Dit is een HTML-versie van een bijlage bij de WOB-informatieaanvraag 'Documents dans le cadre de l'implantation de Clarebout Patatoes à Frameries'.


EXTRAIT DU REGISTRE AUX DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION
S
  ÉANCE DU 18 MAI 2016 
Présents : 
M. Marc BARVAIS, Président 
Mmes Annie COTTON, Sandra GORET, Bénédicte POLL, Annie TAULET 
MM. Georges-Louis BOUCHEZ, Joseph CONSIGLIO, Patrick COULON, Karl DE VOS, Philippe
DEBAISIEUX, Sébastien DESCHAMPS, Vincent DESSILLY, Jean-Marc DUPONT, Xavier DUPONT,
Jean-Jacques   FLAHAUX,   Jacques   GOBERT,   François   GOUDAILLEZ,   Pascal   HOYAUX,   Michel
HUIN, Bernard LIEBIN, Vincent LOISEAU, Daniel OLIVIER, Maxime POURTOIS, Ahmed RYADI,
Pierre TACHENION, Eric THIEBAUT, Philippe TISON, Jean-Marc URBAIN ; Administrateurs 
Mme Caroline DECAMPS, Directrice Générale 
Mme Axelle DINANT, Secrétaire du Conseil d’Administration 
 
P
  rocurations  :
M. Laurent DEVIN à Marc BARVAIS 
Absents :
MM. Christian MOUREAU, Ruddy WASELYNCK
LE CONSEIL D'ADMINISTRATION : 
Objet : Zone d'activité économique de Frameries - CL WARNETON S.A. - Vente
ATTENDU QUE :
Le Conseil d'Administration du 16 décembre 2016 marquait accord sur l'octroi de deux droits de
préférence sur deux terrains du zoning de Frameries au bénéfice de CL WARNETON S.A.:

un terrain de 2 ha 38 a afin d'accueil ir un centre de stockage et de pré-traitement de
pommes de terre d'une superficie bâtie de 9.000 m² devant occuper 5 personnes;

un terrain de 7 ha servant de réserve d'extension pour autant que l'entreprise introduise
un dossier répondant aux conditions d'accès de ce zoning.
CL WARNETON a introduit une demande de permis unique pour son projet, lequel devrait être
délivré vers le 22 juin.
Le terrain de 2 ha 38 a est longé par deux canalisations de FLUXYS et AIR LIQUIDE. Il sera
desservi par une voirie réalisée par IDEA dans le cadre des crédits classiques d'équipement
dont le permis sera délivré le 21 juin.

Afin de pouvoir accéder à son terrain pour sa phase de chantier ainsi que pendant les travaux
de construction de la voirie, CL WARNETON a convenu avec FLUXYS et AIR LIQUIDE, qu'il
débuterait son chantier par la construction d'une dal e de protection d'une longueur d'environ
200 mètres sur ces deux impétrants.
Cela amène par conséquent CL WARNETON a demander l'achat du premier terrain sur lequel il
dispose d'un droit de préférence mais également d' 1 ha 92 a supplémentaires. Dès lors, CL
WARNETON entend réaliser les deux premières phases de son projet global.
La superficie globale construite passe de 9.000 m² (avec un ratio de bâti de 38 %) à 18.000 m²
(avec un ratio de bâti de 43 %).
Le ratio d'emplois passe de 2,23 emplois par hectare (5 personnes occupées) à 1,93 emplois
par hectare (8 personnes).
Le plan de bornage est en cours de réalisation. CL WARNETON demande le dépôt de son
dossier en séance du 18 mai afin de pouvoir procéder à l'acquisition du terrain et débuter la
construction de son bâtiment au plus vite dès la délivrance du permis.
Le droit de préférence sur le solde du terrain sera renouvelé dans le cadre de la prochaine
séance du Conseil d'Administration.
Pour rappel, depuis 1988, Clarebout Potatoes s'est développée pour devenir une entreprise de
premier plan en Europe, spécialisée dans la transformation de pommes de terre. El e produit
des frites surgelées, des flocons et des produits pour les marques de distributeurs (private
label).
L'acheminement et la sélection des pommes de terre font toujours partie intégrante de l'activité
de l'entreprise dans le but de préserver la qualité et sa rentabilité. Grâce à la situation de
l'entreprise au coeur de l'une des principales régions cultivables d'Europe pour les pommes de
terre,   elle   peut   compter   sur   une   matière   première   fraîche   de   qualité   supérieure   via   une
col aboration étroite avec des agriculteurs-partenaires.
Clarebout   Potatoes   dispose   de   deux   sites   de   production,   un   à   Neuve-Eglise   (Nieuwkerke-
Flandre) et l'autre à Warneton, deux vil ages situés à proximité de la frontière française (20 km
de Lil e), et séparés d'à peine 7 km. Ces sites occupent +/- 800 personnes (emplois directs)
et +/- 100 personnes via des contrats intérimaires.
Les   produits   de   cette   entreprise   trouvent   des   débouchés   dans   la   grande   distribution,   la
restauration col ective/industrielle et l'industrie. Clarebout Potatoes travail e surtout à l'export (5
% en Belgique, 85 % en Europe (hors Belgique) et 10 % en dehors de l'Europe).
Clarebout   Potatoes   reste  un   groupe   familial   fortement   intégré  dans   le   monde   agricole.   Ce
groupe souhaite réaliser une première étape vers un ancrage plus fort dans la région de Mons
où,   en   raison   des   conditions   climatiques   et   agronomiques,   il   existe   un   fort   potentiel   pour
développer la culture et l'industrie de la pomme de terre et la mener à un niveau supérieur.
CL WARNETON aimerait créer un hub transitoire pour le stockage de pommes de terre dans la
région afin de renforcer structurellement l'approvisionnement en pommes de terre provenant
de   Wal onie.   Son   choix   s'est   arrêté   sur   le   zoning   de   Frameries   vu   son   accessibilité   et   les
possibilités de développer, à terme, un site de 10 hectares.
Par des conseils et formations prodigués par les deux indépendants, les cultivateurs locaux
pourront ainsi évoluer d'une culture du blé, peu rentable, ou de la culture de la betterave dont
le prix est au plus bas, soumise à la fragilité des quotas, vers une culture à plus forte valeur
ajoutée comme la pomme de terre qui a besoin de la même qualité de sol que la betterave.
Le groupe CLAREBOUT POTATOES a par ail eurs déjà entrepris des actions (dont des prises de
participation dans des exploitations) lui permettant de s'assurer de la disponibilité de quelques
250 hectares dans la région pour la culture de pommes de terre. Par ail eurs, 200 agriculteurs
dans un périmètre de 50 km autour de Frameries cultivent déjà des pommes de terre pour le
groupe CLAREBOUT. Il est à noter que la culture de la pomme de terre est 7 fois plus intensive
que cel e de la betterave vu les opérations de plantation et non de semis. 

Le rendement est également plus intéressant pour l'agriculteur en pommes de terre (5.500 €
par hectare contre 3.000 € pour les betteraves sucrières et 2.500 € pour le blé et le maïs).
A DECIDE : 

de vendre à CL WARNETON SA un terrain d'une superficie de:
◦ lot 1: +/- 95 a 88 ca situé en zone d'activité économique mixte dès finalisation du
PCA (Plan Communal d'Aménagement) Crachet cadastré Frameries - 1ère Division,
Section A n° 215 a pie, 216 pie, 219 pie;
◦ lot 2: +/- 3 ha 18 a 22 ca situé en zone industrielle cadastré 137 pie, 138 d pie;
◦ lot 3: +/- 16 a, partie d'un chemin communal désaffecté;

de donner mandat à Madame la Directrice Générale pour confirmer la vente à l'issue de
la procédure de bornage;

de   fixer   le   prix   de   vente   du   terrain,   sous   réserve   du   visa   du   Comité   d'Acquisition
d'Immeubles   à   16   €/m²,   non   compris   les   honoraires   de   notaire,   les   droits
d'enregistrement et les frais de bornage (à charge de l'acheteur). Ce prix sera majoré
d'une redevance unique de 30 €/mètre courant de front de voirie;

de signer l'acte de vente approuvé par le Conseil d'Administration de l'Intercommunale,
reprenant les clauses imposées par le décret du 11 mars 2004 relatif aux infrastructures
d'accueil des activités économiques et plus particulièrement:
◦ l'activité qui sera exercée sur le bien est:

centre logistique pour le stockage et le pré-traitement des pommes de terre
(épierrage, tri, calibrage, traitement);

coordination   d'actions   pour   l'agriculture   locale   (suivi   de   culture,   planification,
contrôle de qualité etc.);
◦ l'acquéreur  prévoit la création de 8 emplois  lors de son  instal ation dans la  zone
d'activité;

l'investissement   minimum   à réaliser   sur   le  bien  est  estimé  à 7.000.000  €.   Il
prendra la forme:

phase 1:
◦ de l'achat du terrain;
◦ de la construction d'un bâtiment de 9.000 m² dont 8.600 m² de hal s de
stockage,  150  m²  de  bureaux   et  sal es  de  réunion,   50  m²  de  locaux
sociaux,   100   m²   de   locaux   technique   et   100   m²   de   logement   de
l'exploitant,   assortis   de   5.000   m²   de   parkings   et   3.000   m²
d'aménagements paysagers, le tout pour un montant estimé à 5.000.000
€;
◦ de l'achat de matériel et mobilier pour un montant estimé à 1.500.000 €;
◦ de   frais   divers   pour   un   montant   estimé   à   100.000   €;
Le logement de l'exploitant ne pourra dépasser 100 m² d'emprise au sol
et n'abritera pas d'autre activité que cel e décrite ci-dessus. Il devra être
nécessaire à la sécurité et à la bonne marche de l'entreprise.

phase 2: un bâtiment identique à la phase 1 à partir de 2018;

l'acte de vente devra être authentifié dans un délai de 4 mois à dater de la
notification de la décision du conseil d'administration au demandeur, faute de
quoi   l'Intercommunale   pourra   reprendre   tous   ses   droits   sur   le   terrain   et   le
proposer à un tiers sans devoir payer d'indemnité au présent demandeur;



de donner mandat à Madame la Directrice Générale pour prolonger la présente
décision de vente au delà de la période de 4 mois si le demandeur justifie une
raison impérieuse valable pour reporter la signature de l'acte;

de   désigner,   à   la   demande   de   l’acquéreur,   Maître   THEVELIN,   Notaire   à
MESSINES pour authentifier l’acte de vente;

de   désigner   Madame   la   Directrice   Générale   ou   Mmes   Geneviève   FINET   ou
Stéphanie LIBERT ou M. Benoît LEFEBVRE pour représenter l'IDEA lors de la
signature  de  l'acte  de  vente,  avec  pouvoir   de  dispenser   le  conservateur   des
hypothèques de prendre inscription d’office;

d'informer   le   demandeur   que,   selon   les   informations   disponibles   auprès   de
l'Intercommunale, le bien se situe:
◦ dans   une   zone   où   les   prescriptions   urbanistiques   applicables   sont   cel es   du
Règlement   Communal   d'Urbanisme   (R.C.U.)   du   11   juin   1995   -   en   cours   de
modification;
◦ dans une zone d'activité qui sera reliée à une station d'épuration d'eaux résiduaires
urbaines;

de   soumettre   la   présente   décision   au   visa   du   Comité   d'Acquisition   d'Immeubles
compétent,   conformément   à  l'article   23   §2   du   décret   du   11   mars   2004   relatif   aux
infrastructures d'accueil des activités économiques.
Fait en séance, le 18 mai 2016.
POUR COPIE CONFORME :
Axelle DINANT,
Secrétaire du Conseil d'Administration.

Document Outline