Ceci est une version HTML d'une pièce jointe à la demande d'accès à l'information 'Présences en réunion - Zone de Police Mons-Quévy'.

 
PROVINCE DE 
SÉANCE DU CONSEIL DE POLICE DU 1er SEPTEMBRE 
HAINAUT 
2017 
ARRONDISSEMENT DE    
MONS 
 
ZONE DE POLICE  
Présents : 
MONS-QUEVY -5324 
Président du Collège de Police: M. Elio DI RUPO, 
Procès-verbaux des 
Bourgmestre, Président. 
séances du Conseil 
Membre du Collège de Police: Mme Florence 
de Police  
LECOMPTE, membre. 
 
Membres du Conseil de police : 
M. Jérôme MANDERLIER, M. Stéphane BERNARD, M. 
Georges-Louis BOUCHEZ, Mme Khadija NAHIME, M. 
Hervé JACQUEMIN, M. Claude DESMAREZ, M. Louis 
MASQUEILLER, M. Jean-Pierre DUPONT, M. Jean-Paul 
DEPLUS, M. Bruno ROSSI, Mme Michelle WAELPUT, M. 
Maxime POURTOIS, M. Samy KALUNGA KAYEMBE, M. 
Cédric MELIS, Mme Charlotte DE JAER, M. John JOOS, 
M. Fabio ANTONINI, Mme Colette WUILBAUT-VAN 
HOORDE, Mme Caroline JUDE, M. Yves ANDRE, M. 
Florent DUFRANE, Mme Christine LAGNEAU, M. John 
BEUGNIES; 
Chef de corps de la police locale : M. Marc GARIN. 
Secrétaire : Stéphane MAUCCI. 
 
 
 
 
Approbation du PV du Conseil du 18 juillet 2017 
 
Le Conseil de police, sur proposition du Collège, en séance publique, 16 présents, 
 
Décide, après en avoir délibéré, à l’unanimité, 
 
Article 1er 
 
D’approuver le PV du Conseil de Police du 18 juillet 2017. 
 
 
DR/GLF/17/055/MD : Comptes annuels 2016 - Vérification de 
l’encaisse. 

 
Vu la Loi du 7 décembre 1998 organisant un service de police intégré structuré à 
deux niveaux ; 
 
Vu l’A.R. du 30 mars 2001 portant le statut juridique du personnel des services 
de police (Art VI.II.72 à 76 concernant la mise en place temporaire des membres 
du personnel au sein de la Police Intégrée) ; 
 
Vu l’article 73 du RGCP (règlement général de la comptabilité de police) ; 
 


 
Considérant qu’il a été procédé à la vérification par le comptable spécial de la 
zone de police, Monsieur P. Quenon, de l’encaisse en date du 31/12/2016 ; 
 
Que les documents suivants sont présentés dans les annexes relatives à chaque 
année : 
 

Situation de caisse, 

Certification du comptable spécial, 

Procès verbal de vérification de caisse, 
Copies des extraits de compte au 31/12 de l’année considérée 
 
 
Le Conseil de police, sur proposition du Collège, en séance publique, 16 présents 
 
Décide, après en avoir délibéré, à l’unanimité. 
 
Article 1er 
De prendre connaissance de la vérification de l’encaisse du comptable spécial en 
date du 31/12/2016. 
 
 
DR/GLF/17/056/HD : Budget extraordinaire 2017 – acquisition 
d’armoires vestiaires. 

 
Vu la Loi du 7 décembre 1998 organisant un service de police intégré structuré à 
deux niveaux ; 
 
Vu l’A.R. du 30 mars 2001 portant le statut juridique du personnel des services 
de police (Art VI.II.72 à 76 concernant la mise en place temporaire des membres 
du personnel au sein de la Police Intégrée). 
 
Considérant que la Zone de Police prévoit le remplacement de mobilier vétuste et 
défectueux ; 
 
Considérant que suite à l’installation des services centraux de la zone de police 
au  sein  du  nouveau  commissariat,  un  besoin  de  30  armoires  vestiaires  pour  le 
personnel est apparu ; 
 
Considérant  que  la  l’état  Belge  a  réalisé  un  marché  public  ouvert  aux  zones  de 
police pour l’acquisition de mobilier, référence FORCMS-MM-057 (Lot 2). 
 
Vu  qu’un  crédit  d’un  montant  de  50.000  euros  a  été  inscrit  au  budget 
extraordinaire 2017, article 33003/741-51.   
Vu que la dépense à considérer est inférieure à 22.000 euros, l’avis du comptable 
spécial n’est pas requis (§ 1er 2°de l’article L1124-40 du CDLD). 
 
 
Le Conseil de police, sur proposition du Collège, en séance publique, 16 présents 
 
Décide, après en avoir délibéré, à l’unanimité. 
 
 


Article 1er 
D’approuver  le  projet  d’acquisition  de  30  armoires  vestiaires  pour  un  montant 
total de 7.883,27 € TVA comprise. 
 
Article 2 
D’autoriser  ces  acquisitions  via  le  marché  public  réalisé  par  l’état  Belge 
(FORCMS-MM-057  Lot  2)  selon  ses  modalités  et  de  s’adresser  à  la  société 
Bedimo, Heide 10 bus 3 à 1780 Wemmel. 
 
Article 3 
D’imputer  ces  dépenses  d’un  montant  total  de  7.883,27  €  TVA  comprise  sur  la 
fonction 33003/741-51 du budget extraordinaire 2017. 
 
Article 4 
De financer cette dépense par emprunt (33003/961-51). 
 
 
DR/GRH/17/1003/AM : Mobilité interne – déclaration de vacance – 2 
AGP Circulation. 

 
Vu la Loi du 7 décembre 1998 organisant un service de police intégré structuré à 
deux niveaux ; 
 
Vu l’AR du 30 mars 2001 portant le statut juridique du personnel des services de 
police ; 
 
Vu  les  articles  VII.II.50  et  51  du  PjPol  déterminant  que  « l’agent  de  police 
contractuel  est  nommé  lorsqu’il  est  désigné  à  un  emploi  statutaire  d’agent  de 
police, soit conformément aux règles de mobilité, soit via un glissement interne 

au sein de la même personnalité juridique » ; 
 
Vu la GPI 15 concernant la mise en œuvre de la mobilité au sein du service de 
police intégré, structuré à 2 niveaux, à l’usage des autorités locales responsables 
des zones de police ; 
 
Vu  la  volonté  du  CDC  de  stabiliser  les  membres  du  personnel  de  la  zone  qui 
seraient encore engagés via un contrat de travail; 
 
Vu que le personnel statutaire doit être la norme dans une zone de police ; 
 
Vu  que  le  cadre  organique  du  cadre  opérationnel  compte  39  emplois  d’AGP 
statutaires ; 
 
Vu que la zone de police compte actuellement 11 AGP contractuels (dont 5 vont 
partir  en  formation  INP  via  la  promotion  sociale  et  4  sont  actuellement  en 
formation  de  base  AGP)  et  31  AGP  statutaires (dont  6  vont  partir  en  formation 
INP via la promotion sociale); 
 
Vu qu’à la suite de la promotion sociale AGP vers INP, seuls deux AGP de notre 
zone seront encore contractuels et qu’il convient de leur offrir la possibilité d’être 
nommé ; 
 
 


Vu que par ailleurs, le service circulation va se retrouver en déficit de personnel 
suite  aux  différents  départs  en  promotion  sociale  et  qu’une  ouverture  d’emploi 
dans  ce  service  pourrait  attirer  d’autres  AGP  de  la  zone  à  venir  renforcer  le 
service ; 
 
Vu  que  la  déclaration  de  vacance  interne  menant  au  glissement  interne  du 
personnel  aura,  si  le  conseil  y  consent,  pour  effet  de  statutariser  le  personnel 
concerné ; 
 
Vu  qu’un  AGP  contractuel  qui  obtiendrait  un  emploi  statutaire  aurait  un  coût 
supplémentaire  pour  la  zone  estimé  à  353,19  euros/mois  (pour  un  AGP  avec  5 
ans d’ancienneté). 
 
Vu  qu’il  y  a  lieu  d’ouvrir  en  mobilité  interne  2  emplois  d’AGP  au  service 
circulation  pour offrir  l’opportunité  à  certains  d’être  nommé  et  pour  créer  une 
opportunité de renforcer le service circulation ;  
 
Vu qu’il convient encore de dire : 
 
1/  que  le  mode  de  sélection  sera  une  interview  tenue  par  le  Chef  de  Corps 
et/ou  la  personne  qu’il  mandate,  un  membre  de  la  GRH,  assistée  le  cas 
échéant par le chef/Directeur du service pour lequel les emplois sont ouverts; 
 
2/Qu’un  CV  et  une  lettre  de  motivation  seront  à  joindre  au  dossier  de 
candidature ; 
 
3/  que  dans  le  cas  où  ces  emplois  seraient  attribué  à  des  membres  du 
personnel  AGP  contractuels  en  CDI  subventionné  par  la  convention  de 
sécurité routière, ces membres du personnel deviendraient statutaires. 
 
 
Le Conseil de police, sur proposition du Collège, en séance publique, 16 présents 
 
Décide, après en avoir délibéré, à l’unanimité. 
 
Article 1er 
Déclarer vacant en mobilité interne 2 emplois d’AGP pour le service 
circulation ; 
 
Article 2 
Préciser ce qui suit : 
 
-  que le mode de sélection sera une interview tenue par le Chef de Corps 
et/ou la personne qu’il mandate, un membre de la GRH, assistée le cas 
échéant  par  le  chef/Directeur  du  service  pour  lequel  les  emplois  sont 
vacants ; 
 
-  qu’un CV et une lettre de motivation seront à joindre au dossier de 
candidature ; 
 
 


-  que  dans  le  cas  où  ces  emplois  seraient  attribués  à  des  membres  du 
personnel AGP contractuels en CDI subventionné par la convention de 
sécurité routière, ces membres du personnel deviendraient statutaires. 
 
Article 3 
La présente décision sera transmise à M. le Gouverneur. 
 
 
 
 
SJC/17/24 OBJET : Budget extraordinaire – Renouvellement du 
revêtement de sol du parking au 1er sous-sol  du commissariat central. 

 
Vu la Loi du 7 décembre 1998 organisant un service de police intégré structuré à 
deux niveaux ; 
 
Vu l’A.R. du 30 mars 2001 portant le statut juridique du personnel des services 
de police ; 
 
Vu la Loi du 17 juin 2016 relative aux marchés publics ; 
 
Attendu  que  le  revêtement  de  sol  du  parking  situé  au  1er  sous-sol  du 
commissariat  central  n’a  pas  fait  l’objet  de  travaux  lors  de  la  rénovation 
complète du bâtiment, celui-ci semblant dans un état acceptable ; 
 
Que,  toutefois,  lors  de  très  fortes  pluies,  des  quantités  importantes  d’eau 
dévalent la rampe d’accès et une partie non retenue par les grilles d’évacuation 
en bas de rampe pénètre dans le parking ; 
 
Attendu  qu’il  est  apparu  lors  de  ces  épisodes  que  le  revêtement  du  parking 
présentait  plusieurs  fissures  engendrant  des  infiltrations  d’eau  dans  le  second 
sous-sol et plus particulièrement dans les vestiaires des membres du personnel ; 
 
Que  cette  situation  rencontrée  à  plusieurs  reprises  cause  un  inconfort  et  des 
désagréments pour les membres du personnel ; 
 
Attendu qu’il convient d’apporter une solution durable à ce problème ; 
 
Attendu  que,  dans  ce  cadre,  une  solution  a  été  étudiée  et  une  offre  de  prix 
remise  par  la  société  momentanée  DHERTE-CIT  BLATON,  cette  dernière  ayant 
été  en  charge  des  travaux  de  rénovation  du  commissariat  central  et  étant  la 
seule  au  fait  de  la  situation  existante  (stabilité,  réseau  d’évacuation,…)  et  des 
problèmes précités; 
 
Attendu qu’il est permis de réaliser un marché public en procédure négociée sans 
publicité avec un opérateur économique déterminé conformément à l’article 42, § 
1, 1° d) ii) de la loi du 17 juin 2016, le marché ne pouvant raisonnablement être 
confié  qu’à  un  soumissionnaire  pour  des  raisons  techniques  et  le  montant  du 
marché étant de 38.227,00 euros HTVA, soit 46.254,67 euros TVAC ; 
 
Vu  que  la  dépense  à  considérer  est  supérieure  à  22.000  euros,  l’avis  du 
comptable spécial est requis (§ 1er 2°de l’article L1124-40 du CDLD) ; 
 


 
Que cet avis sollicité est positif sous réserve de modification budgétaire; 
 
Attendu  que  le  paiement  de  ces  travaux  peut  être  honoré  par  le  biais  d’un 
prélèvement sur fonds de réserve prévu au budget 2017 ; 
 
Attendu que la Zone de police Mons-Quévy  ne dispose pas d’article budgétaire à 
l’extraordinaire  2017  pour  ce  type  de  dépense,  soit  l’article  33001/724-51 
« Equipement et maintenance extraordinaire des bâtiments administratifs » ; 
 
Qu’il  convient  de  le  prévoir  au  service  extraordinaire  dans  la  première 
modification au  budget 2017 ; 
 
 
Le Conseil de police, sur proposition du Collège, en séance publique, 16 présents 
 
Décide, après en avoir délibéré, à l’unanimité. 
 
Article 1er 
D’approuver le renouvellement du revêtement de sol du parking en 1er sous-sol 
du commissariat central pour un montant de 46.257,67 € TVA comprise ; 
 
Article 2 
D’autoriser  ces  travaux  par  la  réalisation  d’un  marché  public  en  procédure 
négociée sans publicité avec un opérateur économique déterminé conformément 
à l’article 42, § 1, 1° d) ii) de la Loi du 17 juin 2016, soit  la société momentanée 
DHERTE-CIT BLATON sise à 7880 Flobecq, Rue Lieutenant Cotton 15; 
 
Article 3 
D’imputer  cette  dépense  au  budget  extraordinaire  2017,  article  33001/724-51 
« Equipement et maintenance extraordinaire des bâtiments administratifs » sous 
réserve d’approbation de la première modification budgétaire 2017 ; 
 
Article 4 
De  financer  ces  travaux  sur  « Prélèvement  sur  le  fonds  de  réserves 
extraordinaire » à l’article 0601/995-51 du budget extraordinaire 2017. 
 
 
DR/GLF/17/052/DS : Clôture 2016 
 
Vu la Loi du 7 décembre 1998 organisant un service de police intégré structuré à 
deux niveaux ; 
 
Vu l’A.R. du 30 mars 2001 portant le statut juridique du personnel des services 
de police (Art VI.II.72 à 76 concernant la mise en place temporaire des membres 
du personnel au sein de la Police Intégrée). 
 
Attendu que le compte 2015 a été approuvé par le Conseil en date du 
25/04/2017 ;  
 
 


Attendu que la zone de police est à même de présenter sa clôture 2016 réalisée 
après plusieurs contacts et réunions avec Madame Noelle Drèze, attachée du 
Gouverneur. 
 
 
Le Conseil de police, sur proposition du Collège, en séance publique, 16 présents 
 
Décide, après en avoir délibéré, à l’unanimité. 
 
Article 1er 
D’approuver  la  clôture  du  compte  2016  et  de  la  transmettre  à  la  Tutelle  pour 
approbation aux montants suivants : 
 
 
Compte Budgétaire
Recettes - Droits nets Dépenses - Engagements Résultat Budgétaire
Service Ordinaire
            3
  7 971 826,32 
                  3
  3 285 521,51 
          4
   686 304,81 
Service Extraordinaire
              3
   707 984,86 
                   3
   161 449,64 
             5
  46 535,22 
Recettes - Droits nets Dépenses - Imputations
Résultat Comptable
Service Ordinaire
            3
  7 971 826,32 
                  3
  3 098 015,84 
          4
   873 810,48 
Service Extraordinaire
              3
   707 984,86 
                   2
   372 506,10 
          1
   335 478,76 
Compte Général
Total Actif/Passif
                                                    4
  0 033 250,49 
Résultats globalisés
(rubrique II et III du 
                                                      5
   345 630,44 
Passif)
Bilan
Réserve
(rubrique IV du Passif)                                                       1
   698 333,43 
Compte de résultat
Produits
Charges
Boni+ Mali-
Résultat d'exploitation
            3
  5 051 144,65 
                  3
  4 020 776,35 
          1
   030 368,30 
Résultat excepionnel
                3
  90 808,16 
                      1
  46 706,36 
             2
  44 101,80 
Résultat de exercice (1)+(2)
            3
  5 441 952,81 
                  3
  4 167 482,71 
          1
   274 470,10 
 
 
 
 
 
DR/GLF/17/060/HD OBJET : Budget extraordinaire 2017 – Acquisition 
de radios. 
 
Vu la Loi du 7 décembre 1998 organisant un service de police intégré structuré à 
deux niveaux ; 
 
Vu l’A.R. du 30 mars 2001 portant le statut juridique du personnel des services 
de police (Art VI.II.72 à 76 concernant la mise en place temporaire des membres 
du personnel au sein de la Police Intégrée). 
 
Considérant  qu’en  date  du  18  juillet  2017,  le  Conseil  de  Police  a  décidé 
l’acquisition de 12 radios pour un montant total de 9.551,74 euros TVA comprise 
et ce, via l’accord cadre « CD-MP-00-40 » avec la société de droit public Astrid. 
 
 


Considérant  qu’une  erreur  a  été  réalisée  dans  la  rédaction  du  dossier  et  qu’il 
convient  d’imputer  cette  dépense  sur  l’article  33013/744-51  du  budget 
extraordinaire 2017 (et pas sur l’article 33003/741-51 comme mentionné dans la 
décision). 
 
Considérant  que  pour  des  raisons  opérationnelles,  il  est  impérativement 
nécessaire de commander rapidement ce matériel. 
 
Vu  qu’un  crédit  d’un  montant  de  515.000  euros  a  été  inscrit  au  budget 
extraordinaire 2017, article 33013/744-51.   
 
Vu que la dépense à considérer est inférieure à 22.000 euros, l’avis du comptable 
spécial n’est pas requis (§ 1er 2°de l’article L1124-40 du CDLD). 
 
 
Le Conseil de police, sur proposition du Collège, en séance publique, 16 présents 
 
Décide, après en avoir délibéré, à l’unanimité. 
 
 
Article 1er 
D’annuler sa décision prise en séance du 18/07/2017 dans le cadre du dossier 
d’acquisition de radios, à savoir  : 
- D’approuver le projet d’acquisition de 12 radios pour un montant total de 
9.551,74 € TVA comprise. 
- D’autoriser cette acquisition via le contrat cadre « CD-MP-00-40 » avec la 
S.A. de droit public ASTRID sise au 54 boulevard du Régent à 1000 
Bruxelles, selon ses modalités et de s’adresser à la société AEG tranzcom, 
Quai de Biestebroeck 300 à 1070 Bruxelles 
- D’imputer cette dépense d’un montant total de 9.551,74 € TVA comprise, 
sur la fonction 33003/741-51 du budget extraordinaire 2017 
- De financer cette acquisition sur emprunt (33003/961-51) ; 
- D’en avertir les autorités de Tutelle. 
 
 
Article 2 
D’entériner les décisions prises par le collège du 23 août 2017 à savoir : 
- D’approuver le projet d’acquisition de 12 radios pour un montant total de 
9.551,74 € TVA comprise. 
- D’autoriser cette acquisition via le contrat cadre « CD-MP-00-40 » avec la 
S.A. de droit public ASTRID sise au 54 boulevard du Régent à 1000 
Bruxelles, selon ses modalités et de s’adresser à la société AEG tranzcom, 
Quai de Biestebroeck 300 à 1070 Bruxelles 
- D’imputer cette dépense d’un montant total de 9.551,74 € TVA comprise, 
sur la fonction 33013/744-51 du budget extraordinaire 2017 
- De financer cette acquisition sur emprunt (33013/961-51) ; 
- D’en avertir les autorités de Tutelle. 
 
 
DR/GLF/17/061/HD : Budget extraordinaire – Acquisition de matériel 
pour salle d’auditions vidéofilmées 

 
 


Vu la Loi du 7 décembre 1998 organisant un service de police intégré structuré à 
deux niveaux ; 
 
Vu l’A.R. du 30 mars 2001 portant le statut juridique du personnel des services 
de police (Art VI.II.72 à 76 concernant la mise en place temporaire des membres 
du personnel au sein de la Police Intégrée) ; 
 
Considérant que  le SER de la zone de police doit effectuer des auditions vidéo-
filmée, principalement de mineurs et qu’actuellement celle-ci sont effectuées au 
sein de la PJF Mons ; 
 
Qu’équiper une salle au sein du commissariat central fera gagner du temps aux 
enquêteurs qui ne seront plus tributaires de l’agenda d’occupation de la salle de 
la  PJF et permettra également de ne pas retarder les devoirs d’enquêtes ; 
 
Considérant  qu’au  vu  des  modifications  législatives  et  de  l’évolution  des 
procédures judiciaires  l’augmentation des auditions vidéo-filmées d’adultes est à 
prévoir ; 
 
Qu’une  circulaire  ministérielle  du  16/07/2001  relative  à  l’enregistrement 
audiovisuel de mineurs victimes ou témoins d’infractions détermine les conditions 
auxquelles  doivent  répondre  les  locaux  d’audition  ainsi  que  le  local  d’accueil  ( 
différent de la salle d’attente) et la salle de régie ; 
 
Considérant  que  la  Police  Fédérale  a  réalisé  un  marché  public  « DGR/SRL 
Procurement    2016  R3 207 »  de  fournitures  pour  l’achat,  la  livraison  et 
l’installation de matériel audio et vidéo dans les chambres d’audition des mineurs 
au profit de la police intégrée ;  
 
Considérant qu’en séance du 18 juillet, le Conseil de Police a marqué son accord 
sur l’achat d’un matériel d’équipement d’une salle d’auditions videofilmées pour 
un montant de 11.089,00 € TVA comprise. 
 
Considérant  qu’il  est  indispensable  de  compléter  ce  matériel  d’une  caméra  et 
d’un  moniteur  supplémentaire  et  ce,  pour  un  montant  total  de  1.462,59  €  TVA 
comprise. 
 
Considérant  qu’il  s’agit  d’une  dépense  au  service  extraordinaire  soit  à  l’article 
33013/744-51  « Achat  de  machines  et  de  matériel  d’équipement  et 
d’exploitation ». 
 
 
Le Conseil de police, sur proposition du Collège, en séance publique, 16 présents 
 
Décide, après en avoir délibéré, à l’unanimité. 
 
Article 1er 
D’approuver le projet d’acquisition du matériel d’équipement d’une salle 
d’auditions vidéo-filmées  pour un montant total estimé de 1.462,59  € TVAC ; 
 
Article 2 
 


De passer par la procédure d’acquisition via marché public réalisé par la police 
fédérale ouvert aux zones de police soit le « DGR/SRL Procurement  2016 
R3 207 » et de commander à la société STUDIOTECH S.A., 7 Houtweg, 1130 
Bruxelles ; 
 
Article 3 
D’imputer la dépense y résultant pour un montant estimé de 1.462,59  € TVAC 
sur la fonction 33013/744-51 du budget extraordinaire 2017 ;  
 
Article 4 
De  financer  cette  acquisition  sur  emprunt  à  l’article  33013/961-51  du  budget 
extraordinaire 2017; 
DR/GLF/17/062/HD OBJET : Budget extraordinaire 2017 – Acquisition 
de mobilier  

 
Vu la Loi du 7 décembre 1998 organisant un service de police intégré structuré à 
deux niveaux ; 
 
Vu l’A.R. du 30 mars 2001 portant le statut juridique du personnel des services 
de police (Art VI.II.72 à 76 concernant la mise en place temporaire des membres 
du personnel au sein de la Police Intégrée). 
 
Considérant  qu’en  séance  du  20  juin  2017,  le  Conseil  de  Police  a  décidé 
l’acquisition de 5 dessertes pour un montant de  648,95 € TVA comprise et ce, 
via le marché public de l’Etat belge FORCMS-MM-087 PERCEEL 5 4.0 
 
Considérant que ce marché public a fait l’objet d’une révision de prix. 
 
Considérant que le montant total de cette dépense s’élève après révision des prix 
à 790,01 € TVA comprise. 
 
Vu que la dépense à considérer est inférieure à 22.000 euros, l’avis du comptable 
spécial n’est pas requis (§ 1er 2°de l’article L1124-40 du CDLD). 
 
Vu  qu’un  crédit  d’un  montant  de  50.000  euros  a  été  inscrit  au  budget 
extraordinaire 2017, article 33003/741-51.   
 
 
Le Conseil de police, sur proposition du Collège, en séance publique, 16 présents 
 
Décide, après en avoir délibéré, à l’unanimité. 
 
Article 1er 
d’annuler sa décision prise en séance du 20/06/2017 dans le cadre du dossier 
d’acquisition de mobilier, à savoir : 
- D’approuver le projet d’acquisition de 5 dessertes pour un montant total 
de 648,95 € TVA comprise. 
- D’autoriser cette acquisition via le contrat cadre « FORCMS-MM-087 
PERCEEL 5 4.0 » selon ses modalités et de s’adresser à la société 
Robberechts, Slachthuisstraat 21 à 2300 Turnhout 
- D’imputer cette dépense d’un montant total de 648,95 € TVA comprise, 
sur la fonction 33003/741-51 du budget extraordinaire 2017 
 
10 

- De financer cette acquisition sur emprunt (33003/961-51) ; 
 
Article 2 
D’approuver le projet d’acquisition de 5 dessertes pour un montant total de 
790,01 € TVA comprise  
 
Article 3 
D’autoriser cette acquisition via le marché public réalisé par l’Etat belge 
(FORCMS-MM-087 PERCEEL 5 4.0) selon ses modalités et de s’adresser à la 
société Robberechts, Slachthuisstraat 21 à 2300 Turnhout. 
 
Article 4 
D’imputer cette dépense d’un montant total de 790,01 € TVA comprise, sur la 
fonction 33003/741-51 du budget extraordinaire 2017 
 
Article 5 
De financer cette acquisition sur emprunt (33003/961-51). 
 
 
DR/GLF/17/064/D OBJET : Budget extraordinaire 2017 - Acquisition de 
pistolets à impulsion électrique. 

 
Vu la Loi du 7 décembre 1998 organisant un service de police intégré structuré à 
deux niveaux ; 
 
Vu l’A.R. du 30 mars 2001 portant le statut juridique du personnel des services 
de police (Art VI.II.72 à 76 concernant la mise en place temporaire des membres 
du personnel au sein de la Police Intégrée) ; 
 
Considérant que fin d’année 2016 la zone de police de Mons-Quévy a réalisé un 
marché  public  pour  l’acquisition  d’armes  non  létales  dont  des  pistolets  à 
impulsion mais qui n’a pas pu être attribué ; 
 
Considérant  que  depuis  le  début  de  cette  année  2017,  la  zone  de  police 
Mons/Quévy a créé une Unité d'Assistance Spécialisée (UAS) et  
qu’afin  de  pouvoir  remplir  ces  missions,  le  Ministre  de  l'Intérieur  a  désigné  la 
zone de police comme zone pilote pour l'utilisation du Taser ; 
 
Considérant que l’ANPA forme des trainers au sein de chaque UAS à l’utilisation 
de  TASER  X2  et  qu’ils  ne  pourront  donner  cours  sur  l'utilisation  d'autre  pistolet 
électrique vu que c'est le seul en fonction au sein de la police fédérale (DSU);  
 
Considérant  qu’il  n’existe  pas  de  marché  public  fédéral  ouvert  aux  zones  de 
police en la matière ; 
 
Vu la loi  du 17 juin 2016 relative aux marché publics, notamment l’article 92 (la 
dépense à approuver HTVA n’atteint pas le seuil de 30.000,00 euros) ; 
 
Vu la loi du 17 juin 2013 relative à la motivation, à l’information et aux voies de 
recours  en  matière  de  marchés  publics,  de  certains  marchés  de  travaux,  ce 
fournitures et de services et de concessions et ses modifications ultérieures ;  
 
11 

Vu l’arrêté royal du 18 avril 2017 relatif à la passation des marchés public dans 
les secteurs classiques et  ses modifications ultérieures, notamment l’article 90 ; 
 
Vu l’arrêté royal du 14/01/2013 établissant les règles générales d’exécution des 
marchés public et ses modifications ultérieures ; 
 
 
Le Conseil de police, sur proposition du Collège, en séance publique, 16 présents 
 
Décide, après en avoir délibéré, à 15 voix pour et 1 abstention (de Charlotte De 
Jaer),  
 
 
 
 
 
 
Article 1er 
D’approuver le projet d’acquisition de 2 pistolets taser pour un montant total de 
6.599,23 € HTVA ; 
 
Article 2 
D’autoriser cette acquisition par la réalisation d’un marché public sur base d’un 
bon de commande et de simple facture acceptée (cf. art. 92, §1er, 1°,a), de la 
loi du 17 juin 2016 relative aux marchés publics et à certains marchés de 
travaux, de fournitures et de services); 
 
Article 3 
D’imputer la dépense en résultant pour un montant estimé total de 7.985,07 €  
TVAC sur la fonction 33013/744-51 du budget extraordinaire 2017 pour 
l’acquisition du matériel; 
 
Article 4 
De financer cette acquisition sur emprunt (33013/961-51) ; 
 
 
DR/GLF/17/065/HD OBJET : Budget extraordinaire – Acquisition de 
véhicules  
 
Vu la Loi du 7 décembre 1998 organisant un service de police intégré structuré à 
deux niveaux ; 
 
Vu l’A.R. du 30 mars 2001 portant le statut juridique du personnel des services 
de police (Art VI.II.72 à 76 concernant la mise en place temporaire des membres 
du personnel au sein de la Police Intégrée). 
 
Considérant que la Zone de Police Mons-Quévy dispose d’un charroi composé de 
combis, de véhicules strippés et de véhicules anonymes. 
 
Considérant  que  l’achat  de  nouveaux  véhicules  est  nécessaire  dans  le  cadre  de 
l’usure isochrone du parc automobile. 
 
Considérant que la Police Fédérale et l’Etat belge ont réalisé des marchés publics 
pour l’achat de véhicules, marchés ouverts aux Zones de Police. 
 
Considérant  qu’il  est  nécessaire  de  procéder  à  l’acquisition  des  véhicules 
suivants : 
 
12 


Pour  le  service  d’assistance  policière  aux  victimes  (SAPV) :  un  véhicule 
anonyme VW Golf Sportvan pour un montant total de 19.883,80 euros TVA 
comprise 

Pour  la  proximité  de  Jemappes :  un  véhicule  identifié  Police  VW  Caddy 
pour un montant total de 25.831,27 € TVA comprise 
 
Vu  qu’un  crédit  a  été  inscrit  au  budget  extraordinaire  2017  pour  l’achat  de 
véhicules, article 33007/743-52.  
 
 
Le Conseil de police, sur proposition du Collège, en séance publique, 16 présents 
 
Décide, après en avoir délibéré, à l’unanimité. 
 
Article 1er 
D’acquérir, via le marché public réalisé par l’Etat belge FORCMS-VV-076 Lot 2, 
un véhicule VW Caddy pour un montant total de 25.831,27 euros TVA comprise.  
 
Article 2 
D’acquérir, via le marché public réalisé par la Police Fédérale DSA 2016 R6 007, 
un véhicule VW Golf Sportvan pour un montant total de 19.883,80 euros TVA 
comprise.  
 
Article 3 
De s’adresser à la s.a. D’Ieteren, rue du Mail 50 à 1050 Ixelles, soumissionnaire 
de ces marchés publics 
 
Article 4 
D’imputer ces dépenses sur la fonction 33007/743-52 du budget extraordinaire 
2017 
 
Article 5 
De financer cette acquisition sur emprunt (33007/961-51). 
 
 
DR/GLF/17/067/HD OBJET : Budget extraordinaire – Acquisition de 
smartphones et tablettes tactiles. 
 
Vu la Loi du 7 décembre 1998 organisant un service de police intégré structuré à 
deux niveaux ; 
 
Vu l’A.R. du 30 mars 2001 portant le statut juridique du personnel des services 
de police (Art VI.II.72 à 76 concernant la mise en place temporaire des membres 
du personnel au sein de la Police Intégrée). 
 
Considérant  que  3  smartphones  de  fonction  de  la  Zone  de  Police  Mons-Quévy 
sont hors d’usage. 
 
Considérant que la Zone de Police ne dispose pas d’appareil en réserve. 
 
 
13 

Considérant qu’il est nécessaire d’acquérir une tablette tactile (type Ipad) pour le 
Chef  de  Corps  et  une  pour  l’unité  d’assistance  spéciale  (consultation  de 
documents en ligne, de plans, de photos satellitaires lors d’interventions, etc). 
 
Considérant que l’Etat belge a réalisé un marché public pour l’achat de matériel 
de communication, marché ouvert aux zones de police. 
 
Vu  qu’un  crédit  a  été  inscrit  au  budget  extraordinaire  2017,  article  33013/744-
51.   
 
Le Conseil de police, sur proposition du Collège, en séance publique, 16 présents 
 
Décide, après en avoir délibéré, à l’unanimité. 
 
Article 1er 
D’acquérir, via le marché public réalisé par l’Etat belge FORCMS-GSM-098, 3 
smartphones (Iphone), 2 tablettes tactiles (Ipad), claviers et accessoires, pour 
un montant total de 5.904,75 euros TVA comprise.  
 
Article 2 
De s’adresser à la s.a. Vandenabeele, Kortrijkstraat 174 à 8770 Ingelmunster, 
soumissionnaire de ce marché public 
 
Article 3 
D’imputer ces dépenses sur la fonction 33013/744-51 du budget extraordinaire 
2017 
 
Article 4 
De financer cette acquisition sur emprunt (33013/961-51). 
 
 
DR/GLF/17/068/MD : Budget extraordinaire 2017 – acquisition 
d’appareils électroniques de détection de présence d’alcool, de type 
« sampling » 

 
Vu la Loi du 7 décembre 1998 organisant un service de police intégré structuré à 
deux niveaux ; 
 
Vu l’A.R. du 30 mars 2001 portant le statut juridique du personnel des services 
de police (Art VI.II.72 à 76 concernant la mise en place temporaire des membres 
du personnel au sein de la Police Intégrée). 
 
Considérant que la zone a acquis, en 2015, deux appareils dits de « sampling », 
permettant l’analyse de l’air présent dans l’habitacle des véhicules et détectant, 
endéans les 15 secondes, la présence d’alcool dans l’air analysé ; 
Que sur cette base, un contrôle d’alcoolémie « classique » peut être effectué ; 
 
Considérant que cette manière de procéder permet de gagner du temps et donc 
d’effectuer davantage de contrôles, outre l’économie réalisée ; 
 
Considérant  que,  pour  des  raisons  opérationnelles,  il  convient  d’acquérir  trois 
appareils similaires ; 
 
14 

 
Considérant qu’il existe un marché public réalisé par la Police Fédérale et ouvert 
aux zones de police en la matière ; 
 
Considérant que la dépense à considérer est inférieure à 22.000 euros, l’avis du 
comptable spécial n’est pas requis (§ 1er et 2° de l’article L1124-40 du CDLD). 
 
Considérant  que  la  zone  de  police  a  prévu  un  article  au  budget  extraordinaire 
2017 pour l’achat de type de matériel, article 33013/744-51 ; 
 
 
Le Conseil de police, sur proposition du Collège, en séance publique, 16 présents 
 
Décide, après en avoir délibéré, à l’unanimité. 
 
Article 1er 
D’acquérir,  via  le  marché  public  réalisé  par  la  Police  Fédérale  DGR/DRL 
Procurement 2016 R3 224, 3 d’appareils électroniques de détection de présence 
d’alcool,  de  type  « sampling »  pour  un  montant  total  de  1.796,85  euros  TVA 
comprise 
 
Article 2 
De s’adresser à Polis Service BVBA, Achterstenhoek 26 à 2275 LILLE, 
soumissionnaire du marché public 
 
Article 3 
D’imputer cette dépense sur la fonction 33013/744-51 du budget extraordinaire 
2017 
 
Article 4 
De financer cette acquisition sur emprunt (33013/961-51). 
 
 
DR/GLF/17/069/MD : Budget extraordinaire – Acquisition d’appareils 
électroniques portatifs de test et d’analyse d’haleine 
 
Vu la Loi du 7 décembre 1998 organisant un service de police intégré structuré à 
deux niveaux ; 
 
Vu l’A.R. du 30 mars 2001 portant le statut juridique du personnel des services 
de police (Art VI.II.72 à 76 concernant la mise en place temporaire des membres 
du personnel au sein de la Police Intégrée). 
 
Considérant que la zone dispose de 9 appareils électroniques portatifs de test et 
d’analyse  d’haleine  en  fin  de  vie,  pour  lesquels  les  réparations  ne  peuvent  plus 
être effectuées au vu de leur obsolescence,  
 
Considérant  que,  pour  des  raisons  opérationnelles,  il  convient  de  procéder  au 
remplacement desdits appareils et d’acquérir un supplémentaire, pour un total de 
10 appareils ; 
 
 
15 

Considérant qu’il existe un marché public réalisé par la Police Fédérale et ouvert 
aux zones de police en la matière ; 
 
Considérant que la dépense à considérer est supérieure à 22.000 euros, l’avis du 
comptable spécial est requis (§ 1er et 2° de l’article L1124-40 du CDLD). 
Considérant  que  la  zone  de  police  a  prévu  un  article  au  budget  extraordinaire 
2017 pour l’achat de type de matériel, article 33013/744-51 ; 
 
 
Le Conseil de police, sur proposition du Collège, en séance publique, 16 présents 
 
Décide, après en avoir délibéré, à l’unanimité. 
 
Article 1er 
D’acquérir,  via  le  marché  public  réalisé  par  la  Police  Fédérale  DGR/DRL 
Procurement  2016  R3  223,  10  d’appareils  électroniques  appareils  électroniques 
portatifs  de  test  et  d’analyse  d’haleine,  pour  un  montant  total  de 
44.766,01 euros TVA comprise 
 
Article 2 
De s’adresser à Dräger Safety Belgium NV, Heide 10 à 1780 WEMMEL, 
soumissionnaire du marché public  
 
Article 3 
D’imputer  ces  dépenses  sur  l’article  33013/744-51  du  budget  extraordinaire 
2017 
 
Article 4 
De financer ces acquisitions sur emprunt (33013/961-51).  
 
 
DR/GLF/17/070/ND : Budget extraordinaire 2017  – Acquisition de 
mobilier 
 
Vu la Loi du 7 décembre 1998 organisant un service de police intégré structuré à 
deux niveaux ; 
 
Vu l’A.R. du 30 mars 2001 portant le statut juridique du personnel des services 
de police (Art VI.II.72 à 76 concernant la mise en place temporaire des membres 
du personnel au sein de la Police Intégrée). 
 
Considérant que la Zone de Police suite à l’installation des services centraux de la 
zone de police au sein du nouveau commissariat, prévoit le remplacement de 
mobilier vétuste et défectueux ; 
 
Que d’autre part, en prévision des futurs engagements et de la mise en place de 
service supplémentaire, certains besoins en matière de mobilier sont nécessaire ;  
 
Considérant que l’Etat belge (CMS FOR) a réalisé des marchés publics en matière 
de mobilier ; 
 
Considérant que ces marchés publics sont ouverts aux Zones de Police. 
 
16 

 
Considérant que la Zone de Police a prévu un montant de 50.000 euros au 
budget 2017, service extraordinaire en matière de dépenses en mobilier, article 
33003/741-51. 
 
Vu que la dépense à considérer est supérieure à 22.000 euros, l’avis du 
comptable spécial est requis (§ 1er et 2° de l’article L1124-40 du CDLD). 
 
Considérant que l’avis du comptable spécial est favorable ; 
 
 
Le Conseil de police, sur proposition du Collège, en séance publique, 16 présents 
 
Décide, après en avoir délibéré, à l’unanimité. 
 
Article 1er 
-  D’approuver  le  projet  d’acquisition  de  10  fauteuils  ergo  audition  pour  un 
montant total de 2.609,49 € TVA comprise. 
 
Article 2 
-  D’autoriser  cette  acquisition  via  le  marché  public  réalisé  par  l’Etat  belge 
(FORCMS-MM-071-2)  selon  ses  modalités  et  s’adresser  à  la  société  BENE 
BELGIUM, Leonardo De Vincilaan 2Bt 7 à 1930 Zaventem.  
 
Article 3 
-  D’approuver  le  projet  d’acquisition  de  80  fauteuils  ergo  pour  poste  de 
travail pour un montant total de 25.414,84 € TVA comprise. 
 
Article 4 
-  D’autoriser  cette  acquisition  via  le  marché  public  réalisé  par  l’Etat  belge 
(FORCMS-MM-071-1)  selon  ses  modalités  et  s’adresser  à  la  société 
KINNARPS, Heide 15 à 1780 Wemmel. 
 
Article 5 
-  D’approuver le projet d’acquisition de 1 fauteuil ergonomique prescrit par 
la médecine du travail  pour un montant total de 394,19 € TVA comprise. 
 
Article 6 
-  D’autoriser  cette  acquisition  via  le  marché  public  réalisé  par  l’Etat  belge 
(FORCMS-MM-071-1)  selon  ses  modalités  et  s’adresser  à  la  société 
KINNARPS, Heide 15 à 1780 Wemmel. 
 
Article 7 
-  D’approuver le projet d’acquisition de 1 fauteuil ergonomique pour le local 
caméra pour un montant total de 488,90 € TVA comprise. 
 
Article 8 
-  D’autoriser  cette  acquisition  via  le  marché  public  réalisé  par  l’Etat  belge 
(FORCMS-MM-071-4)  selon  ses  modalités  et  s’adresser  à  la  société  BMA 
ERGONOMICS, Ninoofsesteenweg 55 à 1760 Roosdaal. 
Article 9 
 
17 

-  D’approuver  le  projet  d’acquisition  de  10  caissons  blocs  tiroirs  pour  un 
montant total de 2.098,75 € TVA comprise. 
 
Article 10 
-  D’autoriser  cette  acquisition  via  le  marché  public  réalisé  par  l’Etat  belge 
(FORCMS-MM-057)  selon  ses  modalités  et  s’adresser  à  la  société 
ROBBERECHTS, Slachthuisstraat 21 à 2300 Turnhout. 
 
Article 11 
-  D’approuver  le  projet  d’acquisition  de  30  chaises  réunions  pour  un 
montant total de 5.556,80 € TVA comprise. 
 
Article 12 
-  D’autoriser  cette  acquisition  via  le  marché  public  réalisé  par  l’Etat  belge 
(FORCMS-MM-071-2)  selon  ses  modalités  et  s’adresser  à  la  société  BENE 
BELGIUM, Leonardo De Vincilaan 2Bt 7 à 1930 Zaventem. 
 
Article 13 
-  D’approuver le projet d’acquisition de 15 chaises pliantes pour un montant 
total de 571,54 € TVA comprise. 
 
Article 14 
-  D’autoriser cette acquisition via le marché public réalisé par l’Etat belge 
(FORCMS-MM-079-1) selon ses modalités et s’adresser à la société 
KINNARPS, Heide 15 à 1780 Wemmel. 
 
Article 15 
-  D’imputer ces dépenses d’un montant total de 37.134,51 € TVA comprise, 
sur la fonction 33003/741-51 du budget extraordinaire 2017 
 
Article 16 
-  De financer cette acquisition sur emprunt (33003/961-51). 
 
 
 
DS/GRF/17/071/DS OBJET : Budget extraordinaire 2017 – WIFI  
 
Vu la Loi du 7 décembre 1998 organisant un service de police intégré structuré à 
deux niveaux ; 
 
Vu l’A.R. du 30 mars 2001 portant le statut juridique du personnel des services 
de police (Art VI.II.72 à 76 concernant la mise en place temporaire des membres 
du personnel au sein de la Police Intégrée) ; 
 
Considérant qu’il convient de procéder à l’installation du WIFI au sein du 
commissariat central ; 
 
Considérant que l’Etat belge (CMS FOR) a réalisé un marché public en ce qui 
concerne le matériel permettant d’installer le Wifi à chaque étage, marché 
Smals-BB-001.006/2015-Firewalls ; 
 
Considérant que ce marché public est ouvert aux Zones de Police ; 
 
18 

 
Vu que la dépense à considérer est inférieure à 22.000 euros, l’avis du comptable 
spécial  n’est  pas  spécifiquement  requis  (§  1er  2°  de  l’article  L1124-40  du 
CDLD) ; 
 
Vu que la Zone de Police a prévu un montant de 100.000 euros au budget 2017, 
service extraordinaire en matière de dépenses informatiques, article 33005/742-
53 ; 
 
 
Le Conseil de police, sur proposition du Collège, en séance publique, 16 présents 
 
Décide, après en avoir délibéré, à l’unanimité. 
 
Article 1er 
D’approuver le projet d’acquisition du matériel permettant d’installer le WIFI au 
sein du commissariat central pour un montant total de 6.936,83 € TVA 
comprise ; 
 
Article 2 
D’autoriser cette acquisition via le marché public « Smals-BB-001.006/2015-
Firewalls » réalisé par le FORCMS selon ses modalités et de s’adresser à la 
société Van Roey Automation n.v., 2 Kempenlaan à 2300 Turnhout ; 
 
Article 3 
D’imputer cette dépense sur la fonction 33005/742-53 du budget extraordinaire 
2017 ; 
 
Article 4 
De financer cette acquisition sur emprunt (33005/961-51). 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
19