les enfants dont les parents travaillent de 7h30 à 9h00 et 
de 16h00 à 17h30 
Remarques importantes  
Si l’enfant devait être repris par une tierce personne, un animateur doit être prévenu le matin même 
par le parent. 
Le parent de l’enfant qui arrive en retard doit obligatoirement signaler l’arrivée de celui-ci auprès 
d’un animateur avant qu’il rejoigne son groupe. 
Les parents qui ne sont pas en ordre de paiement seront priés d’effectuer le virement au plus vite. 
Le non-paiement sera communiqué par les animateurs au Pouvoir Organisateur et entraînera le refus 
de l’accueil de l’enfant et la mise en œuvre, le cas échéant, d’une procédure de recouvrement. 
Article 3 : Photographie et publication 
L’organisation prévoit une autorisation parentale pour les photos et les publications sur les réseaux 
sociaux. Celle-ci vous sera envoyée par mail en même temps que les autres documents. 
Article 4 : Infrastructure et groupes 
Les stages du service extrascolaire se dérouleront sur 2 implantations. 
• 
 Sur le site de l’Ecole Communale Fondamentale de Thulin, rue Ferrer s/n 7350 Thulin. 
• 
 Sur le site de l’Ecole Communale Fondamentale de Hensies Centre, avenue de l’Europe, 
7350 Hensies. 
Leurs situations et infrastructures  (établissement scolaire, plaine  de  jeux, salle omnisport, etc…) 
permettent à chaque enfant de vivre des vacances en diversifiant les activités qui lui sont proposées. 
Afin que chaque groupe puisse s’épanouir pleinement, le bâtiment mis à la disposition du stage est 
divisé en locaux. Chaque groupe dispose d’un local qui est attribué en fonction du nombre d’enfants 
présents, des activités proposées en fonction de l’âge et des facilités d’accès. 
 Des locaux sont prévus pour des activités spécifiques telles que les activités sportives et culinaires. 
Un espace « infirmerie » est également aménagé sur place 
 Les différents groupes sont répartis comme suit : 
• 
Le groupe des « petits » : groupes mixtes d’enfants âgés de 2,5 ans à 5 ans. 
• 
Le groupe des « grands » : groupes mixtes d’enfants âgés de 6 ans à 13 ans. 
Article 5 : Déroulement d’une journée type 
7h30-9h00 : garderie assurée par les animateurs pour les parents qui travaillent. 
9h00 : Accueil des enfants. 
9h30 :  Début  des  activités,  rassemblement  dans  la  salle  de  gymnastique  pour  la  répartition  des 
groupes. 
10h30 : pause surveillée et collation gratuite. 
10h45-12h00 : reprise des activités. 
12 
                        Conseil communal   
 


12h00 : dîner. SE MUNIR DE SON PIQUE-NIQUE ! 
Toute l’équipe participe au repas et veille au bon déroulement de celui-ci. Le repas est un moment 
calme et convivial. 
13h15 : reprise des activités. 
15h00 : collation + temps libre.   
16h00 : rassemblement dans la salle de gymnastique. 
Les animateurs doivent s’assurer qu’un des parents est présent avant de laisser partir l’enfant. 
16h00-17h30 : garderie assurée par les animateurs pour les parents qui travaillent. 
Après 17h30, si l'enfant est toujours présent l'équipe d'animation se réserve le droit de téléphoner 
aux parents. 
Article 6 : Le nécessaire de votre enfant  
Tous les jours 
• 
Un lunch pour le temps de midi (! DENREES CHOISIES EN FONCTION DE LA CHALEUR !)  
• 
De bonnes chaussures adaptées 
Merci de veiller à habiller vos enfants en fonction des activités proposées et surtout du temps !  
• 
Pour les enfants en bas âges : il est demandé de fournir des lingettes et des couches 
Toujours dans le sac 
• 
Un vêtement de pluie 
• 
Une casquette 
• 
De la crème solaire 
• 
Des vêtements de rechange (pour les petits) 
! N’oubliez pas d’indiquer le nom de votre enfant sur son matériel !  
ATTENTION ! L’administration  décline  toute  responsabilité  en  cas  de  perte  ou  de  vol  d’effets 
personnels tels que jeux, GSM, argent, etc… 
Article 7 : Respect et savoir-vivre 
Afin d’assurer une vie en groupe harmonieuse, il est demandé aux enfants de se respecter entre eux, 
mais  aussi  de  respecter  leur  environnement,  les  locaux,  le  matériel,  les  horaires,  les  règle  de 
politesse et surtout son personnel. 
 
18. 
CPAS - Budget 2022 - Approbation 
Vu la loi du 8 juillet 1976 organique des centres publics d'action sociale et plus particulièrement son 
article 112 bis § 1er ; 
Vu l'arrêté du Gouvernement wallon du 22 avril 2004 portant codification de la législation relative 
aux pouvoirs locaux tel que confirmé par le décret du 27 mai 2004 du Conseil régional wallon ; 
Attendu que le budget de l’exercice 2022 du CPAS a été approuvé par le Conseil de l'action sociale 
en date du16 novembre 2021 ; 
Considérant  que  le  budget  2022 du  CPAS est  transmis, dans  le  cadre  de  la  tutelle  spéciale 
d'approbation sur les centres publics d'action sociale, au Conseil communal pour approbation ; 
  
DECIDE à l'unanimité : 
Article 1er : De prendre connaissance du dossier et de la complétude de ce dernier. 
Art. 2 : D'approuver  le  budget  2022 du  CPAS dans  le  cadre  de  la  tutelle  spéciale  exercée  par  le 
Conseil communal sur cette matière. 
Art.  3 : De  transmettre  copie  de  la  présente  délibération au  Conseil  de  l'action  sociale 
de Hensies sous forme d'accusé de réception. 
 
L'ordre du jour étant épuisé et personne ne demandant la parole, Monsieur le Président lève la séance 
à 21h00. 
 
 
Le Secrétaire,  
 
 
 
 
Le Président, 
 
 
 
 
 
 
 
             Conseil communal 29 novembre 2021 
 
 
13