Ceci est une version HTML d'une pièce jointe à la demande d'accès à l'information 'Présences en réunion - Zone de Police Mons-Quévy'.

 
PROVINCE DE 
SÉANCE DU CONSEIL DE POLICE DU 22 MARS 2017 
HAINAUT 
 
ARRONDISSEMENT DE    
MONS 
Présents : 
ZONE DE POLICE  
Président du Collège de Police: M. Elio DI RUPO, 
MONS-QUEVY -5324 
Bourgmestre, Président. 
Procès-verbaux des 
Membre du Collège de Police: Mme Florence 
séances du Conseil 
LECOMPTE, membre. 
de Police  
Membres du Conseil de police : 
 
M. Jérôme MANDERLIER, M. Stéphane BERNARD, M. 
Emmanuel TONDREAU, Mme Khadija NAHIME, M. Hervé 
JACQUEMIN, M. Claude DESMAREZ, M. Louis 
MASQUEILLER, M. Jean-Pierre DUPONT, M. Jean-Paul 
DEPLUS, M. Bruno ROSSI, excusé, Mme Michelle 
WAELPUT, M. Maxime POURTOIS, M. Samy KALUNGA 
KAYEMBE, M. Cédric MELIS, Mme Charlotte DE JAER, M. 
John JOOS, M. Fabio ANTONINI, Mme Colette 
WUILBAUT-VAN HOORDE, Mme Caroline JUDE, M. Yves 
ANDRE, M. Florent DUFRANE, Mme Christine LAGNEAU, 
M. John BEUGNIES; 
Chef de corps de la police locale : M. Marc GARIN. 
Secrétaire : Stéphane MAUCCI. 
 
 
 
Approbation du PV du Conseil du 14 février 2017 
 
Le  Conseil  de  police,  sur  proposition  du  Collège,  en  séance  publique,  17  
présents, 
 
Décide, après en avoir délibéré, à l’unanimité, 
 
Article 1er 
 
D’approuver le PV du Conseil de Police du 14 février 2017. 
 
 
DR/GLF/17/008/DS : Budget extraordinaire – dossier en urgence – 
Pompe de relevage 

 
Vu la Loi du 7 décembre 1998 organisant un service de police intégré structuré à 
deux niveaux ; 
 
Vu l’A.R. du 30 mars 2001 portant le statut juridique du personnel des services 
de police (Art VI.II.72 à 76 concernant la mise en place temporaire des membres 
du personnel au sein de la Police Intégrée) ; 
 
 


Considérant que le bâtiment du commissariat central dispose de sous-sols situés 
sous  le  niveau  des  canalisations  d’égouts,  ceux-ci  sont  soumis  à  une  forte 
pression d’eau de par leur situation géographique à savoir au niveau d’une nappe 
phréatique, il en résulte une inévitable infiltration d’eau ; 
 
Que lors de la rénovation du bâtiment les mesures qui ont été ont eu pour effet 
de canaliser cette infiltration vers des endroits où des pompes automatiques de 
relevage  ont  été  installées.  Néanmoins,  à  deux  endroits  circonscrits  où  l’eau 
arrive à un niveau critique ; il convient de procéder dans les plus brefs délais à la 
remontée de celle-ci afin de l’évacuer via les égouts ; 
 
Pour résoudre ce problème, qui risque de se reproduire une ou plusieurs fois par 
an en fonction des conditions météorologiques, nous avons acquis deux pompes 
professionnelles de relevage (type pompier) et leurs accessoires ; 
 
Considérant que l’une des deux pompes est hors d’usage et  n’est pas réparable, 
que la garantie ne s’applique pas, nous ne disposons plus de pompe de réserve 
en cas de dysfonctionnement de la première ; 
 
Que  ce  cas  de  figure  s’est  produit  le  02/02/2017  avec  pour  conséquence 
l’inondation de la salle de sport et de son contenu ; 
  
Considérant que le «II/MAT/A27-294-12 » ouvert aux zones de police du SPF de 
l’Intérieur propose encore ce type de matériel ; 
 
Vu  que  le  Collège  de  police  peut  d’initiative,  en  cas  d’urgence  impérieuse 
résultant  d’évènements  imprévisibles,  exercer  les  pouvoirs  du  Conseil  de  police 
de  choisir  le  mode  de  passation  des  marchés  de  travaux,  de  fournitures  et  de 
services  sous  réserve  de  communiquer  sa  décision  au  Conseil  lors  de  sa 
prochaine séance ; 
 
Vu qu’il s’agit d’une dépense au service extraordinaire soit à l’article 33013/744-
51 Dépenses diverses pour lequel un montant de 515.000 euros a été prévu au 
budget 2017; 
 
 
Le Conseil de police, sur proposition du Collège, en séance publique, 17 présents 
 
Décide, après en avoir délibéré, à l’unanimité, 
 
Article 1er 
 
D’entériner les décisions prises par le Collège de police en date du 07/02/2017 à 
savoir : 
*d’approuver le projet d’acquisition d’une pompe submersible avec accessoires à 
destination du commissariat central pour un montant total de 1.192,52 € HTVA ; 
 
*de passer via le marché public réalisé par le SPF Intérieur ouvert aux zones de 
police  (II/MAT/A27-294-12)  et  de  s’adresser  à  la  société   Vanassche  FFE  NV,  2 
Brugsesteenweg, 8531 Harelbeke; 
 
 


*d’imputer la dépense y résultant pour un montant estimé de 1.473,20 € TVAC 
sur la fonction 33013/744-51 du budget extraordinaire 2017 ;  
 
*de financer cette acquisition sur emprunt (33013/961-51) ; 
 
 *de demander au Conseil d’entériner les présentes décisions. 
 
 
DR/GRH/17/956/AM – Mobilité aspirants (C) – Déclaration de vacance – 
8 emplois 
 
Vu la Loi du 7 décembre 1998 organisant un service de police intégré structuré à 
deux niveaux ; 
 
Vu l’AR du 30 mars 2001 portant le statut juridique du personnel des services de 
police ; 
 
Vu  l’AR  du  20  novembre  2001  fixant  les  modalités  relatives  à  la  mobilité  du 
personnel des services de police ; 
 
Vu  l’AR  du  26/03/05  portant  réglementation  des  détachements  structurels  de 
membres  du  personnel  des  services  de  police  et  de  situations  similaires  et 
introduisant des mesures diverses ; 
 
Vu  la  circulaire  GPI  15  concernant  la  mise  en  œuvre  de  la  mobilité  au  sein  du 
service  de  police  intégrée  structurée  à  deux  niveaux,  à  l’usage  des  Autorités 
locales responsables des zones de police ; 
 
Vu  la  circulaire  GPI  73  relative  au  recrutement,  à  la  sélection  et  à  la  formation 
des membres du personnel du cadre de base des services de police ; 
 
Considérant  que  cette  circulaire  introduit  la  notion  de  mobilité  aspirants qui 
permet aux unités de la police intégrée de recruter des aspirants et ce dès leur 
entrée en formation ; 
 
Considérant que par le biais de ce recrutement aspirants, nous sommes certains 
de recruter autant de membres du personnel qu’il y aura de places ouvertes ; 
 
Considérant  que  pour  pouvoir  ouvrir  des  places  en  mobilité  aspirants,  il  faut 
qu’elles aient été ouvertes avant en mobilité classique et qu’elles n’aient pas été 
attribuées ; 
 
Considérant que plusieurs places d’INP à l’intervention (9 sur 10) n’ont pas été 
attribuées dans le cadre de la mobilité 2016/05 ; 
 
Considérant que d’ici le mois de décembre 2017, nous atteindrons un effectif très 
réduit au sein de la zone puisque nous compterons 312 membres du personnel et 
ce en comptant nos détachés; 
 
Considérant que des départs complémentaires à ceux déjà annoncés ne sont pas 
à exclure ; 
 
 


Considérant que nous avons besoin de renforcer le service d’intervention ; 
 
Considérant que nous avons déjà ouvert 12 emplois en mobilité aspirants via les 
délibérations du conseil de police des 29/08/2016 et 17/01/2017 ; 
 
Considérant que nous aurons donc 12 arrivées au mois d’octobre 2017 ; 
 
Considérant  que  cela  ne  suffira  pas  à  atteindre  un  effectif  de  347  membres 
opérationnels au sein de notre zone ; 
 
Considérant  que  si  nous  procédons  à  nouveau  à  un  recrutement  aspirants,  les 
membres du personnel recrutés par ce biais arriveraient en décembre 2017 ; 
 
Considérant qu’il convient que le conseil de police déclare, complémentairement 
aux 12 déjà ouverts précédemment, 8 emplois d’INP à l’intervention vacants et 
ce  dans  le  cadre  de  la  mobilité  aspirants (en  utilisant  la  non-attribution  des 
emplois n° de série 2477); 
 
Considérant que des interviews et/ou des tests d’aptitudes seront réalisés s’il y a 
plus de 8 candidats à cette mobilité aspirant ; 
 
Considérant  que  si  tel  devait  être  le  cas,  les  interviews  seraient  tenues  par  le 
Chef de Corps et/ou la personne qu’il mandate, un membre de la GRH, assisté le 
cas échéant par le chef/Directeur du service pour lequel les emplois sont ouverts 
et éventuellement un expert externe de la police locale ou fédérale ; 
 
Considérant  qu’il  y  a  également  lieu  de  préciser  que  si  nous  avons  au  plus  8 
candidats, nous serons tenus de les recruter tous les 8 et ce sans possibilité de 
procéder à une quelconque sélection ; 
 
Considérant que la dépense à considérer est supérieure à 22.000 euros, l’avis du 
comptable spécial est requis (§ 1er 2°de l’article L1124-40 du CDLD) ; 
Que l’avis du comptable spécial est favorable/défavorable. 
 
 
Le Conseil de police, sur proposition du Collège, en séance publique, 17 présents 
 
Décide, après en avoir délibéré, à l’unanimité, 
 
 
Article 1er 
Déclarer vacant 8 emplois d’INP à l’intervention et ce dans le cadre de la mobilité 
aspirants  (en  utilisant  la  non-attribution  des  emplois  n°  de  série  2477  de  la 
mobilité 2016/05) ; 
 
Article 2 
Préciser  que  si  des  interviews  devaient  être  réalisées  (si  plus  de  8  candidats), 
elles  seraient  tenues  pas  le  Chef  de  Corps  et/ou  la  personne  qu’il  mandate,  un 
membre de la GRH, assistée le cas échéant par le chef/Directeur du service pour 
lequel les emplois sont ouverts et éventuellement un expert externe de la police 
locale ou fédérale  
 
 


Article 3 
Préciser  que  complémentairement  aux  interviews,  des  tests  d’aptitudes 
pourraient être réalisés. 
 
Article 4 
La présente décision sera transmise à M. le Gouverneur. 
 
 
 
DR/GLF/17/019/DS : Comptes annuels 2015 - Vérification de l’encaisse 
 
Vu la Loi du 7 décembre 1998 organisant un service de police intégré structuré à 
deux niveaux ; 
 
Vu l’A.R. du 30 mars 2001 portant le statut juridique du personnel des services 
de police (Art VI.II.72 à 76 concernant la mise en place temporaire des membres 
du personnel au sein de la Police Intégrée) ; 
 
Vu l’article 73 du RGCP (règlement général de la comptabilité de police) ; 
 
Considérant qu’il a été procédé à la vérification par le comptable spécial de la 
zone de police, Monsieur P. Quenon, de l’encaisse en date du 31/12/2015 ; 
 
Que les documents suivants sont présentés dans les annexes relatives à chaque 
année : 
 

Situation de caisse, 

Certification du comptable spécial, 

Procès-verbal de vérification de caisse, 
Copies des extraits de compte au 31/12 de l’année considérée. 
 
 
Le Conseil de police, sur proposition du Collège, en séance publique, 17 présents 
 
Décide, après en avoir délibéré, à l’unanimité, 
 
Article 1er 
 
De prendre connaissance de la vérification de l’encaisse du comptable spécial en 
date du 31/12/2015.