Ceci est une version HTML d'une pièce jointe à la demande d'accès à l'information 'Projets de délibération des points publics du conseil communal de mai/2021+ notes explicatives'.

 
Province de 
Séance du : 20 mai 2021 
 
NAMUR 
 

 
 
Commune de 
 
FERNELMONT 
 
AVERTISSEMENT  :  Le  présent  document  ne  reprend  que  des  projets  de  délibérations,  qui  sont  des 
documents  provisoires  ayant  vocation  à  permettre  aux  membres  du  Conseil  communal  d'examiner  les 
décisions soumises à leur approbation. Il s’agit donc de projets de décisions, susceptibles d'être modifiés, 
reportés  ou  retirés  et  qui  n'ont  donc  pas  encore  été  adoptés  par  l'Autorité  communale.  Les  décisions 
définitives  sont,  quant  à  elles,  reprises  dans  le  procès-verbal  des  séances  publiques  du  Conseil  qui  est 
publié sur le site Internet de la commune une fois approuvé par le Conseil communal 
.  
 
EN SÉANCE PUBLIQUE 
FINANCES 
 
1. Zone de secours N.A.G.E - comptes annuels 2020 : prise d'acte. 
 
Le CONSEIL COMMUNAL, 
VU l'article L1122-30 du CDLD; 
VU la loi du 15 mai 2007 relative à la sécurité civile, spécialement ses articles 67 et 68 ;  
CONSIDERANT qu'aux termes de l'article 67, 1° de la loi du 15 mai 2007 susvisée : « Les zones de secours 
sont (notamment) financées par les dotations des communes de la zone » ; 
CONSIDERANT  qu'aux  termes  de  l'article  68  §  2de la  loi  précitée :  « Les  dotations  des  communes  de  la 
zone  sont  fixées  chaque  année  par  une  délibération  du  conseil  (de  zone),  sur  base  de  l'accord  intervenu 
entre les différents conseils communaux concernés » ; 
CONSIDERANT  qu'aux  termes  de  l'article  134  de  la  loi  du  15  mai  2007 :  « les  décisions  de  l'autorité 
zonale relatives au budget de la zone et aux modifications qui y sont apportées et les décisions de l'autorité 
zonale relatives à la contribution des communes au financement de la zone et leurs modifications ainsi que 
les  décisions  des  conseils  communaux  relatives  à  leur  contribution  au  financement  et  leurs  modifications 
sont envoyées dans les vingt jours suivant leur adoption, pour approbation au Gouverneur » ; 
VU l'Arrêté royal du 19 avril 2014 portant le règlement général de la comptabilité des zones de secours ; 
VU l'Arrêté royal du 23 août 2014 portant fixation des règles d'inventaire et d'estimation des biens meubles 
et immeubles des communes utilisés pour l'exécution des missions des services d'incendie ; 
VU  l'accord  sur  la  clé  de  répartition  des  dotations  communales  pour  la  période  2019-2025  intervenu  en 
Conseil de zone de secours en date du 1er décembre 2020 ; 
VU les comptes 2020 de la zone de secours NAGE tels qu'adoptés en séance du Conseil zonal du 20 avril 
2021, détaillés comme suit : 
 
1/  En  comptabilité  budgétaire,  le  compte  budgétaire  de  2020  du  service  ordinaire  et  du  service 
extraordinaire se clôture à : 
 
 
Droits constatés nets 
Engagements 
Résultat 
budgétaire 
Service ordinaire 
23.305.514,88 
23.287.384,01 
18.130,87 
Service extraordinaire 
310.870,00 
1.852.720,11 
-1.541.850,11 
 
 
 
 
 
Droits constatés nets 
Imputations 
Résultat 
comptable 
Service ordinaire 
23.305.514,88 
22.643.510,18 
662.004,70 
Service extraordinaire 
310.870,00 
1.380.312,06 
-1.069.442,06 
 
 
 
 
 
Engagements 
Imputations  Crédits à reporter 
Service ordinaire 
23.287.384,01 
22.643.510,18 
643.873,83 
Service extraordinaire 
1.852.720,11 
1.380.312,06 
472.408,05 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 

 

 
 
2/ En comptabilité générale, le bilan et le compte de résultats de 2020 s'arrêtent à : 
 
Bilan 
Actif 
Passif 
 
 
12.287.581,06 
12.287.581,06 
 
Compte de résultats 
Produits 
Charges  Résultat de l'exercice 
 
23.894.495,35 
22.515.317,27 
-1.379.178,08 
Résultats reportés 
1.830.988,23 
 
 
 
VU l'avis de publication de l'ordre du jour du Conseil de la Zone de Secours N.A.G.E. en date du 20 avril 
2021 ; 
CONSIDERANT que pour les comptes 2020, la Zone de Secours N.A.G.E. annexe les documents suivants : 
– La délibération du conseil de la Zone arrêtant les comptes annuels et reprenant les résultats  relatifs au 
compte budgétaire, au bilan et au compte de résultats 
– Le compte budgétaire, bilan et compte de résultats 
– Le tableau de synthèse 
– Le tableau de concordance entre les droits constatés et les imputations comptables du service ordinaire 
avec les produits et les charges du compte de résultats 
– Le tableau relatif à l'évolution des provisions pour risques et charges et des fonds de réserves 
– Comparaisons graphiques 2015/2016/2017/2018/2019/2020 
ATTENDU que le dossier a été communiqué au Directeur financier en référence à l'article L1124-40, § 1er, 
3° et  4° du CDLD ; 
ATTENDU qu'un avis favorable a été remis par le Directeur financier en date du 06/05/2021 ; 
Par ces motifs ; 
En séance publique, 
PREND ACTE : 
Des comptes annuels 2020 de la zone de secours NAGE ; 
DECIDE : 
Article 1 : De transmettre copie de la présente décision : 
-  A la zone de secours N.A.G.E. ; 
-  A Monsieur le Gouverneur de la Province de NAMUR dans le cadre de la tutelle d'approbation. 
 
 
2. Zone de secours N.A.G.E - modifications budgétaires n°1/2021 : prise d'acte. 
 
Le CONSEIL COMMUNAL, 
VU l'article L1122-30 du CDLD; 
VU la loi du 15 mai 2007 relative à la sécurité civile, spécialement ses articles 67 et 68 ;  
CONSIDERANT qu'aux termes de l'article 67, 1° de la loi du 15 mai 2007 susvisée : « Les zones de secours 
sont (notamment) financées par les dotations des communes de la zone » ; 
CONSIDERANT qu'aux termes de l'article 68 § 2 de la loi précitée : « Les dotations des communes de la 
zone  sont  fixées  chaque  année  par  une  délibération  du  conseil  (de  zone),  sur  base  de  l'accord  intervenu 
entre les différents conseils communaux concernés » ; 
CONSIDERANT  qu'aux  termes  de  l'article  134  de  la  loi  du  15  mai  2007 :  « les  décisions  de  l'autorité 
zonale relatives au budget de la zone et aux modifications qui y sont apportées et les décisions de l'autorité 
zonale relatives à la contribution des communes au financement de la zone et leurs modifications ainsi que 
les  décisions  des  conseils  communaux  relatives  à  leur  contribution  au  financement  et  leurs  modifications 
sont envoyées dans les vingt jours suivant leur adoption, pour approbation au Gouverneur » ; 
VU  l'accord  sur  la  clé  de  répartition  des  dotations  communales  pour  la  période  2019-2025  intervenu  en 
Conseil de zone de secours en date du 1er décembre 2020 ; 
VU le budget 2021 de la zone de secours NAGE tel qu'adopté en séance du Conseil zonal du 1er décembre 
2020 ; 
ATTENDU  que  le  Conseil  de  la  zone  de  secours  N.A.G.E.  du  20  avril  2021  a  adopté  les  modifications 
budgétaires n°1 de l'exercice 2021 ; 
ATTENDU que la dotation provisoire 2021 à la Zone de secours N.A.G.E. reste inchangée par rapport au 
budget initial 2021, à savoir au montant de 208.268,47 € ; 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 

 

 
ATTENDU que le dossier a été communiqué au Directeur financier en référence à l'article  L1124-40, § 1er, 
3° et  4° du CDLD ; 
ATTENDU qu'un avis favorable a été remis par le Directeur financier en date du 06/05/2021 ; 
Par ces motifs ; 
En séance publique, 
PREND ACTE : 
Des modifications budgétaires n°1 de la zone de secours NAGE ; 
DECIDE : 
Article 1 : De transmettre copie de la présente décision : 
-  A la zone de secours N.A.G.E. ; 
-  A Monsieur le Gouverneur de la Province de NAMUR dans le cadre de la tutelle d'approbation. 
 
C.P.A.S 
 
3.  Convention  de  partenariat  avec  le  CPAS  relative  à  la  subvention  de  la  Région  Wallonne  pour 
soutenir  le  développement  d'une  offre  de  transport  vers  les  lieux  de  vaccination  pour  les  personnes 
fragilisées et/isolées: approbation 
 
Le CONSEIL COMMUNAL, 
VU l'article L1122-30 du CDLD ; 
VU l'article L1512-1/1 du CDLD relatif aux conventions entre la commune et le C.P.A.S ; 
VU l'arrêté ministériel du 09 avril 2021 de Madame la Ministre Morreale octroyant une subvention aux 253 
communes  de  langue  française  de  la  Région  Wallonne  pour  soutenir  le  développement  d'une  offre  de 
transport vers les lieux de vaccination pour les personnes isolées et/ou fragilisées; 
ATTENDU QUE cette subvention peut être rétrocédée par la Commune au CPAS à condition  qu'elle soit 
utilisée aux fins pour lesquelles elle a été octroyée; QU'il y a lieu pour en bénéficier d'établir une convention 
liant les parties contractantes et établissant les modalités de la réalisation de l'offre de transport; 
VU le projet de convention à intervenir entre la Commune de Fernelmont et son C.P.A.S., libellée comme 
suit : 
 
Convention de partenariat  
 
Entre d'une part (première partie à la convention) ; 
 
La  Commune  de  Fernelmont,  représentée  par  son  Collège  communal  ayant  mandaté  Madame 
Christelle  PLOMTEUX,  Bourgmestre,  et Madame  Cécile  DEMAERSCHALK, Directrice  Générale.
 
 
 
 
 
Et d'autre part (seconde partie à la convention) ;  
 
Le  Centre  Public  d'Action  Sociale,  rue  Goffin,  4,  5380  Fernelmont  représenté  par  sa  Présidente, 
Madame Pascale JAVAUX et Isabelle DUBOIS Directrice Générale. 
 
Il est convenu ce qui suit :  
 
Article premier. 
 
La présente convention est conclue dans le cadre de l'arrêté du 9 avril 2021 relatif à la subvention aux 
253  communes  de  langue  française  de  la  Région  Wallonne  pour  soutenir  le  développement  d'une 
offre de transport vers les lieux de vaccination pour les personnes fragilisées et/ou isolées. 
 
Article 2. 
 
La seconde partie s'engage, via le taxi social, à développer le transport vers les lieux de vaccination 
pour les personnes fragilisées et/ou isolées. 
 
Article 3. 

Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 

 

 
 
La  Commune  s'engage  à  fournir  les  moyens  nécessaires  à  son  partenaire  pour  l'exécution  de  la 
présente convention : les moyens nécessaires sont détaillés comme suit :  
- une redistribution de la subvention octroyée par la Région Wallonne relative à l'arrêté Ministériel du 
9  avril  2021  pour  un  montant  de  3675,76  €  couvrant  une  partie  des  frais  de  personnel  et  de 
fonctionnement. 
 
Dans  ce  cadre,  sous  réserve  d'inscription  budgétaire  et  d'approbation  par  la  tutelle,  la  Commune 
verse, à la seconde partie le montant de la subvention dans les 10 jours de la signature de la présente 
convention. 
 
La  seconde  partie  à  la convention  rembourse sans  délai  à  la  première  partie  toute somme indûment 
perçue. 
 
Par ailleurs, le projet subventionné ne peut en aucun cas faire l'objet d'un double subventionnement. 
 
Article 4 :  
 
La Commune est également tenue de fournir la preuve des dépenses effectuées avec les subventions 
qui  lui  ont  été  rétrocédées.  Comme  pièce  justificative,  une  copie  de  la  convention  liant  les  parties 
contractantes sera à transmettre par voie électronique à l'adresse xxx.xxxxx@xxxx.xx pour le 31 octobre 
2021. 
 
Article 5 :  
 
Le partenaire s'engage, de manière permanente, à utiliser la subvention lui accordée par la Commune 
aux fins pour lesquelles elle a été octroyée et doit justifier de son emploi. 
 
Article 6 : 
 
La présente convention prend cours à la date de signature de celle-ci et couvre la période du 15 mars 
2021 et le 31 août 2021. 
  
 
Fait à Fernelmont, le …………. 2021 
 
 
Pour la Commune de Fernelmont,  

 
 
 
Pour le partenaire, 
Christelle PLOMTEUX 
 
 
 
 
Pascale JAVAUX 
Bourgmestre   
  
 
 
 
 
Présidente du CPAS 
 
 
 
 
 
 
 
 
de Fernelmont. 
 
 
Cécile DEMAERSCHALK 

 
 
 
 
Isabelle DUBOIS 
Directrice Générale. 
 
 
 
 
 
Directrice générale 
 
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 
 
ATTENDU que le dossier a été communiqué au Directeur financier en référence à l'article L1124-40, § 1er, 
3° et  4° du CDLD ; 
ATTENDU qu'un avis favorable a été remis par le Directeur financier en date du 11/05/2021 ; 
 
Sur proposition du Collège,
 
DECIDE : 
Article  1er :  -  D'approuver  le  projet  de  convention  à  intervenir  entre  la  Commune  de  Fernelmont  et  son 
C.P.A.S  tel  que  rédigé  ci-dessus  déléguant  au  CPAS  la  mission  d'assurer  une  offre  de  transport  vers  les 
lieux de vaccination pour les personnes fragilisées et/ou isolées. 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 

 

 
Article 2 : - De charger le Collège Communal de procéder à l'exécution de la présente décision. 
Article 3: de céder au CPAS la subvention y afférente de la Région Wallonne pour un montant de 3675,76 
€. 
Article 4: de transmettre copie de la présente à Monsieur le Directeur financier f.f. et au CPAS. 
 
INTERCOMMUNALES 
 
4. Intercommunale IMIO  - Approbation des points portés à l'ordre du jour de l'assemblée générale 
ordinaire du 22 juin 2021 
 
Le CONSEIL COMMUNAL, 
VU les articles L1122-20, L1122-24 alinéas 1er et 2, L1126 § 1er, L1122-30, L1122-34, L1523-12 § 1er et § 
1/1 du CDLD ; 
VU  le  décret  du  19  juillet  2006  modifiant  les  articles  1  à  34  du  décret  du  5  décembre  1996  relatif  aux 
intercommunales wallonnes et modifiant les articles L1511-1 à L1551-3 du CDLD ; 
VU le décret du 9 mars 2007 modifiant le décret du 19 juillet 2006 ; 
VU le décret du 26 avril 2012 modifiant le décret du 19 juillet 2006 ; 
VU le décret du 29 mars 2018 modifiant le Code de la démocratie locale et de la décentralisation en vue de 
renforcer  la  gouvernance  et  la  transparence  dans  l'exécution  des  mandats  publics  au  sein  des  structures 
locales et supra-locales et de leurs filiales ; 
CONSIDÉRANT le Décret du 31 mars 2021 modifiant le décret du 1er octobre 2020 relatif à la tenue des 
réunions  des  organes  des  intercommunales,  sociétés  à  participation  publique  locale  significative, 
associations  de  pouvoirs  publics  visées  à  l'article  118  de  la  loi  du  8  juillet  1976  organique  des  centres 
publics d'action sociale, sociétés de logement de service public, ASBL communales ou provinciales, régies 
communales ou provinciales autonomes, associations de projet ou tout autre organisme supralocal ayant pris 
la forme d'une société ou d'une association ; 
VU  la  délibération  du  Conseil  du  17  mars  2016  portant  sur  la  prise  de  participation  de  la  Commune  à 
l'intercommunale de mutualisation en matière informatique et organisationnelle (IMIO) ;  
VU la délibération du Conseil Communal du 20 décembre 2018 déléguant Monsieur Maxime SOMVILLE, 
Echevin,  Madame  Hélène  WALRAVENS,  Conseillère  Communale,  et  Messieurs  Pierre  LICOT,  Michaël 
LELOUP  et  Grégoire  DELNEUVILLE,  Conseillers  Communaux,  aux  assemblées  générales  de 
l'Intercommunale IMIO, jusqu'au 31 décembre 2024 sauf décision contraire du Conseil Communal ; 
VU  la  délibération  du  Conseil  Communal  du  23  janvier  2020  désignant  Monsieur  Marc  TARGEZ, 
Conseiller, en qualité de représentant du Conseil communal au sein de l'Intercommunale IMIO, pour assurer 
le remplacement de Madame WALRAVENS, Conseillère démissionnaire; jusqu'au 31 décembre 2024 sauf 
décision contraire du Conseil Communal ; 
CONSIDÉRANT  que  la  Commune  a  été  convoquée  pour  participer  à  l'assemblée  générale  d'IMIO  du  22 
juin 2021 par lettre datée du 28 avril 2021 ;  
CONSIDÉRANT que l'Assemblée générale du premier semestre doit avoir lieu, avant la fin du mois de juin 
conformément à l'article L1523-13 – paragraphe 4 du Code de la démocratie locale et de la décentralisation 
;  QUE le  Conseil  doit se  prononcer  sur les  points  de l'ordre  du  jour  de  l'Assemblée  générale  adressés  par 
l'intercommunale ;  
CONSIDÉRANT que l'ordre du jour porte sur : 
1. Présentation du rapport de gestion du Conseil d'Administration ; 
2. Présentation du rapport du Collège des contrôleurs aux comptes ; 
3. Présentation et approbation des comptes 2020 ; 
4. Décharge aux administrateurs ; 
5. Décharge aux membres du collège des contrôleurs aux comptes ; 
6. Désignation d'un collège de 2 réviseurs pour les années 2021-2023. 
CONSIDÉRANT  que  les  points  précités  sont  de  la  compétence  de  l'Assemblée  Générale  et  ce 
conformément à l'article 24 des statuts de l'intercommunale IMIO. 
CONSIDÉRANT que les annexes relatives à cette assemblée générale sont disponibles à l'adresse suivante : 
http://www.imio.be/documents 
CONSIDÉRANT que la Commune doit être représentée à l'Assemblée générale de l'intercommunale IMIO 
par  cinq  délégués,  désignés  à  la  proportionnelle,  trois  au  moins  représentants  la  majorité  du  conseil 
communal ; 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 

 

 
QU'il  convient  donc  de  définir  clairement  le  mandat  qui  sera  confié  à  ces  cinq  délégués  représentant  la 
Commune à l'Assemblée générale de l'intercommunale IMIO du 22 juin 2021 ;  
QU'au  vu  des  circonstances  sanitaires,  la  présence  physique  d'un  délégué  de  la  Commune  à  l'assemblée 
générale  n'est  pas  nécessaire :  l'Intercommunale  tiendra  compte  de  toutes  les  délibérations  qui  lui  seront 
adressées  pour  l'expression  des  votes  mais  aussi  pour  le  calcul  des  différents  quorums  de  présence  et  de 
vote, suivant la possibilité offerte dans l'arrêté du Gouvernement wallon de pouvoirs spéciaux n° 32. ; 
CONSIDÉRANT que l'intercommunale recommande, en raison de la crise sanitaire, de ne pas envoyer de 
délégué ; 
QUE si la Commune souhaite tout de même se faire représenter lors de ladite Assemblée Générale, elle doit 
désigner pour ce faire un seul délégué ; 
CONSIDÉRANT que le choix opéré par la Commune doit expressément figurer dans la présente décision ; 
CONSIDÉRANT que les Communes dont le conseil n'a pas délibéré, sont présumées s'abstenir et que les 
délégués ne peuvent pas prendre part au vote lors de la tenue de l'assemblée générale ; 
DECIDE : 
Article 1er : D'approuver aux majorités ci-après les points portés à l'ordre du jour de l'Assemblée générale 
d'IMIO du 22 juin 2021 qui nécessitent un vote.  
1.  Présentation du rapport de gestion du Conseil d'Administration ; (pas de vote) 
2.  Présentation du rapport du Collège des contrôleurs aux comptes ; (pas de vote) 
3.  Présentation et approbation des comptes 2020 ; 
(quorum de votes : par ... voix pour, ... voix contre et ... abstentions) 
4.  Décharge aux administrateurs ; 
(quorum de votes : par ... voix pour, ... voix contre et ... abstentions) 
5.  Décharge aux membres du collège des contrôleurs aux comptes ; 
(quorum de votes : par ... voix pour, ... voix contre et ... abstentions) 
6.  Désignation d'un collège de 2 réviseurs pour les années 2021-2023. 
(quorum de votes : par ... voix pour, ... voix contre et ... abstentions) 
Article 2 : de ne pas être représenté physiquement lors de l'assemblée générale d'IMIO du 22 juin 2021 ; 
Article 3 : de charger le Collège communal de veiller à l'exécution de la présente décision.  
Article 4 : de transmettre la présente délibération à l'intercommunale IMIO.  
 
 
5.  Société  intercommunale  BEP  CREMATORIUM  :  Approbation  des  points  de  l'ordre  du  jour  de 
l'assemblée générale ordinaire du 22 juin 2021 
 
Le CONSEIL COMMUNAL, 
VU les articles L1122-20, L1122-24 alinéas 1er et 2, L1126 § 1er, L1122-30, L1122-34, L1523-12 § 1er et § 
1/1 du CDLD ; 
VU  le  décret  du  19  juillet  2006  modifiant  les  articles  1  à  34  du  décret  du  5  décembre  1996  relatif  aux 
intercommunales wallonnes et modifiant les articles L1511-1 à L1551-3 du CDLD ; 
VU le décret du 9 mars 2007 modifiant le décret du 19 juillet 2006 ; 
VU le décret du 26 avril 2012 modifiant le décret du 19 juillet 2006 ; 
VU le décret du 29 mars 2018 modifiant le Code de la démocratie locale et de la décentralisation en vue de 
renforcer  la  gouvernance  et  la  transparence  dans  l'exécution  des  mandats  publics  au  sein  des  structures 
locales et supra-locales et de leurs filiales ; 
ATTENDU que la Commune de Fernelmont est affiliée à la Société Intercommunale BEP Crématorium ; 
VU  la  délibération  du  Conseil  Communal  du  20  décembre  2018  déléguant  Madame  Christelle 
PLOMTEUX,  Bourgmestre,  Madame  Pascale  JAVAUX,  Présidente  du  CPAS  et  Messieurs  Michaël 
LELOUP,  Louis  HOUBOTTE  et  Louis  LAMBERT,  Conseillers  communaux,  aux  assemblées 
générales  de  l'Intercommunale  BEP  CREMATORIUM  jusqu'au  31  décembre  2024,  sauf  décision 
contraire du Conseil Communal; 
CONSIDÉRANT que la Commune a été convoquée à participer à l'Assemblée Générale Ordinaire du mardi 
22 juin 2021, avec communication de l'ordre du jour et de toutes les pièces y relatives ; 
CONSIDÉRANT l'ordre du jour de cette Assemblée ; 
1.  Approbation du procès-verbal de l'Assemblée Générale du 15 décembre 2020 ; 
2.  Approbation du Rapport d'Activités 2020 ; 
3.  Approbation des Comptes 2020 ; 
4.  Rapport du Réviseur ; 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 

 

 
5.  Approbation du Rapport de Rémunérations établi en application de l'article L6421-1 du Code de la 
démocratie locale et de la décentralisation  ; 
6.  Approbation du Rapport de Gestion 2020 ; 
7.  Approbation du Rapport Spécifique de prises de participations ; 
8.  Décharge aux Administrateurs ; 
9.  Décharge au Réviseur. 
 
CONSIDÉRANT  les  dispositions  du  décret  relatif  aux  intercommunales  wallonnes  et  les  statuts  de  ladite 
Intercommunale ; 
CONSIDÉRANT la crise sanitaire exceptionnelle liée au Covid-19 et à la nécessité de prendre des mesures 
afin de limiter sa propagation ; 
CONSIDÉRANT le décret du 31 mars 2021 modifiant le  décret du 1er octobre 2020 relatif à la tenue des 
réunions  des  organes  des  intercommunales,  sociétés  à  participation  publique  locale  significative, 
associations  de  pouvoirs  publics  visées  à  l'article  118  de  la  loi  du  8  juillet  1976  organique  des  centres 
publics d'action sociale, sociétés de logement de service public, ASBL communales ou provinciales, régies 
communales ou provinciales autonomes, associations de projet ou tout autre organisme supralocal ayant pris 
la forme d'une société ou d‘une association ; 
CONSIDÉRANT  qu'en  application  de  celui-ci,  à  titre  exceptionnel  et  en  dérogation  au  Code  de  la 
Démocratie  Locale  et  Décentralisée,  la  simple  transmission  de  la  présente  décision  suffit  à  rapporter  la 
proportion des votes intervenus au sein du Conseil communal ; 
CONSIDÉRANT  que  toujours  conformément  au  décret  précité,  l'intercommunale  nous  a  informé  de  la 
faculté donnée à la Commune : 
-  de ne pas se faire représenter lors de ladite Assemblée Générale ; 
-  de se faire représenter lors de ladite Assemblée Générale et de désigner pour ce faire deux 
délégués au plus et de les informer (délégués identiques pour l'ensemble des 
intercommunales BEP) ; 
CONSIDÉRANT que le choix opéré par la Commune doit expressément figurer dans la présente décision ; 
CONSIDÉRANT  par  ailleurs  que  l'intercommunale  nous  a  expressément  informé  qu'eu  égard  à  ce  qu'il 
précède, nos 5 délégués à titre tout à fait exceptionnel, ne seront pas convoqués à ladite Assemblée Générale 

DECIDE : 
Article 1er :  
- D'approuver le procès-verbal de l'Assemblée Générale du 15 décembre 2020 ; 
(quorum des votes par  ... voix POUR, ... CONTRE et ... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver le Rapport d'Activités 2020 ; 
(quorum des votes par  ... voix POUR, ... CONTRE et ... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver les Comptes 2020 ; 
(quorum des votes par  ... voix POUR, ... CONTRE et ... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver le Rapport du Réviseur ; 
(quorum des votes par  ... voix POUR, ... CONTRE et ... ABSTENTIONS) ; 
-  D'approuver  le  Rapport  de  Rémunérations  établi  en  application  de  l'article  L6421-1  du  Code  de  la 
démocratie locale et de la décentralisation  ; 
(quorum des votes par  ... voix POUR, ... CONTRE et ... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver le Rapport de Gestion 2020 ; 
(quorum des votes par  ... voix POUR, ... CONTRE et ... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver le Rapport Spécifique de prises de participations ; 
(quorum des votes par  ... voix POUR, ... CONTRE et ... ABSTENTIONS) ; 
- De donner décharge aux Administrateurs ; 
(quorum des votes par  ... voix POUR, ... CONTRE et ... ABSTENTIONS) ; 
- De donner décharge au Réviseur. 
(quorum des votes par  ... voix POUR, ... CONTRE et ... ABSTENTIONS) ; 
 
Article  2  :  De  mandater  Monsieur  le  Conseiller  LAMBERT  pour  représenter  la  Commune  à  l'Assemblée 
Générale du 22 juin prochain ; 
Article 3 : De transmettre la présente délibération à l'Intercommunale BEP CREMATORIUM. 
 
 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 

 

 
6. Société intercommunale BEP ENVIRONNEMENT: Approbation des points de l'ordre du jour de 
l'assemblée générale ordinaire du 22 juin 2021 
 
Le CONSEIL COMMUNAL, 
VU les articles L1122-20, L1122-24 alinéas 1er et 2, L1126 § 1er, L1122-30, L1122-34, L1523-12 § 1er et § 
1/1 du CDLD ; 
VU  le  décret  du  19  juillet  2006  modifiant  les  articles  1  à  34  du  décret  du  5  décembre  1996  relatif  aux 
intercommunales wallonnes et modifiant les articles L1511-1 à L1551-3 du CDLD ; 
VU le décret du 9 mars 2007 modifiant le décret du 19 juillet 2006 ; 
VU le décret du 26 avril 2012 modifiant le décret du 19 juillet 2006 ; 
VU le décret du 29 mars 2018 modifiant le Code de la démocratie locale et de la décentralisation en vue de 
renforcer  la  gouvernance  et  la  transparence  dans  l'exécution  des  mandats  publics  au  sein  des  structures 
locales et supra-locales et de leurs filiales ; 
CONSIDÉRANT que la Commune est affiliée Société Intercommunale BEP Environnement ; 
VU  la  délibération  du  Conseil  Communal  du  20  décembre  2018  déléguant  Monsieur  Vincent  DETHIER, 
Echevin,  Madame  Francine  DESMEDT,  Conseillère  Communal  et  Messieurs  Michaël  LELOUP,  Louis 
HOUBOTTE  et  Grégoire  DELNEUVILLE,  Conseillers  Communaux,  aux  assemblées  générales  du  BEP 
Environnement jusqu'au 31 décembre 2024, sauf décision contraire du Conseil Communal ; 
CONSIDÉRANT que la Commune a été convoquée à participer à l'Assemblée Générale 
Ordinaire du 22 juin 2021 avec communication de l'ordre du jour et de toutes les pièces y relatives ; 
CONSIDÉRANT l'ordre du jour de cette Assemblée : 
1.  Approbation du procès-verbal de l'Assemblée Générale du 15 décembre 2020 ; 
2.  Approbation du Rapport d'Activités 2020 ; 
3.  Approbation des Comptes 2020 ; 
4.  Rapport du Réviseur ; 
5.  Approbation du Rapport de Rémunérations établi en application de l'article L6421-1 du Code de la 
démocratie locale et de la décentralisation ; 
6.  Approbation du Rapport de Gestion 2020 ; 
7.  Approbation du Rapport Spécifique de prises de participations ; 
8.  Décharge aux Administrateurs ; 
9.  Décharge au Réviseur. 
 
CONSIDÉRANT  les  dispositions  du  décret  relatif  aux  intercommunales  wallonnes  et  les  statuts  de  ladite 
Intercommunale ; 
CONSIDÉRANT la crise sanitaire liée au Covid-19 et à la nécessité de prendre des mesures afin de limiter 
sa propagation ; 
CONSIDÉRANT le Décret du 31 mars 2021 modifiant le décret du 1er octobre 2020 relatif à la tenue des 
réunions  des  organes  des  intercommunales,  sociétés  à  participation  publique  locale  significative, 
associations  de  pouvoirs  publics  visées  à  l'article  118  de  la  loi  du  8  juillet  1976  organique  des  centres 
publics d'action sociale, sociétés de logement de service public, ASBL communales ou provinciales, régies 
communales ou provinciales autonomes, associations de projet ou tout autre organisme supralocal ayant pris 
la forme d'une société ou d‘une association ; 
CONSIDÉRANT  qu'en  application  de  celui-ci,  à  titre  exceptionnel  et  en  dérogation  au  Code  de  la 
Démocratie  Locale  et  Décentralisée,  la  simple  transmission  de  la  présente  décision  suffit  à  rapporter  la 
proportion des votes intervenus au sein du Conseil communal ; 
CONSIDÉRANT que toujours conformément au décret, l'intercommunale a informé de la faculté donnée à 
la Commune : 
- de ne pas se faire représenter lors de ladite Assemblée Générale ; 
- de se faire représenter lors de ladite Assemblée Générale et de désigner pour ce faire deux délégués au 
plus et de les informer (délégués identiques pour l'ensemble des intercommunales BEP) ; 
CONSIDÉRANT que le choix opéré par la Commune doit expressément figurer dans la présente décision ; 
CONSIDÉRANT  par  ailleurs  que  l'intercommunale  nous  a  expressément  informé  qu'au  égard  à  ce  qu'il 
précède, nos 5 délégués à titre tout à fait exceptionnel, ne seront pas convoqués à ladite Assemblée Générale 

DECIDE : 
Article 1er :  
- D'approuver le procès-verbal de l'Assemblée Générale du 15 décembre 2020 ; 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 

 

 
(quorum des votes par ... voix POUR, ... voix CONTRE et ..... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver le Rapport d'Activités 2020 ; 
(quorum des votes par ... voix POUR, ... voix CONTRE et ..... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver les Comptes 2020 ; 
(quorum des votes par ... voix POUR, ... voix CONTRE et ..... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver le Rapport du Réviseur ; 
(quorum des votes par ... voix POUR, ... voix CONTRE et ..... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver le Rapport de Rémunérations établi en application de l'article L6421-1 du Code de la 
démocratie locale et de la décentralisation ; 
(quorum des votes par ... voix POUR, ... voix CONTRE et ..... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver le Rapport de Gestion 2020 ; 
(quorum des votes par ... voix POUR, ... voix CONTRE et ..... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver le Rapport Spécifique de prises de participations ; 
(quorum des votes par ... voix POUR, ... voix CONTRE et ..... ABSTENTIONS) ; 
- De donner décharge aux Administrateurs ; 
(quorum des votes par ... voix POUR, ... voix CONTRE et ..... ABSTENTIONS) ; 
- De donner décharge au Réviseur. 
(quorum des votes par ... voix POUR, ... voix CONTRE et ..... ABSTENTIONS) ; 
Article  2  :  De  mandater  Monsieur  l'Echevin  DETHIER  pour  représenter  la  Commune  à  l'Assemblée 
Générale du 22 juin prochain ; 
Article 3 : De transmettre la présente délibération à l'Intercommunale BEP ENVIRONNEMENT. 
 
 
7.  Société  intercommunale  BEP  EXPANSION  ECONOMIQUE  :  Approbation  des  points  de  l'ordre 
du jour de l'assemblée générale ordinaire du 22 juin 2021 
 
Le CONSEIL COMMUNAL, 
VU les articles L1122-20, L1122-24 alinéas 1er et 2, L1126 § 1er, L1122-30, L1122-34, L1523-12 § 1er et § 
1/1 du CDLD ; 
VU  le  décret  du  19  juillet  2006  modifiant  les  articles  1  à  34  du  décret  du  5  décembre  1996  relatif  aux 
intercommunales wallonnes et modifiant les articles L1511-1 à L1551-3 du CDLD ; 
VU le décret du 9 mars 2007 modifiant le décret du 19 juillet 2006 ; 
VU le décret du 26 avril 2012 modifiant le décret du 19 juillet 2006 ; 
VU le décret du 29 mars 2018 modifiant le Code de la démocratie locale et de la décentralisation en vue de 
renforcer  la  gouvernance  et  la  transparence  dans  l'exécution  des  mandats  publics  au  sein  des  structures 
locales et supra-locales et de leurs filiales ; 
ATTENDU  que  la  Commune  de  Fernelmont  est  affiliée  à  la  Société  Intercommunale  BEP  Expansion 
économique ; 
VU la délibération du Conseil Communal du 20 décembre 2018 déléguant Monsieur Maxime SOMVILLE, 
Echevin,  Messieurs  Nicolas  HUBERTY,  Andy  DORVAL,  Marc  TARGEZ  et  Louis  LAMBERT, 
Conseillers Communaux, aux assemblées générales du BEP Expansion économique jusqu'au 31 décembre 
2024, sauf décision contraire du Conseil Communal ; 
VU  sa  délibération  du  28  janvier  2021  décidant  de  désigner  en  remplacement  de  Monsieur  Dorval, 
Conseiller démissionnaire, au sein de l'Intercommunale BEP EXPANSION 
ECONOMIQUE Monsieur Jean-François MATAGNE, Conseiller; 
CONSIDÉRANT que la Commune a été convoquée à participer à l'Assemblée Générale Ordinaire du mardi 
22 juin 2021, avec communication de l'ordre du jour et de toutes les pièces y relatives ; 
CONSIDÉRANT l'ordre du jour de cette Assemblée ; 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 

 

 
1.  Approbation du procès-verbal de l'Assemblée Générale du 15 décembre 2020 ; 
2.  Approbation du Rapport d'Activités 2020 ; 
3.  Approbation des Comptes 2020 ; 
4.  Rapport du Réviseur ; 
5.  Approbation  du  Rapport  de  rémunération  établi  en  application de  l'article  L6421-1  du  Code  de la 
démocratie locale et de la décentralisation ; 
6.  Approbation du Rapport de Gestion 2020 ; 
7.  Approbation du Rapport Spécifique de prises de participations ; 
8.  Décharge aux Administrateurs ; 
9.  Décharge au Réviseur. 
 
CONSIDÉRANT  les  dispositions  du  décret  relatif  aux  intercommunales  wallonnes  et  les  statuts  de  ladite 
Intercommunale ; 
CONSIDÉRANT la crise sanitaire liée au Covid-19 et à la nécessité de prendre des mesures afin de limiter 
sa propagation ; 
CONSIDÉRANT le décret du 31 mars 2021 modifiant le décret du 1er octobre 2020 relatif à la tenue des 
réunions  des  organes  des  intercommunales,  sociétés  à  participation  publique  locale  significative, 
associations  de  pouvoirs  publics  visées  à  l'article  118  de  la  loi  du  8  juillet  1976  organique  des  centres 
publics d'action sociale, sociétés de logement de service public, ASBL communales ou provinciales, régies 
communales ou provinciales autonomes, associations de projet ou tout autre organisme supralocal ayant pris 
la forme d'une société ou d'une association ; 
CONSIDÉRANT  qu'en  application  de  celui-ci,  à  titre  exceptionnel  et  en  dérogation  au  Code  de  la 
Démocratie  Locale  et  Décentralisée,  la  simple  transmission  de  la  présente  décision  suffit  à  rapporter  la 
proportion des votes intervenus au sein du Conseil communal ; 
CONSIDÉRANT  que  toujours  conformément  au  décret  précité,  l'intercommunale  a  informé  de  la  faculté 
donnée à la Commune : 
-  de ne pas se faire représenter lors de ladite Assemblée Générale ; 
-  de se faire représenter lors de ladite Assemblée Générale et de désigner pour ce faire deux 
délégués au plus et de les informer (délégués identiques pour l'ensemble des 
intercommunales BEP) ; 
CONSIDÉRANT que le choix opéré par la Commune doit expressément figurer dans la présente décision ; 
CONSIDÉRANT  par  ailleurs  que  l'intercommunale  nous  a  expressément  informé  qu'eu  égard  à  ce  qu'il 
précède, nos 5 délégués à titre tout à fait exceptionnel, ne seront pas convoqués à ladite Assemblée Générale 

DECIDE : 
Article 1er :  
- D'approuver le procès-verbal de l'Assemblée Générale du 15 décembre 2020 ; 
(quorum des votes par .... voix POUR, ... CONTRE et .... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver le Rapport d'Activités 2020 ; 
(quorum des votes par .... voix POUR, ... CONTRE et .... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver les Comptes 2020 ; 
(quorum des votes par .... voix POUR, ... CONTRE et .... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver le Rapport du Réviseur ; 
(quorum des votes par .... voix POUR, ... CONTRE et .... ABSTENTIONS) ; 
-  D'approuver  le  Rapport  de  rémunération  établi  en  application  de  l'article  L6421-1  du  Code  de  la 
démocratie locale et de la décentralisation ; 
(quorum des votes par .... voix POUR, ... CONTRE et .... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver le Rapport de Gestion 2020 ; 
(quorum des votes par .... voix POUR, ... CONTRE et .... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver le Rapport Spécifique de prises de participations ; 
(quorum des votes par .... voix POUR, ... CONTRE et .... ABSTENTIONS) ; 
- De donner décharge aux Administrateurs ; 
(quorum des votes par .... voix POUR, ... CONTRE et .... ABSTENTIONS) ; 
- De donner décharge au Réviseur. 
(quorum des votes par .... voix POUR, ... CONTRE et .... ABSTENTIONS) ; 
Article  2  :  De  mandater  Monsieur  le  Conseiller  Lambert,  pour  représenter  la  Commune  à  l'Assemblée 
Générale du 22 juin prochain ; 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 
10 
 

 
Article 3 : De transmettre la présente délibération à l'Intercommunale BEP EXPANSION ECONOMIQUE. 
 
 
8.  Société  intercommunale  Bureau  économique  de  la  Province  de  Namur  (BEP)  :  Approbation  des 
points portés à l'ordre du jour de l'assemblée générale ordinaire du 22 juin 2021 
 
Le CONSEIL COMMUNAL, 
VU les articles L1122-20, L1122-24 alinéas 1er et 2, L1126 § 1er, L1122-30, L1122-34, L1523-12 § 1er et § 
1/1 du CDLD ; 
VU  le  décret  du  19  juillet  2006  modifiant  les  articles  1  à  34  du  décret  du  5  décembre  1996  relatif  aux 
intercommunales wallonnes et modifiant les articles L1511-1 à L1551-3 du CDLD ; 
VU le décret du 9 mars 2007 modifiant le décret du 19 juillet 2006 ; 
VU le décret du 26 avril 2012 modifiant le décret du 19 juillet 2006 ; 
VU le décret du 29 mars 2018 modifiant le Code de la démocratie locale et de la décentralisation en vue de 
renforcer  la  gouvernance  et  la  transparence  dans  l'exécution  des  mandats  publics  au  sein  des  structures 
locales et supra-locales et de leurs filiales ; 
ATTENDU que la Commune de Fernelmont est affiliée à la Société intercommunale Bureau économique de 
la Province de Namur ; 
VU  la  délibération  du  Conseil  Communal  du  20  décembre  2018  déléguant  Madame  Anne  PARADIS, 
Echevine, Madame Mélanie MOTTE, Conseillère Communale et Messieurs Pierre LICOT, Marc TARGEZ 
et  Louis  LAMBERT,  Conseillers  Communaux,  aux  assemblées  générales  du  Bureau  Economique  de  la 
Province jusqu'au 31 décembre 2024, sauf décision contraire du Conseil Communal ; 
VU la convocation à l'Assemblée Générale Ordinaire organisée le mardi 22 juin 2021 avec communication 
de l'ordre du jour et de toutes les pièces y relatives ; 
VU l'ordre du jour de cette Assemblée : 
1.  Approbation du procès-verbal de l'Assemblée Générale du 15 décembre 2020 ; 
2.  Approbation du Rapport d'Activités 2020 ; 
3.  Approbation des Comptes 2020 ; 
4.  Rapport du Réviseur ; 
5.  Approbation  du  Rapport  de  Rémunération  établi  en  application  de  l'article  L6421-1  du 
Code de la démocratie locale et de la décentralisation  ; 
6.  Approbation du Rapport de Gestion 2020 ; 
7.  Approbation du Rapport Spécifique de prises de participations ; 
8.  Désignation  de  Monsieur  Laurent  D'Altoe,  en  qualité  de  représentant  syndical  comme 
observateur au sein du Conseil d'administration en remplacement de Monsieur Guy Fays ; 
9.  Décharge aux Administrateurs ; 
10.  Décharge au Réviseur. 
CONSIDÉRANT  les  dispositions  du  décret  relatif  aux  intercommunales  wallonnes  et  les  statuts  de  ladite 
Intercommunale ; 
CONSIDÉRANT la crise sanitaire exceptionnelle liée au Covid-19 et la nécessité de prendre des mesures 
afin de limiter sa propagation ; 
CONSIDÉRANT le décret du 31 mars 2021 modifiant le décret du 1er octobre 2020  relatif à la tenue des 
réunions  des  organes  des  intercommunales,  sociétés  à  participation  publique  locale  significative, 
associations  de  pouvoirs  publics  visées  à  l'article  118  de  la  loi  du  8  juillet  1976  organique  des  centres 
publics d'action sociale, sociétés de logement de service public, ASBL communales ou provinciales, régies 
communales ou provinciales autonomes, associations de projet ou tout autre organisme supralocal ayant pris 
la forme d'une société ou d‘une association ; 
CONSIDÉRANT  qu'en  application  de  celui-ci,  à  titre  exceptionnel  et  en  dérogation  au  Code  de  la 
Démocratie  Locale  et  Décentralisée,  la  simple  transmission  de  la  présente  décision  suffit  à  rapporter  la 
proportion des votes intervenus au sein du Conseil communal ; 
CONSIDÉRANT  que  toujours  conformément  au  décret  précité,  l'intercommunale  nous  a  informé  de  la 
faculté donnée à la Commune : 
-  de ne pas se faire représenter lors de ladite Assemblée Générale ; 
-  de se faire représenter lors de ladite Assemblée Générale et de désigner pour ce faire deux 
délégués au plus et de les informer (délégués identiques pour l'ensemble des 
intercommunales BEP) ; 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 
11 
 

 
CONSIDÉRANT que le choix opéré par la Commune doit expressément figurer dans la présente décision ; 
CONSIDÉRANT  par  ailleurs  que  l'intercommunale  nous  a  expressément  informé  qu'eu  égard  à  ce  qu'il 
précède, nos 5 délégués à titre tout à fait exceptionnel, ne seront pas convoqués à ladite Assemblée Générale 

CONSIDERANT QUE la Commune souhaite jouer pleinement son rôle d'associé dans l'Intercommunale; 
CONSIDERANT QUE dans cet esprit, il importe que le Conseil Communal exprime sa position à l'égard 
des points inscrits à l'ordre du jour de ladite assemblée; et ce préalablement à sa tenue; 
DECIDE : 
Article 1er :  
- D'approuver le procès-verbal de l'Assemblée Générale du 15 décembre 2020 ; 
(quorum des votes par ...voix POUR, ... voix CONTRE et .... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver le Rapport d'Activités 2020 ; 
(quorum des votes par ...voix POUR, ... voix CONTRE et .... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver les Comptes 2020 ; 
(quorum des votes par ...voix POUR, ... voix CONTRE et .... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver le Rapport du Réviseur ; 
(quorum des votes par ...voix POUR, ... voix CONTRE et .... ABSTENTIONS) ; 
-  D'approuver  le  Rapport  de  Rémunération  établi  en  application  de  l'article  L6421-1  du  Code  de  la 
démocratie locale et de la décentralisation  ; 
(quorum des votes par ...voix POUR, ... voix CONTRE et .... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver le Rapport de Gestion 2020 ; 
(quorum des votes par ...voix POUR, ... voix CONTRE et .... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver le Rapport Spécifique de prises de participations ; 
(quorum des votes par ...voix POUR, ... voix CONTRE et .... ABSTENTIONS) ; 
-  D'approuver  la  désignation  de Monsieur  Laurent  D'Altoe,  en  qualité  de représentant syndical comme 
observateur au sein du Conseil d'administration en remplacement de Monsieur Guy Fays ; 
(quorum des votes par ...voix POUR, ... voix CONTRE et .... ABSTENTIONS) ; 
- Donner décharge aux Administrateurs ; 
(quorum des votes par ...voix POUR, ... voix CONTRE et .... ABSTENTIONS) ; 
- Donner décharge au Réviseur. 
(quorum des votes par ...voix POUR, ... voix CONTRE et .... ABSTENTIONS) ; 
 
Article  2  :  De  mandater  Monsieur  le  Conseiller  Lambert,  pour  représenter  la  Commune  à  l'Assemblée 
Générale du 22 juin prochain ; 
Article 3 : De transmettre la présente délibération à l'Intercommunale BEP. 
 
 
9.  Société  Intercommunale  IDEFIN  -  Approbation  des  points  de  l'ordre  du  jour  de  l'Assemblée 
Générale Ordinaire du 24 juin 2021 
 
Le CONSEIL COMMUNAL, 
VU les articles L1122-20, L1122-24 alinéas 1er et 2, L1126 § 1er, L1122-30, L1122-34, L1523-12 § 1er et § 
1/1 du CDLD ; 
VU  le  décret  du  19  juillet  2006  modifiant  les  articles  1  à  34  du  décret  du  5  décembre  1996  relatif  aux 
intercommunales wallonnes et modifiant les articles L1511-1 à L1551-3 du CDLD ; 
VU le décret du 9 mars 2007 modifiant le décret du 19 juillet 2006 ; 
VU le décret du 26 avril 2012 modifiant le décret du 19 juillet 2006 ; 
VU le décret du 29 mars 2018 modifiant le Code de la démocratie locale et de la décentralisation en vue de 
renforcer  la  gouvernance  et  la  transparence  dans  l'exécution  des  mandats  publics  au  sein  des  structures 
locales et supra-locales et de leurs filiales ; 
ATTENDU  que  la  Commune  de  Fernelmont  est  affiliée  à  la  Société  Intercommunale  BEP  Expansion 
économique ; 
VU la délibération du Conseil Communal du 20 décembre 2018 déléguant Mesdames Mélanie MOTTE 
et Francine DESMEDT, Conseillères Communales, et Messieurs Nicolas HUBERTY, Marc TARGEZ 
et  Louis  LAMBERT,  Conseillers  Communaux,  aux  assemblées  générales  d'IDEFIN,  jusqu'au  31 
décembre 2024, sauf décision contraire du Conseil Communal ; 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 
12 
 

 
CONSIDÉRANT que la Commune a été convoquée à participer à l'Assemblée Générale Ordinaire du jeudi 
24 juin 2021 avec communication de l'ordre du jour et de toutes les pièces y relatives ; 
CONSIDÉRANT l'ordre du jour de cette Assemblée ; 
1.  Approbation du procès-verbal de l'Assemblée Générale du 10 décembre 2020 ; 
2.  Approbation du Rapport d'Activités 2020 ; 
3.  Approbation des Comptes 2020 ; 
4.  Rapport du Réviseur ; 
5.  Approbation du Rapport de Rémunérations établi en application de l'article L6421-1 du Code de la 
démocratie locale et de la décentralisation  ; 
6.  Approbation du Rapport de Gestion 2020 ; 
7.  Approbation du Rapport Spécifique de prises de participations ; 
8.  Décharge aux Administrateurs ; 
9.  Décharge au Réviseur. 
 
CONSIDÉRANT  les  dispositions  du  décret  relatif  aux  lntercommunales  wallonnes  et  les  statuts  de  ladite 
Intercommunale ; 
CONSIDÉRANT la crise sanitaire exceptionnelle liée au Covid-19 et à la nécessité de prendre des mesures 
afin de limiter sa propagation ; 
CONSIDÉRANT le décret du 31 mars 2021 modifiant le décret du 1er octobre 2020 relatif à la tenue des 
réunions  des  organes  des  intercommunales,  sociétés  à  participation  publique  locale  significative, 
associations  de  pouvoirs  publics  visées  à  l'article  118  de  la  loi  du  8  juillet  1976  organique  des  centres 
publics d'action sociale, sociétés de logement de service public, ASBL communales ou provinciales, régies 
communales ou provinciales autonomes, associations de projet ou tout autre organisme supralocal ayant pris 
la forme d'une société ou d‘une association ; 
CONSIDÉRANT  qu'en  application  de  celui-ci,  à  titre  exceptionnel  et  en  dérogation  au  Code  de  la 
Démocratie  Locale  et  Décentralisée,  la  simple  transmission  de  la  présente  décision  suffit  à  rapporter  la 
proportion des votes intervenus au sein du Conseil communal ; 
CONSIDÉRANT  que  toujours  conformément  au  décret  précité,  l'intercommunale  a  informé  de  la  faculté 
donnée à la Commune : 
-de ne pas se faire représenter lors de ladite Assemblée Générale ; 
-de se faire représenter lors de ladite Assemblée Générale et de désigner pour ce faire deux délégués au 
plus et de les informer ; 
CONSIDÉRANT que le choix opéré par la Commune doit expressément figurer dans la présente décision ; 
CONSIDÉRANT  par  ailleurs  que  l'intercommunale  nous  a  expressément  informé  qu'eu  égard  à  ce  qu'il 
précède, nos 5 délégués à titre tout à fait exceptionnel, ne seront pas convoqués à ladite Assemblée Générale 

DECIDE : 
Article 1er :  
- D'approuver le procès-verbal de l'Assemblée Générale du 10 décembre 2020 ; 
(quorum des votes : par ... voix POUR, ... voix CONTRE et ... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver du Rapport d'Activités 2020 ; 
(quorum des votes : par ... voix POUR, ... voix CONTRE et ... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver les Comptes 2020 ; 
(quorum des votes : par ... voix POUR, ... voix CONTRE et ... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver le Rapport du Réviseur ; 
(quorum des votes : par ... voix POUR, ... voix CONTRE et ... ABSTENTIONS) ; 
-  D'approuver  le  Rapport  de  Rémunérations  établi  en  application  de  l'article  L6421-1  du  Code  de  la 
démocratie locale et de la décentralisation  ; 
(quorum des votes : par ... voix POUR, ... voix CONTRE et ... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver le Rapport de Gestion 2020 ; 
(quorum des votes : par ... voix POUR, ... voix CONTRE et ... ABSTENTIONS) ; 
- D'approuver le Rapport Spécifique de prises de participations ; 
(quorum des votes : par ... voix POUR, ... voix CONTRE et ... ABSTENTIONS) ; 
- De donner décharge aux Administrateurs ; 
(quorum des votes : par ... voix POUR, ... voix CONTRE et ... ABSTENTIONS) ; 
- De donner décharge au Réviseur. 
(quorum des votes : par ... voix POUR, ... voix CONTRE et ... ABSTENTIONS) ; 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 
13 
 

 
 
Article  2  :  De  mandater  Madame  la  Conseillère  Francine  Desmedt  pour  représenter  la  Commune  à 
l'Assemblée Générale du 24 juin 2021 ; 
Article 3 : De transmettre la présente délibération à l'Intercommunale IDEFIN. 
 
 
10.  Intercommunale  IMAJE  :  Approbation  des  points  portés  à  l'ordre  du  jour  de  l'Assemblée 
Générale (Extraordinaire et ordinaire) du 14 juin 2021 
 
Le CONSEIL COMMUNAL, 
VU les articles L1122-30 et L1122-34 du CDLD; 
VU  le  décret  du  19  juillet  2006  modifiant  les  articles  1  à  34  du  décret  du  5  décembre  1996  relatif  aux 
intercommunales wallonnes et modifiant les articles L1511-1 à L1551-3 du CDLD ; 
VU le décret du 9 mars 2007 modifiant le décret du 19 juillet 2006 ; 
VU le décret du 26 avril 2012 modifiant le décret du 19 juillet 2006 ; 
VU le décret du 29 mars 2018 modifiant le Code de la démocratie locale et de la décentralisation en vue de 
renforcer  la  gouvernance  et  la  transparence  dans  l'exécution  des  mandats  publics  au  sein  des  structures 
locales et supra-locales et de leurs filiales ; 
ATTENDU  Que  la  Commune  est  affiliée  à  l'Intercommunale  des  Modes  d'Accueil  pour  Jeunes  Enfants 
« I.M.A.J.E. »; 
VU  la  délibération  du  Conseil  Communal  du  20  décembre  2018  déléguant  Madame  Anne  PARADIS, 
Echevine,  Mesdames  Francine  DESMEDT  et  Hélène  WALRAVENS,  Conseillères  Communales,  et 
Messieurs Nicolas HUBERTY et Louis LAMBERT, Conseillers Communaux, aux assemblées générales de 
IMAJE, jusqu'au 31 décembre 2024, sauf décision contraire du Conseil Communal ; 
VU  la  délibération  du  Conseil  Communal  du  23  janvier  2020  désignant  Monsieur  Laurent  HENQUET, 
Conseiller,  en  qualité  de  représentant  du  Conseil  communal  au  sein  de  l'Intercommunale  IMAJE,  pour 
assurer le remplacement de Madame Walravens, Conseillère démissionnaire; 
VU la lettre de l'Intercommunale précitée portant convocation à l'Assemblée Générale Extraordinaire suivie 
d'une Assemblée Générale Ordinaire organisées le lundi 14 juin 2021 à 18h ; 
VU l'ordre du jour des assemblées précitées : 
Assemblée générale extraordinaire :  
1) Statuts : modifications relatives au passage en intercommunale pure et mise en conformité 
par rapport au Code des Sociétés et Associations et au Code de Démocratie locale : 
approbation.  
 
Assemblée générale ordinaire :  
2) Rapports de rémunérations pour l'année 2020 ;  
3) Rapports d'activités 2020 (IMAJE, Le Lien, Ecoute-Enfants et L'Enjeu) ;  
4) Rapport de gestion 2020 ;  
5) Approbation des comptes et bilan 2020 ;  
6) Rapport du Commissaire Réviseur ;  
7) Décharge au Commissaire Réviseur ;  
8) Décharge aux administrateurs ;  
9) Démissions et désignations de représentants à l'AG ;  
10) Approbation du PV de l'Assemblée générale du 14/12/2020.  
 
CONSIDÉRANT que la documentation relative aux différents points est disponible en version électronique 
à partir du site internet de l'intercommunale : www.imaje-interco.be 
CONSIDERANT les dispositions dudit décret et les statuts de ladite Intercommunale ; 
CONSIDÉRANT l'Arrêté royal du 9 avril 2020, modifié par l'AR du 30 avril 2020 qui inclut la possibilité 
de  tenir  l'Assemblée  générale  sans  présence  physique  ou  présence  physique  limitée  et  le  recours  à  des 
procurations données à des mandataires ; 
CONSIDÉRANT  le  Décret  wallon  du  1er  octobre  2020  modifié  le  31  mars  2021  organisant  jusqu'au  30 
septembre 2021 la tenue des réunions des organes des intercommunales ;  
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 
14 
 

 
CONSIDÉRANT  qu'en  application  de  cet  arrêté,  à  titre  exceptionnel  et  en  dérogation  au  Code  de  la 
Démocratie  Locale  et  Décentralisée,  la  simple  transmission  de  la  présente  décision  suffit  à  rapporter  la 
proportion des votes intervenus au sein du Conseil communal ; 
CONSIDÉRANT  que  toujours  conformément  à  l'arrêté  précité,  l'intercommunale  nous  a  informé  de  la 
faculté donnée à la Commune : 
-  de ne pas se faire représenter lors de ladite Assemblée Générale ; 
-  de se faire représenter lors de ladite Assemblée Générale et de désigner pour ce faire un 
délégué au plus et de l'en informer ; 
CONSIDÉRANT que le choix opéré par la Commune doit expressément figurer dans la présente décision ; 
CONSIDÉRANT que la commune souhaite jouer pleinement son rôle d'associé dans l'intercommunale; 
QUE dans cet esprit, il importe que le Conseil communal exprime sa position à l'égard des points portés à 
l'ordre du jour de l'Assemblée générale ; 
DECIDE : 
Article 1 : 
- D'approuver ............... ; 
(quorum des votes : ... voix POUR, ... voix CONTRE et ... ABSTENTIONS) ; 
 
Article 2 : de mandater .................... pour assister à l'assemblée générale d'IMAJE du 14 juin 
2021 ; 
Article 3 : De charger le Collège Communal de veiller à l'exécution de la présente délibération ; 
Article 4 : De transmettre la présente délibération à l'Intercommunale I.M.A.J.E. 
 
 
11.  Société  intercommunale  INASEP  :  Approbation  des  points  de  l'ordre  du  jour  de  l'assemblée 
générale du 23 juin 2021 
 
Le CONSEIL COMMUNAL, 
VU les articles  L1122-20, L1122-24 alinéas 1er et 2, L1126 § 1er, L1122-30, L1523-12 § 1er et § 1/1 du 
Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation ;   
VU  le  décret  du  19  juillet  2006  modifiant  les  articles  1  à  34  du  décret  du  5  décembre  1996  relatif  aux 
intercommunales wallonnes et modifiant les articles L1511-1 à L1551-3 du CDLD ; 
VU le décret du 9 mars 2007 modifiant le décret du 19 juillet 2006 ; 
VU le décret du 26 avril 2012 modifiant le décret du 19 juillet 2006 ; 
VU le décret du 29 mars 2018 modifiant le Code de la démocratie locale et de la décentralisation en vue de 
renforcer  la  gouvernance  et  la  transparence  dans  l'exécution  des  mandats  publics  au  sein  des  structures 
locales et supra-locales et de leurs filiales ; 
VU le décret du 31 mars 2021 modifiant le décret du 1er octobre 2020 relatif à la tenue des réunions des 
organes des intercommunales, sociétés à participation publique locale significative, associations de pouvoirs 
publics  visées  à  l'article  118  de  la  loi  du  8  juillet  1976  organique  des  centres  publics  d'action  sociale, 
sociétés  de  logement  de  service  public,  ASBL  communales  ou  provinciales,  régies  communales  ou 
provinciales autonomes, associations de projet ou tout autre organisme supra-local ayant pris la forme d'une 
société ou d'une association ; 
CONSIDERANT que la Commune est affiliée à l'Intercommunale Namuroise de Services Publics ; 
CONSIDERANT les dispositions dudit décret et les statuts de ladite Intercommunale ; 
VU  la  lettre  du 29 avril 2021 de  l'INASEP  annonçant  la  tenue  de  l'assemblée  générale  ordinaire  de 
l'intercommunale le mercredi 23 juin 2021 à 17h30 en visioconférence ;  
ATTENDU  que  l'intercommunale  a  demandé  à  ce  que  le  Conseil  communal transmette,  conformément 
au Vademecum  transmis par la Région wallonne, impérativement avant la date de l'Assemblée générale,  sa 
délibération  se  prononçant  sur  les  points  inscrits  à  l'ordre  du  jour,  précisant  également  qu'il  ne  sera 
représenté 
physiquement  
par 
aucun 
délégué, 
le 
cas 
échéant 
désignant un seul 
délégué pour le représenter  lors  de  la  visioconférence  et  lui  communique  ses  coordonnées  de  courrier 
électronique ;   
CONSIDERANT l'ordre du jour de cette Assemblée, à savoir :  
1.  Présentation du rapport annuel de gestion sur l'exercice 2020  
2.  Présentation  du  bilan,  du  rapport  du  Collège  des  contrôleurs  aux  comptes  (réviseur),  du  rapport 
annuel du Comité de rémunération et proposition d'approbation des comptes arrêtés au 31/12/20 et de 
l'affectation des résultats 2020  
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 
15 
 

 
3.  Décharge aux Administrateurs  
4.  Décharge au Collège des contrôleurs aux comptes  
5.  Composition du Conseil d'administration, groupe des observateurs pour le personnel (remplacement)  
6.  Contrôle par l'Assemblée générale du respect de l'obligation des administrateurs de s'informer et de se 
former en continu  
7.  Rapport spécifique sur les prises de participation  
VU la délibération du Conseil Communal du 20 décembre 2018 déléguant Messieurs Vincent DETHIER et 
Didier  DELATTE,  Echevins,  et  Messieurs  Michaël  LELOUP,  Louis  HOUBOTTE  et  Grégoire 
DELNEUVILLE, Conseillers Communaux, aux assemblées générales de l'INASEP, jusqu'au 31 décembre 
2024 sauf décision contraire du Conseil Communal ; 
CONSIDERANT QUE la Commune souhaite jouer pleinement son rôle d'associé dans l'Intercommunale; 
CONSIDERANT QUE dans cet esprit, il importe que le Conseil Communal exprime sa position à l'égard 
des points inscrits à l'ordre du jour de ladite assemblée; et ce préalablement à sa tenue; 
CONSIDÉRANT  QUE,  vu  les  circonstances  liées  à  la  pandémie  COVID19 et  au  regard  des  modalités 
prescrites par le décret précité, le Conseil communal n'a pas l'obligation d'être représenté physiquement lors 
de l'Assemblée générale du 23 juin prochain ;  
CONSIDÉRANT QUE pour les mêmes raisons, le Conseil communal, ayant délibéré sur les points à l'ordre 
du  jour  décide  de  transmettre  simplement  la  présente  délibération et  de désigner  un seul délégué  pour  le 
représenter  lors  de  l'AG  organisée  en  visioconférence,  en  demandant  qu'il  soit  tenu  compte  de  sa 
délibération  comme  présence  et  pour  les  votes  conformément  aux  règles  édictées  par  la  Région  wallonne 
lors de cette Assemblée générale ; 
DECIDE : 
Article  1er :  Le  Conseil  communal  décide  de  ne  pas  être  représenté  physiquement  lors  de  l'Assemblée 
générale d'INASEP qui se tient le 23 juin 2021 et transmet à INASEP la présente délibération portant vote 
sur les différents points inscrits à l'ordre du jour de cette assemblée.   
Le Conseil communal sera néanmoins représenté à l'assemblée générale organisée en visioconférence par un 
seul délégué en la personne de Mr Vincent DETHIER, Echevin pour porter le vote du Conseil sur chacun 
des points portés à l'ordre du jour de l'assemblée générale ordinaire du 23 juin 2021.  
Conformément  à  l'Arrêté  de  pouvoirs  spéciaux  n°32,  le  Conseil  communal  demande  aux  instances 
d'INASEP qu'il soit tenu compte de la présente délibération tant pour ce qui concerne l'expression des votes 
mais également pour ce qui est du calcul des différents quorums de présence et de vote.  
Article  2 :  Le  Conseil  communal  décide  de  voter  de  la  manière  suivant  pour  chacun  des  points portés  à 
l'ordre du jour de l'assemblée générale ordinaire du 23 juin 2021 :  
Point 1 : Présentation du rapport annuel de gestion sur l'exercice 2020  
Résultat du vote : .. oui  - .. non - .. abstention  
Mandat de vote délivré: positif/négatif/.. abstentions  
  
Point  2 :  Présentation du  bilan,  du  rapport  du  Collège  des  contrôleurs  aux  comptes  (réviseur), 
du rapport  annuel  du  Comité  de  rémunération  et  proposition  d'approbation  des  comptes arrêtés  au 
31/12/20 et de l'affectation des résultats  
Résultat du vote : .. oui  - .. non - .. abstention(s)  
Mandat de vote délivré: positif/négatif/ abstention  
  
Point 3 : Décharge aux Administrateurs  
Résultat du vote : .. oui  - .. non - .. abstention(s)  
Mandat de vote délivré: positif/négatif/abstention  
  
Point 4 : Décharge au Collège des contrôleurs aux comptes  
Résultat du vote : .. oui  - .. non - .. abstention(s)  
Mandat de vote délivré: positif/négatif/abstention  
  
Point 5 :  Composition du Conseil d'administration, groupe des observateurs pour le personnel  
Résultat du vote : .. oui  - .. non - .. abstention(s)  
Mandat de vote délivré: positif/négatif/abstention  
  
Point  6 :  Contrôle par  l'Assemblée  générale  du  respect  de  l'obligation  des  administrateurs  de 
s'informer et de se former en continu  
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 
16 
 


 
  
Résultat du vote : .. oui  - .. non - .. abstention(s)  
Mandat de vote délivré: positif/négatif/abstention  
  
Point 7 : Rapport spécifique sur les prises de participation  
Résultat du vote : .. oui  - .. non - .. abstention(s)  
Mandat de vote délivré: positif/négatif/abstention  
  
Article  2 :  Mandat  est  donné  à  Mr  Vincent  DETHIER,  Echevin pour  assister  à  l'assemblée  générale 
ordinaire de l'INASEP le 23 juin 2021 à 17h30 en visioconférence .  
Article 3 : L'attention des représentants communaux est attirée sur les dispositions de l'article L1523-12 § 
1er  du Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation suivant lesquelles les délégués communaux 
sont  tenus  de  rapporter  à  l'assemblée  générale  la  proportion  des  votes  intervenus  au  sein  du  Conseil 
communal sur chaque point à l'ordre du jour.  
Ce  mandat  de  vote  est  valable  pour  l'assemblée  générale  ordinaire  programmée  le  23 juin  2021 ainsi  que 
toute  autre  assemblée  générale  ordinaire  ultérieure en  l'occurrence  le 30  juin  2021 tel  qu'annoncé  par 
l'intercommunale  dans  son  courrier  du 29 avril 2021, avec  les  mêmes  points  à  l'ordre  du  jour,  si  celle  du 
23 juin 2021 ne devait pas se trouver en nombre qualifié pour siéger.  
Article  4  :  Une  expédition  conforme  de la  présente  délibération  sera  transmise  à  l'INASEP  ainsi  qu'au 
délégué communal désigné.  
 
 
12. Société intercommunale ORES Assets : Approbation des points de l'ordre du jour de l'assemblée 
générale ordinaire du 17 juin 2021 
 
Le CONSEIL COMMUNAL, 
VU les articles L1122-30 et L1122-34 du CDLD; 
VU  le  décret  du  19  juillet  2006  modifiant  les  articles  1  à  34  du  décret  du  5  décembre  1996  relatif  aux 
intercommunales wallonnes et modifiant les articles L1511-1 à L1551-3 du CDLD ; 
VU le décret du 9 mars 2007 modifiant le décret du 19 juillet 2006 ; 
VU le décret du 26 avril 2012 modifiant le décret du 19 juillet 2006 ; 
VU le décret du 29 mars 2018 modifiant le Code de la démocratie locale et de la décentralisation en vue de 
renforcer  la  gouvernance  et  la  transparence  dans  l'exécution  des  mandats  publics  au  sein  des  structures 
locales et supra-locales et de leurs filiales ; 
CONSIDÉRANT l'affiliation de la commune de Fernelmont à l'intercommunale ORES Assets ; 
CONSIDERANT les dispositions dudit décret et les statuts de ladite Intercommunale ; 
VU la délibération du Conseil Communal du 20 décembre 2018 déléguant Monsieur Vincent DETHIER, 
Echevin, Madame Pascale JAVAUX, Présidente du CPAS et Messieurs Andy DORVAL, Philippe 
RENNOTTE et Grégoire DELNEUVILLE, Conseillers Communaux, aux assemblées générales d'ORES 
ASSETS, jusqu'au 31 décembre 2024, sauf décision contraire du Conseil Communal ; 
VU sa délibération du 28 janvier 2021 décidant de désigner Monsieur Jean-François MATAGNE, 
Conseiller, afin de représenter la Commune au sein de l'Intercommunale ORES ASSETS en remplacement 
de Monsieur Dorval, Conseiller démissionnaire ; 
VU  la  lettre  du  12  mai  2021  de  l'Intercommunale  précitée  portant  convocation  à  l'Assemblée  Générale 
Ordinaire organisée le jeudi 17 juin 2021 avec communication de l'ordre du jour et de toutes les pièces y 
relatives ; 
VU l'ordre du jour de cette Assemblée : 
1.  Présentation du rapport annuel 2020 – en ce compris le rapport de rémunération ;  
2.  Comptes annuels arrêtés au 31 décembre 2020 :   Présentation des comptes, du rapport de gestion, 
des règles d'évaluation y afférentes ainsi que du rapport de prises de participation ;  
- Présentation du rapport du réviseur ;  
- Approbation des comptes statutaires d'ORES Assets arrêtés au 31 décembre 2020 et de 
l'affectation du résultat ;  
3.  Décharge aux administrateurs pour l'exercice de leur mandat pour l'année 2020 ;  
4.  Décharge au réviseur pour l'exercice de son mandat pour l'année 2020 ;  
5.  Actualisation de l'annexe 1 des statuts – Liste des associés.  
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 
17 
 

 
CONSIDERANT  la  pandémie  liée  au  COVID  19  et  les  mesures  exceptionnelles  et  recommandations  des 
autorités ; 
CONSIDÉRANT  le  Décret  wallon  du  31  mars  2021  organisant  jusqu'au  30  septembre  2021  la  tenue  des 
réunions 
des 
organes 
des 
intercommunales 
;  
CONSIDÉRANT 
les 
points 
portés 
à 
l'ordre 
du 
jour 
de 
la 
susdite 
Assemblée 

CONSIDÉRANT  que  la  commune  souhaite  jouer  pleinement  son  rôle  d'associé  dans  l'intercommunale  ; 
Que dans cet esprit, il importe que le Conseil communal exprime sa position à l'égard des points portés à 
l'ordre 
du 
jour 
de 
l'Assemblée 
générale ; 
CONSIDÉRANT que la commune a la possibilité de ne pas se faire représenter et demande à ORES Assets 
de  comptabiliser  son  vote  dans  les  quorums  –  présence  et  vote  –  conformément  au  Décret  wallon  du  31 
mars 
2021 
susvisé ;  
Qu'il  convient,  en  effet,  de  limiter  les  risques  de  propagation  du  virus  en  évitant  autant  que  possible  les 
rassemblements ; 
DECIDE : 
Article  1er  :  Que,  dans  le  contexte  exceptionnel  de  pandémie,  la  Commune  ne  sera  pas 
physiquement  représentée
  à  l'Assemblée  générale  d'ORES  Assets  du  17  juin  2021  et  transmet 
l'expression des votes de son Conseil aux fins de comptabilisation dans les quorums de présence et 
de vote de ladite Assemblée. 
 
Article 2 : D'approuver aux majorités suivantes, les points inscrits à l'ordre du jour de l'Assemblée 
générale du 17 juin 2021 de l'intercommunale ORES Assets à savoir : 
1) Présentation du rapport annuel 2020 – en ce compris le rapport de rémunération  
2) Comptes annuels arrêtés au 31 décembre 2020 
- Présentation des comptes, du rapport de gestion, des règles d'évaluation y afférentes ainsi 
que du rapport de prises de participation ; 
- Présentation du rapport du réviseur ;  
-  Approbation  des  comptes  statutaires  d'ORES  Assets  arrêtés  au  31 décembre 2020  et  de 
l'affectation du résultat ; 
(quorum des votes : par  .... voix POUR, .... voix CONTRE et .... ABSTENTIONS) ; 
3) Décharge aux administrateurs pour l'exercice de leur mandat pour  l'année 2020  
(quorum des votes : par  .... voix POUR, .... voix CONTRE et .... ABSTENTIONS) ; 
4) Décharge au réviseur pour l'exercice de son mandat pour l'année 2020  
(quorum des votes : par  .... voix POUR, .... voix CONTRE et .... ABSTENTIONS) ; 
5) Actualisation de l'annexe 1 des statuts – Liste des associés 
(quorum des votes : par  .... voix POUR, .... voix CONTRE et .... ABSTENTIONS) ; 
La  commune  reconnait  avoir  pris  connaissance  de  tous  les  documents  disponibles  à  l'adresse  : 
https://www.oresassets.be/fr/assemblees-generales. 
Article 3 : De charger le Collège communal de veiller à l'exécution de la présente délibération. 
 
Article  4  :  La  délibération  contenant  le  mandat  impératif  et  le  vote  de  la  Commune/Ville  doit 
parvenir  au  Secrétariat  d'ORES  Assets  au  plus  tard  le  14  juin  2021  à  l'adresse  suivante  : 
xxxxxxxxxxxxxxxxxxx@xxxx.xx. 
 
PARTICIPATIONS DANS DES SOCIETES DE DROIT PUBLIC OU PRIVE 
 
13.  Société coopérative  "La  Terrienne  du  Crédit Social"  -  Assemblée  générale  extraordinaire  du  29 
juin  2021  -  approbation  des  points  portés  à  l'Ordre  du  jour  dont  la  fusion  par  absorption  par  "La 
Terrienne du Luxembourg" 
 
Le CONSEIL COMMUNAL, 
VU l'article L1122-30 du CDLD; 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 
18 
 

 
VU  la  lettre  du  10  mai  de  la  société  coopérative  "La  Terrienne  du  Crédit  Social"  portant  convocation  à 
l'Assemblée Générale extraordinaire qui se déroulera le 29 juin à 17 heures à WIerde, Chaussée de Marche, 
637, Espace UCM, salles "Namuroise" et "Luxembourgeoise" ; 
VU l'ordre du jour de l'assemblée précitée: 
1.  Rapports et déclarations préalables 
2.  Fusion :  
Proposition de dissolution sans liquidation de la société coopérative « LA TERRIENNE DU 
CRÉDIT SOCIAL », société absorbée, et de fusion avec la société coopérative « LA TERRIENNE 
DU Luxembourg », dont le siège est situé à 6900 Marche-en-Famenne, rue Porte Haute, 21. 
3.  Comptes annuels :  
-  Modalités d'établissement et d'approbation des comptes annuels de l'exercice en cours ; 
-  Décharge aux administrateurs et commissaire de la société absorbée.  
4.  Pouvoirs  
VU  la  délibération  du  Conseil  Communal  du  20  décembre  2018  déléguant  Monsieur  Didier  DELATTE, 
Echevin,  Madame  Pascale  JAVAUX,  Présidente  du  CPAS,  Messieurs  Michaël  LELOUP,  Laurent 
HENQUET  et  Louis  LAMBERT,  Conseillers  Communaux,  aux  assemblées  générales  de  la  Terrienne  du 
Crédit Social (anciennement la Propriété du Namurois), jusqu'au 31 décembre 2024 sauf décision contraire 
du Conseil Communal ; 
VU  le  Décret  du  Parlement  Wallon  du  1er  octobre  2020  relatif  à  la  tenue  des  réunions  des  organes  des 
sociétés à  participation publique locale  significative (notamment),  entré en vigueur  le  1er octobre  2020 et 
dont les mesures ont été prorogées jusqu'au 30 septembre 2021 ; 
CONSIDERANT que ce décret permet aux Conseils communaux, provinciaux et de CPAS : 
- de délibérer sur l'ordre du jour de cette assemblée générale, préalablement à la tenue de celle-ci ;  
- de communiquer ensuite l'objet de sa délibération au siège de la société ;  
- ceci sans qu'il soit nécessaire de désigner des mandataires ou de donner des procurations ; 
CONSIDERANT qu'il est, par conséquent, demandé au Conseil communal de délibérer sur l'ordre du jour 
repris  ci-dessus  et  d'adresser  au  siège  de  la  société,  par  pli  simple,  ou  de  préférence  par  mail 
(xxxx@xxxxxxxxxxx.xx), sa délibération et instructions de vote, au plus tard le 24 juin 2021 ; 
DECIDE : 
Article 1er : D'approuver les différents points de l'ordre du jour de l'Assemblée Générale du 29 juin 2021 
comme suit: 
1.  Rapports et déclarations préalables 
PAR X voix POUR, X voix CONTRE et X ABSTENTIONS 
2.  Fusion :  
Proposition de dissolution sans liquidation de la société coopérative « LA TERRIENNE DU 
CRÉDIT SOCIAL », société absorbée, et de fusion avec la société coopérative « LA TERRIENNE 
DU Luxembourg », dont le siège est situé à 6900 Marche-en-Famenne, rue Porte Haute, 21. 
PAR X voix POUR, X voix CONTRE et X ABSTENTIONS 
3.  Comptes annuels :  
-  Modalités d'établissement et d'approbation des comptes annuels de l'exercice en cours ; 
-  Décharge aux administrateurs et commissaire de la société absorbée.  
PAR X voix POUR, X voix CONTRE et X ABSTENTIONS 
4.  Pouvoirs  
PAR X voix POUR, X voix CONTRE et X ABSTENTIONS 
Article 2 : de ne pas être représenté physiquement lors de l'assemblée générale du 29 juin 2021 ; 
Article 3 : de charger le Collège communal de veiller à l'exécution de la présente décision.  
Article 4 : de transmettre la présente délibération à la société par email à l'adresse : xxxx@xxxxxxxxxxx.xx au 
plus tard pour le 24 juin 2021. 
 
 
14.  Société  PROXIPRÊT  -  Assemblée  générale  extraordinaire  du  22  juin  :  approbation  des  points 
portés  à  l'Ordre  du  jour  dont  la  fusion  avec  la  société  de  crédit  social  habitation  Lambotte  SA  de 
Dinant. 
 
Le CONSEIL COMMUNAL, 
VU l'article L1123-23 du CDLD; 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 
19 
 

 
VU la lettre du ... de la SA PROXIPRÊT portant convocation à l'Assemblée Générale  extraordinaire qui se 
déroulera le 22 juin à 15 heures; 
VU l'ordre du jour de l'assemblée précitée: (ordre du jour à recevoir) 
1.  Fusion avec la société de crédit social habitation Lambotte SA de Dinant. 
2.  ... 
3.  ... 
4.  ... ; 
VU  la  délibération  du  Conseil  Communal  du  20  décembre  2018  déléguant  Monsieur  Didier  DELATTE, 
Echevin, aux assemblées générales de cette société ; 
ATTENDU qu'il y a lieu de renvoyer un formulaire d'inscription ; 
ATTENDU qu'il y a lieu d'utiliser la formule de procuration en cas d'absence ; 
DECIDE : 
Article 1er: d'approuver comme suit les points portés à l'ordre du jour de l'Assemblée générale du    : 
... 
PAR X voix POUR, X voix CONTRE et X ABSTENTIONS 
 
Article 2: de communiquer la convocation précitée à Monsieur DELATTE, ainsi que la formule de 
procuration dûment complétée et signée en cas d'absence; 
Article 3: d'inscrire Monsieur DELATTE en renvoyant le formulaire d'inscription. 
 
PATRIMOINE 
 
15.  Acquisition  pour  l'euro  symbolique  des  parcelles  situées  rue  du  Vicinal  à  Noville-les-Bois  et 
cadastrées Section B n° 138/02a et n° 138/03a : DECISION DE PRINCIPE 
 
Le CONSEIL COMMUNAL, 
VU l'article L1122-30 du CDLD ; 
VU  les  articles  L3111-1  à  L3133-5  du  CDLD  relatifs  à  la  tutelle,  tels  que  modifiés  par  le  décret  du  31 
janvier 2013 ; 
VU la circulaire du Service Public de Wallonie du 23 février 2016 signalant l'abrogation de la circulaire du 
20 juillet 2005 et reprenant les directives à suivre par les autorités communales, provinciales et CPAS dans 
le  cadre  d'une  vente  ou  d'une  acquisition  d'immeubles,  ainsi  que  dans  le  cadre  de  l'octroi  de  droit 
d'emphytéose ou droit de superficie ; 
VU  le  mail  daté  du  9  mars  2021  émanant  de  Monsieur  le  Notaire  REMY  par  lequel  il  informe  avoir  été 
mandaté par une cliente domiciliée à Bruxelles pour proposer à la Commune de Fernelmont d'acquérir pour 
l'euro symbolique les parcelles lui appartenant situées à NOVILLE LES BOIS, rue du Vicinal, le long de 
l'ancienne ligne du tram entre la rue de la Victoire et la rue Mahy, à savoir : 
➢  la parcelle cadastrée Section B n° 138/02A d'une contenance de 23 ares 69 centiares et reprise au 
plan de secteur comme un bois ; 
➢  la parcelle cadastrée Section B n° 138/03A d'une contenance de 11 ares 31 centiares et reprise au 
plan de secteur comme un bois ; 
CONSIDERANT  que  ces  parcelles  situées  le  long  d'un  sentier  bucolique  pourront,  dans  le  cadre  du 
lancement d'un nouveau budget participatif, faire l'objet d'un projet initié et porté par des citoyens visant à 
l'amélioration du cadre et de la qualité de vie des habitants de Fernelmont et favorisant la biodiversité ; 
ATTENDU que le dossier a été communiqué au Directeur financier en référence à l'article L1124-40, § 1er, 
3° et  4° du CDLD ; 
ATTENDU qu'un avis favorable a été remis par le Directeur financier en date du 11/05/2021 ; 
 
Sur proposition du Collège Communal : 
DECIDE : 
Article  1er :  -  De  marquer  son  accord  de  principe  sur  l'acquisition  pour  un  euro  symbolique  des  parcelles 
cadastrées Section B n° 138/02A (contenance de 23 ares 69 centiares) et Section B n° 138/03A (contenance 
de  11  ares  31  centiares) ;  les  frais  d'acte  estimés  à  environ  1.200,00  €  étant  à  charge  de  la  Commune  de 
Fernelmont ; 
Article 2 : - Cette acquisition aura lieu pour cause d'utilité publique ; 
Article 3 : - De charger Monsieur le Notaire REMY d'établir un projet d'acte de cession ; 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 
20 
 

 
Article  4 :  -  Copie  de  la  présente  délibération  sera  communiquée  au  Notaire  REMY,  ainsi  qu'au  Service 
Finances. 
 
 
16.  Convention  de  mise  à  disposition  du  bien  sis  rue  Goffin  3  à  Noville  les  Bois  au  profit  de  l'asbl 
COWORKING FERNELMONT 
 
Le CONSEIL COMMUNAL, 
VU l'article L 1122-30 du CDLD ; 
ATTENDU  que,  pour  permettre  à  l'Asbl  COWORKING  FERNELMONT  de  remplir  ses  missions,  la 
Commune  a  mis  à  disposition  de  l'Association,  via  une  convention,  le  bien  sis  Rue  Goffin  3  à  5380 
NOVILLE-LES-BOIS ; 
QUE  les  missions  ont  été  déléguées  à  l'ASBL  par  la  Commune  dans  le  cadre  d'un  appel  à  projet  rentré 
auprès  de  la  Région  Wallonne;  QU'il  est  de  bonne  gestion  de  donner  à  celle-ci  les  moyens  matériels  de 
réaliser ces missions; 
VU la convention de partenariat intervenue le 24 mai 2018 entre la Commune et l'Asbl précitée ; 
ATTENDU que ladite convention ayant été conclue pour une durée de 3 ans, celle-ci prendra fin le 23 mai 
2021 ; 
ATTENDU que le dossier a été communiqué au Directeur financier en référence à l'article L1124-40, § 1er, 
3° et  4° du CDLD ; 
ATTENDU qu'au avis favorable a été remis par le Directeur financier en date du 11/05/2021 ; 
 
Sur proposition du Collège Communal ; 
DECIDE : 
Article 1 : - D'approuver la convention de mise à disposition du bien sis rue Goffin à NOVILLE LES BOIS 
au profit de l'asbl COWORKING FERNELMONT libellée comme suit : 
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 
CONVENTION DE MISE A DISPOSITION 
 
ENTRE LES SOUSSIGNES 
 
D'une part, la Commune de Fernelmont, représentée par Madame Christelle PLOMTEUX, Bourgmestre 
et  Madame  Cécile  DEMAERSCHALK,  Directrice  générale,  dont  le  siège  est  sis  Rue  Goffin,  2  à  5380 
Noville-les-Bois,  agissant  à  la  présente  en  vertu  d'une  délibération  du  Conseil  Communal  du  
………………. ; 
Ci-après dénommée « La Commune », 
 
D'autre  part,  l'ASBL  «Coworking  Fernelmont»,  en  abrégé  « CWF  asbl »,  dont  le  siège  social  est  établi 
Rue Goffin, 3 à 5380 Noville-les-Bois, valablement représentée par Monsieur Antoine VAN EETVELDE, 
domicilié rue Général  Piron 1  à 5380 Noville-les-Bois et Monsieur Christophe  BOUCHAT,  domicilié rue 
des Triches 28 à 5380 Cortil-Wodon, agissant en qualité d'administrateurs de l'asbl susnommée en vertu 
d'une décision de son Conseil d'administration du 23 avril 2018 ; 
Ci-après dénommée « L'Association ou l'asbl », 
 
IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT : 
 
Article 1 : Objet de la convention 
La  Commune  met  à  la  disposition  de  l'Association  le  bâtiment  sis  Rue  Goffin  3,  5380  NOVILLE-LES-
BOIS, ainsi que l'accès aux emplacements de parking qui jouxtent le bâtiment. 
 
Les  biens  sont  parfaitement  connus  de  l'Association  qui  reconnaît  que  ceux-ci  sont  conformes  à  la 
destination qu'elle entend y apporter. 
 
Ils sont mis à disposition dans l'état où ils se trouvent actuellement sans aucun  engagement de la part 
du propriétaire d'y exécuter des travaux complémentaires de quelque nature que ce soit. 
 
Article 2 : Destination du bien 
 
Les biens mis à disposition sont destinés exclusivement à l'organisation d'activités de coworking 
 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 
21 
 

 
L'Association ne peut, sauf autorisation expresse de la Commune, affecter les locaux à d'autres activités 
que les activités de coworking. 
 
Les parties déclarent vouloir expressément exclure la présente convention du champ d'application de la 
loi  relative  aux  baux  commerciaux.    Les  parties  déclarent  que  cette  volonté  réciproque  est  un  élément 
essentiel de la présente convention en dehors de laquelle elles n'auraient pas contracté. 
 
Article 3 : Durée de la convention 
 
La  présente  convention  est  conclue  pour  une  durée  de  3  ans  prenant  cours  le  24  mai  2021.   Il  pourra 
toutefois  y  être  mis  fin  par  l'une  ou  l'autre  des  parties,  moyennant  un  préavis  de  6  mois  par  lettre 
recommandée à la Poste. 
 
Si l'Association commettait des manquements aux obligations qu'elle prend à sa charge dans le cadre de 
la présente convention, la Commune aurait le droit de mettre fin à cette dernière sans préavis. Dans ce 
cas, la dénonciation de la convention se ferait par lettre recommandée et énoncerait obligatoirement les 
manquements justifiant les mesures prises. 
 
Article 4 : Gratuité 
 
La présente mise à disposition est réalisée à titre GRATUIT. 
 
Article 5 : Clauses et conditions 
 
Le bien est mis à disposition aux clauses et conditions suivantes : 
 
5.1 Entretien – Réparations 
 
L'Association  s'engage  à  veiller  à  la  conservation  des  biens  en  bon  père  de  famille  et  à  veiller  à  tout 
moment  au  bon  ordre  et  à  la  bonne  tenue  des  locaux  dont  elle  assume  l'exploitation,  au  bon 
comportement du personnel et des utilisateurs. 
 
L'Association se doit de communiquer à la Commune, dans les plus brefs délais, toute demande relative 
à une réparation dont la charge incombe au propriétaire. En cas de dégradations causées par des tiers, 
l'Association  doit  mettre  tout  en  œuvre,  dans  les  limites  de  ses  pouvoirs,  pour  identifier  le(s) 
responsable(s) des dégâts. 
 
5.2 Transformation et aménagement des lieux 
 
En  aucun  cas,  l'Association  ne  pourra  modifier  l'état  des  bâtiments  mis  à  sa  disposition,  ni  ériger  de 
construction sans l'autorisation expresse du propriétaire. 
 
L'Association pourra, toutefois, réaliser des travaux de rafraichissement (travaux de minime importance 
uniquement) qu'elle jugerait utiles à ses frais exclusifs et sans pouvoir réclamer aucune indemnité de ce 
chef à la Commune. 
 
5.3 Charges 
 
L'Association prend à sa charge les frais de chauffage (mazout), électricité et eau, ainsi que les autres 
frais en ce compris l'abonnement à Internet. 
 
5.4 Assurances 
 
L'Association  s'engage  à  faire  couvrir  sa  responsabilité  civile,  ainsi  que  celle  de  ses  agents  et 
utilisateurs,  auprès  d'une  société  belge  d'assurances  agréée  par  la  Commune,  de  façon  à  bénéficier 
d'une  couverture  pour  une  somme  adéquate  en  dommages  corporels  pour  tout  sinistre  qui  pourrait 
survenir dans le cadre des activités développées dans l'espace de coworking. 
 
L'Association s'oblige aussi à couvrir le  bâtiment contre les risques  d'incendie, acceptant pour elle  une 
responsabilité égale à celle mise à la charge des locataires par l'article 1733 du Code Civil. 
 
L'Association s'oblige au respect des lois et règlements en vigueur en matière de sécurité des personnes 
et des biens. 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 
22 
 

 
 
5.5 Cession et sous-location 
 
L'Association est tenue d'exploiter elle-même les locaux mis à sa disposition. Il lui est dès lors interdit de 
céder ses droits à un tiers qui se substituerait à elle, hormis le cas de la mise à disposition d'un bureau à 
un  tiers  dans  le  cadre  de  la  poursuite  de  son  but,  et  ce  moyennant  information  préalable  et accord  du 
Collège Communal. 
 
5.6 Accès du propriétaire des lieux 
 
La Commune aura le droit d'accéder dans les lieux pour la réalisation d'éventuels travaux qui devraient être 
exécutés à l'avenir dans le bien, mais l'Association sera prévenue au préalable. 
 
En cas de nécessité dont elle est seule juge, la Commune pourra utiliser occasionnellement le bien mis 
à  disposition.  La  Commune  s'assurera  que  cette  utilisation  occasionnelle  se  fait  dans  les  meilleures 
conditions  et  ne  porte  pas  préjudice  aux  utilisateurs  de  l'espace  en  avisant  l'Association  dans  les 
meilleurs  délais  possibles  de  telles  utilisations  et  en  s'assurant  qu'elles  ne  rendent  pas  impossible  la 
tenue d'activités essentielles au bon fonctionnement de l'espace. 
 
5.6 Election de domicile 
 
Pour  tout  litige  relatif  à  la  présente  convention,  seuls  les  Tribunaux  de  l'arrondissement  judiciaire  de 
Namur seront compétents. 
 
Fait à Fernelmont, le 
En  autant  d'exemplaires  que  de  parties  à  la  convention,  chacune  des  parties  se  reconnaissant  en 
possession d'un exemplaire original. 
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 
Article 2 : - De charger le Collège Communal de procéder à la signature de ladite convention. 
 
 
17.  Déclassement  et  projet  de  vente  du  véhicule  communal  OPEL  Movano  immatriculé  1-PLE-878 
affecté au service des travaux : Décision de vendre, devis estimatif : Approbation. 
 
Le CONSEIL COMMUNAL, 
VU le Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation, art. L1122-30 et L1222-3 ; 
ATTENDU  QUE  le  véhicule  camionnette  de  marque  OPEL  et  de  modèle  Movano,  dont  le  numéro  de 
châssis  est  VN1U9CUG6332  portant  l'immatriculation  1-PLE-878  avec  un  kilométrage  total  approximatif 
de 181.000 km, n'est plus en état de circuler ; 
CONSIDERANT QUE sa première immatriculation date du 11/08/2005 ; 
CONSIDERANT  QUE  le  véhicule  n'est  plus  en  état  de  fonctionner  correctement  (Il  souffre  de  remontée 
d'huile dans le vase d'expansion) ; 
ATTENDU QUE le prix de vente estimé est compris entre 500,-€ et 2.000,-€ ; 
ATTENDU  Qu'une  décision  du  Conseil  Communal  est  nécessaire  pour  la  revente  des  véhicules,  repris  à 
l'inventaire du patrimoine communal ; 
ATTENDU que le dossier a été communiqué au Directeur financier en référence à l'article L1124-40, § 1er, 
3° et  4° du CDLD ; 
ATTENDU qu'un avis favorable a été remis par le Directeur financier en date du 11/05/2021 ; 
DECIDE : 
Article 1er : de déclasser le véhicule OPEL Movano, immatriculé 1-PLE-878, appartenant à l'administration 
communale ; 
Article 2 : d'approuver la vente du véhicule précité ; 
Article 3 : de vendre le véhicule sans garantie, dans l'état où il se trouve, réputé être bien connu du ou des 
acheteurs ; 
Article 4 : d'approuver le prix estimé de vente au montant indicatif compris entre 500,- et 2.000,-€ et dont le 
paiement se fera préalablement à l'enlèvement ; 
Article 5 : de réaliser la vente en invitant toutefois au minimum trois ferrailleurs ou revendeurs spécialisés 
ainsi que les personnes s'étant manifestées, sélectionnés par le Collège communal, à faire offre ; 
Article 6 : de diffuser la vente dudit véhicule sur le site internet communal ; 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 
23 
 

 
Article 7 : d'inscrire la recette future relative à la vente à l'article 421/773-52 du service extraordinaire de 
l'exercice 2021. 
 
ENVIRONNEMENT 
 
18.  ASBL  TERRE  -  Convention  pour  la  collecte  des  déchets  textiles  ménagers  -  Renouvellement  : 
APPROBATION 
 
Le CONSEIL COMMUNAL, 
VU l'article L 1122-30 du Code wallon de la démocratie locale et de la décentralisation ; 
VU l'Arrêté du Gouvernement wallon du 13 novembre 2003 relatif à l'enregistrement des collecteurs et des 
transporteurs de déchets autres que dangereux ; 
VU l'Arrêté du Gouvernement wallon du 23 avril 2009 déterminant les modalités de gestion de la collecte 
des déchets textiles ménagers ; 
ATTENDU que l'article 1er de l'AGW du 23 avril 2009 stipule : « L'arrêté du Gouvernement wallon du 13 
novembre  2003  relatif  à  l'enregistrement  des  collecteurs  et  des  transporteurs  de  déchets  autres  que 
dangereux est complété par un chapitre IIIbis libellé comme suit : 
Chapitre IIIbis – Des conditions de mise en œuvre de la collecte des déchets textiles 
Art.  14bis.  §1er.  La  collecte  de  textiles  usagés  en  porte-à-porte  ou  par  le  biais  de  points  d'apports 
volontaires autres que les parcs à conteneurs est subordonnée à la conclusion préalable d'une convention 
entre le collecteur et la commune sur le territoire de laquelle la collecte est opérée. 
La convention comporte au minimum les dispositions figurant en annexe au présent arrêté. 
Le collecteur adresse un exemplaire signé de la convention à l'Office wallon des déchets.
 » ; 
VU la délibération du Conseil Communal du 24 août 2017 approuvant la convention relative à la collecte 
des déchets textiles ménagers à intervenir entre la Commune de Fernelmont et l'asbl TERRE ; 
VU  la  convention  intervenue  entre  l'asbl  TERRE  et  la  Commune  de  Fernelmont  d'une  durée  de  2  ans 
prenant cours à dater du 1er octobre 2017 ; convention reconduite tacitement pour une durée de deux ans ; 
ATTENDU que ladite convention arrive donc à son terme le 30 septembre 2021 ; 
VU le courrier daté du 22 mars 2021 de l'asbl TERRE proposant de renouveler ladite convention, laquelle 
prendra effet à dater du 1er octobre 2021 pour une durée de 2 ans avec reconduction tacite pour une durée 
égale à la durée initiale de la convention; 
ATTENDU que le dossier a été communiqué au Directeur financier en référence à l'article L1124-40, § 1er, 
3° et  4° du CDLD ; 
ATTENDU qu'un avis favorable a été remis par le Directeur financier en date du 11/05/2021; 
DECIDE : 
Article  1  :  -  D'approuver  la  convention  relative  à  la  collecte  des  déchets  textiles  ménagers  avec  l'ASBL 
Terre prenant cours le 1er octobre 2021 et libellée comme suit : 
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- --------------------------
------------------ 
Convention pour la collecte des déchets textiles ménagers 
 
Entre : 
 
La commune de Fernelmont, 
représentée par son Collège communal pour lequel agissent Madame Christelle PLOMTEUX, Bourgmestre et Madame 
Cécile  DEMAERSCHALK,  Directrice  générale,  en  exécution  d'une  délibération  du  Conseil  Communal  du 
…………………………………. dont l'extrait est ci-joint. 
dénommée ci-après "la commune" 
 
D'une part, 
 
et : 
 
Terre asbl, 
Rue de Milmort, 690  
4040 Herstal,  
 
assurant  la  collecte  de  textiles  usagés  enregistrée  par  l'Office  wallon  des  déchets,  représentée  par  Christian 
DESSART, Président et Administrateur délégué, enregistrée sous le numéro 2019-06-26-09 au titre de collecteur de 
déchets non dangereux en Région wallonne; 
dénommée ci-après "l'opérateur", 
 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 
24 
 

 
D'autre part, 
 
IL EST CONVENU CE QUI SUIT : 
 
Article 1er : Champ d'application. 
La présente convention règle les modalités de collecte des textiles usagés sur le territoire de la commune, lorsque la 
collecte est réalisée par le biais de points d'apports volontaires, ci-après dénommés bulles à textiles, ou en porte-à-
porte. 
 
Elle s'inscrit dans le cadre des dispositions suivantes : 
 
° l'article 21 du décret du 27 juin 1996 relatif aux déchets; 
° les mesures 532, 533 et 535 du Plan wallon des déchets Horizon 2010; 
°  l'arrêté  du  Gouvernement  wallon  du  13  novembre  2003  relatif  à  l'enregistrement  des  collecteurs  et  des 
transporteurs de déchets autres que dangereux; 
° l'article 2 de l'arrêté du Gouvernement wallon du 18 mars 2004 interdisant la mise en CET de certains déchets; 
° l'arrêté du Gouvernement wallon du 23 avril 2009 déterminant les modalités de gestion de la collecte des déchets 
textiles ménagers. 
 
La présente convention porte sur l'ensemble des bulles à textiles et/ou des collectes en porte-à-porte mises en place 
par l'opérateur sur le territoire de la commune, à l'exclusion des parcs à conteneurs. 
 
Article 2 : Objectifs. 
L'opérateur  collecte  des  déchets  textiles  ménagers  sur  le  territoire  de  la  commune  dans  le  but  premier  de  les 
réutiliser ou de les recycler.  
Par  déchets  textiles  ménagers,  on  entend  les  vêtements  (textile  et  cuir),  la  maroquinerie  (chaussures,  sacs),  la 
literie,  le  linge  de  maison  (rideaux,  draperies,  nappes,  serviettes)  et  autres  matériaux  textiles  dont  les  ménages 
souhaitent se défaire. 
 
Article 3 : Collecte des déchets textiles ménagers. 

§ 1er. La collecte des déchets textiles ménagers peut être organisée selon les méthodes suivantes : 
a.  bulles  à  textiles  (y  compris  des  bulles  à  textiles  spéciales  pour  chaussures)  installées  sur  le  territoire  de  la 
commune; 
b. bulles à textiles (y compris des bulles à textiles spéciales pour chaussures) installées sur des terrains privés; 
c. collecte en porte-à-porte des textiles. 
 
§ 2. Lorsque la collecte est organisée par le biais de bulles à textiles placées sur le territoire communal, l'opérateur 
respecte les dispositions suivantes : 
a. l'emplacement des bulles à textiles est déterminé de commun accord avec la commune; 
b.  la  description  de  la  bulle  à  textiles  (dimensions,  structure  et  couleur)  est  précisée  en  annexe  de  la  présente 
convention; 
c. les bulles à textiles ne peuvent pas porter de publicité commerciale; 
d. la commune n'accepte aucune responsabilité en matière de vol, vandalisme et autres dégâts à la bulle à textiles ou 
aux déchets textiles collectés; 
e. l'opérateur est légalement responsable des dommages occasionnés par les bulles à textiles ou à cause de celles-ci 
lors de leur installation ou de leur vidange; 
f.  la  commune  est  entièrement  préservée  de  toute  revendication  de  tiers  relative  aux  dommages  mentionnés  à 
l'article 3, § 2, i; 
g. l'opérateur déclare annuellement à la commune les quantités de déchets textiles ménagers collectées ainsi que leur 
destination et le traitement effectué; 
h. l'opérateur est tenu de notifier à la commune tout enlèvement de bulles à textiles; 
i. l'opérateur s'assure que les bulles à textiles soient vidées au moins une fois par semaine. Lorsqu'une bulle à textiles 
est remplie avant cette échéance, l'opérateur la vide dans les 48 heures après signalement par la commune; 
j. l'opérateur veille au bon fonctionnement, à l'entretien et à la propreté de la bulle à textiles. L'ensemble de la bulle 
à  textiles,  en  ce  compris  l'entrée  et  la  sortie,  les  aires  de  stationnement  et  les  abords  de  la  bulle  à  textiles,  sont 
nettoyés régulièrement. 
 
§ 3.  Lorsque  la  collecte  est  organisée  par  le  biais  de  bulles  à  textiles  placées  sur  des  terrains  privés,  la  commune 
communique  à  l'opérateur  les  dispositions  applicables  en  matière  d'urbanisme  et  de  salubrité  ainsi  que  les 
dispositions relatives au contrôle de l'application de celles-ci. L'opérateur respecte les dispositions du § 2, b à j. 
 
Article 4 : Collecte en porte-à-porte. 

§ 1er. L'opérateur collecte les déchets textiles ménagers en porte-à-porte sur le territoire communal : sans objet 
§ 2. La fréquence des collectes est fixée comme suit : sans objet 
§ 3. La collecte en porte-à-porte concerne : sans objet 
 
l'ensemble de la commune ** 
l'entité de ……………………….……………………..** 
** = biffer les mentions inutiles. 
 
§ 4. L'opérateur peut distribuer des récipients et/ou tracts pour la collecte en porte-à-porte mentionnée au § 1er. Les 
récipients et les tracts mentionnent la date et l'heure du début de la collecte, ainsi que le nom, l'adresse complète et 
le  numéro  de  téléphone  de  l'opérateur.  L'utilisation  de  récipients  et/ou  tracts  mentionnant  un  autre  opérateur  que 
l'opérateur signataire de la présente convention est strictement interdite. 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 
25 
 

 
§ 5. Les récipients et/ou tracts sont soumis à l'approbation de la commune avant toute utilisation. 
§ 6. L'opérateur déclare les quantités collectées à la commune conformément à l'article 3, § 2, k. 
§ 7. Pour toute modification des §§ 1erà 3, une autorisation écrite de la commune est requise.  
 
Article 5 : Sensibilisation et information.  
L'opérateur  diffuse  régulièrement  les  informations  relatives  à  la  collecte  des  déchets  textiles.  Avec  l'accord  de  la 
commune,  il  peut  utiliser  les  canaux  d'information  et  de  sensibilisation  de  celle-ci.  En  vue  d'appliquer  l'alinéa 
précédent,  la  commune  peut  mettre  à  la  disposition  de  l'opérateur  tout  ou  partie  des  canaux  de  communication 
suivants dont elle dispose : 
 
° le bulletin d'information de la commune avec une fréquence de 6 fois par an; 
° le journal et le calendrier des déchets avec une fréquence de 1 fois par an; 
° les stands d'information et emplacements d'affichage à des emplacements visibles et accessibles au public; 
° les espaces réservés par la commune dans les toutes-boîtes locaux avec une fréquence de 2 fois par an; 
° le télétexte dans la rubrique de la commune; 
° le site Internet de la commune; 
° autres canaux d'information éventuels. 
 
Article 6 : Fraction résiduelle des déchets de textiles ménagers collectés.  
L'opérateur  sensibilise  les  ménages  à  un  tri  adéquat  des  déchets  de  manière  à  réduire  au  maximum  la  fraction 
résiduelle et les impuretés dans les déchets textiles collectés. 
Il est responsable de l'enlèvement de la fraction résiduelle et, sauf convention contraire, prend en charge les coûts 
qui en découlent. 
Par  fraction  résiduelle,  on  entend  les  déchets  textiles  ménagers  qui  ne  peuvent  être  réutilisés  ou  recyclés  par 
l'organisation après le tri des déchets collectés. 
 
Article 7 : Gestion des déchets textiles ménagers.  

Toute  activité  de  gestion  des  déchets  textiles  ménagers  collectés  en  application  de  la  présente  convention,  en  ce 
compris l'exportation, est effectuée dans le respect de la législation en vigueur. 
L'opérateur confie exclusivement leur traitement à des opérateurs de traitement dûment autorisés. 
L'opérateur déclare annuellement à la commune la destination des déchets textiles ménagers collectés. 
 
Article 8 : Contrôle.  
Le ou les services de la commune désignés ci-après exercent un contrôle sur le respect de la présente convention : 
 
° service environnement ** 
° service de nettoyage ** 
° service suivant : . . . . . (à compléter) 
** = biffer les mentions inutiles. 
 
A  leur  simple  demande,  tous  les  renseignements  utiles  leur  sont  fournis  et  les  données  concernant  la  présente 
convention peuvent être consultées. 
 
Article 9 : Durée de la convention et clause de résiliation. 

§ 1er. La présente convention prend effet le 1er octobre 2021 pour une durée deux ans. 
Sauf manifestation d'une volonté contraire dans le chef de l'une des parties, la convention est reconduite tacitement 
pour une durée égale à la durée initiale de la convention. 
Les parties peuvent mettre fin à la convention à tout moment, moyennant un délai de préavis de trois mois. 
§  2.  Lorsque  l'opérateur  perd  son  enregistrement  de  collecteur  de  déchets  non  dangereux,  la  convention  prend 
immédiatement fin de plein droit et l'opérateur est tenu de cesser immédiatement ses activités de collecte de textiles. 
Il enlève les bulles à textiles qu'il a installées dans un délai d'une semaine. A défaut, et s'il ne donne pas suite aux 
injonctions de la commune, celle-ci peut enlever ou faire enlever les bulles à textiles d'office, aux frais de l'opérateur 
en défaut. 
 
Article 10 : Tribunaux compétents. 
Tout  litige  relatif  à  la  présente  convention  est  du  ressort  des  tribunaux  de  l'ordre  judiciaire  territorialement 
compétents. 
 
Article 11 : Clause finale. 
§ 1er. La présente convention est établie en trois exemplaires, chaque partie ayant reçu le sien. 
§  2.  L'opérateur  envoie  un  exemplaire  signé  pour  information  au  Département  Sols  et  Déchets  de  la  DGARNE, 
Direction de la Politique des déchets, à l'adresse suivante : avenue Prince de Liège 15, 5100 Jambes. 
 
 
Pour la commune,  
 
 
 
 
Pour l'opérateur de collecte 
 
 
 
 
 
 
 
de textiles enregistré, 
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 
Article 2 : - De charger le Collège Communal de procéder à la signature de ladite convention. 
 
ENERGIE 
 

Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 
26 
 

 
19. Marché public de conception, financement et réalisation d'une installation de chauffage biomasse 
à plaquettes, ainsi que son exploitation (maintenance en garantie totale et fourniture de combustible), 
dans  une  perspective  de  développement  durable  (dimensions  environnementale,  sociale  et 
économique), de sensibilisation et de mobilisation citoyenne - Approbation des conditions et du mode 
de passation 
 
Le CONSEIL COMMUNAL, 
VU l'article L1122-30 du Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation; 
VU le Plan Energie Climat (PAEDC) de la Commune de Fernelmont; 
CONSIDERANT que la Wallonie a lancé en 2020 un appel à candidature POLLEC dans le but d'inciter les 
pouvoirs  locaux  à engager  un(e)  coordinateur(trice) du  Plan  d'action  pour  l'Énergie  Durable  et  le  Climat 
[PAEDC] et à réaliser des investissements dans les thématiques liées au PAEDC; 
VU l'arrêté ministériel octroyant une subvention d'un montant de 50.000,00 € à la Commune de Fernelmont 
pour des investissements dans les thématiques liées au PAEDC; 
VU le projet détaillé pour le volet investissement (réalisation des plans d'action pour l'énergie durable et le 
Climat PAEDC) de l'appel POLLEC 2020 ainsi que ses annexes; 
ATTENDU que le projet susmentionné prévoit le remplacement de la chaudière au mazout du "Centre 
sportif et associatif de Fernelmont" (CSAF) par une solution biomasse (plaquettes à bois); QUE la 
possibilité d'extension d'un réseau de chaleur visant à alimenter la future « Maison Rurale Polyvalente » 
(MRP) est envisagée dans le projet; 
CONSIDERANT que ce projet transversal permet de rejoindre plusieurs axes et actions du PAEDC; 
CONSIDERANT  que  le  projet  est  en  cours  d'évaluation  par  un  jury  interne  au  SPW;  que  les  résultats  de 
cette évaluation seront communiqués dans les quinze jours suivant l'évaluation; 
VU  la  loi  du  17  juin  2013  relative  à  la  motivation,  à  l'information  et  aux  voies  de  recours  en  matière  de 
marchés  publics,  de  certains  marchés  de  travaux,  de  fournitures  et  de  services  et  de  concessions  et  ses 
modifications ultérieures ; 
VU la loi du 17 juin 2016 relative aux marchés publics, notamment l'article 41, §1, 2° (le montant estimé 
HTVA ne dépasse pas le seuil de 750.000,00 €) ; 
VU l'arrêté royal du 14 janvier 2013 établissant les règles générales d'exécution des marchés publics et ses 
modifications ultérieures ; 
VU l'arrêté royal du 18 avril 2017 relatif à la passation des marchés publics dans les secteurs classiques et 
ses modifications ultérieures ; 
CONSIDERANT le cahier des charges N° 2021-BE-037 relatif au marché “Marché public de conception, 
financement et réalisation d'une installation de chauffage biomasse à plaquettes, ainsi que son exploitation 
(maintenance  en  garantie  totale  et  fourniture  de  combustible  pendant  4  ans),  dans  une  perspective  de 
développement  durable  (dimensions  environnementale,  sociale  et  économique),  de  sensibilisation  et  de 
mobilisation citoyenne” établi par le Bureau d'études ; 
CONSIDERANT que le montant estimé de ce marché s'élève à: 
- investissement: 130.000,00 € TVAc; 
- service : 2.500,00 € par an TVAc; 
- combustible: 5.900,00 €/an TVAc (CSAF) ; 9.000,00 €/an TVAc (CSAF + MRP); 
CONSIDERANT  qu'il  est  proposé  de  passer  le  marché  par  procédure  négociée  directe  avec  publication 
préalable ; 
CONSIDERANT  que  le  crédit  permettant  cette  dépense  est  inscrit  au  budget  extraordinaire,  article 
76408/72325-60; 
ATTENDU que le dossier a été communiqué au Directeur financier en référence à l'article L1124-40, § 1er, 
3° et  4° du CDLD ; 
ATTENDU qu'au avis favorable a été remis par le Directeur financier en date du 11/05/2021 ; 
DECIDE : 
Article  1er.:  D'approuver  le  projet  de  remplacement  de  la  chaudière  au  mazout  du  "Centre  sportif  et 
associatif de Fernelmont" (CSAF) par une solution biomasse (plaquettes à bois) et possible extension d'un 
réseau de chaleur visant à alimenter la future « Maison Rurale Polyvalente » (MRP) tel que détaillé dans le 
dossier ci-annexé; 
Article  2:  D'approuver  le  cahier  des  charges  N°  2021-BE-037  et  le  montant  estimé  du  marché  “Marché 
public de conception, financement et réalisation d'une installation de chauffage biomasse à plaquettes, ainsi 
que son exploitation (maintenance en garantie totale et fourniture de combustible), dans une perspective de 
développement  durable  (dimensions  environnementale,  sociale  et  économique),  de  sensibilisation  et  de 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 
27 
 

 
mobilisation citoyenne”, établis par le Bureau d'études. Les conditions sont fixées comme prévu au cahier 
des charges et par les règles générales d'exécution des marchés publics.  
Article 3.: De passer le marché par la procédure négociée directe avec publication préalable. 
Article 4.: De compléter et d'envoyer l'avis de marché au niveau national. 
Article 5.: De financer cette dépense par le crédit inscrit au budget extraordinaire, article 76408/72325-60. 
 
POLICE ADMINISTRATIVE 
 
20. Désignation des Fonctionnaires sanctionnateurs mis à disposition par la Province de Namur dans 
le cadre de l'application du Décret du 5 juin 2008 
 
Le CONSEIL COMMUNAL, 
VU le Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation et plus particulièrement ses articles L1122-30 
et L1122-33 du CDLD ; 
VU la Loi Communale Nouvelle et plus particulièrement son article 135§2 ; 
VU le Décret du 5 juin 2008 relatif à la recherche, la constatation, la poursuite, la répression des infractions 
et les mesures de réparations en la matière d'environnement ; 
VU les articles D. 138 et suivants du Code de l'Environnement (décret du 6 mai 2019) ; 
VU sa délibération du 25 juillet 2019 arrêtant le nouveau Règlement général de police administrative, après 
concertation avec les communes membres de la Zone des Arches en vue d'élaborer un  règlement commun 
afin d'améliorer l'efficience du travail policier ; 
VU  sa  délibération  du  22  avril  2021  décidant  d'approuver  la  nouvelle  convention  relative  à  la  mise  à 
disposition d'une commune d'un fonctionnaire provincial en qualité de Fonctionnaire Sanctionnateur dans le 
cadre de l'application du Décret du 5 juin 2008 ; 
ATTENDU  que  la  Province  propose  au  service  de  la  Commune  quatre  Fonctionnaires  sanctionnateurs 
Provinciaux  répondant  aux  conditions  requises  par  l'article  D.168  du  Code  de  l'Environnement  et  faisant 
partie du Service du Bureau des amendes administratives de la Province de Namur, à savoir : 
➢  Madame Delphine WATTIEZ ; 
➢  Monsieur Philippe WATTIAUX ; 
➢  Monsieur François BORGERS ; 
➢  Madame Dolores DEVAHIVE ; 
QU'il y a lieu de désigner ces derniers; 
DECIDE : 
Article  1er  :  -  De  désigner  Madame  Delphine  WATTIEZ,  fonctionnaire  provinciale,  en  qualité  de 
Fonctionnaire  sanctionnateur  chargée  d'infliger  les  amendes  administratives  prévues  dans  les  règlements 
adoptés par le Conseil Communal dans le cadre de l'application du Décret du 5 juin 2008 ; 
Article  2  :  -  De  désigner  Monsieur  Philippe  WATTIAUX,  fonctionnaire  provincial,  en  qualité  de 
Fonctionnaire  sanctionnateur  chargé  d'infliger  les  amendes  administratives  prévues  dans  les  règlements 
adoptés par le Conseil Communal dans le cadre de l'application du Décret du 5 juin 2008 ; 
Article  3  :  -  De  désigner  Monsieur  François  BORGERS,  fonctionnaire  provincial,  en  qualité  de 
Fonctionnaire  sanctionnateur  chargé  d'infliger  les  amendes  administratives  prévues  dans  les  règlements 
adoptés par le Conseil Communal dans le cadre de l'application du Décret du 5 juin 2008 ; 
Article  4  :  -  De  désigner  Madame  Dolores  DEVAHIVE,  fonctionnaire  provinciale,  en  qualité  de 
Fonctionnaire  sanctionnateur  chargée  d'infliger  les  amendes  administratives  prévues  dans  les  règlements 
adoptés par le Conseil Communal dans le cadre de l'application du Décret du 5 juin 2008 ; 
Article 5 : - Une expédition de la présente délibération sera transmise à l'attention de : 

au  Service  du  Bureau  des  amendes  administratives,  à  l'attention  de  sa  responsable,  Madame 
Delphine WATTIEZ; 

au Collège Provincial de NAMUR ; 

Monsieur le Procureur du Roi de NAMUR. 
 
 
21.  Désignation  des  Fonctionnaires  Sanctionnateurs  mis  à  disposition  par  la  Province  de  Namur  en 
application de la loi du 24 juin 2013 
 
Le CONSEIL COMMUNAL, 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 
28 
 

 
VU le Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation et plus particulièrement ses articles L1122-30 
et L1122-33 du CDLD ; 
VU la Loi Communale Nouvelle et plus particulièrement son article 135§2 ; 
VU la Loi du 24 juin 2013 relative aux sanctions administratives communales ; 
VU  l'arrêté  royal  du  21  décembre  2013  fixant  les  conditions  de  qualification  et  d'indépendance  du 
fonctionnaire chargé d'infliger l'amende administrative et la manière de percevoir les amendes en exécution 
de la loi relative aux sanctions administratives communales et en particulier l'article 1er §2 ; 
VU l'arrêté royal du 9 mars 2014 relatif aux sanctions administratives communales pour les infractions en 
matière  d'arrêt  et  de  stationnement  et  pour  les  infractions  aux  signaux  C3  et  F103  constatés  au  moyen 
d'appareils fonctionnant automatiquement ; 
VU sa délibération du 25 juillet 2019 arrêtant le nouveau Règlement général de police administrative, après 
concertation avec les communes membres de la Zone des Arches en vue d'élaborer un règlement commun 
afin d'améliorer l'efficience du travail policier ; 
VU  sa  délibération  du  22  avril  2021  décidant  d'approuver  la  nouvelle  convention  relative  à  la  mise  à 
disposition  d'une  commune  d'un  fonctionnaire  provincial  en  qualité  de  Fonctionnaire  Sanctionnateur  en 
application de la loi du 24 juin 2013 ; 
ATTENDU  que  la  Province  propose  au  service  de  la  Commune  quatre  Fonctionnaires  sanctionnateurs 
Provinciaux  répondant  aux  conditions  requises  par  l'arrêté  royal  du  21  décembre  2013  susvisé  et  faisant 
partie du Service du Bureau des amendes administratives de la Province de Namur, à savoir : 
➢  Madame Delphine WATTIEZ ; 
➢  Monsieur Philippe WATTIAUX ; 
➢  Monsieur François BORGERS ; 
➢  Madame Dolores DEVAHIVE ; 
Qu'il y a lieu de désigner ces derniers; 
DECIDE : 
Article  1er  :  -  De  désigner  Madame  Delphine  WATTIEZ,  fonctionnaire  provinciale,  en  qualité  de 
Fonctionnaire  sanctionnateur  chargée,  conformément  à  la  loi  du  24  juin  2013  relative  aux  sanctions 
administratives  communales,  d'infliger  les  amendes  administratives  prévues  dans  les  règlements  ou 
ordonnances de police adoptés par le Conseil Communal ; 
Article  2  :  -  De  désigner  Monsieur  Philippe  WATTIAUX,  fonctionnaire  provincial,  en  qualité  de 
Fonctionnaire  sanctionnateur  chargé,  conformément  à  la  loi  du  24  juin  2013  relative  aux  sanctions 
administratives  communales,  d'infliger  les  amendes  administratives  prévues  dans  les  règlements  ou 
ordonnances de police adoptés par le Conseil Communal ; 
Article  3  :  -  De  désigner  Monsieur  François  BORGERS,  fonctionnaire  provincial,  en  qualité  de 
Fonctionnaire  sanctionnateur  chargé,  conformément  à  la  loi  du  24  juin  2013  relative  aux  sanctions 
administratives  communales,  d'infliger  les  amendes  administratives  prévues  dans  les  règlements  ou 
ordonnances de police adoptés par le Conseil Communal ; 
Article  4  :  -  De  désigner  Madame  Dolores  DEVAHIVE,  fonctionnaire  provinciale,  en  qualité  de 
Fonctionnaire  sanctionnateur  chargée,  conformément  à  la  loi  du  24  juin  2013  relative  aux  sanctions 
administratives  communales,  d'infliger  les  amendes  administratives  prévues  dans  les  règlements  ou 
ordonnances de police adoptés par le Conseil Communal ; 
Article 5 : - Une expédition de la présente délibération sera transmise à l'attention de : 

au  Service  du  Bureau  des  amendes  administratives,  à  l'attention  de  sa  responsable,  Madame 
Delphine WATTIEZ; 

au Collège Provincial de NAMUR ; 

Monsieur le Procureur du Roi de NAMUR. 
 
EQUIPEMENTS 
 
22. Marché de travaux visant l'aménagement d'un espace de Street Workout et d'une plaine de jeux à 
l'arrière du CSAF - Approbation des conditions et du mode de passation 
 
Le CONSEIL COMMUNAL, 
VU l'article L1122-20 du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation ; 
VU l'article L1222-3 du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation ; 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 
29 
 

 
VU  la  loi  du  17  juin  2013  relative  à  la  motivation,  à  l'information  et  aux  voies  de  recours  en  matière  de 
marchés  publics,  de  certains  marchés  de  travaux,  de  fournitures  et  de  services  et  de  concessions  et  ses 
modifications ultérieures ; 
VU la loi du 17 juin 2016 relative aux marchés publics, notamment l'article 41, §1, 2° (le montant estimé 
HTVA ne dépasse pas le seuil de 750.000,00 €) ; 
VU l'arrêté royal du 14 janvier 2013 établissant les règles générales d'exécution des marchés publics et ses 
modifications ultérieures ; 
VU l'arrêté royal du 18 avril 2017 relatif à la passation des marchés publics dans les secteurs classiques et 
ses modifications ultérieures ; 
CONSIDERANT qu'il y a lieu de dynamiser les abords du CSAF; 
CONSIDERANT qu'il y avait des modules de jeux sur le côté du CSAF et que ceux-ci ont été démontés au 
vu de leur vétusté; 
CONSIDERANT qu'il y a lieu de recréer un espace de jeux aux abords du CSAF; 
CONSIDERANT qu'un espace de STREETWORKOUT permettrait d'étendre l'offre sportive du CSAF; 
CONSIDERANT le cahier des charges N° 2021-BE-036 relatif au marché “Aménagement d'un espace de 
Street Workout et d'une plaine de jeux à l'arrière du CSAF” établi par le Bureau d'études ; 
CONSIDERANT  que  le  montant  estimé de  ce marché  s'élève  à  126.400,95 €  hors  TVA  ou  152.945,15 €, 
21% TVA comprise ; 
CONSIDERANT  qu'il  est  proposé  de  passer  le  marché  par  procédure  négociée  directe  avec  publication 
préalable ; 
CONSIDERANT que le crédit permettant cette dépense est inscrit au budget extraordinaire, article 764/721-
60 ; 
CONSIDERANT  que,  sous  réserve  d'approbation  du  budget,  le  crédit  sera  augmenté  lors  de  la  prochaine 
modification budgétaire ; 
VU l'avis de légalité remis par le Directeur financier conformément à l'article L1124-40 §1 du Code de la 
Démocratie Locale et de la Décentralisation ;  
DECIDE : 
Article  1er.:  D'approuver  le  cahier  des  charges  N°  2021-BE-036  et  le  montant  estimé  du  marché 
“Aménagement d'un espace de Street Workout et d'un plaine de jeux à l'arrière du CSAF”, établis par le 
Bureau d'études. Les conditions sont fixées comme prévu au cahier des charges et par les règles générales 
d'exécution des marchés publics. Le montant estimé s'élève à 126.400,95 € hors TVA ou 152.945,15 €, 21% 
TVA comprise. 
Article 2.: De passer le marché par la procédure négociée directe avec publication préalable. 
Article 3.: De compléter et d'envoyer l'avis de marché au niveau national. 
Article 4.: De financer cette dépense par le crédit inscrit au budget extraordinaire, article 764/721-60. 
Article 5: Ce crédit fera l'objet d'une prochaine modification budgétaire. 
 
ENSEIGNEMENT 
 
23.  Augmentation  de  l'encadrement  des  classes  maternelles  à  l'implantation  scolaire  de  Forville  au 
4/05/2021: Ratification de la délibération prise par le Collège communal. 
 
Le CONSEIL COMMUNAL, 
VU l'article L1122-30 du CDLD; 
VU  le  Décret  du  Conseil  de  la  Communauté  Française  du  6  juin  1994  fixant  le  statut  des  membres  du 
personnel subsidié de l'enseignement officiel subventionné tel qu'il a été modifié ; 
VU notamment l'article 27 bis du décret précité ; 
VU  la  délibération  du  Collège  Communal  du  4  mai  2021  portant  dès  le  4  mai  2021  l'encadrement  des 
classes  maternelles  de  l'implantation  de  Forville  de  3  emplois  à  3  emplois  1/2  suite  à  l'augmentation  du 
nombre d'élèves régulièrement inscrits; 
DECIDE : 
Article unique : de ratifier la délibération précitée du Collège Communal du 4 mai 2021. 
 
Préparatif du Conseil Communal du 20/05/2021 
30