Ceci est une version HTML d'une pièce jointe à la demande d'accès à l'information 'Délibérations du Conseil Communal de 2006 à ce jour, y compris celles prises à huis clos - Coordonnées du Fonctionnaire désigné par le Conseil Communal, chargé de la réalisation de l’information.'.

Ville 
N° 0241/1 
de 
EXTRAIT du procès-verbal de la séance du CONSEIL COMMUNAL du 
Verviers 
7 mai 2018 
 
 
Présents:  Mme TARGNION, Bourgmestre; 
Mme RENIER, Présidente du C.P.A.S.; 
Mmes et MM. PITANCE, AYDIN, ORBAN, BEN ACHOUR, PIRON, ISTASSE, LAMBERT, Echevins et Echevine; 
M. NYSSEN, Président du Conseil; 
Mmes  et  MM.  LEGROS,  ELSEN,  BREUWER,  BOTTERMAN,  VAN  DE  WAUWER,  POLIS-PIRONNET,  DEGEY, 
CARTON, GILSON, MESTREZ, CELIK, OZER, DUMOULIN, VOISIN, BERRENDORF, DENIS, KRIESCHER, NAJI, 
SCHROUBEN,  LEONARD,  EL  HAJJAJI-DARRAJI,  DETHIER,  GREIMERS,  LUKOKI,  LOPEZ  RODRIGUEZ-
PIROTTE, PAULY-CLOSE, LEPAS, Conseillers et Conseillères; 
M. DEMOLIN, Directeur général. 
 
 
SEANCE  PUBLIQUE 
 
 
N° 09.-  PERSONNEL COMMUNAL - Allocation pour services de gardes internes - Règlement - 
Modification. 
 
 
LE  CONSEIL, 
 
 
Vu le règlement relatif à l’allocation pour services de gardes internes adopté en sa séance 
du 30 janvier 2017 approuvé par le Ministre DERMAGNE en date du 10 mars 2017; 
 
Considérant que ce règlement n’a jamais trouvé à s’appliquer car les agents techniques ne 
se sont jamais portés volontaires. 
 
Considérant  les  discussions  avec  les  organisations  syndicales  et  la  volonté  de  l’Autorité 
de mettre en place un service de garde; 
 
Vu le rapport du Service des Ressources humaines au Collège communal et sa décision de 
porter le point à l’ordre du jour de la présente séance; 
 
Attendu que le dossier a été soumis au comité de concertation Ville/C.P.A.S. en sa séance 
du 28 février 2018; 
 
Vu l’avis de légalité de M. le Directeur financier; 
 
Vu  le  protocole  d’accord  intervenu  à  l’issue  du  comité  de  négociation  syndicale  en  sa 
séance du 23 avril 2018; 
 
Vu  l’avis  favorable  émis  par  la  Section  "Administration  générale-Police-Sécurité-
Prévention-Ressources humaines" en sa séance du 3 mai 2018; 
 
Vu  la  circulaire  de  M. MICHEL,  Ministre  des  Affaires  intérieures  et  de  la  Fonction 
publique, en date du 6 novembre 2001, relative aux modalités d’application du statut syndical dans 
la  fonction  publique  locale  lors  de  modifications  à  apporter  au  statut  applicable  au  personnel 
communal; 

N° 0241/2 
 
 
 
 
 
 
A l’unanimité, 
 
 
MODIFIE 
 
 
le règlement relatif aux services de gardes internes (voir annexe). 
 
 
Ce  règlement  sera  soumis  au Gouvernement Wallon dans le cadre de la Tutelle spéciale 
d’approbation et entrera en vigueur dès son approbation. 
 
 
 
PAR  LE  CONSEIL : 
 
Le Directeur général, 
La Bourgmestre, 
P. DEMOLIN 
M. TARGNION 

N° 0241/3 
 
PERSONNEL COMMUNAL – ALLOCATION POUR SERVICES DE GARDE 
INTERNE  REGLEMENT 
 
Article 1 : Le présent règlement est applicable aux agents techniques, aux agents techniques en chef, aux gradués 
et attachés du Département technique, appelés à assurer, à tour de rôle, un service de garde, en dehors de ses 
heures de service. On entend par service de garde, l’obligation pour le membre du personnel non seulement d’être 
joignable téléphoniquement et disponible mais aussi de pouvoir se déplacer. 
S’il est nécessaire, le déplacement sur site doit s’effectuer dans un délai maximum d’une heure.  
Le service de garde, imposée par les autorités compétentes, est organisé les dimanches et jour fériés 24h/24 et les 
jours de la semaine de 16 h 30 à 8 h 00. 
 
Article 2 : Le service de garde est assuré, à tour de rôle, par le personnel mentionné à l’article 1 volontaire pour 
assumer cette mission.  
 
Article 3 : L’allocation pour garde est fixée à 1 € brut par heure (à l’indice 138,01) et est liée aux fluctuations de 
l’indice des prix à la consommation. 
 
Article 4 : Pour l’application du point 3, le nombre d’heures effectivement consacrées à la garde est calculé de la 
manière suivante : les prestations effectives de garde seront diminuées du nombre d’heures consacrées aux 
prestations de rappel effectués pendant la garde. 
 
Article 5 : Cette allocation rémunère l’obligation d’être en permanence joignable et disponible et susceptible de se 
déplacer en dehors des heures de service et les interventions téléphoniques effectuées à distance. 
 
Article 6 : Les heures d’interventions effectivement prestées sur site, dans le cadre de la garde organisée,  sont 
rémunérées conformément aux règlements sur les prestations dominicales ou sur les prestations exceptionnelles.  
 
Article 7. : Pour chaque intervention téléphonique, une heure de prestation sera rémunérée conformément au statut 
pécuniaire. On entend par intervention téléphonique, une ou plusieurs communications téléphoniques qui 
interviennent pour solutionner un même problème technique urgent.  
En aucun cas, la rémunération de l’intervention téléphonique ne peut être cumulée avec l’allocation de garde et les 
heures d’interventions effectivement prestées.  
 
Article  8: L’allocation est payable mensuellement, à terme échu. 
 
Article 9 :  
-  les frais de déplacements domicile/lieu de travail effectués dans le cadre de la garde interne sont défrayés au 
taux légal 
- .un véhicule sera affecté à la garde  
  
Article 10 : Ce règlement entre en vigueur dès approbation par l’Autorité de Tutelle.