Ceci est une version HTML d'une pièce jointe à la demande d'accès à l'information 'Délibérations du Conseil Communal de 2006 à ce jour, y compris celles prises à huis clos - Coordonnées du Fonctionnaire désigné par le Conseil Communal, chargé de la réalisation de l’information.'.

Ville 
N° 0018/1 
de 
EXTRAIT du procès-verbal de la séance du CONSEIL COMMUNAL du 
Verviers 
29 janvier 2018 
 
 
Présents:  Mme TARGNION, Bourgmestre; 
Mme RENIER, Présidente du C.P.A.S.; 
Mmes et MM. PITANCE, AYDIN, ORBAN, BEN ACHOUR, PIRON, ISTASSE, LAMBERT, Echevins et Echevine; 
M. NYSSEN, Président du Conseil; 
Mmes  et  MM.  LEGROS,  ELSEN,  BREUWER,  BOTTERMAN,  VAN  DE  WAUWER,  POLIS-PIRONNET,  DEGEY, 
CARTON, GILSON, MESTREZ, CELIK, OZER, DUMOULIN, VOISIN, BERRENDORF, DENIS, KRIESCHER, NAJI, 
SCHROUBEN,  LEONARD,  EL  HAJJAJI-DARRAJI,  DETHIER,  GREIMERS,  LUKOKI,  LOPEZ  RODRIGUEZ-
PIROTTE, PAULY-CLOSE, LEPAS, Conseillers et Conseillères; 
M. DEMOLIN, Directeur général. 
 
 
SEANCE  PUBLIQUE 
 
 
N° 18.-  AFFAIRES ECONOMIQUES - Compensation de perte liée à un chantier à destination des 
commerçants - Règlement - Modification. 
 
 
LE  CONSEIL, 
 
 
Vu  le  Code  de  la  Démocratie  locale  et  de  la  Décentralisation  et  notamment  ses  articles 
L1122-30 et L1133-1 à 3; 
 
Attendu  que  la  Ville  a  souhaité  mettre  en  place  un  système  d’indemnisation  des 
commerçants situés dans les rues commerçantes de l’entité verviétoise qui subissent les nuisances 
engendrées par les chantiers dont elle est l’auteur de projet; 
 
Revu  sa  délibération  du  18 décembre  2017  adoptant  le  règlement  relatif  à l’octroi d’une 
compensation de perte liée à un chantier accordée aux commerces de l’entité verviétoise en cas de 
travaux publics dont la Ville est le maître d’ouvrage; 
 
Attendu que ledit règlement est entré en vigueur à la date du 20 décembre 2017; 
 
Que,  suite  à  l’analyse  des  dossiers  transmis  par  les  commerçants  auprès  du  Service  des 
Affaires économiques, il est apparu que certaines précisions/modifications devaient être apportées 
audit règlement en vue - notamment - d’en faciliter son application; 
 
Que ces précisions/modifications portent sur les articles 1, 2, 4 et 6; 
 
Qu’elles visent : 
-  à  ne  pas  octroyer  la  compensation  de  perte  liée  à  un  chantier  aux  enseignes  de  grande 
distribution et aux chaines de magasins non franchisées (article 1); 
-  à  octroyer  ladite  compensation  uniquement  aux  commerçants  dont  le  nombre  d’employés  est 
inférieur ou équivalent à 9 ETP (article 2); 
-  à préciser la description des documents à fournir (article 4); 
-  à  alléger  la  procédure  en  supprimant  une  nouvelle  validation  du  Collège  communal  après  le 
dépôt d’un dossier puisque la liste des commerçants pouvant bénéficier de la compensation est 
validée préalablement au dépôt par le Collège communal (article 6); 
 
Vu les décisions du Collège communal des 12 et 19 janvier 2018; 

N° 0018/2 
 
 
 
 
 
 
Vu  l’avis  favorable  émis  par  la  Section  "Affaires  économiques-Rénovation  urbaine-
Mobilité-Intégration sociale-Relations interculturelles-Animation" en sa séance du 23 janvier 2018; 
 
Entendu l'intervention de M. BREUWER, Conseiller communal; 
 
Entendu la réponse de M. BEN ACHOUR, Echevin; 
 
A l’unanimité, 
 
 
MODIFIE 
 
 
comme suit le règlement ainsi que le formulaire relatifs à l’octroi d’une compensation de perte liée 
à un chantier à destination des commerçants de l’entité Verviétoise en cas de travaux publics dont 
la Ville est maître d’ouvrage (voir annexe). 
 
 
La présente délibération sera publiée selon les formes légales, conformément aux articles 
L1133-1  à  3  du  Code  de  la  Démocratie  locale  et  de  la  Décentralisation  et  sera  transmise  au 
Gouvernement Wallon pour information. Le règlement entrera en vigueur le jour de sa publication.  
 
 
 
PAR  LE  CONSEIL : 
 
Le Directeur général, 
La Bourgmestre, 
P. DEMOLIN 
M. TARGNION 

N° 0018/3 
 
 
 
 
Règlement communal relatif à l’octroi d’une compensation de perte liée à un 
chantier accordée aux commerces de l’entité verviétoise en cas de travaux publics 
dont la Ville est le maître d’ouvrage. 
 
 
Article 1 : Définitions 
 
Dans le cadre du présent règlement, on entend par  
 
1° «Commerces de l’entité verviétoise » : 
 

Commerce  de  détail de  jour  en  activité  prenant  place  dans  un  point  de  vente 
physique  avec  une  vitrine  ‘à  rue’ et  qui  possède  un  accès  direct  depuis  la  rue  en 
chantier (Repris dans le code NACE cat. 47): 
        
Activité  qui  consiste  à  revendre  de  manière  habituelle  des  marchandises  à  des        
 
consommateurs  en  nom  propre  et  pour  compte  propre,  sans  faire  subir  à  ces        
 
marchandises d’autre traitement que les manipulations usuelles. 
 

HORECA  prenant  place  dans  un  point  de  vente  physique  en  activité  avec  une 
vitrine ‘à rue’ et qui possède un accès direct depuis la rue en chantier (Repris dans 
le code NACE cat. 56): 
        
Secteur d’activités de l’hôtellerie, de la restauration et des cafés. 
 

Autres  services  personnels  prenant  place  dans  un  point  de  vente  physique  en 
activité  avec  une  vitrine  ‘à  rue’ et  qui  possède  un  accès  direct  depuis  la  rue  en 
chantier (Repris dans le code NACE cat. 96): 
Secteurs d’activités tels que coiffeurs, instituts de beauté, teintureries etc. 
Cette  compensation  de  perte  liée  à  un  chantier  ne  sera  pas  octroyée  aux  enseignes  de 
grande distribution et aux chaînes de magasins non franchisées. 
 
2° « Commerçant » : 
 
       Commerçant,  personne  physique  ou  morale,  exploitant  un  commerce  dans  un  point 
de vente 
reconnu au sens de la définition de « Commerces de l’entité verviétoise ».  
 
3° « Travaux publics » : 
 
       Travaux  exécutés  par  la  Ville  de  Verviers  en  sa  qualité  de  maître  d’ouvrage  sur  le 
domaine public d’une durée de minimum 50 jours ouvrables. 
 
4° « Compensation liée à la perte d’un chantier » : 
 
      Aide  non  récupérable  d’un  montant  forfaitaire  de  500,  750,  1.000  ou  1.500  euros 
(selon  la  durée  du  chantier  et  le  type  d’impact)  lorsque  la  durée  de  l’inaccessibilité  de  la 
voirie en travaux est égale ou supérieure à 10 jours et est constatée par le Collège. 
 
Nombre de jours de chantier  Impact direct 
Impact Indirect 
50-99 
1000 € 
500 € 
+ 100 
1500 € 
750 € 
 

N° 0018/4 
 
 
 
 
Il faut entendre par :  
 
« Impact  direct » :  Le  Collège  estime  que  le  commerce  est  impacté  directement  par  le 
chantier pendant plus de 10 jours ouvrables consécutifs.  
 
« Impact indirect » : Le Collège estime que le commerce est impacté indirectement par le 
chantier pendant plus de 10 jours ouvrables consécutifs. 
 
Article 2 : Objet 
 
Il  est  accordé  aux  commerçants  de  l’entité  verviétoise  dont  le  nombre  d’employés  est 
inférieur ou équivalent à 9 ETP et dont le commerce est situé dans les portions de la voirie 
rendues  inaccessibles  au  trafic  automobile  et/ou  piétons  en  raison  de  l’exécution  d’un 
chantier  de  travaux  publics  dont  la  Ville  de  Verviers  est  maître  d’ouvrage,  une 
compensation dans les conditions décrites ci-après. Les chantiers publics ouvrant le droit 
à la compensation seront déterminés par décision du Collège communal. 
 
Article 3 : Conditions d’octroi 
 
Pour  prétendre  bénéficier  de  l’indemnité,  le  commerce  de  l’entité  verviétoise  doit  remplir 
concomitamment toutes les conditions suivantes : 
 
1° il doit avoir un point de vente physique avec accès direct depuis une portion de voirie en 
travaux,  comportant  un  chantier  en  cours  face  à  son  immeuble  et  rendant  l’accès  à  son 
établissement difficilement accessible au trafic automobile/ piéton; 
 
2°  il  doit  être  ouvert  au  public  durant  les  heures  normales  d’ouverture  pendant  cette 
période d’inaccessibilité automobile. 
 
3° il doit être en ordre au niveau de l’ONSS et de la TVA et des impôts sur les revenus (ou 
en  cas  de  retard  de  paiement,  il  doit  bénéficier  d’un  plan  d’apurement  qu’il  respecte 
scrupuleusement) ; 
 
4° il doit être en ordre au niveau du paiement des taxes et redevances Ville de Verviers. 
 
5° il doit être en règle par rapport aux dispositions légales et réglementaires en vigueur en 
matière de commerce. 
 
Article 4 : Procédure d’introduction de la demande 
 
1°  Le  formulaire  de  demande  peut  être  obtenu  auprès  du  service  des  Affaires 
Economiques. 
 
2°  Le  dossier  de  demande  est  recevable  s’il  est  complètement  rempli  et  si  tous  les 
documents requis sont joints. 
 
Il doit comprendre : 
 

le formulaire de demande dûment complété et signé par la personne habilitée ; 

une  attestation  originale  délivrée  par  l’Office  national  de  la  Sécurité  sociale  dans 
laquelle  il  apparaît  que  le  commerçant  ou  la  société  commerciale  a  rempli  ses 
obligations sociales jusqu’au dernier trimestre redevable inclus (ou une attestation 
originale  de  la  caisse  d’assurance  sociale/  guichet  d’entreprise  pour  travailleurs 
indépendants). 

N° 0018/5 
 
 
 
 

en cas de retard de paiement, une attestation originale délivrée par l’Office national 
de  la  Sécurité  sociale  ou  par  la  caisse  d’assurance  sociale/  guichet  d’entreprise 
pour  travailleurs  indépendants  dans  laquelle  il  apparaît  que  le  commerçant  ou  la 
société commerciale bénéficie d'un plan d'apurement respecté scrupuleusement ; 

une  preuve  écrite  originale  de  l’administration  générale  de  la  Fiscalité  (TVA  et 
impôts sur les revenus) dans laquelle il apparaît que le commerçant ou la société 
commerciale est en ordre et n’est pas redevable d’intérêts de retard ou de frais de 
poursuite 
(cette 
demande 
peut 
être 
effectuée 
via 
l’adresse 
xxx.xxxxx.xxxxx@xxxxxx.xxx.xx  en  précisant  que  c’est  dans  le  cadre  d’une 
compensation de perte liée à des travaux que cette attestation est sollicitée) ; 

en cas de retard de paiement, une attestation originale délivrée par l’administration 
générale  de  la  Fiscalité  (TVA  et  impôts  sur  les  revenus)  dans  laquelle  il  apparaît 
que  le  commerçant  ou  la  société  commerciale  bénéficie  d'un  plan  d'apurement 
respecté scrupuleusement ; 

l’annexe  C6  (bilan  social)  du  dernier  bilan  (uniquement  en  cas  de  personnel 
engagé). 
 
3° Le dossier de demande complet doit être introduit, dans  les 90 jours à dater du début 
du  
chantier  soit  par  lettre  recommandée  au  service  des  Affaires  Economiques,  Rue  du 
Collège,  62  –  4800  Verviers,  soit  par  dépôt  personnel  auprès  du  service  des  Affaires 
Economiques contre accusé de réception. 
 
Article 5 : Recevabilité 
 
La  demande  de  la  compensation  est  recevable  lorsqu’elle  a  été  entièrement  remplie  et 
lorsque les pièces justificatives visées à l’article 4 ont été transmises en temps voulu. 
La  période  d’influence  du  chantier  sera  déterminée  par  le  Ville  de  Verviers  sur  base  des 
relevés figurant dans le journal du chantier. 
La  Ville  de  Verviers  se  réserve  le  droit  de  réclamer  tout  autre  document  qu’elle  jugerait 
utile. 
 
Article 6 : Limite à l’octroi des indemnités 
 
Les  indemnités  sont  octroyées  dans  les  limites  des  crédits  budgétaires  alloués  sur  base 
annuelle. 
 
Article 7 : Entrée en vigueur 
 
Ce  présent  règlement  entre  en  vigueur  dès  le  jour  de  sa  publication  et  pourra  être  revu 
chaque année. 


N° 0018/6 
 
 
 
 
 
FORMULAIRE DE DEMANDE D’UNE COMPENSATION DE PERTE LIEE A UN CHANTIER 
ACCORDEE AUX COMMERCES DE L’ENTITE VERVIETOISE EN CAS DE TRAVAUX PUBLICS 
DONT LA VILLE EST LE MAITRE D’OUVRAGE 
 
 
Par la présente, je soussigné(e)  Madame/Monsieur …………………………………………………………… 
Agissant pour le compte de l’établissement …………………………………………………………………………. 
Situé ………………………………………………………………………………………………………………………………………. 
Sollicite l’octroi d’une compensation de perte en cas de travaux publics reconnus par la Ville. 
J’ai pris connaissance du règlement communal relatif à l’octroi d’une compensation de perte liée 
à un chantier en faveur des commerces de l’entité verviétoise, en cas de travaux publics dont la 
Ville est le maître d’ouvrage, voté par le Conseil communal en date du 18 décembre 2017 et en 
accepte les modalités sans réserve. 
Je suis donc informé(e) des conditions d’octroi et du fait que cette compensation liée à une perte 
est  une  aide  non  récupérable  d’un  montant  forfaitaire  de  500/750/1000/1500€  (selon  la  durée 
du  chantier  et  le  type  d’impact)  lorsque  la  durée  de  l’inaccessibilité  de  la  voirie  en  travaux  est 
égale ou supérieure à 10 jours et est constatée par le Collège. 
 
Nombre de jours de chantier 
Impact direct 
Impact Indirect 
50-99 
1000 € 
500 € 
+ 100 
1500 € 
750 € 
 
Il faut entendre par :  
 
« Impact direct » : Le Collège estime que le commerce est impacté directement par le chantier 
pendant plus de 10 jours ouvrables consécutifs.  
 
« Impact  indirect » :  Le  Collège  estime  que  le  commerce  est  impacté  indirectement  par  le 
chantier pendant plus de 10 jours ouvrables consécutifs. 
 
 
Les coordonnées du commerce de l’entité verviétoise sont les suivantes : 
 

Dénomination/Enseigne : ……………………………………………………………………………… 

Adresse du commerce : ………………………………………………………………………………… 

Numéro d’entreprise : …………………………………………………………………………………… 

Numéro de téléphone : …………………………………………………………………………………. 

Numéro de fax : ……………………………………………………………………………………………. 

Adresse e-mail : ……………………………………………………………………………………………. 

Activité (code Nace): …………………………………………………………………………………….. 

Dénomination sociale : …………………………………………………………………………………. 

Adresse du siège social:……………………………………....................................... 

Nom, prénom et qualité du responsable : 
      ………………………………………………………………………………………………………………………… 

Propriétaire/locataire  (biffer la mention inutile) 
 

N° 0018/7 
 
 
 
Je  certifie  occuper  la  cellule  commerciale  située  au  numéro  …………  de  la  rue 
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………….… 
En  tant  que  commerçant,  j’atteste  par  ailleurs  sur  l’honneur  que  le  commerce  de  l’entité 
verviétoise pour lequel je sollicite cette demande : 
1.  possède  un  point  de  vente  physique  avec  accès  direct  depuis  une  portion  de  voirie  en 
travaux  comportant  des  chantiers  en  cours  et  rendant  l’accès  à  l’établissement 
difficilement accessible au trafic automobile/ piéton ; 
2.  est  ouvert  au  public  durant  les  heures  normales  d’ouverture  pendant  cette  période 
d’inaccessibilité automobile ; 
3.  est en ordre au niveau de l’ONSS et de la TVA et des impôts sur les revenus (ou qu’en 
cas  de  retard  de  paiement,  je  bénéficie  d’un  plan  d’apurement  que  je  respecte 
scrupuleusement) ; 
4.  est en ordre au niveau du paiement des taxes et redevances Ville de Verviers ; 
5.  est en règle par rapport aux dispositions légales et réglementaires en vigueur en matière 
de commerce ; 
6.  (Biffer la mention inutile) : n’emploie pas de personnel / emploie max 9 ETP. 
 
J’annexe à ce présent formulaire : 

le formulaire de demande dûment complété et signé par la personne habilitée ; 

une attestation originale délivrée par l’Office national de la Sécurité sociale dans laquelle 
il apparaît que le commerçant ou la société commerciale a rempli ses obligations sociales 
jusqu’au  dernier  trimestre  redevable  inclus  (ou  une  attestation  originale  de  la  caisse 
d’assurance sociale/ guichet d’entreprise pour travailleurs indépendants). 

en cas de retard de paiement, une attestation originale délivrée par l’Office national de la 
Sécurité  sociale  (ou  par  la  caisse  d’assurance  sociale/  guichet  d’entreprise  pour 
travailleurs  indépendants)  dans  laquelle  il  apparaît  que  le  commerçant  ou  la  société 
commerciale bénéficie d'un plan d'apurement respecté scrupuleusement ; 

une preuve écrite originale de l’administration générale de la Fiscalité (TVA et impôts sur 
les revenus) dans laquelle il apparaît que le commerçant ou la société commerciale est 
en  ordre  et  n’est  pas  redevable  d’intérêts  de  retard  ou  de  frais  de  poursuite  (cette 
demande  peut  être  effectuée  via  l’adresse  xxx.xxxxx.xxxxx@xxxxxx.xxx.xx  en  précisant 
que  c’est  dans  le  cadre  d’une  compensation  de  perte  liée  à  des  travaux  que  cette 
attestation est sollicitée) ; 

en  cas  de  retard  de  paiement,  une  attestation  originale  délivrée  par  l’administration 
générale de la Fiscalité (TVA et impôts sur les revenus) dans laquelle il apparaît que le 
commerçant  ou  la  société  commerciale  bénéficie  d'un  plan  d'apurement  respecté 
scrupuleusement ; 

l’annexe C6 (bilan social) du dernier bilan (uniquement en cas de personnel engagé). 
 
La compensation octroyée devra être versée sur le numéro de compte :  
IBAN : …………………………………………………………………………………………………………………….......... 
BIC : …………………………………………………………………………………………………………………………………. 
Bénéficiaire : ……………………………………………………………………………………………………………………. 
 
En cas d’informations erronées, même fournies de manière non intentionnelle, je serai contraint 
de rembourser le montant de la compensation octroyée. 
 
Fait à ………………………………, le ……………………….   
Signature :