Ceci est une version HTML d'une pièce jointe à la demande d'accès à l'information 'Délibérations du Conseil Communal de 2006 à ce jour, y compris celles prises à huis clos - Coordonnées du Fonctionnaire désigné par le Conseil Communal, chargé de la réalisation de l’information.'.

Ville 
N° 0248/1 
de 
EXTRAIT du procès-verbal de la séance du CONSEIL COMMUNAL du 
Verviers 
7 mai 2018 
 
 
Présents:  Mme TARGNION, Bourgmestre; 
Mme RENIER, Présidente du C.P.A.S.; 
Mmes et MM. PITANCE, AYDIN, ORBAN, BEN ACHOUR, PIRON, ISTASSE, LAMBERT, Echevins et Echevine; 
M. NYSSEN, Président du Conseil; 
Mmes  et  MM.  LEGROS,  ELSEN,  BREUWER,  BOTTERMAN,  VAN  DE  WAUWER,  POLIS-PIRONNET,  DEGEY, 
CARTON,  GILSON,  MESTREZ,  CELIK,  OZER,  DUMOULIN,  VOISIN,  BERRENDORF,  DENIS,  KRIESCHER, 
NAJI,  SCHROUBEN,  LEONARD,  EL  HAJJAJI-DARRAJI,  DETHIER,  GREIMERS,  LUKOKI,  LOPEZ 
RODRIGUEZ-PIROTTE, PAULY-CLOSE, LEPAS, Conseillers et Conseillères; 
M. DEMOLIN, Directeur général. 
 
 
SEANCE  PUBLIQUE 
 
 
N° 16.-  PERSONNEL COMMUNAL - Prestations pour entités distinctes de la Ville - Convention 
de mise à disposition et évaluation du subside - Régie des Quartiers de Verviers, A.S.B.L. - 
Modification - Approbation. 
 
 
LE  CONSEIL, 
 
 
Vu sa délibération, en date du 29 janvier 2018, adoptant à la date du 4 décembre 2017, 
la convention  de  mise  à  disposition  de  personnel  au  sein  de  l’A.S.B.L.  "Régie  des  Quartiers  de 
Verviers",  convention  prenant  fin  à  la  date  du  31 mars  2019  et  au  31 mars  2018  en  ce  qui 
concerne la mise à disposition de Mmes DUMEZ Françoise et FRANCOIS Valérie;  
 
Attendu que les missions de l’A.S.B.L. "Régie des Quartiers de Verviers", organisme de 
logements à finalité sociale, ont un rapport direct avec l’intérêt communal; 
 
Vu la convention de partenariat établie ente la Ville et l’A.S.B.L. "Régie des Quartiers 
de Verviers " en date du 28 février 2005 et ses modifications ultérieures; 
 
Attendu  que,  afin  de  permettre  à  l’A.S.B.L.  d’exercer  ses  activités  d’amélioration  des 
conditions  de  vie  à  l’intérieur  d’un  ou  de  plusieurs  quartiers  d’habitations  par la mise en œuvre 
d’une politique d’insertion intégrée, la Ville prend en charge les emplois suivants : 
-  deux médiateurs sociaux à temps plein; 
-  deux équivalents temps plein ouvriers compagnons à vocation technique, dont deux mi-temps 
pour le Service d’Activités Citoyennes d’Ensival et deux mi-temps pour le Service d’Activités 
Citoyennes de Mangombroux-Abattoir; 
-  en  fonction  du  montant  des  subsides  alloués,  des  heures  complémentaires  peuvent  leur  être 
octroyées jusqu’à concurrence maximale d’un temps plein; 
 
Vu,  d’une  part,  la  délibération  du  Collège  communal,  en  date  du  16 mars  2018, 
désignant Mme FRANCOIS Valérie en qualité de puéricultrice à temps plein (38 heures/semaine), 
sous  le régime  du  contrat  de  travail,  à  partir  du  1er avril  2018,  dans  le  cadre  de  l’Aide  à  la 
Promotion  de  l’Emploi  et  du  projet  "Viva  for  Life",  pour  la  Halte  Garderie  (avec  conditions 
résolutoire au contrat), l’intéressée étant mise à disposition de l’A.S.B.L. "Régie des Quartiers de 
Verviers"; 

N° 0248/2 
 
 
 
 
 
 
Vu,  d’autre  part,  la  délibération  du  Collège  communal,  en  date  du  30 mars  2018, 
désignant Mme SCANU Mélanie en qualité de puéricultrice à temps partiel (30 heures/semaine), 
sous  le  régime  du  contrat  de  travail,  à  partir  du  03 avril  2018,  dans  le  cadre  de  l’Aide  à  la 
Promotion  de  l’Emploi  et  du  projet  "Viva  for  Life",  pour  la  Halte  Garderie  (avec  condition 
résolutoire au contrat), l’intéressée étant mise à disposition de l’A.S.B.L. "Régie des Quartiers de 
Verviers" en lieu et place de Mme DUMEZ Françoise dont le contrat est venu à échéance en date 
du 31 mars 2018; 
 
Vu  la  prolongation  de  la  désignation  de  Mme FRANCOIS  Valérie  et  du  changement 
intervenu dans l’identité de l’autre agent mis à disposition de l’A.S.B.L. susvisée; 
 
Attendu qu’il y a ainsi lieu de revoir la convention de mise à disposition de personnel au 
sein de l’A.S.B.L. "Régie des Quartiers de Verviers"; 
 
Attendu que le temps de travail de chaque agent mis à disposition de l’A.S.B.L. susvisée 
est adaptable en fonction des décisions du Collège communal; 
 
Attendu  que  l’A.S.B.L.  "Régie  des  Quartiers  de  Verviers"  prend  en  charge  le  coût 
salarial imputable à la Ville selon la convention de partenariat établi avec la Ville; 
 
Vu  l’article  144bis  de  la  Nouvelle  loi  communale  relatif  à  la  mise  de  travailleurs  à  la 
disposition d’un C.P.A.S., d’une société de logement social ou d’une association sans but lucratif; 
 
Attendu que, conformément à sa décision du 15 décembre 2008, relative à l’estimation 
des subsides en personnel, la subvention annuelle estimée sur base du coût moyen des agents des 
grades repris à la convention ci-jointe, s’élève à 287.462,93 € dont il faut déduire le montant qui 
sera  en  principe  remboursé  par  l’A.S.B.L.  sur  base  des  décomptes  établis  par  la  Ville  soit 
229.937,91 € estimés, ce qui porte l’évaluation du subside final à 57.525,02 € estimés;  
 
Attendu que le Conseil d’administration de l’A.S.B.L. "Régie des Quartiers de Verviers" 
compte au moins un membre dûment désigné par la Première Assemblée communale; 
 
Vu  le  Livre  premier  de  la  troisième  partie  du  Code  de  la  Démocratie  locale  et  de  la 
Décentralisation, modifié par le décret du 22 novembre 2007; 
 
Vu les articles L3331-1 à 9 du Titre III du Livre III de la troisième partie du Code de la 
Démocratie locale et de la Décentralisation; 
 
Vu l’article L1122-30 du Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation; 
 
Vu  les  mesures  prises  par  le  Collège  communal  du  23 novembre  2007  relatives  au 
contrôle de l’octroi et de l’emploi de certaines subventions; 
 
Vu  la  circulaire  ministérielle  du  14 février  2008  relative  au  contrôle  de  l’octroi  et  de 
l’emploi de certaines subventions;  
 
Vu sa décision du 24 novembre 2008 sur les mesures de contrôle financier des A.S.B.L. 
et associations aidées par la Ville et ses dérogations; 
 
Vu la circulaire ministérielle relative au budget 2017; 
 
Vu la circulaire du 30 mai 2013 sur l’octroi des subventions par les pouvoirs locaux; 

N° 0248/3 
 
 
 
 
 
 
Vu l’avis de légalité préalable et motivé de M. le Directeur financier; 
 
Vu  l’avis  favorable  émis  par  la  Section  "Administration  générale-Police-Sécurité-
Prévention-Ressources humaines" en sa séance du 3 mai 2018; 
 
A l’unanimité, 
 
 
ADOPTE 
 
 
à  la  date  du  3 avril  2018,  la  convention  de  mise  à  disposition  de  personnel  au  sein  de  l’A.S.B.L. 
"Régie des Quartiers de Verviers", convention prenant fin à la date du 31 mars 2019 (voir annexe), 
 
 
DECIDE : 
 
 
-  d’accorder  son  aide  à  l’A.S.B.L.  "Régie  des  Quartiers  de  Verviers"  sous  forme  de  mise  à 
disposition de personnel et estimé en 2018 à 57.525,02 €; 
 
-  d’appliquer le principe du Titre III du Livre III de la troisième partie du Code de la Démocratie 
locale  et  de  la  Décentralisation  relatif  au  contrôle  de  l’octroi  et  de  l’emploi  de  certaines 
subventions vu que les montants sont supérieurs à 25.000,00 €.  
 
 
La  présente  délibération  sera  transmise,  pour  information,  à  l’A.S.B.L.  "Régie  des 
Quartiers de Verviers" et au Service des Finances. 
 
 
 
PAR  LE  CONSEIL : 
 
Le Directeur général, 
La Bourgmestre, 
P. DEMOLIN 
M. TARGNION 

N° 0248/4 
 
 
 
Convention de mise à disposition de sept agents communaux contractuels  
sur la base de l’article 144 bis de la Nouvelle Loi Communale 
A.S.B.L. Régie des Quartiers de Verviers 
 
Entre :  
 
-La Ville de Verviers, ci-après dénommée l’employeur,  
dont le siège est situé à 4800 Verviers, place du Marché, 55 
représentée par le Collège Communal agissant en vertu d’une délibération du Conseil Communal 
du 27 mars 2017 
 
-L’association sans but lucratif « Régie des Quartiers de Verviers » 
ci-après dénommée l’utilisateur,  
dont le siège est situé à 4800 Verviers, Place du Marché 55  
représentée par M. ISTASSE Jean-François, Président du Conseil d’administration  
 
 
Il est convenu et accepté ce qui suit :  
 
 
Article 1: Objet de la mise à disposition  
 
Conformément aux dispositions de l’article 144 bis de la Nouvelle Loi Communale, la Ville de 
Verviers, pour la défense des intérêts communaux, met à disposition de l’utilisateur M. Vincent 
VANDERHEYDEN, ouvrier compagnon, Mme Christel NYSSEN, médiatrice sociale, Mme Carine 
VROOMEN, ouvrier compagnon, Mme Fabienne DUFOUR, ouvrier compagnon, Mme DUFRASNE 
Maud, médiatrice sociale (employée d’administration) dans le cadre du Maribel social, Mmes 
FRANCOIS Valérie et SCANU Mélanie, puéricultrices dans le cadre de l’Aide à la Promotion de 
l’Emploi, travailleurs engagés par elle dans les liens d’un contrat de travail.  
 
Ces mises à disposition permettront à la Ville de Verviers de rencontrer des besoins dans le 
secteur social.  
 
 
Article 2: Nature de la mission  
 
Les travailleurs sont mis à la disposition de l’utilisateur en vue de poursuivre une mission qui a un 
rapport direct avec l’intérêt communal.  
 
 
Article 3: Durée de la mise à disposition  
 
Les travailleurs sont mis à disposition de l’utilisateur à compter du 03 avril 2018, jusqu’au 
31 mars 2019. 
 
La présente convention est résiliable par chacune des parties moyennant un préavis de 3 mois.  
 
 
Article 4: Conditions de la mise à disposition  
 
La mise à disposition des travailleurs est organisée suivant les conditions ci-après:  
 
- Les travailleurs conservent leur qualité d’agent contractuel au sein de la Ville pendant toute la 
durée de la mise à disposition et demeurent soumis aux dispositions réglementaires applicables 
aux agents contractuels de la Ville, en ce compris le statut administratif,  le règlement de travail et 
le régime pécuniaire des agents non nommés.  
- Le travailleur M. Vincent VANDERHEYDEN sera soumis à un régime de travail conforme au 
contrat de travail conclu entre lui et l’employeur, soit 38 heures par semaine, le travailleur Mme 
Christel NYSSEN sera soumis à un régime de travail conforme au contrat de travail conclu entre 
lui et l’employeur, soit 38 heures par semaine, le travailleur Mme Carine VROOMEN sera soumis à 
un régime de travail conforme au contrat de travail conclu entre lui et l’employeur, soit 30 heures 

N° 0248/5 
par semaine, le travailleur Mme Fabienne DUFOUR sera soumis à un régime de travail conforme 
au  
 
 
 
 
contrat de travail conclu entre lui et l’employeur, soit 30 heures par semaine, le travailleur 
Mme DUFRASNE Maud sera soumis à un régime de travail conforme au contrat de travail conclu 
entre elle et l’employeur, soit 38 heures par semaine, le travailleur le travailleur Mme FRANCOIS 
Valérie sera soumis à un régime de travail conforme au contrat de travail conclu entre lui et 
l’employeur, soit 38 heures par semaine, et le travailleur Mme SCANU Mélanie sera soumis à un 
régime de travail conforme au contrat de travail conclu entre lui et l’employeur, soit 30 heures par 
semaine. En fonction du montant des subsides alloués, des heures complémentaires peuvent leur 
être octroyées jusqu’à concurrence maximale d’un temps plein. 
 
- Le temps de travail de chaque agent mis à disposition de l’A.S.B.L. susvisée  est adaptable en 
fonction des décisions du Collège communal. 
 
- Les travailleurs effectueront leurs prestations au sein des bâtiments de l’utilisateur.  
 
- L’octroi des congés s’opérera selon les nécessités de l’utilisateur, mais en fonction du régime des 
congés en vigueur au sein de la Ville.  
 
- L’utilisateur est tenu d’avertir le service des Ressources humaines de la Ville de toute absence, 
justifiée ou non des personnes mises à disposition, et ce dès sa survenance.  
 
- Le contrôle éventuel des absences pour maladie sera effectué par les soins et aux frais de la 
Ville.  
 
- En cas d’accident du travail ou sur le chemin du travail, l’utilisateur fera parvenir sans délai à 
l’employeur la relation circonstanciée de l’accident.  
 
La Ville continue à gérer la situation administrative des agents.  
 
 
Article 5: Rémunération  
 
Les personnes mises à disposition dans le cadre de la présente convention seront rémunérées par 
la Ville, conformément aux dispositions du contrat de travail conclu entre elles.  
 
Le coût financier de ces agents est pris en charge selon la répartition prévue dans la convention de 
partenariat entre la Ville et l’ASBL et en fonction du subside octroyé à l’A.S.B.L. susvisée dans la 
cadre du projet « Viva For Life » pour la Halte Garderie. 
 
Les travailleurs ne bénéficieront d’aucun avantage pécuniaire à charge de l’utilisateur à l’occasion 
de la mise à disposition.  
 
Le supplément de frais de mission exposé par les travailleurs à l’occasion de la présente mise à 
disposition et dont la charge incomberait à l’employeur en vertu des règles relatives au régime 
pécuniaire des agents contractuels de la Commune est remboursable, outre l’équivalent de la 
rémunération, par l’utilisateur à l’employeur, sur la base de documents justificatifs.  
 
 
Article 6: Interdiction de la mise à disposition en cascade  
 
La mise à disposition en cascade étant strictement interdite par la loi, l’utilisateur s’engage à ne 
jamais mettre à disposition de quelque autre structure que ce soit et pour quelque raison que ce 
soit les travailleurs mis à disposition dans le cadre de la présente convention.  
 
 
Article 7: Collaboration entre les parties  
 
Pour le bien de chacune des parties et pour la réussite de la mission, une étroite collaboration sera 
mise sur pied entre l’employeur, l’utilisateur et les travailleurs mis à disposition.  
 

N° 0248/6 
Les parties se tiendront mutuellement informées de la bonne exécution des mesures prévues par 
la présente convention et des problèmes rencontrés.  
 
 
 
 
 
 
Si l’utilisateur constate une faute (grave) dans le chef des personnes mises à disposition, il est 
tenu d’en avertir la Commune dans les 24 heures qui suivent la faute.  
 
Article 8: Responsabilité  
 
L’utilisateur est responsable, pendant la durée de la mise à disposition, des dispositions de la 
législation en matière de réglementation et de protection du travail applicables au lieu de travail. Il 
s’agit des dispositions qui ont trait à la durée de travail, aux jours fériés, au repos du dimanche, au 
travail des femmes, au travail des jeunes, au travail de nuit, aux règlements de travail, à la santé et 
à la sécurité des travailleurs ainsi qu’à la salubrité du travail et des lieux de travail.  
 
Fait à Verviers, en deux exemplaires, dont chaque partie reconnaît avoir reçu un original, le 07 mai 
2018. 
 
 
Pour l’employeur,  
 
 
 
 
 
 
  
Par ordonnance,  
 
La Bourgmestre, 
Le Directeur général, 
  
 
 
 
 
P. DEMOLIN 
 
 
M. TARGNION           
 
 
 
Les travailleurs, 
 
 
 
 
V. VANDERHEYDEN       
 
C. NYSSEN 
 
 
C. VROOMEN   
 
 
 
 
 F. DUFOUR 
 
 
 
M. DUFRASNE  
 
M. SCANU 
 
 
 
 
 
 
 
 
V. FRANCOIS 
 
 
Pour l’utilisateur,  
Le Président du Conseil d’administration,  
 
 
 
J-F. ISTASSE