Dit is een HTML-versie van een bijlage bij de WOB-informatieaanvraag 'Documents dans le cadre de l'implantation de Clarebout Patatoes à Frameries'.


EXTRAIT DU REGISTRE AUX DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION
S
  ÉANCE DU 16 DÉCEMBRE 2015 
Présents : 
M. Marc BARVAIS, Président 
Mmes Annie COTTON, Bénédicte POLL, Annie TAULET 
MM.   Joseph   CONSIGLIO,   Patrick   COULON,   Karl   DE   VOS,   Philippe   DEBAISIEUX,   Sébastien
DESCHAMPS,   Vincent   DESSILLY,   Laurent   DEVIN,   Xavier   DUPONT,   Jean-Jacques   FLAHAUX,
Jacques  GOBERT,  François GOUDAILLEZ,   Pascal  HOYAUX,   Michel  HUIN,  Vincent  LOISEAU,
Christian MOUREAU, Daniel OLIVIER, Maxime POURTOIS, Pierre TACHENION, Eric THIEBAUT,
Philippe TISON, Ruddy WASELYNCK ; Administrateurs 
Mme Caroline DECAMPS, Directrice Générale 
Mme Axelle DINANT, Secrétaire du Conseil d’Administration 
P
  rocurations  :
Mme Sandra GORET à Marc BARVAIS 
M. Jean-Marc DUPONT à Pierre TACHENION 
M. Bernard LIEBIN à Bénédicte POLL 
Absents :
MM.Georges-Louis BOUCHEZ, Ahmed RYADI, Jean-Marc URBAIN
LE CONSEIL D'ADMINISTRATION : 
Objet : Zone d'activité économique de Frameries - CL WARNETON S.A. - Droit de
préférence

ATTENDU QUE :
CL WARNETON fait partie du groupe CLAREBOUT POTATOES.
Clarebout  Potatoes tire son  origine des  activités  de  l'entreprise  originelle de  production  de
pommes de terre de la famil e Clarebout. Cette entreprise était active dans le triage et le
négoce de pommes de terre fraîches.
Depuis 1988, Clarebout Potatoes s'est développée pour devenir une entreprise de premier plan
en  Europe,   spécialisée  dans   la  transformation   de  pommes   de  terre.   El e  produit  des   frites
surgelées, des flocons et des produits pour les marques de distributeurs (private label).

L'acheminement et la sélection des pommes de terre font toujours partie intégrante de l'activité
de l'entreprise dans le but de préserver la qualité et sa rentabilité. Grâce à la situation de
l'entreprise au coeur de l'une des principales régions cultivables d'Europe pour les pommes de
terre,   elle   peut   compter   sur   une   matière   première   fraîche   de   qualité   supérieure   via   une
col aboration étroite avec des agriculteurs-partenaires.
Clarebout   Potatoes   dispose   de   deux   sites   de   production,   un   à   Neuve-Eglise   (Nieuwkerke-
Flandre) et l'autre à Warneton, deux vil ages situés à proximité de la frontière française (20 km
de Lil e), et séparés d'à peine 7 km. Ces sites occupent +/- 800 personnes (emplois directs)
et +/- 100 personnes via des contrats intérimaires.
Les   produits   de   cette   entreprise   trouvent   des   débouchés   dans   la   grande   distribution,   la
restauration col ective/industrielle et l'industrie. Clarebout Potatoes travail e surtout à l'export (5
% en Belgique, 85 % en Europe (hors Belgique) et 10 % en dehors de l'Europe).
Clarebout   Potatoes   reste  un   groupe   familial   fortement   intégré  dans   le   monde   agricole.   Ce
groupe souhaite réaliser une première étape vers un ancrage plus fort dans la région de Mons
où,   en   raison   des   conditions   climatiques   et   agronomiques,   il   existe   un   fort   potentiel   pour
développer la culture et l'industrie de la pomme de terre et la mener à un niveau supérieur.
CL WARNETON aimerait créer un hub transitoire pour le stockage de pommes de terre dans la
région afin de renforcer structurellement l'approvisionnement en pommes de terre provenant
de   Wal onie.   Son   choix   s'est   arrêté   sur   le   zoning   de   Frameries   vu   son   accessibilité   et   les
possibilités de développer, à terme, un site de 10 hectares. La demande de terrain porte donc
sur une première phase de 2 ha 38 a où sera implantée un bâtiment de 9.000 m² (droit de
préférence # 1) et sur une réserve stratégique de 7 ha (droit de préférence # 2).
La première phase générera la création de 5 emplois et occupera deux indépendants, soit un
ratio de 2,23 emplois par hectare alors que le ratio de base dans ce zoning est de 15
emplois/ha. Les services proposent toutefois d'accorder une dérogation à ce critère
eu   égard   aux   opportunités   de   collaboration   entre   cette   entreprise   et   le   monde
agricole qui en sera renforcé
.
En effet, le bâtiment de 9.000 m² représentera le centre logistique pour stocker des pommes
de   terre.   Le   stockage   de   pommes   de   terre   entraînera   les   activités   suivantes   :   épierrage,
enlèvement des objets étrangers (fanes, morceaux de bois, ...) triés, calibrage, traitement anti-
germe.
Mais   depuis   ce   site,   seront   également   coordonnées   les   activités   suivantes   en   faveur   de
l'agriculture locale:

suivi de la culture et de la récolte de pommes de terre et exécution de contrôles de
qualité nécessaires pendant toute la durée de la croissance et de la conservation des
plantes;

planification de la récolte et gestion des pommes de terre en stock en fonction des
différentes exigences de qualité basées sur les spécifications des clients en matière de
produits;

suivi constant de la qualité des pommes de terre fraîches stockées au niveau de la
teneur en sucre, des maladies et des défauts, de la vitrosité et de la matière sèche.
Par des conseils et formations prodigués par les deux indépendants, les cultivateurs locaux
pourront ainsi évoluer d'une culture du blé, peu rentable, ou de la culture de la betterave dont
le prix est au plus bas, soumise à la fragilité des quotas, vers une culture à plus forte valeur
ajoutée comme la pomme de terre qui a besoin de la même qualité de sol que la betterave.
Le groupe CLAREBOUT POTATOES a par ail eurs déjà entrepris des actions (dont des prises de
participation dans des exploitations) lui permettant de s'assurer de la disponibilité de quelques
250 hectares dans la région pour la culture de pommes de terre. Par ail eurs, 200 agriculteurs
dans un périmètre de 50 km autour de Frameries cultivent déjà des pommes de terre pour le
groupe CLAREBOUT. Il est à noter que la culture de la pomme de terre est 7 fois plus intensive
que cel e de la betterave vu les opérations de plantation et non de semis. 

Le rendement est également plus intéressant pour l'agriculteur en pommes de terre (5.500 €
par hectare contre 3.000 € pour les betteraves sucrières et 2.500 € pour le blé et le maïs).
En ce qui concerne la réserve d'extension, le groupe CLAREBOUT POTATOES devra introduire
un dossier répondant aux conditions d'accès en zoning, et tendre à améliorer le ratio d'emplois.
Les services sont attentifs à ce que, au-delà d'un centre de col ecte, le projet puisse évoluer
vers le développement d'un centre de transformation, générateur de plus d'emplois.
Le règlement en matière de droit de préférence arrêté par le Conseil d'Administration a été
approuvé par le demandeur.
A DECIDE : 
1. Droit de préférence # 1

d'accorder un droit de préférence de 6 mois gratuit à CL Warneton S.A. sur une parcelle
de terrain d'environ 2 ha 38 a cadastrée Frameries - 1ère division, Section A n° 215 a
pie, 216 pie, 219 pie située dans la zone d'activité économique de Frameries;

d'accorder ce droit de préférence pour le projet suivant:
◦ l'activité qui sera exercée sur le bien est:

centre logistique pour le stockage et le pré-traitement des pommes de terre
(épierrage, tri, calibrage, traitement);

coordination   d'actions   pour   l'agriculture   locale   (suivi   de   culture,   planification,
contrôle de qualité etc.);
◦ l'acquéreur  prévoit la création de 5 emplois  lors de son  instal ation dans la  zone
d'activité;
◦ l'investissement minimum à réaliser sur le bien est estimé à 7.000.000 €. Il prendra
la forme:

de l'achat du terrain;

de   la   construction   d'un   bâtiment   de   9.000   m²   dont   8.600   m²   de   hal s   de
stockage, 150 m² de bureaux et sal es de réunion, 50 m² de locaux sociaux, 100
m² de locaux technique et 100 m² de logement de l'exploitant, assortis de 5.000
m²   de   parkings   et   3.000   m²   d'aménagements   paysagers,   le   tout   pour   un
montant estimé à 5.000.000 €;

de l'achat de matériel et mobilier pour un montant estimé à 1.500.000 €;

de   frais   divers   pour   un   montant   estimé   à   100.000   €;
Le  logement   de  l'exploitant   ne  pourra  dépasser   100  m²   d'emprise  au  sol   et
n'abritera pas d'autre activité que cel e décrite ci-dessus. Il devra être nécessaire
à la sécurité et à la bonne marche de l'entreprise.
◦ d'informer   le   demandeur   que,   selon   les   informations   disponibles   auprès   de
l'Intercommunale, le bien se situe:

dans   une   zone   où   les   prescriptions   urbanistiques   applicables   sont   cel es   du
Règlement   Communal   d'Urbanisme   (R.C.U.)   du   11   juin   1995   -   en   cours   de
modification;

dans   une   zone   d'activité   qui   sera   reliée   à   une   station   d'épuration   d'eaux
résiduaires urbaines;
◦ de   fixer   le   prix   de   vente   du   terrain,   si   le   détenteur   du   droit   de   préférence   en
demande valablement l'achat pendant sa durée de validité et sous réserve de l'octroi
du visa du Comité d'Acquisition d'Immeubles, à 16 €/m², non compris les honoraires
de   notaire,   les   droits   d'enregistrement   et   les   frais   de   bornage   (à   charge   de
l'acheteur).
Ce prix sera majoré d'une redevance unique de 30 €/mètre courant de front de
voirie;


◦ de   soumettre   la   présente   décision   au   visa   du   Comité   d'Acquisition   d'Immeubles
compétent, conformément à l'article 23 §2 du décret du 11 mars 2004 relatif aux
infrastructures d'accueil des activités économiques.
2. Droit de préférence # 2

d'accorder   un   droit   de  préférence   de  6  mois   gratuit   à  CL  Warneton   S.A.   sur   deux
parcelles de terrain (lot 2 de 1 ha 62 a et lot 3 de 5 ha 38 a) cadastrées Frameries -
1ère Division - Section A, n° 215 a pie, 220 a pie, 215 b pie, 221 e pie, 214 pie, 143 c
pie,   138   d   pie,   137  pie   et   une  partie   non  cadastrée   située  dans   la   zone   d'activité
économique de Frameries;

d'accorder ce droit de préférence étant donné que l'activité qui sera exercée sur le bien
est:
◦ centre   logistique   pour   le   stockage   et   le   pré-traitement   des   pommes   de   terre
(épierrage, tri, calibrage, traitement);
◦ coordination   d'actions   pour   l'agriculture   locale   (suivi   de   culture,   planification,
contrôle de qualité etc.);

d'accorder ce droit de préférence sous réserve que le demandeur introduise un dossier
répondant aux conditions d'accueil dans les zones d'activité économique fixées par le
Conseil d'Administration le 20 octobre 2004;

d'informer le demandeur que l'IDEA n'est pas encore propriétaire de l'ensemble du bien
mais   qu'elle   dispose   d'un   pouvoir   d'expropriation   sur   celui-ci   et   se   sera   rendue
propriétaire au moment de passer l'acte de vente;

d'informer   le   demandeur   que,   selon   les   informations   disponibles   auprès   de
l'Intercommunale, le bien se situe:
◦ dans   une   zone   où   les   prescriptions   urbanistiques   applicables   sont   cel es   du
Règlement   Communal   d'Urbanisme   (R.C.U.)   du   11   juin   1995   -   en   cours   de
modification;
◦ dans une zone d'activité qui sera reliée à une station d'épuration d'eaux résiduaires
urbaines;

de fixer le prix de vente du terrain, si le détenteur du droit de préférence en demande
valablement l'achat pendant sa durée de validité et sous réserve de l'octroi du visa du
Comité d'Acquisition d'Immeubles, à 16 €/m², non compris les honoraires de notaire, les
droits d'enregistrement et les frais de bornage (à charge de l'acheteur). Ce prix sera
majoré d'une redevance unique de 30 €/mètre courant de front de voirie;

de   soumettre   la   présente   décision   au   visa   du   Comité   d'Acquisition   d'Immeubles
compétent,   conformément   à  l'article   23   §2   du   décret   du   11   mars   2004   relatif   aux
infrastructures d'accueil des activités économiques.
Fait en séance, le 16 décembre 2015.
POUR COPIE CONFORME :
Axelle DINANT,
Secrétaire du Conseil d'Administration.

Document Outline